Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Sep - 19:12 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

Alors que le soleil se leva, Haseo fut reveiller par les rayons qui illuminerent sa chambre.Tout doucement il l'ouvrit alors ses yeux et posa sa main sur un petit meuble qui se trouvait sur la partie droite de son lit. Sur ce meuble se trouvait le bandeau d'Haseo. Bandeau qui signifiait qu'il l'etait devenu un genin de konoha a present et que maintenent c'etait un ninja a part entiere.

Ne reussisant pas a attraper son bandeau il somnola legerement du fait qu'il l'avait toute de meme dur a se lever.Il faut dire que Haseo etait plutot un leve tard et un petit etre qui passait quasiment toutes se ses journées a dormir trouvant que dormir etait le meilleur moment de la journée. Apres mainte tentative pour attraper son bandeau qu'il ne reussit pas a attraper, Haseo tomba de son lit tete la premiere.

Suite a ce choc il se tena la tete qui a present laissait voir une immense bosse a cause du choc. Ayant ses deux mains sur la tete il laissa echaper une legere larme qu'il l'esseya de contenir et grinca des dents


Aie...Aie...Kusooooo....ca fait mallll...

Dit t'il d'un air laissant voir qu'il n'avait pas de chance. Il se leva alors et regarda vers son bandeau avant de prendre celui ci et de se l'attacher sur le front en serrant assez fort afin que celui ci tienne bien. Cela fait il se dirigea vers sa fenetres qui laissait voir la grande et magnifique ville qu'etait Konoha. Dans la rue se trouvait des enfants qui semblait vu leur taille etre des aspirant ninja et qui etaient tous accompagner par leur parent.

Avant, Haseo aurait afficher une mine triste se disant qu'il n'avait pas ce que les autres enfants avaient. C'est a dire un pere et une mere. Heuresement pour lui il l'avait quand meme une grand mere qui s'occupait de lui et qui l'elevait. Malgrer tout le temps passé sans ses parents...Haseo ne perdit pas espoir de les retrouver un jour.C'etait d'ailleur pour cela que Haseo avait voulu devenir un grand ninja.

Oui...Haseo etait devenu ninja pour prouver a ses parents que meme sans eux il l'etait devenu quelqun de bien. Une personne au service de son village pret a le proteger si jamais une guerre eclatait. Bien qu'il l'etait genin voyait grand. Defaut? Qualité? cela pouvait etre les deux. Toujours devant la fenetre a scruter la ville et ses tas d'enfants se promener dans le village, Haseo afficha un leger sourire sur son visage laissant voir l'espoir qu'il l'avait de revoir sa famille.

Meme si il savait que c'etait peu problable qu'ils les revoient un jour, c'etait sa voix. C'etait la voix qu'il l'avait choisi. Une sorte de nindo sur lequelle il s'appuyait afin de monter le plus haut possible. une sorte de motivation qui le poussait a devenir fort. Il se parla alors a lui meme en chuchotant


Pere...Mere...Je deviendrait un grand ninja, je protegerait ce village et vous serez fiere de moi...

Haseo fixa alors le ciel gardant ce leger sourire sur son visage. sa grand mere lui dit alors de se depecher car Tsunade...L'hokage du village lui avait dit un jour avant a Haseo que sa sensei le rejoindrait dans la foret. Il serra alors son poingt, enfila ses affaires et se precipita vers la porte descendent a toute vitesses les escalier en disant un leger aurevoir a sa grand mere.

Le petit surexiter courru alors dans la rue montrent son exitation de pouvoir rencontrer celle ou celui qui l'entrainerait bien que Haseo aurait preferer un garcon par simple principe trouvant qu'un garcon serait plus benefique qu'une fille pour son entrainement. courant a present depuis plusieures minutes il arriva finalement dans la foret et au loin vis une legere silhouette. Il se rapprocha donc davantage courant toujours mais trebucha finalement se prenant une racine. C'est alors qu'il roula et qu'il l'atterit devant son ou sa sensei.Encore une fois Haseo se tena la tete c'etait la deuxieme fois qu'il se plantait en quelques heures.

Levant a present la tete il vis que son sensei n'etait pas un mais une sensei. Il l'a regarda alors d'un air legerement cretin affichant un grand sourire sur son visage ne faisant pas difference et pensent que celle ci etait une genin enfin pas qu'il pensait mais plutot qu'il desirait que celle ci ne sois pas celle qu'il pense.Il rigola alors et dit en tendent sa main


Héhé je m'appelle Haseo Kawashi...Alors comme ca toi aussi tu est dans mon equipe...

Il regarda alors derriere lui puis autour de lui avant de dire en reportant a nouveau son attention sur la jeune fille

Il ne va sans doute pas tarder a arriver...

dit t'il rigolant toujours legerement et gardant ce meme sourire. Bien sur la fille qu'il prenait pour une genin etait sa sensei bien evidemment...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 11 Sep - 19:12 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Miyazaki Maï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Sep - 16:33 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant



° Hm?...°

Un livre en main, la détentrice de l'ouvrage vierge leva sa tête et porta son attention sur les alentours de la forêt de la mort. Ce lieu était une des épreuves de l'examen Chuunin, la deuxième précisément, et elle en était l'examinatrice en plus de son poste de Jounin au sein du village caché de la feuille. Et à ce moment précis, la Kunoichi afficha une mine sombre visiblement contrariée. Pourquoi? Tout simplement parce qu'elle avait oublier qu'elle ne serait pas seule dans ces lieux pour très longtemps, et après avoir feuilleter la liste des équipes de Genin. Et Maï sentait avoir un long boulot devant elle pour enseigner à ces apprentis-ninjas, l'art et la voie du shinobi. Mais en y réfléchissant, ils étaient peut-être trop jeunes pour comprendre la notion de l'art, qui chez elle, était assez brutale et explosive. Ce n'était pas une bonne idée de leur parler de ça, ils pourraient devenir de futurs psychopathes tueurs. De plus cela serait étrange qu'un adulte dise que tuer était un bienfait et non un crime. Ça casserait sans doute tout, surtout s'il y en avait qui étaient contres le fait d'assassiner ou de blesser quelqu'un. Pourtant, ils devraient le faire, et à l'examen Chuunin entre autre, ils devront se mesurer à des adversaires de valeur et savoir faire un choix, entre tuer ou être tuer. La Jounin n'avait jamais hésiter et n'avait pas même réfléchit une seule seconde à l'époque, pour passer Chuunin il fallait éliminer les autres, et sa vie avait été en jeu également, ce qui accentua son choix de faire taire les autres à jamais. La meilleure solution à toute épreuve, une manière radicale certes, mais efficace, et ça lui avait permit de monter d'un grade; en époustouflant les autres avec ses talents dans le Taijutsu et le Ninjutsu, confirmant qu'elle n'était pas n'importe qu'elle Kunoichi. Il n'y avait qu'une seule Miyazaki Maï, et heureusement d'ailleurs, sinon la terre pourrait arrêter de tourner et serait instantanément détruire ou exploser. Maï avait des goûts bien étranges, et très dominants concernant ses ambitions de puissance et de contrôle. Elle avait toujours était comme ça finalement, son père le lui avait apprit, à tout avoir, mais il ne parlait que du village, pas du monde. Résultat: il est mort avec sa femme quand Maï avait un peu plus de 17 ans; sa cupidité et sa soif de puissance l'avait rendu faible et avait causer sa mort.

Que de souvenirs pour la Kunoichi brune, qui lâcha son livre et le rangea dans son mini-sac de ninja, accroché au niveau de ses fesses. Il était maintenant l'heure, et ce qui voulait dire qu'elle devrait partir à la rencontre de ses élèves, enfin. Pour une fois, la jeune femme était en avance, pas qu'elle n'était pas ponctuelle, juste qu'elle arrivait souvent un peu à l'improviste en faisant la touriste; ayant passer son temps dans son verre et dans ses bouquins d'art. Bref, ce n'était qu'un petit détail, puisqu'il fallait cette fois attendre les autres; chose que la Kunoichi n'aimait pas. Elle détestait attendre, comme bon nombre de gens, mais elle, ça râlait en permanence, toujours à reprocher aux autres leur manque de ponctualité; il lui arrivait aussi, de compter les secondes et les minutes. Pour tout dire, que les règles, c'était une partie de sa vie, les suivant à la règle et ne tolérant pas qu'on les enfreignent. Puisque dans sa tête, elle avait prévu d'établir de nouvelles règles pour son futur pays, ce sera bien plus stricte, sur tous les points, et c'est ce qui était le top. Car si les gens comprenaient ce qui leur arriverait s'il se passait quelque chose, il n'y aurait plus de crime, ni de délit...Ils auraient bien trop peur des répercussions. Voilà comme l'héritière Miyazaki voyait les choses, et selon elle, ça révolutionnera le monde des shinobis. Révolutionner c'était bien le mot...

Se levant et posant une main sur le tronc d'un arbre, la Kunoichi sauta et atterrit a sol, regardant d'un bref coup d'oeil la branche où elle s'était assise quelques temps auparavant. Il fallait avant tout faire bonne impression pour ce premier jour. Elle n'avait pas oublier de mettre son bandeau frontal, mais autour de son cou plutôt, car elle n'aimait pas mettre un bandeau ou autre chose de ce genre sur son front; qui était déjà entouré de ses longues mèches noires. D'ailleurs même à l'époque de son apprentissage de Kunoichi, Maï ne mettait jamais son bandeau de Konoha outre qu'autour de son cou ou alors sur sa taille; s'en était devenu une habitude de le mettre ainsi, comme pour se rappeler du bon vieux temps. Temps qu'elle n'avait pas oublier pendant sa nuit blanche d'entraînement, puisqu'elle s'entraînait également autant et avec patience à l'époque. Et comme on dis, il y a des choses qui ne changent jamais, et surtout pas pour Miyazaki-san. Cette dernière avait même entreprit de faire quelques pas vers le point de rendez-vous, à l'entrée de la forêt de la mort. Attendant patiemmant ses futurs élèves. Et ça ne tarda pas, car à peine une minute après, une silhouette plutôt petite arriva en courant et se prit une racine pour finir par rouler en boule jusqu'aux pieds de la Kunoichi. Arquant un sourcil, Maï l'observa longuement, le regardant se relever et se mettre à sourire, pour tendre sa main vers elle et parler. A première vue, il semblait très excité et dynamique, car pour courir comme un fou et se prendre une racine d'abre, c'était un survolté. A la bonheur, il allait sûrement être le problème numéro un, car s'il ne faisait vraiment pas attention à rien à la normale, qu'est-ce que ce sera en plein combat?...

"Héhé je m'appelle Haseo Kawashi...Alors comme ca toi aussi tu est dans mon equipe..."

C'est ce qu'il dit en premier juste après s'être relevé. Et comme on dis, la première impression est toujours la bonne...Pour la jeune femme, la première impression du jeune Genin était très mauvaise, et il n'avait pas l'air très futé...Comment pouvait-il la comparée à une gamine? Impossible, elle n'était pas si jeune pourtant, et il y avait une différence entre les jeunes apprentis et ninjas et les ninjas confirmés. Soit il le faisait exprès soit il était vraiment à côté de la plaque, et elle pencha pour la deuxième hypothèse...Enfin, la Jounin savait son nom, mais elle ne le connaissait pas vraiment, n'ayant pas lut les rapports de tous les Genins. Elle ignorait donc son niveau, mais ça importait peu pour le moment présent, puisqu'elle avait prévu de faire passer à ses élèves un petit test pour les évaluer...Histoire de se faire quelques profils. Stoppant net ses réflexions, Maï porta une nouvelle fois son regard sur le jeune garçon, et croisa les bras.

- Bien sûr! Je suis dans l'équipe...Entant que leader. Alors, tu me feras le plaisir d'enlever ce sourire de ton visage. Et tant que j'y suis...En attendant tes compagnons, tu commenceras l'entraînement immédiatement.

Sa voix était plutôt froide, et autoritaire, bien qu'on pouvait clairement distinguer une once de contrariété dans son timbre. En tout cas, c'était le premier arrivé et certainement pas le dernier, il fallait donc avoir une petite discussion. Car comme tous les autres sensei, qui questionnaient leurs élèves sur leurs passes-temps, et compagnie; Maï n'échappait pas à la règle, mis ce n'était qu'une question de temps avant que l'épreuve commence. Le test qui déterminera s'il fera oui ou non partit de l'équipe de la jeune femme. Et entant que shinobi de Konoha le sport comptait énormément, ça permettait de rester en forme, chose que la Kunoichi voulait appliquer dans ses entraînements, et avec la chance qu'avait le jeune garçon, il serait le premier à tester ce programme.

- Fais-moi une série de 80 pompes, tu as une minute.

 
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Sep - 17:14 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

Effectivement, Haseo etait un cretin, absolu. Si il n'avait pas reconnu le fait que c'etait une juunin, c'etait parce que il ne possedait pas une grande intelligence. D'ailleur cela se refletait durant ses combat ou il foncait tete la premiere sans meme reflechir a une strategie. Sa futur sensei semblait etre magnifique. Elle possedait de long cheveux noir et un regard froid et distant.D'ailleur lorsque Haseo afficha son grand sourire qui faisait de lui un petit etre abruti et insignifiant, la sensei ne souria meme pas retorquant qu'il devait enlever ce stupide sourire beas afficher sur son visage.

Haseo laissa donc echapper un leger son d'etonnement a peine audible a l'oreille ne s'attendent pas du tout a avoir une sensei aussi froide.Peu importe qu'elle sois froide ou pas il ferait tout pour l'ecouter et se surpasser afin de rapidement monter en grade et avoir de plus grande mission. Mais Haseo avait un defaut. Ce defaut etait l'impatience...Il voulait deja passer aux mission et griller les etapes mais il savait que cela ne dependait pas de lui et que pour avoir de grande mission il devrait le meriter.

A tout moment la sensei pouvait decider de le retrograder ou encore de ne pas l'accepter dans l'equipe ce qui serait pour haseo l'une de ses plus grande peur. A peine son premier jour d'entrainement commencé qu'il faisait deja mauvaise impressions en trebuchant devant sa sensei qu'il l'avait pris pour une genin alors qu'elle semblait etre deux fois plus grande que lui. Mais que voulez vous c'etait tout Haseo ca il l'etait un peu bete mais avait un beau coeur dans le fond.

A part sa sensei il savait qu'un autre partenaire devait aller les rejoindre mais celui ci semblait deja en retard le premier jour. Pauvre de lui il l'etait en retard devant une sensei qui semblait detester le retard. D'ailleur Haseo ferait tout pour faire meilleur impression et sans doute le connaisant une rivalité s'eveillerait entre le jeune genin et son partenaire. Mais la n'etait pas la question. Non sa sensei d'une voix froide lui ordonna presque de commencer a faire des pompes alors qu'elle ne s'etait meme pas presenter.

Mais Haseo ne comptait pas s'executer direct du moins. Il voulait avoir plus d'info sur qui l'entrainait, il voulait griller les etapes et passer les epreuves de bases. Il se trouvait deja apte a accomplir de grande missions. Mais ce qu'il ne savait pas c'etait que les genin n'obtenait que de petite mission tel que ramasser les ordures ou encore garder le chat d'une personne agé. Chose que Haseo ne se voyait pas du tout faire. Non Pour Haseo il se voyait deja en pleine aventure...c'etait comme ca qu'il l'imaginait sa vie de shinobi. Alors que sa sensei lui demenda de faire 80 Pompes en une minutes, Haseo fit deux pas en arriere et cria d'un air surpris


Quatre....Quatre vingt pompes...

Dit t'il en criant et en paraissant surpris qu'elle ne se sois ni presenter et qu'elle ne sois pas passer a l'etape des buts de chaque personne de l'equipe comme le fait chaque juunin responsable avec leur equipe. Il ne se gena pas pour le lui faire remarquer d'ailleur

A quoi cela va t'il servir de faire des pompes...

Poursuiva t'il regardant toujours la jeune femme qui semblait afficher ce meme air froid et legerement terrifiant. Haseo refit deux pas en avant avant de dire serrant son poingt

Ce n'est pas en faisant des pompes que l'on va monter en grade...Ou sont les grandes missions qui serviront a voir si nous somme assez fort...Et...Et.. Et...Vous ne nous avez meme pas demender le genre d'affinité que l'on n'avait...

Haseo ne cessait de parler faisant divers gestes qui montrait son mecontentement qu'elle ne se sois meme pas presenter et qu'elle lui demende de faire ce genre d'exercice. Mais ce qu'il ne savait pas c'est qui l'avait vraiment l'air de passer plus pour un baka qu'autre chose. Encore une fois pauvre Haseo. Il l'approcha alors pile devant la juunin avant de sourire legerement et de sortir une replique assasine faite d'ironie

Vous avez deja entrainé une equipe de genin au moins?


Dit t'il affichant un sourire narqueur sur son visage
Revenir en haut
Hokamara Shizuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Sep - 17:34 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

« -Voyez ma foi, entendez ma prière... Faites de ma nouvelle aventure une mission paisible... Transformer mon tourment en joie... Autoriser moi ce desir... »

Les rayons de soleils quasi inexistant filtré par endroit, dans les quelques parties du toit qui avait besoin d'une bonne remise en état. La respiration lente, Shizuko pris une profonde inspiration, puis souffla lentement la bougie qu'il tenait dans sa main, et de laquelle emanait un doux parfum d'encens. Se relevant, Shizuko ouvrit la fenêtre d'une main sure, le soleil fit son entrée dans la pièce, éclairant les recoins, plutôt miteux de sa chambre. Une guerre permanente avec sa mère qui voulait qu'il l'arrange...

S'accoudant au cadre de la fenêtre, le jeune shinobi regarder l'horizon qui défiler devant lui. Des arbres, tous aussi vers que gigantesque... La rivière passait non loin de sa maison, on entender le cliquetis reglulier de quelques vaguelettes, poussait par une faible brise qui s'entrechoqué avec les bords. Au loin, un minuscule point grisatre s'élevait, Shizuko avait depuis longtemps deviner ce que c'était... Le pont qui relier les deux bords. Presque personne l'emprunté, mais on voyer par moment des amoueux filer , pour eviter de se retrouver dans la ville bruyante et bondée.

Enfin, Shizuko leva les yeux vers le ciel azur, parsemé de quelques nuages... Il avait plus le matin très tôt, mais ca c'était calmer.... Est ce que c'était un signe? Son père spirituel venait il de lui faire grace ? De lui permettre de passer l'une des plus importante journée de sa vie , baigné par le soleil? Il en était certains... Le soleil était en face de lui, il était encore tôt , mais il fallait partir, dans peu de temps, il ferai, malheuresement, la connaissance de son équipe.

Se redressant, il sortit de sa chambre, avant de prendre une profonde inspiration. Il entra dans la cuisine, où ses parents se trouvaient tout les deux , son père, était assit près de la table en hêtre, sa mère occuper a lui servir un café chaud, jetta un leger regard vers son fils... On pouvait voir des yeux gonflé, sans doute avait elle pleuré toute la nuit, se faisant un sang d'encre pour son fils... Shizuko lui fit un bref sourire, timide, mais aussitôt qu'il pris cette initiative, une touffe rousse l'aveuglé... Sa mère venait de lui sauté dans les bras... Mégèrement éttouffé par cette étreinte maternelle, il fit un bref sourire.

« - Maman... Tout ira bien... Je reviens dès que je peux... A plus tard... »

Il fit un signe a son père, lorsque sa mère consentit enfin a le lacher, il finit par sortir, une apprehension encore plus grande, sa salive sembler n'avoir jamais exister... on aurait dis la secheresse qui avait touché Konoha quelques mois plus tôt... Mais tout irai bien... Dieu était avec lui, il le regardait du haut de son trône.

Prenant un chemin à gauche, il s'engouffre dans la forêt, c'était le chemn le plus cours pour atterir a l'endroit du rendez vous. Enjambant quelques ronces tranchantes, il se dirige vers le nord, sous les hululements soporifiques des chouettes qui dormaient maintenant, et le sifflement gai des oisillons , ravi de pouvoir crier a plein poumons. Tournant une nouvelle fois, il sentit qu'il approcher du but, et quelques instant plus tard, il se trouver devant deux personnes, une plus agé qu'une autre, sans doute son futur professeur, et un gamin qui devait avoir son âge... Il fit un signe de tête pour dire bonjour au deux, sans pour autant prendre la parole... Respirant saccadément, il savait que comme toujours, les regards se tournerait vers son visage mutiler... MAis il avait appris a ne plus éprouvé de gêne... Il resté impassible a cette curiosité maladive.
Revenir en haut
Miyazaki Maï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 14 Sep - 21:22 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

Il fallait le reconnaître, ce gamin avait du cran, du cran pour parler ainsi à quelqu'un comme Maï Miyazaki. Il ne voyait pas à qui il parler, et il allait le comprendre dans très peu de temps; car la jeune Kunoichi détestait le manque d'autorité venant d'élèves, alors bien évidemment, voir le jeune Haseo bouger comme un petit excité contredisant les ordres de la Jounin. Rajoutant que cela ne servait à rien de faire des pompes...Attendez, reprenons au ralentit...Ça ne servait...à rien?...Il était suicidaire?! En plus de ne pas faire ce qu'elle lui disait, il critiquait ses méthodes?! Alors là, il n'était pas sorti de l'auberge et allait avoir son nom en gras dans son carnet; et croyez-le...Mieux vaut ne pas finir dans la liste noire, au prix de le regretter amèrement. Car la brune n'était pas quelqu'un d'aimable ni de tolérante, bien au contraire, elle était très désagréable et pouvait vite se faire détester, pour ses méthodes...Néanmoins n'allez pas croire qu'elle est pire qu'une vieille sorcière, déjà elle est capable de se montrer compréhensive par moments...Mais autant vous dire, que maintenant à ce moment prévis, ce n'était pas un "moment" où elle se montrera ainsi, compréhensive et tolérante..., non, et c'est bien la dernière chose qu'elle ferait d'ailleurs!

"Vous avez deja entrainé une equipe de genin au moins?"

Maï qui observait quelques secondes plutôt la beauté de la nature, se tourna finalement vers le jeune Genin, qui était juste en face. Un sourire aux lèvres, et un ton qui se voulait ironique et moqueur. Chose que n'apprécia pas la Kunoichi, vu qu'il ne cessait de se plaindre depuis quelques minutes et qu'il ne la respectée pas du tout; -il fallait remettre comme on dit- les pendules à l'heure, et faire comprendre au jeune garçon à faire preuve de respect et d'humilité. Encore une chose qu'on ne lui avait sans doute pas apprit dans sa jeunesse...En tout cas, il était très mal partit là où il allait, la première impression était très mauvaise....vraiment mauvaise. C'est dingue comment les jeunes d'aujourd'hui réagissent de nos jours. Il ne manquait pas de culot. Et en plus de faire part de son mécontentement en agissant comme un gamin de 5 ans, il lui lançait des piques, à croire qu'il pensait avoir le dessus et avoir Le dernier mot. Et si c'est ce que ce jeune genin pensait, eh bien il se trompait, mais lourdement. Les paroles de ce dernier ne touchait en aucun cas la belle brune qui ne réagissait pas, gardant son visage indifférent et distant, les yeux dans le vague, comme si elle attendait quelque chose ou plutôt; qu'elle était en pleine méditation avec son for intérieur. On aurait dit qu'elle n'écoutait les dires d'Haseo que d'une oreille distraite. Non mais quelle cruche aussi, il n'y aurait pas de sermons à faire si l'ex ANBU avait fait plus "amples connaissances" dés le début! Au lieu de commencer la discussion -le débat plutôt- sur les pompes de monsieur. Il fallait lui faire comprendre, dés le début à qui il avait affaire, en y allant cash. Bref, ce n'est plus une chose que Maï ferait désormais, se faire respecter et bien comprendre sera une de ses priorités, surtout pour ses élèves. Mais si jamais les deux autres étaient des petites têtes brûlées comme celui-là...Il y en aurait du boulot...à les "éduquer" de manière convenable, faire d'eux de parfaits shinobis. Et c'est pas simple-simple...Déjà qu'elle se retenait de donner une bonne correction au jeune Kawashi, c'est à dire un coup de poing bien placé, sur le centre de son visage, lui cassant le nez peut-être...Là il pigerait de suite qu'il ne fallait pas rétorquer quand elle disait quelque chose. C'était radicale, mais très expressif et explicite, n'est-ce pas?...

- Bien...Nous allons devoir passer aux choses sérieuses. Je pense que je vais très bien me faire comprendre...

Dit-elle pour toute réponse aux provocations du jeune garçon, mais ce n'était que le début, une sorte de prologue avant le sermon. Bref, la Kunoichi fixa les yeux de son élève et arqua un sourcil, un sourire en coin moqueur se dessina sur ses lèvres; gardant les bras croisés, signe de supériorité et de contrariété -elle le voyait comme ça...-. Prête à se faire entendre, et à des kilomètres à la ronde! Mais malheureusement, malgré son envie de pousser une gueulante, quelque chose l'en empêcha pour l'instant, ou plutôt quelqu'un...Car un autre garçon qui avait environ le même âge qu'Haseo débarqua, le visage neutre et salua les deux shinobis de Konoha, sans dire un mot. Maï le regarda avec une expression de parfaite neutralité, ne faisant pas attention à son visage qui avait une étrange cicatrice sur le côté droit de son oeil...Maï ne ferait aucun commentaire là-dessus, elle était certes du genre moqueuse et provocatrice, même arrogante, mais jamais elle ne se ficherait du physique de quelqu'un; seulement si c'est un supérieur, ou un élève. Par contre, les autres...ne sont pas protégés.

- Kawashi-san, tu vois cet arbre? C'est ton prochain exercice. Tu vas devoir y rester attacher la tête en bas, et méditer sur tes actions, je te le dirais quand tu pourras descendre. Et ne proteste pas cette fois, ou je te fait rétrograder à l'académie. Je le peux, parce que j'ai tous les droits, c'est moi qui dicte les règles ici, compris?

Elle préférait terminer d'abord ce qu'elle avait commencer avant de s'intéresser au nouveau venu. Parlant à Haseo sur un ton froid, grave et autoritaire, une voix presque effrayante, un froid se fit sentir vers ses derniers mots...De plus pour faire comprendre ce qu'elle voulait dire à Haseo, la jeune femme désigna de la tête le grand arbre juste à quelques mètres d'eux. Mais revenons au deuxième garçon, qui devait être un nouveau membre de la team, mais il était en retard...Et la Kunoichi n'aimait pas les retards, elle ne les tolérait pas, bien qu'elle n'était pas très ponctuelle...M'enfin, Maï tourna lentement sa tête vers Shizuko et fit quelques pas dans sa direction. S'adressant à lui et gardant le même ton que d'habitude, un ton froid et indifférent, ce qui la caractérisait tant.

- Et...tu es?

Maï resta là planter devant Shizuko, attendant une réponse de sa part, mais en y réfléchissant ça ne faisait pas très professionnel. Elle avait l'air de venir en touriste et de ne pas connaître l'identité de ses propres élèves. Mais Maï avait autre chose à faire que s'interroger sur ça, elle espérait juste que le troisième membre de la Team allait bientôt se montrer. Pour commencer les choses sérieuses... 
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 14 Sep - 21:43 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

Haseo etait toujours la a fixer sa sensei apres avoir sorti ses provocations afin de tester le caractere de celle qui devait devenir son prof et s'occuper de son entrainement.C'etait grace a elle que Haseo pourrait progresser. Son avenir etait un peu entre les mains de la jeune sensei et ca serait grace a elle que Haseo pourrait effectuer des missions et monter en grade. C'est pourquoi il se devait de la respecter quelque sois l'avis qu'il l'avait de celle ci. Apres tout c'etait une juunin de Konoha et on ne devenait pas juunin n'importe comment ni du jour au landemain. Haseo avait consience de cela mais pourquoi diable fallait t'il que sa sensei sois de signe feminin. A ce moment precis Haseo sentit un grand froid. Comme si sa sensei etait prete a exploser suite a ses remarques. Mais comme il s'y attendait venant d'une juunin de Konoha, celle ci fit preuve d'un calme admirable. Certe elle semblait froide et semblait avoir un air assez terrifiant mais celle ci semblait avoir facile a se faire respecter vu les paroles qu'elle sortait a Haseo.

- Bien...Nous allons devoir passer aux choses sérieuses. Je pense que je vais très bien me faire comprendre...

Voici les mots que sa sensei lui avait sorti sur un air froid ne semblant pas du tout vexer par les paroles du jeune genin qui n'avait juste fait que tester son autorité afin de savoir si oui ou non elle saurait se faire respecter et afin de voir le genre de caractere que celle ci possedait. Que voulait t'elle dire par " passer au choses serieuse''. Allait t'elle le frapper ou utiliser une autre methode afin de se faire respecter? Haseo allait sans doute bientot le decouvrir et la jeune sensei ne tarda pas a continuer sa phrase sur le meme ton qu'elle l'avait commencer sa premiere phrase.

- Kawashi-san, tu vois cet arbre? C'est ton prochain exercice. Tu vas devoir y rester attacher la tête en bas, et méditer sur tes actions, je te le dirais quand tu pourras descendre. Et ne proteste pas cette fois, ou je te fait rétrograder à l'académie. Je le peux, parce que j'ai tous les droits, c'est moi qui dicte les règles ici, compris?

Avait t'elle dit sur un ton legerment moqueur mais qui se voulait etre un ton assez convaincant.De plus la jeune sensei semblait etre une femme qui ne fallait pas ennuyer. Devant la menace de la faire retrograder a l'academie, Haseo ne pouvait que se resoudre et s'abaisser a ecouter sa sensei. Apres tout il n'avait pas fait tout ce chemin pour se faire retrograder dés le premier jour et dés la rencontre avec sa sensei. Rhallalalala quelle premiere impression il faisait et dans l'equipe ca devait sans doute etre le plus indisipliné. C'etait pas vraiment sa faute il fallait le connaitre et surtout connaitre ce qu'il l'avait vecu durant son passé. Le pauvre genin desirait tellement bruler les etapes afin de rapidement pouvoir attaquer de grande mission afin de se prouver a lui meme et a ses parents que il pouvait devenir un grand ninja et qu'il l'avait fait tout cela sans l'aide de personne. Mais bon pour le moment il n'etait que genin et devait obeir aux ordre de sa superieur. Il laissa donc passer un leger gemissement et baissa la tete fixant le sol sans rien dire. Ses poingt se serrerent laissent entendre un leger bruit et sans rien dire le jeune garcon turbulant qu'etait Haseo obeit et se dirigea vers l'arbre. c'est ainsi que Haseo grimpa aux arbre et se mis sur une branche la tete vers le bas et les pieds coller a la branche. alors qu'il regarda vers le bas il vis un nouveau venu. Celui ci devait sans doute etre le deuxieme partenaire qui devait etre dans son equipe vu que l'equipe devait etre composé de trois genin et un sensei. Haseo observa le jeune garcon avec attention concentrer sur celui ci. Le nouveau venu semblait renfermer une cicatrice qui lui donnait un air de balafré. Toujours occupé sur celui ci sa sensei lui demenda qui il l'etait. Juste quand celle ci lui demenda qui il l'etait Haseo tomba de l'arbre laissent entendre un grand boum. Ca y'est Haseo avait la tete sur le sol et affichait a present une drole d'expression sur son visage.Il retomba alors position assise et se tena la tete avant de dire

Kusooooo....Ca fait malllll...
Revenir en haut
Sayuri Nakamura
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Sep - 16:55 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

C'était un temps plutôt doux et ensoleillé. Oui, malgré les affreuses trombes d'eaux qui ont déferlées le jour précédent, Konoha change brutalement et cela souvent de climat. Comme quoi, on ne va pas rester là, à carboniser. Une fois sortie de l'académie, la jeune génin dénommée Sayuri quitta la demeure familiale ("fausse" dirait-on), entamant alors une vie encore bien plus solitaire qu'elle ne l'était déjà. La date des formations d'équipes approchait à grand pas. La kunoichi restait cloîtrée la plupart du temps, chez elle, ayant pour loisirs de la lecture ou bien encore des rêveries en fixant le plafond. Pour elle, le jour n'est que trop ennuyant, rien n'a l'air de l'éblouir (la soir c'est plus difficile, mais bon xD). Une vraie fille de la nuit.

Au crépuscule même, Sayuri sort de chez elle puis s'entraîne, avec pour unique source de lumière, la lune. Elle perfectionne alors ses techniques, paufinant sa rapidité à les exécuter, mais en commençant toujours par un entrainement physique puis mental, se raccordant bien souvent à ce passé qu'elle ne peut oublier. C'est une adolescente qui ne manque pas de sommeil. En effet, il ne lui faut que 6 heures environs pour bien dormir et être en forme pour le lendemain. De toutes façons, pour elle, dormir est une chose insupportable. Pourtant, elle s'y oblige pour ne pas sombrer dans la fatigue et la faiblesse totale.


Jour J. Elle se leva bien tôt, comme chaque jours d'ailleurs, penchant du 4 heures à 5 heures du matin, ne ronchonnant même pas un peu au levé. Elle fit les gestes quotidiens du matin : petit déjeuner léger, lavage général, montage de garde-robe, un coup de peigne et c'est partit pour la journée. Sayuri fila entre les pièces, se saisissa des clés au passage ; mais s'arrêta brusquement devant la comode où elles se trouvaient. Ou plutôt, devant le miroir positionné au dessus de celle ci. Elle ne se contempla pas vraiment. Elle se dévisagea elle-même. Tel un schyzophrène. Deux minutes passèrent. Et cela bien vite, car Sayu' sortit aussitôt, refermant à double tours derrière elle. La jeune Nakamura allait bientôt découvrir les visages de ses nouveaux compagnons. Ce qui ne lui donnait encore moins envie d'aller à la forêt de la mort rien que pour "ça". En fait, c'était le fait de rencontrer son maître et qu'au bout elle allait progresser et devenir forte qui la faisait frémir d'excitation.

Arrivée sur les lieux, Sayuri ne vit personne. Elle décida alors de faire un petit tour du périmètre, pour s'assurer que c'était bien désert. Le temps qu'elle fasse sa tournée, des shinobis étaient déjà sur place. Elle analysa rapidemment la situation ; puis la dernière de son clan se mit à découvert, sautant d'une haute branche, pour retomber avec grâce et élégance entre les trois personnes. Le jounin qui avait pour tâche de les prendre en main avait l'air compétent, et surtout, de la même trempe que la nouvelle arrivante. Sayuri se tourna alors vers son nouveau sensei, ignorant totalement le deux autres, et ne leur adressant même pas la parole à travers ces mots (destinés bien evidemment à Maï).


« Bien le bonjour. Mon nom est Sayuri Nakamura. Pardonnez-moi pour ce léger retardement. »


Sayuri fut directe, sans rien ajouter d'autre. Et puis, l'identité lui suffisait bien, non ? à moins qu'elle ne désire savoir autre chose ... mais ça risquerait d'avoir mauvais effet sur la kunoichi. Bien sûr, elle ne parlait jamais, je ne dis bien jamais comme ça. Même à des plus haut gradés qu'elle. Cependant, pour la première rencontre, il fallait avoir l'air naturel ... ou presque. Par ces mots, Sayu-chan hocha la tête en guise de salut, puis fixa la jeune femme.
 
Revenir en haut
Hokamara Shizuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 23 Sep - 16:09 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

[Excusez moi beaucoup ^^]

Le jeune ninja attendez tranquillement que la femme au fort caractère en ai fini avec le premier venu... Il le toisa d'ailleurs du regard... Il sembler bien jeune, peut être son âge, et assez .... survolté... Une pile qui n'avais besoin que de peu de recharge pour crier, sauter, jouer... Et tout ce que Shizuko ne faisait pas... croisant les bras, il vit le shinobi se diriger vers l'arbre. A vrai dire, il n'avait pas trop eut le choix, le ton qu'avait employer la jeune sensei avait glacer le sang de Shizuko, et il était sur que la même chose était arrivé pour son "coéquipier"... Une légère moue, il se disait que mieux valait ne pas ennervé Mai.
Optant pour une position neutre, les bras le long du corps, il eut tout juste le temps de lever la tête qu'il vit la jeune fille s'avancer très légèrement vers lui... Il la regarda, évitant de croiser son regard, afin de ne pas trop attiser les foudres de la sensei.

« -Hokamara Shizuko... Je suis désolé pour mon retard... »

A peine avait-il fini sa phrase que la derniere membre de l'équipe fit son entrée, une jeune fille , plutot mignone, pensa Shizu'... Il la regarda un petit moment, avant de regarder le bois où se tenait Haseo... Ou plutot, ou il s'était tenu un faible instant... Il eut le plaisir de voir le garcon tombé de sa branche... Ettoufant un rire, il se mordit la lèvre pour ne pas montrer le sourire qui était apparut a ses lèvres.
Revenir en haut
Miyazaki Maï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 24 Sep - 22:03 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

Maï afficha un léger sourire satisfait, voyant que son ultimatum avait marcher sur le jeune Haseo, puisque celui-ci s'exécuta et monta dans l'arbre pour commencer son début d'entraînement. Rien de mieux pour imposer le respect, c'était simple et efficace, et Maï aimait ce genre de méthode. Qui étaient certes peu orthodoxes, mais amusantes. Elle voyait tout en jeu de toute façon, et détestait la concurrence, de ce faite, elle n'avait jamais idolâtrer quelque chose ou quelqu'un, mise à part les grands artistes qui ont existé dans ce monde. M'enfin, petite anecdote à part...Revenons sur la charmante Juunin brune, qui avait daigner lever la tête quand le jeune garçon se mit à tomber lamentablement au sol...Là il battait tous les records, non mais quelle tête à claques, si elle ne se retenait pas, il serait déjà couvert de bosses au niveau du crâne. Et il faut dire, qu'elle avait un sacré coup droit, sûrement grâce à sa contrôle de la terre, qui avait améliorer son contrôle du chakra, pouvant le doser à volonté pour infliger des coups de plus en plus phénoménales. Maï n'y aurait pas été mollo, mais il fallait se contenir et employer d'autres moyens...Bien que la patience de la jeune femme n'était pas quelque chose à retenir sur son compte, puisqu'à la moindre bourde, elle s'énervait et se mettait dans une de ses colères...Très impulsive la Kunoichi, et c'est ce qui faisait sa force de caractère et sa réputation...Une réputation qui allait se dégrader en méchante sensei si certains ne faisaient pas attention aux consignes.
 
- Tu tombes, tu recommences, Kawashi-san.
 
Dit-elle d'une voix claironnante et joyeuse, bien sûr cela sonnait faux, ça ressemblait plus à de l'ironie et de la moquerie en vérité. Elle n'avait même pas jeter un coup d'oeil vers le jeune genin survolté, trop occupée à apercevoir une silhouette se rapprocher au loin. Une silhouette féminine, c'était sûrement le dernier élément de l'équipe. Et Maï avait hâte d'en savoir plus, et surtout de connaître l'identité de la Kunoichi qui serait l'atout féminine du trio de Genins. Mais avant tout ça, le genin auquel elle avait adresser la parole, lui demandant de révéler son identité lui donna son nom et s'excusa pour son retard...Bien sûr, en période de toute bonté, la jeune femme ne dis rien sur ce sujet, la ponctualité était quelque chose qui primait mais...Ce n'était pas le moment de sermonner quelqu'un d'autre, déjà qu'elle s'occupait du jeune Kawashi; qui n'avait pas finit d'entendre parler "d'entraînement" secondé par la jeune femme brune.
 
« -Hokamara Shizuko... Je suis désolé pour mon retard... »
 
Maï avait eut un nom sur chaque visage, et celui-là se nommait Shizuko...Bien, c'était parfait, elle espérait maintenant qu'il sortait un peu du lot. Ça rendrait célèbre la team, c'était sûr. Mais alors qu'elle commençait à devenir vaniteuse sur son job et sur ses futurs prodiges, les bruits de pas se rapprochèrent. Une adolescente arriva et la première chose qu'elle fit était de s'adresser à la plus âgée du groupe, autrement dit, Miyazaki-san.
 
« Bien le bonjour. Mon nom est Sayuri Nakamura. Pardonnez-moi pour ce léger retardement. »
 
La dénommée Sayuri Nakamura ressemblait étrangement à Maï, surtout au niveau de sa coupe de cheveux et de sa couleur brune virant au noir. Et elle semblait aussi très distante et solitaire, un peu comme la juunin dans le passé, bien que cela était finit depuis bien longtemps cette époque de solitaire révoltée. Maï avait réalisé qu'elle avait bon nombres de choses à faire, et qu'il fallait se montrer plus sociable si elle voulait percer dans la hiérarchie ninja; ce qu'elle réussit brillamment, en passant du titre d'ANBU, à celui de Juunin du pays de la feuille. C'était peut-être même sa plus grande réussite au niveau de ce domaine-là. Néanmoins, une Miyazaki restait une Miyazaki, donc comme ses très chers ancêtres, elle comptait sur l'argent pour lui assurer une célébrité durable et avait un sens de l'art prononcé. Sans parler de son caractère qui en révoltait plus d'un, un caractère de taciturne, et d'arrogante adulte exigeante et autoritaire. Ne jurant que sur les règles et les statuts dans la hiérarchie; une entorse à n'importe quelle règle, même la plus stupide qu'il soit, et il en sera finit de vous...A moins que la Kunoichi brune ait un peu de pitié et vous laisse sur le chemin de la mort.
La juunin reporta son attention sur ses deux nouveaux élèves, et leur adressa un sourire en coin, gardant les bras croisés et en se contentant d'hocher la tête.
 
- Bien...Nakamura-san, Hokamara-san, je suis ravie que vous ayez pût venir. J'espère que vous relèverez un peu le niveau.
 
Maï se retourna et laissa Sayuri et Shizuko à leur aise, donc soit commencer la conversation, soit attendre les prochaines indications de la jeune femme. Qui se tourna lentement vers Haseo, avant de faire quelques pas vers lui et de se placer juste derrière, observant les deux autres Genins; un kunai rapidement sorti en main.
 
- Faisons les présentations, voulez-vous? Je me nomme Miyazaki Maï, et comme vous vous en doutez, je suis la personne qui vous enseignera l'art du ninjutsu...Et pour commencer sur ce sujet, je vais vous demandez des choses sur vous. Comme votre âge, ainsi que vos loisirs, ce que vous aimez et ce que vous détestez...Et bien sûr, votre ambition pour l'avenir. Bien! commençons par le petit survolté.
 
Se mit-elle à dire, sur un ton neutre et détendu, elle était assez tranquille, l'équipe était réunie et d'après ce qu'elle pouvait voir; il y en avait qui sortaient du lot...Enfin, d'après leurs attitudes. Mais ce n'est pas le sujet auquel s'attarder pour le moment et revenons sur le petit survolté, qui était bien évidemment, le jeune Kawashi; d'ailleurs, qui ne l'aurait pas deviner... 
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 24 Sep - 22:37 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

Voila...Comme dit avant, Haseo s'etait planté tete la premiere au sol revelant une enorme bosse sur sa tete.Du coup bah...il se tena la tete avec ses deux main murmurant des leger '' aie, aie , aie'' afin de contenir sa colere d'etre tomber et surtout la douleur qui planait sur son enorme bosse situé sur la tete. A peine etait t'il la depuis quelques minutes qu'il gaffait deja et qu'il se faisait deja mal voir par sa sensei qui devait sans doute pensé que Haseo serait le bon a rien de l'equipe et qu'il faudrait sans doute toujours passé derriere lui pour rattraper ses erreurs.Mais alors qu'il se tenait la tete et qu'il luttait toujours contre la douleur il l'entendis le jeune garcon a la cicatrice se presenté n'ayant pas vu que celui ci s'etait legerement moqué de lui

**Hokamara Shizuko**

Pensa Haseo se contentent de regarder le jeune garcon sans rien n'ajouté et se contentent de le regarder de haut en bas.Le jeune garcon qui venait d'arriver semblait vraiment calme par rapport a lui qui etait un surexité. Bonjour l'ambience dans l'equipe me direz vous.Bizzarement la jeune sensei parlait autrement a cet eleve ce qui vexa legerement Haseo qui se sentait mis de coté et cela Haseo ne le supportait pas c'etait la chose dont il l'avait le plus horreur...que l'on le mette de coté au profit d'un autre et que on juge sa force de part son caractere et son apparance.Haseo allait reprendre la parole lorsque une deuxieme fille se joigna au groupe. Cette fille semblait etre jolie au yeux d'Haseo qui ne cessait de la regarder mais bizzarement elle ressemblait vraiment a leur sensei de par son air. La nouvelle arrivante avait totalement ignorer ses compagnons ne leur ayant meme pas adresser un salut. Haseo cligna deux fois des yeux et continua a la fixé. Celle ci se presenta alors sous le nom de Sayuri Nakamura.

**Sayuri Nakamura....Quel calme...Elle l'en n'est presque effrayante...Elle ressemble comme deux goutte d'eau a notre sensei...meme caractere...meme regard pourquoi semble t'elle si froide**

se demenda Haseo en regardant sa sensei puis la nouvelle arrivante a tour de role. Mais alors que Haseo etait toujours plongé dans ses pensée il fut interrompu lorsque la jeune sensei s'adressa au deux autres juunin sur un ton calme par rapport a quand elle s'adressait a Haseo. La sensei leur dis alors qu'elle l'esperait que ses deux la releve le niveau.Haseo se releva alors et se mis devant sa sensei avant de serrer un poingt et de crier passant pour un total abruti surexité...

Qu'est que vous insinuez?...Je ne suis pas un idiot...je suis aussi fort qu'eux...Je peut vous le prouver...

Voyant le regard que portait sa sensei a ses deux autres eleves Haseo baissa la tete et fixa le sol serrant les poingt...

**Mai sensei...pense que je suis le plus nul du groupe....Le regard qu'elle porte a mes partenaire est si changeant par rapport a son regard quand elle me fixe**

La jeune femme le tira alors une fois de plus de ses pensée en se presentenent et en leur demendent de dire ce qu'ils aimaient, leur age et tout le bazard mais celle ci vexa encore haseo qui ne su comme a son habitude se controler lorsque elle lui dit la phrase '' commencons par le petit survolté'' Il recria alors

Je ne suis pas une petit Survolté...

Dit t'il en montrent la jeune sensei du doigt pour lui dire d'arreter ce manege....Il fit alors deux pas en avant se mettent de dos a ses partenaires et a sa sensei

Watashi....Watashi Wa...Haseo Kawashi...Je veut devenir un grand ninja pour prouver a ceux qui crois en moi que je peut devenir un grand ninja...Je veut montrer ma valeur...Je veut montrer que meme le plus survolté du village peut devenir quelqun de fort, de puissant...Je veut prouver que je ne suis pas le petit gamin que tout le monde pense...Je veut etre reconnu a ma juste valeur...et surtout prouver a mes partenaires d'equipe qu'ils peuvent compter sur moi...

Dit t'il gardant la tete baissé et regardant le sol. L'espace d'un instent Haseo avait changer.Ca n'etait plus le gamin survolté, bete et totalement gamin mais c'etait plutot un garcon serieux plein de potenciel et assez mature

Mai sensei...J'ai vu votre regard lorsque vous regardiez mes deux compagnons....Vous pensez qu'ils devront rattraper mes erreurs...Mais je ne laisserait personne rattraper mes erreurs...On dit qu'un ninja...Dois faire abstraction de tout sentiment...Quand j'ai vu Sayuri-chan toute a l'heure...J'ai compris le pourquoi elle nous avait ignorer..Elle gere parfaitement cette regle...

Il se tourna alors vers sa sensei avant de la regarder et dire d'un air serieux

Mai sensei...apprenez moi....faite de moi un grand ninja...Je ne serait pas une perde de temps pour vous malgré ce que vous pensez...

Termina t'il restant fixe
Revenir en haut
Sayuri Nakamura
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Sep - 16:59 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

Elle n'en avait même pas encore adressé un regard, n'en serait-ce qu'un seul à ses compagnons.. par contre, eux, l'avaient déjà fait ... elle s'en était bien assez tôt rendue compte. La jeune fille ne se comparait pas à sa nouvelle sensei, pour je ne sais qu'elle raison, mais une raison valable, dans tous les cas. Elle resta statique un bon moment, avant que leur maître puisse s'adresser aux deux nouvels arrivants; le sourire au coin des lèvres.


- Bien...Nakamura-san, Hokamara-san, je suis ravie que vous ayez pût venir. J'espère que vous relèverez un peu le niveau.


C'est-à-dire ? Sayuri espérait vivement que les exercices et les pratiques se feront plus difficiles que prévues ... car y arriver facilement à chaque fois, ce n'était pas très ... amusant. La jeune fille passa une main sur sa nuque, puis fit redescendre lassement sa main sur son épaule. La jeune Nakamura suivit du regard leur sensei, puis aperçut donc le troisième de la team. Un garçon l'air plutôt foufou, mais bien démarqué, car elle même le trouva "pas mal". C'était bien la première fois que Sayu-chan pensait ça. Elle faillit se taper la tête contre sa main, par simple honte d'avoir eu l'audace de penser ça de lui. Elle se raisonna, puis finit par oublier ses pensées.
La voix de la femme retentit de nouveau, un kunaï à la main.



- Faisons les présentations, voulez-vous? Je me nomme Miyazaki Maï, et comme vous vous en doutez, je suis la personne qui vous enseignera l'art du ninjutsu...Et pour commencer sur ce sujet, je vais vous demandez des choses sur vous. Comme votre âge, ainsi que vos loisirs, ce que vous aimez et ce que vous détestez...Et bien sûr, votre ambition pour l'avenir. Bien! commençons par le petit survolté.


Aussitôt dit, aussitôt fait. Le "petit survolté" voulu commencer, mais cria à la place, et cela sur la dénommée Maï Miyazaki, en lui affirmant qu'il était aussi fort que les deux autres. Ah ! Ca, c'était encore à voir. Puis, le gamin aillant un an de plus que notre jeune héroïne se remit à crier, pour démontrer tout simplement qu'il n'était pas un "petit survolté". Si il continuait ainsi, il allait s'attirer les foudres des jeunes filles ici présentes ... ou plutôt Maï, car Sayuri n'avait pas vraiment de droit privilégiés en ce moment de rencontre ...
Sayu-chan le fixait toujours, attendant quelque chose de plus "intéressant", dirons nous, de sa part. Brusquement, son expression changea, tournant du surexcité au sérieux presque complet. Les choses pouvaient vraiment être écoutables. Il se présenta donc sous le nom d'Haseo Kawashi.



Watashi....Watashi Wa...Haseo Kawashi...Je veut devenir un grand ninja pour prouver a ceux qui crois en moi que je peut
devenir un grand ninja...Je veut montrer ma valeur...Je veut montrer que meme le plus survolté du village peut devenir quelqun de fort, de puissant...Je veut prouver que je ne suis pas le petit gamin que tout le monde pense...Je veut etre reconnu a ma juste valeur...et surtout prouver a mes partenaires d'equipe qu'ils peuvent compter sur moi...


Sayuri souria intérieurement. Comment un raté pareil pourrait il atteindre un jour un niveau élevé ? et surtout, digne de ce nom ? on se le demande ... ceux qui ont le plus d'avenir ont bien plus de chances d'y parvenir ... et la loi du plus fort, vous en faites quoi ? hein ? Puis, il poursuivit, comme à toutes attentes..


Mai sensei...J'ai vu votre regard lorsque vous regardiez mes deux compagnons....Vous pensez qu'ils devront rattraper mes erreurs...Mais je ne laisserait personne rattraper mes erreurs...On dit qu'un ninja...Dois faire abstraction de tout sentiment...Quand j'ai vu Sayuri-chan toute a l'heure...J'ai compris le pourquoi elle nous avait ignorer..Elle gere parfaitement cette regle...


Elle prit ça comme une flâterie de sa part.. mais aussi par une constatation.
En effet, avec ces paroles, elle risquerait d'être mise en valeur un bon moment ... et puis, pourquoi pas durant toute leur aventure ? qui sait .. Haseo se retourna de nouveau vers la sensei, puis lui déclara très sérieusement



Mai sensei...apprenez moi....faite de moi un grand ninja...Je ne serait pas une perde de temps pour vous malgré ce que vous pensez...


La jeune fille resta immobile un bon moment, tout comme son compagnon. Et cela pas pour avoir une réponse ... voyant Shizuko également statique, semblant attendre le déluge, Sayuri toussota, puis garda tête haute, l'air sérieuse, ses deux mains se rejoignant à l'avant de son corps.


« Comme j'ai pu le dire tout à l'heure, mon nom est Sayuri Nakamura, je n'aime pas grand chose si ce n'est de m'entrainer et de donner le meilleur de moi même pour pouvoir avancer dans mon apprentissage. Je suis basée dans le Ninjutsu. Quant à mon nindô, il est clair et simple : j'ai pour but de tuer un certain homme. »


Sayuri appuya bien sur sa dernière phrase, rendant son air encore plus sombre qu'il ne l'est déjà. Tout en parlant, elle avait renvoyé plusieurs regards intéressés à Haseo. Mais elle restait tout à fait humble devant la Miyazaki qui lui ressemblait tant. Après avoir déballé tout ça, son regard tourna vers Shizuko. C'était enfin à son tour ...
 
Revenir en haut
Hokamara Shizuko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Sep - 20:23 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

L'équipe était ainsi au complet... Résultat des courses: Une sensei stricte, sachant se faire obéir, capable de chatiment sans le moindre scrupule, une fille placide, ayant la capacité émotionelle d'une cuillère à café... Et encore... Et le dernier membre..., Shizu' continua  à l'observer un moment, une bosse s'était créé sur son front, mais Shizuko n'avait plus la moindre envie de rire, le bilan qu'il venait de faire le désoler un peu... L'autre garçon de l'équipe était tout l'opposé de lui; une pile électrique, beuglante et pourtant... Le jeune homme l'interessé, lui même savait que la puissance ne se cacher pas dans l'attitude, mais dans les émotions des personnes.... Et apparement, Haseo regorger d'émotion... Bien plus que les trois autres personnes réunit.

«- Bien...Nakamura-san, Hokamara-san, je suis ravie que vous ayez pût venir. J'espère que vous relèverez un peu le niveau.»

Le jeune garçon sortit alors se sa pseudo rêverie, la voix de la jeune sensei semblait soudain beaucoup plus chaleureux, amical?... Peut être pas autant, mais il n'avait rien à voir avec le ton qu'elle employer depuis son arrivée... Il en fut quelque peu rassuré... Il croisa les bras en penchant la tête, regardant Mai. Le bruit du fleuve qui coulait non loin d'ici faisait un petit cliquetit qu'adoré entendre Shizuko pour s'endormir... Il esperait pourtant que bientot, il n'entendrai plus se bruit, au profit d'une mission. Fallait-il cependant passé ce cap, ce qui pouvait s'avérer beaucoup plus dur... Surprendre sa sensei {comme elle même le laisser sous entendre par sa dernière phrase}, et bien entendu devenir plus fort. C'était ce dernier point qui l' "effrayer" le plus... Serait il capable de faire quelque chose de bon...? Ou serait il recaler comme son père?
Une fois de plus cependant, il fut sortie de ses pensées, et les oiseaux semblaient aussi s'être tut face a l'explosion vocale qui venait de retentir dans la clairière... C'était le jeune garçon:


« -Qu'est que vous insinuez?...Je ne suis pas un idiot...je suis aussi fort qu'eux...Je peut vous le prouver...  »


Le prouver, Shizuko ne demandait que ça, un camarade compétent qui pourrait peut être lui en apprendre plus . Peut être pourtant s'était-il tromper, Haseo ne savait pas contrôler ses émotions, et ca pourrait causer sa perte...La preuve en est... Son grand père était mort après la mort de sa femme, il avait voulu la venger, mais le shinobi en face de lui était bien trop puissant... son grand père l'avait aussi été a ce qu'il parrait... Mais pas assez cette fois ci... Peut être JUSTEMENt, a cause de ses émotions... A nouveau, Shizuko détourna le regard, pour regarder cette fois ci la cime des arbres qui l'entourait, baignant docilement dans la clarté qu'offrait le soleil lever depuis peu.
Ca ne lui ressemblait pas de penser aux autres, il avait toujours était très égoiste, a ne penser qu'à son avenir de ninja, et a oublier le desaccord de ses parents, prouver qu'il server a quelques chose, même défigurer a vie. Pour la troisième fois cependant, ses pensées furent troublé, le jeune homme s'apprétait a répondre a leur sensei, cette fois cependant, il ne leva pas son regard vers lui, et préféra le poser sur une fourmis s'enfuyant a toute jambe, son butin au dessus d'elle.


« - Faisons les présentations, voulez-vous? Je me nomme Miyazaki Maï, et comme vous vous en doutez, je suis la personne qui vous enseignera l'art du ninjutsu...Et pour commencer sur ce sujet, je vais vous demandez des choses sur vous. Comme votre âge, ainsi que vos loisirs, ce que vous aimez et ce que vous détestez...Et bien sûr, votre ambition pour l'avenir. Bien! commençons par le petit survolté. »


C'était le bouquet... Il devait tout divulguer d'un coup... Il n'était donc que trop content que se soit a Haseo de se présenter en premier... Ca ne lui poserai surement pas de problèmes, puisqu'il semblait aimer parler, et raconter sa vie...

« -Watashi....Watashi Wa...Haseo Kawashi...Je veut devenir un grand ninja pour prouver a ceux qui crois en moi que je peut devenir un grand ninja...Je veut montrer ma valeur...Je veut montrer que meme le plus survolté du village peut devenir quelqun de fort, de puissant...Je veut prouver que je ne suis pas le petit gamin que tout le monde pense...Je veut etre reconnu a ma juste valeur...et surtout prouver a mes partenaires d'equipe qu'ils peuvent compter sur moi... »


Le jeune garçon n'avait pas lever son regard, pourtant les paroles furent assimiler... Le ton, changeant, n'avait pas surpris Shizuko, qui émit un faible sourire... Depuis des années, qu'il était en cours avec Haseo {bien que Shizuko restait dans son coin, sans jamais parler a personne}, il avait appris a connaitre ce changement de ton, chaque fois qu'il parler de ses ambitions a qui voulait l'entendre... Et chaque fois, ca sonner plus juste, plus serieux et interessant que lorsqu'il sortait ses aneries incessantes. Toussotant légèrement, il reste les bras croisés, sans prendre la parole pour autant, non, il ne serai pas le second, il ne savait d'ailleurs pas quoi dire, il esperait ainsi que la jeune kunoichi du groupe prenne la parole.... Chose qu'elle sembla avoir compris.


« Comme j'ai pu le dire tout à l'heure, mon nom est Sayuri Nakamura, je n'aime pas grand chose si ce n'est de m'entrainer et de donner le meilleur de moi même pour pouvoir avancer dans mon apprentissage. Je suis basée dans le Ninjutsu. Quant à mon nindô, il est clair et simple : j'ai pour but de tuer un certain homme. »


Son ton était tout aussi serieux que celui de leur camarade, a l'exeption qu'il attira le regard de Shizuko, il n'avait pas vraiment d'appriori, ni de préjugés sur les gens, lui même savait le mal que sa faisait... Mais elle dégagé une telle ....un tel sentiment que Shizuko ne comprenait pas, qui faisait d'elle une personne ... mysterieuse, différente... Pourtant, son nindô était... clair, et simple, comme elle l'avait dit avec ce ton calme, mais pourtant appuyé... C'était a en faire peur... Oser avouer qu'on veut tuer une personne sans une once de sentiment, de doute... Il détourna une fois de plus son regard, mais semblait pensif... Un ne maitriser pas du tout ses émotions.... Mais Sayuri en avait la maitrise parfaite...Pourtant, c'était maintenant a lui de répondre... Il releva ainsi la tête, sans savoir vraiment ce qu'il allait dire...Mais conscients des regards,  il improvisa...

« - J'ai quatorze an, tout comme Sayuri-Chan, je n'aime pas grand chose, si ce n'est m'entrainer, et collectioner des armes de corps à corps... J'ai quelques affinités avec l'element Doton... Mais je reste cependant un fervent utilisateur des armes de corps à corps... quant a mon nindo.. sauf votre respect, Mai-sensei, j'aimerai le garder pour moi même quelques temps.. »

Il osa un regard qui se voulait désolé , avant de regarder le tron de l'arbre en face de lui, celui la même ou Haseo s'était tenue quelques instant plus tot... Malgré lui, il bruler d'envie de savoir la suite des événements.
Revenir en haut
Miyazaki Maï
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Sep - 22:19 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

« Qu'est que vous insinuez?...Je ne suis pas un idiot...je suis aussi fort qu'eux...Je peut vous le prouver... »
 
Le jeune survolté venait de parler, se révoltant face aux propos de la jeune femme; qui le regarda étrangement. Aucun sentiment n'était visible sur son visage, de la parfaite indifférence, et il lui en faudrait pour écouter tout ce qu'il avait à dire sans élever la voix. Mais ce que l'adolescent disait ne rassurait pas du tout la Kunoichi, il prétendait être aussi fort que les autres membres du groupe, peut-être même plus, mais qu'avait-il à prouver? On avait bien vu son comportement enfantin pour son âge, il ne se comportait pas comme un vrai ninja. Et laissait trop souvent ses sentiments prendre le dessus sur ses actions, il fallait qu'il comprenne qu'un shinobi ne se laissait jamais dépasser par ses émotions. Maï en savait long sur ça, et elle était la première à respecter cette règle...Ayant décider depuis longtemps de se consacrer corps et âme à sa voie de shinobi, en oubliant et renonçant aux sentiments comme l'amitié...C'était plus une gêne qu'autre chose, tenir à quelqu'un n'était jamais bon pour un ninja, puisque le proche de ce shinobi devenait immédiatement une cible potentielle...
Haseo avait un bon nombre de chose à apprendre, surtout le respect et le silence. Deux mots d'ordre prioritaire pour l'avancée de la carrière du Genin. Qui ne s'arrêta pas là et répondit à la jeune femme, lui disant son ambition, oubliant le reste de ce qu'elle voulait entendre.
 
« Watashi....Watashi Wa...Haseo Kawashi...Je veut devenir un grand ninja pour prouver a ceux qui crois en moi que je peut devenir un grand ninja...Je veut montrer ma valeur...Je veut montrer que même le plus survolté du village peut devenir quelqu'un de fort, de puissant...Je veut prouver que je ne suis pas le petit gamin que tout le monde pense...Je veut être reconnu a ma juste valeur...et surtout prouver a mes partenaires d'équipe qu'ils peuvent compter sur moi... »
 
Oh intéressant...Ainsi il souhaitait devenir fort et être reconnu...C'était le parfait stéréotype du ninja gamin, impulsif et compagnie, qui voulait montrer au monde qu'il était différent de ce que l'on pensait de lui. Des personnes comme ça, Maï en avait croiser durant sa formation entant que Genin il y a plusieurs années, un de ses coéquipiers avait la même ambition. Mais il n'avait jamais réussit...Puisque la mort l'avait emporter avant sa majorité. Une mort bien prématurée en faite; et la jeune fille, n'avait pas montrer la moindre tristesse devant ce drame, simplement de la vulgaire indifférence, peut-être parce qu'il n'était qu'un ninja de passage. Et puis, il était mort lors d'une mission, tout était entièrement de sa faute, n'ayant pas écouter ce qu'on lui disait, et ayant voulu protéger un autre de ses camarades; alors que la règle du manuel du parfait shinobi était de faire passer la mission en priorité avant tout. Et ne jamais montrer de sentiment; il avait commit une belle erreur, que jamais la Juunin n'aurait fait. Pour tout dire, qu'aucun mort ne touchait la Kunoichi, la mort était pour elle, un art interdit, un art maudit et incompris du reste du monde. Bien sûr, personne ne comprendrait cela...Tous immatures et incapables de faire face à un grand changement, donc incapables de comprendre cette forme d'art.
 
« Mai sensei...apprenez moi....faite de moi un grand ninja...Je ne serait pas une perde de temps pour vous malgré ce que vous pensez... »
 
Alors qu'elle se perdait dans ses pensées de plus en plus artistique, oubliant un peu les trois Genins, le survolté la rappela à l'ordre. Lui parlant cette fois avec un air déterminé et sérieux au visage, chose que Maï ne lui reconnaissait pas.
 
° Ah bah quand il veux... Hm...°
 
Elle souris malgré elle, devant tant de cran pour lui faire face, en ayant déjà préalablement fait les quatre cents coups et montrer une sale image. Il se permettait de tenir un long discours en changeant radicalement d'expression, voulant faire comprendre à la Kunoichi ce qu'il voulait, ce qu'il attendait d'elle. Il cherchait à progresser, et la seule personne qui serait en mesure de le faire était elle...Maï poussa un long soupir indéchiffrable, et s'avança vers le jeune garçon, les bras maintenant le long du corps.
- Je vais revoir mes jugements, mais ce n'est nullement le moment de parler de ça, Kawashi-san. Vous trois, n'êtes pas encore officiellement sous mon enseignement. Il vous faut remplir une mission...
 
Maï se retourna et regarda maintenant les deux autres ninjas, s'attardant sur la jeune fille, Sayuri. En qui la Juunin plaçait un peu plus d'estime et d'espoir pour sa progression. C'était comme ça, il arrivait parfois où une tête lui disait quelque chose, sachant clairement que cette personne irait loin...même plus que les autres. Et c'est sur ses pensées, que le prochain Genin se présenta, Sayuri.
 
« Comme j'ai pu le dire tout à l'heure, mon nom est Sayuri Nakamura, je n'aime pas grand chose si ce n'est de m'entraîner et de donner le meilleur de moi même pour pouvoir avancer dans mon apprentissage. Je suis basée dans le Ninjutsu. Quant à mon nindô, il est clair et simple : j'ai pour but de tuer un certain homme. »
 
Reportant son attention sur sa disciple, la Kunoichi Juunin parût nettement surprise intérieurement, bien qu'elle ne montrait rien à l'extérieur. Ce qui l'étonnait, était l'ambition de la jeune Nakamura, elle désirait en effet tuer quelqu'un...Bien sûr ça n'allait pas être Maï qui l'en empêcherait, c'était bien d'avoir des objectifs dans ce genre, ça permettait d'avoir la détermination et le sang-froid de tuer. Et puis...la Juunin avait l'impression que Sayuri lui ressemblait de plus en plus, physiquement, mais surtout mentalement. Sauf que l'artiste spécialiste du katana avait déjà accomplit son objectif, enfin ses deux objectifs, il y a trois ans, dans le plus grand secret. Alors c'est pour ça que la Miyazaki approuvait les choix de la Genin, elle faisait ce qu'elle voulait de son avenir, et s'il y avait une raison pour expliquer cette envie de tuer à un si jeune âge...Ça donnait très envie à Maï d'en savoir un peu plus. Cette Kunoichi serait à surveiller de près selon l'ex-Anbu, qui acquiesça ses dires d'un signe de tête avant de se tourner vers le dernier membre de l'équipe, qui se mit à parler à son tour...
 
« - J'ai quatorze an, tout comme Sayuri-Chan, je n'aime pas grand chose, si ce n'est m'entraîner, et collectionner des armes de corps à corps... J'ai quelques affinités avec l'élément Doton... Mais je reste cependant un fervent utilisateur des armes de corps à corps... quant a mon nindo.. sauf votre respect, Mai-sensei, j'aimerai le garder pour moi même quelques temps.. »
 
Il était donc un peu un collectionneur d'armes...Mais pourquoi garder son nindo secret? Mais Maï ne dis rien là-dessus, respectant le choix du jeune garçon. Replongeant pendant quelques instants dans ses pensées. Celui-là en disait bien plus, et c'était exactement ce que voulait Maï, grâce à ces informations, elle se faisait déjà un profil de chaque futurs membres de l'équipe. Ça la réjouissait d'avance de commencer cette mission pour leur validation entant que Ninja de Konoha. Ils n'auraient pas trop de mal...Enfin, elle disait ça, mais pour certains, ça ne poserait pas de problème.
 
° Haah...Avec un survolté ambitieux, une future criminelle et un collectionneur...Je suis bien tombée moi...°
 
C'est sûr un nouveau soupir pour clore ses pensées de profil, que l'examinatrice croisa ses bras et regarda chaque personne présente, attendant quelques secondes avant de parler. Tout d'abord s'adressant au petit survolté...C'était comme une habitude, il fallait qu'elle passe en mode analyse verbale, c'est à dire, dire ce qu'elle pensait de ce qu'ils avaient dit pour l'instant. Prévoyant ensuite de leur faire passer le petit test très célèbre des clochettes juste après, mais le fera-t-elle ici même ou ailleurs? Ça, la Kunoichi n'en était pas sûr...La forêt de la mort n'était peut-être pas encore de leur niveau, surtout qu'il y avait un bon nombre de menaces en tout genre aux alentours, et pour un examen de ce genre...C'était pas le top.
 
- Bien...Tu n'est pas le seul à avoir cette mentalité en tête, d'ailleurs des personnes comme ça, il y en arrive à tous les cycles d'examens...Enfin bref, j'espère que tu vaut le mérite d'être classé comme un idéaliste ambitieux.
 
Maï porta ensuite son regard vers Sayuri, qui était la deuxième à parler d'elle, et ça tombait bien, puisque c'était à elle que l'ex-Anbu voulait confirmer quelques petites choses...Et c'est sans attendre qu'elle reprit la parole, toujours sur ce ton neutre et froid, fixant les yeux de la Genin.
 
- Tu as un très bon profil...Il sera intéressant de voir ton réel niveau, et ainsi s'occuper de ton apprentissage en profondeur. Surtout pour un but comme le tien, qui mérite une attention très particulière...
 
Après avoir donner son avis, enfin, son court avis, puisqu'elle aurait bien d'autres chose à dire et peut-être même demander, mais il valait mieux s'en occuper plus tard.
 
- Quand à toi Hokamara-san...Ce que tu me dis est aussi intéressant, tu collectionne donc les armes de corps à corps?... Et pour ton nindô, exactement tu ne dois de comptes à personne, tu te dois donc dans ce cas-là de le garder secret si tu le désires. C'est le mieux à faire si tu veux accomplir quelque chose de spécial.
 
Elle se demandait tout de même quel était le nindô de Shizuko....Oh et puis, elle le découvrirait bien en voyant à l'action ce jeune ninja, qui avait dût avoir un lourd passé derrière lui pour afficher une telle cicatrice...Maï oublia ça pour le moment, laissant quelques minutes s'écouler, puis pour annoncer la suite des évènements, elle sorti deux clochettes d'une de ses poches et les montra aux ninjas.
 
- Nous y sommes...Pour savoir si vous êtes dignes d'être des ninjas, vous devez vous emparez de l'une de ces deux clochettes pour rester en course. Bien sûr, il n'y en a que deux et vous êtes trois...L'un de vous sera donc le seul à quitter la voie de shinobi et retourner à l'académie pendant encore quelques années.
 
Expliqua-t-elle, souriant à l'avance, avant d'attacher les deux clochettes à sa ceinture, les laissant à la vue de tous pour le début de l'épreuve. Maï se mit à marcher un peu plus loin, laissant une certaine distance, pour poursuivre.
 
- Vous devez donc m'attaquer pour prendre une clochette...Mais ce ne sera pas facile, et comme vous n'êtes que des Genins, je vais retenir mes coups, vous pouvez y aller de toutes vos forces. Et je vais compter jusqu'à trois, le temps nécessaire pour vous cacher et ainsi...mieux me surprendre.
 
Regardant à tour de rôle ses disciples, Maï se retourna et regarda dans la direction opposée avant de fermer ses yeux, et de se mettre à compter jusqu'à trois...  
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Sep - 22:47 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

Haseo s'etait donc presenté.apres cela un grand silance s'etait fait entendre dans toute la forets comme ci celui ci avec ses paroles avait casser l'ambience.Comme ci l'impact de ses paroles avait provoquer un grand vite dans le groupe.Une fois qu'il s'etait presenté se fut au tour de Sayuri la genin kunoichi.Celle ci revela alors son nom et son prenom ainsi que son age puis vient alors le nindo revelant qu'elle devait tué une personne.Entendent cela Haseo fixa la jeune genin d'un air qui se voulait legerement etonné se demendent pourquoi et surtout qui etait cette personne qu'elle voulait tant tuer et dont elle l'en n'avait fait carrement un nindo et donc une motivation de poursuive sous la voix de la parfaite kunoichi.

**Tué...une personne...**

Haseo ne pu quitter son regard de la jeune fille la regardant durant de nombreuse minutes cherchant une reponse a ses questions qu'il n'obtiendrait d'ailleur pas puisque la jeune genin n'en disait pas plus sur ses objectif et ne revelerait pas qui est cette fameuse personne qu'elle devait tuer pour arriver a accomplir son nindo.La jeune genin s'etant presenté ce fut au tour du jeune balafré.Celui ci revela alors son prenom ainsi que son nom puis dit alors en s'adressant a la sensei qu'il preferait garder son nindo secret ce qui attira aussi l'attention de Haseo qui le fixa maintenent durant quelques seconde.

**chacun a ses propres objectifs...ils se donnent tellement pour accomplir leur objectif...Sayuri chan...Shizuko-san...**

Les motivations et presentation faite la jeune sensei de l'equipe se dirigea vers haseo afin de donner son avis sur ce qu'elle pensait de ses paroles et de ses motivation.L'avis une fois de plus fut basique et froid celle ci lui disant que son nindo etait tout ce qui y'avait de classique et que en fait il l'etait comme la plupart des ninja.Elle ne lui avait meme pas dit qu'il l'etait interessent alors que aux deux autres genin elle leur avait dit qu'il possedait un potenciel et qu'ils etaient interessant ce qui une fois de plus fit baisser la tete de haseo qui prefera ne rien rajouter preferant les actes plutot que les paroles puis apres tout elle l'avait son avis et c'etait a lui de prouver que sa sensei avait un mauvaise avis de lui meme.Soudain la jeune sensei sorti deux clochettes qui revelerent un leger bruit.Haseo fixa alors ses clochettes qui laissairent passer un bruit de sonnerie legere.Elle l'expliqua alors que leur but etait d'avoir une de ses deux clochettes seul probleme elle l'avait annoncer que celui des trois qui n'aurait pas de clochette retournerait a l'academie pour plusieures année ce qui choqua le jeune haseo qui en eu la bouche ouverte et qui laissa echapper un leger ah...ahhh...ahhh d'etonnement. Il se concentra alors fixant les clochette alors que la sensei se tourna leur expliquant qu'il devait se cacher pour la surprendre mais haseo ne voyait pas les choses de cette angle la.Non haseo etait un abruti qui preferait attaquer tete baissé la premiere.Il ne laissa meme pas le temps a ses deux compagnon qu'il couru a toute vitesse sur sa sensei qui etait retourner afin de la prendre par surprise et de prendre ses fameuse clochette

Ca ne sera pas necessaire de retenir vos coups je vais en finir toute de suite...IKUZEEEEEEEE

Il couru alors et une fois arriver pret de la jeune femme aux clochette il l'esseya d'attraper une des clochettes situé sur sa ceinture
Revenir en haut
Sayuri Nakamura
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 28 Sep - 18:50 (2007)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV] Répondre en citant

La jeune fille garda la mine un peu lassée, mais avec ce qui allait suivre, ça allait être, surement, plus intéressant. Après avoir fait ce court signe à Shizuko, celui-ci commença à se présenter, tout aussi simplement qu'elle l'avait fait. Cependant, à la fin de sa phrase, il affirma ne pas vouloir réveler son nindô.. pourquoi donc ? qu'avait-il à cacher ? et puis, si ça se trouve, il n'en avait même pas ... ce qui est encore pire si on est un ninja. Maï sembla bien pensive à l'entente des trois présentations, rapides mais claires. A quoi pouvait-elle penser ? encore une chose bien difficile à déterminer envers une femme qui ressemblait fort à notre héroïne ... froide, distante, tout ce qui permettrait de blinder un esprit...

La sensei croisa ses bras, et, finalement, commença de nouveau à parler, et comme d'habitude -ça en devenait une-, s'adressa en premier à Haseo, le petit foufou de la team. Elle lui fit part de son avis sur lui. Tout commençait vraiment par des constatations, ou quoi ? puis vint le tour de Sayuri. Miyazaki-sama lui avoua qu'elle avait de l'avenir, et qu'avec ce nindo, il fallait entretenir convenablement son apprentissage. Puis à Shizuko ... Shizuko qui ne désirait -malheureusement- pas déclarer en public son but principal dans la vie. En effet, le fait d'être collectionneur d'armes abordait de nombreuses questions à son sujet.. savait-il s'en servir ? et cela du mieux possible ? encore une question parmis tant d'autres ...



- Nous y sommes...Pour savoir si vous êtes dignes d'être des ninjas, vous devez vous emparer de l'une de ces deux clochettes pour rester en course. Bien sûr, il n'y en a que deux et vous êtes trois...L'un de vous sera donc le seul à quitter la voie de shinobi et retourner à l'académie pendant encore quelques années.


Ces phrases lui arrivèrent droit aux tripes. C'était hors de question de retourner à l'académie, surtout pour s'ennuyer à être toujours le premier de la classe ... Sayu-chan serra ses poings. Elle était déterminée à attraper l'une de ces clochettes. Elle suivit du regard leur maître s'éloigner légèrement.


- Vous devez donc m'attaquer pour prendre une clochette...Mais ce ne sera pas facile, et comme vous n'êtes que des Genins, je vais retenir mes coups, vous pouvez y aller de toutes vos forces. Et je vais compter jusqu'à trois, le temps nécessaire pour vous cacher et ainsi...mieux me surprendre.


Le décompte commença. Sayuri ne réfléchit pas plus longtemps, et disparut comme une flèche pour aller se cacher dans une longue et épaisse banderole d'arbustres entassés, étant allongée sur le ventre, pour pouvoir analyser chacuns des gestes à venir. Cependant, quelqu'un vint tout foirer au moment propice ... celui où elle leur avait donné la possibilité de se dissimuler dans la flore ! Et le gagnant est ... Haseo ! Il fonça dans le tas pour pouvoir attraper les clochettes. Il ne réfléchissait donc jamais ?! La jeune fille pensa intérieurement, avec sur le visage une expression de quasi pitié pour cet imbécile heureux..


*Haseo-kun ... non !*


Sayuri espérait que cette forte pensée puisse l'atteindre... mais... visiblement, rien n'avait changé... elle espérait également que Maï lui passe un savon pour cette idiotie de sa part...

 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:19 (2016)    Sujet du message: Sur la voie du ninja: un nouveau sensei [ PV]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com