Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Naara Ayumi ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Naara Ayumi
Yuki No Kuni (Admin)
Yuki No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2007
Messages: 395
Localisation: Quelque part...
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 9 Sep - 15:43 (2007)    Sujet du message: Naara Ayumi Répondre en citant

Nom: Naara

Prénom: Ayumi

Âge: 18 ans

Signification du nom : Après de longue recherche, j'ai pu découvrir que les idéogrammes d'Ayumi avait deux signification. La première signifiant Arc Tendu et la deuxième Arc Brisé. Si cette différence s'explique, c'est simplement parce que l'hiragana équivalent au "a" français faisait ce petit changement. Pour les besoins de l'histoire et la compréhension d'Ayumi, j'ai opté pour la 2nde signification soit "Arc Brisé".

Description: Ayumi ne correspond plus au profil type des Naara. Elle n'a plus les longs cheveux gris ni même les yeux ambrés. En fait, maintenant, c'est tout le contraire. Des cheveux coupés courts, noire agrémentaient de mèches violettes et des yeux d'un violet clair envoutant... Voilà ce qu'elle a maintenant. De taille moyenne et fine, elle est toujours vêtue de sa tenue de Ninja noire avec l'emblême de sa famille dans le dos : un papillon rouge dans un cercle blanc. Ses formes harmonieuses lui donnent une souplesse féline, typique des femmes de sa famille, ce qui met un point d'honneur sur l'extrême discrétion dont fait preuve par moment la jeune femme. Ses longs cheveux noirs sont souvent détachés, mais, lorsqu'elle pense à une stratégie, elle sors un long ruban noir et noue ses cheveux. C'est un tic qui lui permet de réfléchir.

Caractère: Ayumi est à éviter. Elle a des accès de sadisme et de sournoiserie. Elle aime faire tourner les gens en bourrique. Elle est schizophrène. Sa seconde personnalité est en fait le résultat d'une erreur de jeunesse qu'Ayumi payera très chèrement. Cette "chose", qui ne peut avoir le nom d'être humain, a beaucoup de défauts. Il s'agit en fait des vices et travers d'Ayumi autrement dit : vicieuse, sadique, sournoise, menteuse, voleuse, dissimulatrice, hautaine, arrogante, énervante, déconcertante... Enfin... Tous les défauts de la création. C'est la maldonne de cette division.
Elle est paranoïque, mégalomane, schizophrène, suicidaire et psychopathe. De joyeuses folies qui la rende dangereuse. Cependant, il semblerait qu'elle n'ait pas toujours été comme ça. Parfois, on peut la voir sourire avec douceur et tendresse, elle calme et patiente. Mais, c'est rare. Elle a un tic assez spéciale : celui de pencher la tête sur le côté, comme si une voix se promenait dans son esprit. Ce qui est le cas. Elle ne vit que dans une optique : celui de faire le plus de ravage possible.

Techniques: Doton ! Chimeiteki Yaburu ! Technique de l'Empalement Fatal !
=> Piques de terre sortant du sol. Technique sanglant et mortelle.

Doton ! Dokubou Nemuru Chi ! Cellule de Terre du Sommeil !
=> Par aspiration du chakra, cette technique apport le sommeil.

Doton ! Ita Doku ! Les Lianes Empoisonnées !
=> Deux lianes sortent, soit du sol lorsqu'elle est dans la nature, soit de ses mains et enserre l'adversaire. L'une injecte un produit soporifique, l'autre un poison mortel.

Doton ! Chi no Bushin ! Clone de Terre !
=> Clones qui, en disparaissent, fondent comme de la cire pour se remélanger à la terre après.

Ninpô ! Saigetsu No Shinju ! Les Perles du Temps !
=> Une longue corde fine garnie des perles apparaissent d'un tatouage du bras droit de la jeune fille. Elle est entièrement sous contrôle et peut faire ce qu'elle veut avec sa victime (espèce de lasso qui peut briser des membres).

Ninpô ! Mukashi Mugen ! Vision du passé !
=> Permet de voir le passé soit de l'ensorcelé soit du ninja qui a apposé le sort.

Ninpô! Yoru Shikai ! Vision de Nuit !
=> Cette technique permet à Ayumi de voir dans le noir. Cependant, cette technique demande des critères à respecter et Ayumi ne peut pas, pour le moment, en remplir un. Elle est donc incomplète et innefficace.

Kuchiyose ! Kage No Yachou ! Oiseaux de l'Ombre !
=> Ayumi n'invoque pas un simple pigeon voyageur, s'il vous plait ! Sa technique d'invocation lui permet d'avoir à ses côtés des aigles se mouvant parfaitement dans l'ombre. Ils sont rapides et attaquent aléatoirement.

Ayumi possède un don héréditaire nommé l'Himei. Il s'agit d'un sifflement paralysant à quatre niveau.

Niveau 1: Ninpô! Himei No Jutsu!
=> Paralysie aléatoire et non-contrôlée.

Niveau 2: Ninpô! Tsumeru Himei !
=> Paralysie des membres désirée par Ayumi.

Niveau 3: Ninpô! Tomeru Himei !
=> Paralysie du flux de Chakra.

Niveau 4 : Ninpô! Shikyo Himei !
=> Paralysie des organes vitaux et apport de la mort.

Histoire: Oto No Kuni, 1 janvier. Nouvelle année. La neige tombait doucement sur le village, dessinant des arabesques mystérieuses dans le ciel du village à peine crée et pourtant, déjà débordant de vie. Tous ceux qui y vivaient sont les Nuke-Nin d'autres villages n'ayant aucun intérêt à être pourchassés ou encore des villageois en quête… d'autre chose. Et, c'est dans ce village, en ce premier janvier, qu'une mère donna naissance à son enfant. A cause d'une grossesse difficile, la matriarche refusa d'assister à l'accouchement et par la même occasion, refusa de donner sa bénédiction à cette enfant. Sa mère lui donna dans un premier temps le nom de Yumi, signifiant Arc. Mais, le préfixe "a" ajouté à l'avant, eut un "impact" sur la vie de l'enfant. A l'Etat-Civil, ils se trompèrent. Et, les idéogrammes du nom Ayumi ne signifièrent plus que Arc Brisé. Brisé… Par quoi ? Par le poids de la malheureuse destinée de cette enfant qui, pourtant, pouvait être un élément vital pour le village du Son. Deuxième née et unique fille de la famille Naara, elle possédait d'ors et déjà tous les droits et avantages, ainsi que, bien sûr, les devoirs, d'une femme du clan de l'Ombre d'Oto mais aussi, la puissance que conférait son statut d'Héritière… maudite. Car à Oto, une autre famille ne supportait pas de voir un être plus puissant naître. Non, seuls les "Prophètes" pouvaient se vanter d'avoir les héritiers les plus puissants. Qui était cette famille ? Les Majinai, ceux qui maudissaient par les sceaux. Et les dieux savent combien ils jouèrent un rôle dans la pauvre vie d'Ayumi. En effet, ils la maudirent. Oui, ils la condamnèrent à mourir sans voir le soleil de son dix-huitième anniversaire se lever. Mais, à chaque sort son contre sort… Aimer, vivre et mourir pour un être cher ou qu'un être l'aime, vive pour elle et meurt pour la sauver. C'est ce qui lui avait été incombé. Ayumi grandira dans un foyer où ne se reflétera que la haine de son frère aîné, l'indifférence de son père, qui quittera la maison, et la faiblesse d'esprit de sa mère à la santé si fragile. On peut donc dire qu'elle grandit sans jamais connaître ce sentiment que pourtant elle donnait à tant de monde : l'amour. Elle grandit "sans parents". Mais, que cela pouvait-il bien lui faire, elle qui, à peine âgée de huit ans, n'attendait déjà plus rien de la vie et voulait voir, tous les matins, le spectre séduisant de la mort se tenir devant elle. Oh ! Elle aurait pu se suicider mais, par fierté pour elle-même, elle se refusait cette alternative. Mais, laissons la subir les pires humiliations, laissons la se créer une autre identité qui se séparera d'elle lorsqu'elle aura treize ans, laissons la massacrer son clan sur un coup de folie et laissons la déprimer, en regardant ce serpent du coin de l'œil, symbole de ses fautes et de la partie obscure de sa vie.

A l'âge de douze ans, élément remarquable du village du son, elle attira l'attention d'Orochimaru, qui la marqua et l'utilisa à ses dépends, comme tous ses "fidèles serviteurs". Ayumi espionnera sans faille pour son maître pendant deux ans. Mais, le jour de ses quatorze ans, quelque chose se brisa en elle. Quelque chose s'éveilla l'air de dire "Oh ma vieille ! Tu te goures !". Oui, les raisons étaient plus qu'évidentes et Ayumi les avaient sous les yeux. Premièrement: Orochimaru semblait avoir trouvé un élément plus intéressant qu'Ayumi et l'avait laissé complètement de côté. C'est l'une des raisons qui la poussèrent à quitter le village du son. La deuxième raison: c'était lui. Il s'entraînait sans faille depuis près de trois heures. Elle voyait ses longs cheveux noir ébène volaient autour de lui comme s'il était un ange. Ses yeux bleus faisaient un contraste effrayant avec le reste de son visage. Elle le regarda, assise derrière son bosquet, n'osant effectuer le moindre mouvement. Puis, il s'arrêta, sa respiration complètement hachée. Il prit une gorgée d'eau et murmura :
- Tu sais… Tu peux t'approcher, je ne te ferais pas de mal…
Ayumi fut surprise par la chaleur de sa voix mais aussi, par le fait qu'il l'est découvert. Silencieuse, elle se leva et s'approcha de lui. Elle le regarda, soufflée. Il eut un sourire chaleureux et se présenta : Yahagi Kureno, Ninja de Konoha No Kuni.

Qui aurait pu prédire une telle chose ? Qu'une simple rencontre avait délivré une malheureuse enfant prise dans les chaînes vicieuses d'un être vicieux ? Personne. Et personne ne pouvait prévoir aussi le drame qui se jouait à l'horizon. A quatorze ans, Ayumi rentra dans Konoha et devint Chûnin. Kureno lui, devint Jûnin à l'âge de quinze ans. Il avait un an de plus que la jeune fille mais tous deux semblait en avoir beaucoup plus par moment. Et leur relation s'intensifia. Du stade de meilleur ami, ils étaient passé au stade de frère et sœur. Leur lien de confiance s'étant intensifié aussi, Ayumi révéla à Kureno la malédiction qui la touchait. Le jeune homme fut troublé, bien trop au goût d'Ayumi qui s'en voulut alors. Elle quitta le village pour s'exiler dans les forêts environnantes. Et il la rejoignit peu après. Elle eut un léger sourire et annonça :
- Au mariage qui aura bientôt lieu… Tu m'inviteras à danser. Ensuite, tu…
- Ayumi… Arrête ! Tu es toujours en train de dire ce que je dois faire… Ca m'agace…
La jeune fille se tut et murmura un désolé, bien sincère. Mais, Kureno continua dans sa lancée :
- Si je ne dis jamais ce que je pense, c'est parce que j'ai peur de te perdre. Et, je ne veux plus que tu interprètes mes silences. Si je veux t'inviter à danser, je t'inviterais à danser. Si je veux sortir avec toi, je sortirais avec toi…
Il se tourna vers elle, se pencha à son oreille et murmura :
- … Et si je veux mourir pour toi, je mourrais…
Ayumi voulut protester mais elle ne put pas… Et le destin de l'Arc Brisé continuerait à faire des ravages, entraînant comme prévu, son entourage dans la décadence voire la mort. Et bientôt, la jeune fille devra souffrir de nouvelles blessures. Après douze années de souffrance marquées par l'humiliation, la haine, l'indifférence et la violence des coups, Ayumi subit une blessure bien plus douloureuse : celui de voir l'être que l'on aimait mourir pour soi. La jeune fille se répétera sans cesse qu'il serait toujours en vie si elle n'avait pas existé. Pourquoi ? Parce que… Lors d'une bataille de l'attaque de Konoha par Orochimaru, Ayumi sera mise à part durant son combat. Luttant contre l'irrésistible envie d'utiliser sa marque, elle aura un niveau inférieur face à son ennemi qui n'hésitera pas à lui en faire voir de toutes les couleurs. Aux portes de la mort, Ayumi verra ce serpent vicieux dont sa mère lui parlait : la partie obscure de sa vie, ses fautes, ses pêchés… sa destinée. Alors, elle fermera les yeux, attendant le coup fatal… qui ne vint pas. Elle ouvrit les paupières et regarda l'ombre devant elle pour reconnaître Kureno. Son cœur se brisa alors en mille morceaux. Il retira le katana qui lui transperçait la poitrine et le planta dans celle de l'ennemi avec plus de précisions pour toucher le cœur. Il tomba au sol, raide mort. Et ce fut au tour de Kureno de tomber au sol. Ayumi se précipita vers lui et le regarda, silencieuse. Elle qui s'était juré de ne pas tomber amoureuse et de ne pas pleurer, voilà qu'elle avait brisé ses deux promesses. Et elle n'avait pas pu profiter de la première promesse.
- Jolie fleur, je t'en prie ne pleure pas. Tout ira bien pour moi.
- Kureno, si tu te tais, les unités de secours arriveront à temps et te soignerons… Tu vas voir, tu vas t'en sortir…
Kureno eut un léger sourire triste et dit :
- C'est dommage, une jolie fille comme toi déjà brisée par la perte d'un être cher…
- Je ne te perdrais pas voyons… Tu… Tu dis des énormités…
- … Et, je voudrais te dire avant de partir…
- Tais-toi, j'ai dit ! Tu entends ?! Tais-toi ! Tu vas t'en sortir espèce d'idiot !
- … que j'ai passé une année merveilleuse en ta compagnie ! Je n'ai jamais eu…
- Je t'ai dit de te taire Kureno ! Par pitié tais-toi !
- … la chance de côtoyer des femmes toute ma vie. Ma mère mais seulement pendant dix ans…
Ayumi comprit qu'il était impossible que Kureno se taise. Il avait choisi de mourir et la Kunoichi savait pourquoi: Pour la sauver elle ! Pas lui, ni le village. Uniquement elle. Il avait attendu dans l'ombre le meilleur moment où il pourrait mourir. Ayumi le regarda : il se mit à parler dans un non-sens total. Elle se contenta de lui caresser la joue et de sourire tristement, légèrement. Puis, il y eut comme un éclair de vie dans les yeux du Ninja. Il tourna la tête vers Ayumi, les premières gouttes de pluies tombant sur son visage avant qu'un déluge ne s'abatte. Il murmura :
- Toi qu'on appelle l'Arc Brisé, souris au moment où je meurs car je pars en sachant que je t'ai dit que je t'aimais. J'ai fait don de ma vie pour te sauver. Puisses-tu trouver un autre garçon à qui tu donneras ce que tu n'as pas pu me donner… "
Il lui caressa le visage, les cheveux noirs de la jeune fille se collant déjà sur son visage. Puis, ses yeux se fermèrent et sa main tomba au sol. Ayumi ne cria même pas de désespoir. Un simple "non" franchis ses lèvres. Elle s'allongea de manière à ne poser que son bras sur le torse du jeune homme et y enfouir sa tête. Ses yeux se vidèrent de toute expression et son pouls ralentit: la douleur de la perte de Kureno l'avait fait plonger en léthargie. Ses yeux grands ouverts verront passer des ombres et une année passera. Et Ayumi la passera allongée dans un lit d'hôpital pour finalement se réveiller un matin.

Mais, cette cassure opérée en elle des années auparavant, est toujours là. Une voix malsaine qui trotte dans sa tête. Du jour au lendemain, elle oublia tout. Quitta tout. Kureno, sa famille... Tout. Pour devenir une personne infréquentable. Complètement cinglée. Jusqu'à ce qu'elle quitte le village de Konoha, agacée par la menfoutsime et leur fénéantise. Elle voulait plus d'action, plus de vie. Chose qu'elle n'aurait pas dans un village aussi calme.

Grade : Nuke-nin

Village : Konoha no Kuni.


Nindô : Faire le plus de ravages possibles pour assouvir une colère froide et une haine étrange.

Comment avez-vous connu le forum ? Par Sasuke.

(Histoire en cours de modification)

_________________
Ayumi's Theme



Do you want to know your past ? May I Help you ? I'm a Kako Ekisha...


Dernière édition par Naara Ayumi le Jeu 15 Mai - 21:20 (2008); édité 4 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Sep - 15:43 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Uchiha Sasuke
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 9 Sep - 16:07 (2007)    Sujet du message: Naara Ayumi Répondre en citant

Bienvenueeee comme toujours j'adore ce personnage et la personnalité que tu lui a apposé...pour moi tu est validé ca ne fait aucun doute...
Revenir en haut
Sakura Haruno
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 9 Sep - 17:49 (2007)    Sujet du message: Naara Ayumi Répondre en citant

Yeeeeah bienvenue Ayumi !!!
J'adore cette présentation !
Revenir en haut
Uzumaki Naruto
Konoha No Kuni (Admin)
Konoha No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 388
Localisation: Konoha no Kuni
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Sep - 18:06 (2007)    Sujet du message: Naara Ayumi Répondre en citant

Ayumiiiiiiiiiii !!! Rebienvenue !!
Tres belle présentation as usual ! Cool
_________________

I am the Child of Prophety
Chosen to bring this world to Light.. or leaving it to Darkness
My name.. Uzumaki Naruto
Revenir en haut
Houzuki Suigetsu
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 9 Sep - 18:08 (2007)    Sujet du message: Naara Ayumi Répondre en citant

Rebienvenue Very Happy
Revenir en haut
Nara Shikamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Sep - 01:58 (2007)    Sujet du message: Naara Ayumi Répondre en citant

Sérieux, que dire de plus que le plaisir que me procure le fait que tu sois revenue parmi nous? (Ça se dit drôlement xD) Sérieux, c'est vraiment cool de revoir ce perso! Très belle présent', comme d'habitude^^
Revenir en haut
Hyuuga Hinata
Konoha No Kuni (Admin)
Konoha No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2008
Messages: 146
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 16:31 (2008)    Sujet du message: Naara Ayumi Répondre en citant

Je viens de relire l'histoire d'Ayumi et...


 
Citation:
 elle sors un long ruban noir et noue ses cheveux. C'est un tic qui lui permet de réfléchir.


Ca me rappelle Violette Baudelaire....
_________________


Présentation d'Hinata
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:08 (2016)    Sujet du message: Naara Ayumi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com