Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Konan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 18 Sep - 22:20 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

Un hasard? Peut-on appeler ceci un simple et hasard? Ou plutôt une chance...En tout cas, elle avait eut une sacrée chance d'éviter toute représailles concernant sa mission précédemment échouée. Et avec justesse, elle avait pût esquiver le moindre doute dans l'esprit de ses compagnons. Mais c'est surtout parce que la Kunoichi était très convaincante, elle s'y était très bien prise, donnant très peu d'informations; pouvant préserver et garder cette défaite pour elle. Défaite...ce n'était peut-être pas le mot à employer, le bon mot serait "échec" et manque de sérieux. Konan en avait bien trop dit, malgré son caractère indifférent et silencieux, elle avait laisser passer trop de preuves, ce qui s'était en quelque sorte, retourner contre elle; puisque le jeune Uchiha avait reconnût en elle, la parfaite membre de l'organisation. Au début pourtant c'était bien partit, mais au fil de la conversation, donnant de plus en plus d'informations très mystérieuses; il eut des doutes. Doutes qui se confirmèrent peu après, grâce à la bague. Chaque membre de la lune rouge possédait cet anneau ayant un kanji particulier et une couleur qui lui était propre, celui de Konan était le blanc immaculé; le contraire en quelque sorte du rouge d'Itachi. Le contraire, et bien, c'était ce que pensait l'Uchiha aussi, car le blanc pouvait signifier la pureté, et le rouge l'inverse. Quelqu'un qui à eut les mains souillées de sang, n'est donc plus pur; et comme la symbole de la pureté était le blanc...On pouvait aisément dire qu'il y avait un lien, comme le yin et le yang par exemple; mais là je m'égare...Reprenons donc sur la maîtresse des papillons et de sa petite balade après avoir quitter l'endroit où se cachait ses collègues, notamment le chef de l'Akatsuki. Elle venait juste de s'éloigner d'eux, et voilà qu'elle repensait à cette "réunion", où le chef avait montrer qu'il était le chef encore une fois; mais malheureusement pour lui, il n'avait pût en connaître assez sur la jeune femme pour la manipuler comme il le faisait si bien avec les autres. Il ne risquait pas d'en savoir plus sur elle pendant quelques temps, Konan ne dirait rien de toute manière, mais elle avait bien sentit avoir laisser une petite partie de son caractère s'échapper dans une de ses phrases. Il avait dût être ravi d'en savoir juste un bout, et petit à petit il arriverait bien un jour à la manipuler aisément...Ce que redoutait un peu la Kunoichi aux cheveux bleus...
 
Elle espérait que rien de fâcheux ne lui arrive désormais, car après tout, elle avait écarter les ennuis, Tobi et Pein étaient bien loin désormais. Loin pour le moment...Juste un instant, où elle pouvait avoir la liberté d'agir comme bon lui semblait sans avoir à gérer ses émotions pour rester un masque de glace. Bien qu'avec le temps, seul l'indifférence n'apparaissait sur son doux visage, qui avait des traits de plus en plus sombres et durs. C'était une femme certes, mais on pouvait en douter parfois, tellement la jeune femme semblait si...stoïque. Avait-elle déjà souri une fois? Peut-être...Dans son enfance du moins. Car quand on est jeune, on est inscousient et on souhaite croquer la vie à pleine dent, sans se soucier des problèmes extérieures. Les jeunes sont souvent comme ça, tous imprévisibles et joyeux...Et désormais, même voir des sourires éclatants de joie sur le visage d'un jeune enfant laissait la femme aux papillons de marbre. Pas qu'elle était insensible...Non, c'était juste...compliqué. Se montrer joyeuse n'était pas dans la nature de Konan, sa nature à elle, était un peu la même que l'Uchiha, quelqu'un de mystérieux et d'inabordable. Tiens, en repensant, la Kunoichi se rappela avoir malencontreusement laissé à l'Uchiha le soin d'approcher Amegakure de plus près, ne pouvant le surveiller de plus à cause de l'arrivée du jinchuuriki. La suite était encore flou dans son esprit, elle n'y avait pas vraiment fait attention, être dérangée et déviée de sa mission ainsi...Mais cela ne se reproduira plus. Désormais, elle s'occuperait d'empêcher quiconque qui pourrait nuire à l'organisation et aux plans du chef, de s'approcher d'Ame. Il fallait donc s'occuper d'Itachi, mais Konan ignorait où il se trouvait et puis...il ne risquait pas de trouver Pein ou encore Tobi dans les secondes qui suivent. Il devait chercher des informations tout d'abord...Sinon par où pourrait-il commencer?...
 
° ... C'est calme ... Alors que tout à l'heure ...°
 
La Kunoichi remarqua que les gens avaient comme disparus, il y avait de moins en moins de villageois, sûrement tous trempés à cause de cette violente pluie qui avait touché Amegakure il y a quelques minutes. Mais après un bref regard vers quelques commerces et immeubles d'habitation, elle y vit quelques personnes. Comme quoi, même un village comme Ame ne pouvait se vider d'un seul coup après une tempête. D'ailleurs c'était mieux ainsi, que tout le monde s'en aille était la meilleure chose à faire, ils ignoraient ce qui les attendaient, et c'était mieux pour eux. Bref, sortant de ses pensées, la fleur leva les yeux vers le ciel, qui était toujours aussi nuageux et sombre, la pluie continuait de tomber, mais en fines gouttelettes, ce n'était rien comparé à tout à l'heure. Comme on dis, le calme après la tempête...Sauf que là, la tempête était volontaire...Konan soupira, d'un léger soupire à peine audible et pressa le pas, ne voulant rester trop longtemps sous la pluie, sentant quelques mèches ses cheveux bleus se coller à ses joues. Et c'est sur ses pensées, qu'elle arriva juste devant un commerce, un salon de thé en quelque sorte. Un peu construit comme un bar qu'on trouverait dans n'importe quelle ville. A l'intérieur il y avait juste quelques clients et bien sûr le gérant, Konan hésita quelques instants avant d'entrer, mais c'était peut-être mieux pour s'abriter...Pourtant, elle resta à l'extérieur, juste quelques secondes, ayant perçu un chakra aux alentours, elle se retourna alors légèrement mais ne vit personne. Cela l'intrigua au plus haut point, cette présence lui était pourtant familière...
 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 18 Sep - 22:20 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Uchiha Itachi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 19 Sep - 10:46 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

Le cracheur de feu avait finalement réussit a pénétrer au sein d’Ame no kuni. Usant de mille artifice et autan de précaution, il n’était cependant pas certain de la réussite de son intrusion. La personne qu’il avait neutralisé pour prendre l’identité a l’aide d’une technique de transformation, semblé appartenir au village, de plus il avait tant bien que mal dissimulé la majeur partie de son chakra, de telle façon qu’on pouvait le prendre pour un ninja normale, ou légèrement au dessus de la moyenne. Bien sur il ne pouvait changer la nature de son aura, elle était reconnaissable entre mille, sang meurtre et pouvoir, quelqu’un l’ayant déjà croisé aurait pue le reconnaître, mais n’ayant jamais visité Ame les chance que cela arrive était faible. 
La pluie tombait avec force sur le village caché, sans cesse, toujours plus fermement, comme pour chasser les étrangers, comme pour effrayer les néophytes.  
Un telle pluie, incessante, pouvait-elle être naturelle ?  
A cette idée, l’Uchiha ferma longuement les yeux, et quant il les rouvrit, se fit avec un minuscule pincement au cœur. A première vue, personne n’avait le pouvoir de manier les éléments, mais l’assassin en avait vue de par ces Sharingan, et cette possibilité n’était pas chimérique, loin de la même. Il devrait donc redoubler de précautions. 
  
Les ruelles n’étaient pas aussi surchargées que celle du beau village de Konoha, et le peu de gens circulant dans les ruelles, semblait inquiète, distante voir effrayé.  
Quelle était donc se village dans lequel on ne pouvait ouïr que le son de la pluie battante ? 
Toujours sous la forme d’un villageois quelconque, le guerrier avancé, sa marche absorbé par le sol boueux et fatigué d’être assaillit de foulées toujours plus lourdes. 
  
Il fut surprit de distinguer à travers les cataractes, la silhouette, de la seule femme de l’organisation, aisément reconnaissable avec sa fleur blanche, dans sa chevelure bleu pale et se décida bien vite à passer à l’action. Se rendant dans un salon apparemment destiné a la distribution de thé, il emprunta sa direction gardant une estimable distance entre eux deux. 
Elle se retourna avec vivacité semblant avoir ressenti la présence de l’homme au Sharingan, qui n‘était déjà plus la. 
Une main vint se poser sur l’épaule de la jeune femme aux papillons, celle de l’Uchiha, qui avait cessé la transformation. Cette main, ferme mais néanmoins calme, était porteuse de la bague « rouge ». L’intelligente kunoichi, allée bien vite comprendre la situation c’était une certitude. Itachi, n’ayant pas réellement prévu cette fortuite rencontre attendait la réaction de la jeune femme, pour se faire une idée du degré de son affront, envers l’organisation. 
Il mit cependant un point d’honneur à ajouter une phrase, qui l’identifierait définitivement, la tonalité de ces dires étant si particulière. 
  
-Joyeuse retrouvaille, discutons autour d’une tasse de thé. ne trouve tu pas l’endroit propice? 
  
La suggestion aurait presque pu passée pour un ordre, et le ton sur lequel il l'avait faite etait détéstablement ironique. Le meurtrier au dessein aussi sombre que son regard, s’assit à une table vide, posant ces yeux sur ceux de la ninja aux prunelles transcendante, aux pupilles si froides, telle celle du meurtrier de la pleine lune. Quel passé pouvait-elle avoir eu pour posséder une expression similaire à la sienne. Le moment n’était pas opportun à cette question, il devait plutôt s’informer sur l’organisation. Le faite qu’il cherche réponse a ces interrogations sur l’organisation n’était plus un secret loin de la. Une femme dotée d’autan de finesse d’esprit, l’avait vite comprit. Et la réaction la plus prévisible était la tentative de l’en empêcher. 
Itachi amusé par cette glacial beauté, voulait voir comment elle comptait s’y prendre, un moyen de jauger son niveau, ces capacités et sa détermination. Bien sur si elle faisait parti de l’Akatsuki cela signifiait qu’elle était puissante, très puissante, et il se pourrait qu’il prenne de gros risques, mais comme le proverbe le dit « qui ne risque rien, n’a rien », or l’assassin voulait un nombre notable de chose. Les risque à encourir serait donc naturellement très nombreux, chose qui ne posait, pas de réel problème au porteur du Sharingan, qui c’était accoutumé à ce danger permanent. 
Revenir en haut
Konan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 19 Sep - 15:19 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

"Joyeuse retrouvaille, discutons autour d’une tasse de thé. ne trouve tu pas l’endroit propice?"
 
Cette voix à la fois froide et ironique venait de la personne juste derrière elle; une voix qui ne pouvait appartenir qu'à une seule personne, l'Uchiha. La jeune femme ne réagit pas, préférant réfléchir sur le moment, la présence du jeune homme ne signifiait qu'une chose. Qu'il continuait inlassablement ses recherches, en vain. C'était contrariant, mais finalement, l'idée qu'il soit juste là sans qu'elle ait besoin de le chercher partout était bien plus encourageant; elle pouvait maintenant mettre les choses au clair. Et donc réussir sa mission auparavant échouée, mais cette fois, ce ne serait plus la même chose, il fallait redoubler de prudence, car maintenant qu'il connaissait son identité et son alignement, l'erreur pourrait être fatale. Konan leva les yeux vers la main de l'homme au sharingan, posée sur son épaule, on pouvait clairement voir sa bague. Voulait-il dire quelque chose? Comme, il faudrait expliquer certaines choses? Ça c'est ce qu'elle penser, il y avait bien évidemment des explications à fournir, mais étant de nature convaincante, ça ne poserait pas de problème; d'essayer de trouver un récit plausible pour le jeune homme. Et c'est donc sur ses mots que la Kunoichi se retourna et croisa le regard de l'Uchiha, un regard froid et tout aussi indifférent que le sien. Il n'y avait que le ton de sa voix, qui avait était quelque peu ironique. Il jouait dans l'hypocrisie désormais, et se montrait un peu plus humain, en employant ce timbre de voix, qui pouvait être comparé à la moquerie. En tout cas, rien qu'à voir son visage, on pouvait nettement comprendre qu'il n'avait pas oublier leur rencontre précipitée, et aussi le but de cette rencontre, qui était bien sûr, l'espionnage. Mais avant même que la jeune femme aux papillons ne dise le moindre mot, il alla prendre place dans le salon de thé. Elle le regarda un long moment avant de le suivre et s'asseoir à son tour en face de lui.
 
Quelques minutes passèrent et aucun des deux shinobis n'avait ouvert la bouche pour dire quelque chose, pas même un mot. Ce silence ne dérangeait nullement la jeune femme, mais elle repensa aux dires de Tobi avant qu'elle ne parte; c'était bien étrange d'ailleurs. Avait-il tout compris?...C'était peu probable tout de même, mais angoissant. Car si elle n'arrivait même pas à convaincre le chef, expert en manipulation en tout genre, arriverait-elle avec le descendant de la lignée des Uchiha? Étrange question...Elle ne se posait pas, il n'y avait pas à douter des compétences de la fleur bleue, il lui suffisait de trouver un bon sujet de conversation et ainsi soutirer quelques informations. C'était plus facile à dire qu'à faire, en faite...Pourtant, alors qu'elle sombrer dans ses pensées, elle se mit à parler, comme inconsciemment, en y allant directement sans passer par la case départ...
 
- Allons droit au but ... Que viens-tu faire ici ?
 
Elle-même était étonnée de sa franchise, d'habitude, elle n'aurait pas été aussi directe et aurait préférer laisser planer une ambiance mystérieuse, avec des questions sans réponses; et des phrases sans queue ni tête. C'était sûrement alors parce qu'elle y pensait trop et la question qu'elle voulait lui poser depuis le début, était sortie toute seule de sa bouche. Et puis, Tobi n'avait pas laisser sous-entendre qu'il se doutait de quelque chose et qu'il voulait savoir ce que cherchait l'Uchiha? Si ce dernier répondait correctement, l'homme masqué aura de quoi être un peu satisfait. Et de plus, ça intéressait un peu la fleur de connaître le but de l'Uchiha, en y réfléchissant, si ça ne la convenait pas ou ne l'intéressait point, aurait-elle accepter de faire cette mission? Surtout que la mission n'était pas sans risque. Et c'est d'ailleurs en pensant au tout départ, que la fleur de l'organisation trouva une parade, un moyen de savoir quelque chose sur le brun. Cette méthode avait l'air lâche et déloyale, mais qu'on veux avoir quelque chose, il faut l'obtenir coûte que coûte, même si c'était risqué. Et l'idée était arrivée dans son esprit dés qu'elle aperçut des tasses de thé que le propriétaire du salon emmenaient avec lui de table en table; afin de servir ses clients. Un peu d'une sorte de poudre qui ressemblerait plus à une sorte de drogue dans une tasse de thé, et le tour était joué, il ne pourrait que répondre correctement à ses prochaines questions...Elle jouait ses dernières cartes, et agir dans l'ombre était infaillible. C'est alors sur ça que la Kunoichi se décida d'agir, mais pour accomplir avec succès son idée il lui fallait verser cette poudre dans le verre du brun, avec une certaine discrétion. La tâche la plus compliquée à réaliser en somme...Il n'était pas idiot et était très rapide, il analysait facilement les situations, et verser une mixture poudrée dans son verre juste devant ses yeux était une très mauvaise idée. Il fallait détourner son attention juste quelques secondes...La conversation permettait peut-être à la Kunoichi aux cheveux bleus d'y arriver...
 

- Il n'y a rien qui pourrait te concerner à Amegakure ... Tu devrais retourner d'où tu viens.
 
Ajouta Konan, avant de replonger toute son attention dans les yeux du jeune homme; cherchant à le menacer indirectement, lui dire d'abandonner ses recherches et de s'éloigner d'Ame, sans lui délivrer la moindre information sur le pourquoi du comment...
 
Revenir en haut
Uchiha Itachi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 13:25 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

Toujours autant de détermination dans son regard et comme les fois dernière elle ne laissa transparaître aucune émotion. C’était presque effrayant, mais notre Uchiha étant de la même trempe que la femme au papillon ne fut que sensiblement amusé. 
Elle finit par prendre place en face de lui, l’atmosphère aurait pue être amoureuse, un éclairage tamisé, un silence emplie de calme et de sérénité, chacun devant sa tasse respective regardait l’autre. 
Bien sur cette rencontre n’avait rien d’une rencontre d’amoureux, loin de la. 
Et la question de la femme au papillon mit un terme à cette ambiance à « l’eau de rose ».  
Une question d’une franchise et d’une naïveté presque touchante, « presque » bien sur. Qu’est-ce qui pouvait encore toucher l’homme qui avait anéanti tous son clan ? 
Plus rien, on pouvait dire qu’à présent la majeur partit, des évènements du monde des ninja, ne rendait Itachi, que plus insensible. 
Un jour un homme a dit « seuls les monstres ne se sentent pas concernés par la mort de leurs proches », L’assassin ne pouvait même pas être définit comme un monstre alors, car lui en plus de ne pas se sentir concerné avait tué tous ces proches.  
Finalement la réponse de l’homme au sharingan de vint pas, le silence fut le seul chose qu’il se plus a faire entendre. Il était convaincu qu’elle avait était envoyé pour le surveillé, sinon pourquoi risqué de dévoilé son identité. Pour une « rencontre » ? Pour satisfaire sa curiosité ? Non cela était plus qu’improbable. Vu le caractère si stoïque de la kunoichi, la curiosité était chose à exclure de son comportement. 
Comportement qui d’ailleurs semblait caché une intention particulière à ce moment précis, le cracheur de feu ne fut que d’avantage amuser de la voir tenté une nouvelle manœuvre, plutôt, frontale, c’était le moins que l’on puisse dire. Il répondit sur un ton calme et détaché. 
  
-En quoi peu tu savoir se qui me concerne ou non, dit le moi ? 
  
Il la fixa intensément la femme au teint glacée, puis tourna son visage vers l’extérieure, contemplent la pluie avec une certaine nostalgie dans le regard. Le meurtrier brun n’en dit plus. Sens vraiment lui mentir il laisserait certainement planer un doute dans l’esprit de la séduisante combattante. Bien évidemment a raison de sa venu était un rapport avec l’organisation, mais Konan semblait encore en douté, et notre ami a la bague « rouge » éprouvait un malin plaisir à semer la trouble en elle. 
Finalement il ramena son regard sur la ninja, un regard redevenu neutre et impassible. 
Revenir en haut
Konan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 14:28 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

La pluie ne s'arrêtait donc jamais, que ce soit violent ou non, à Ame, il n'y avait jamais eut un jour plus calme que les autres. Cette ambiance avait quelque chose de mélancolique, bien que la Kunoichi n'en fasse le commentaire. Mais elle se reprit et quitta ses pensées pour se concentrer que le moment présent, qui était de soutirer quelques informations au jeune homme; qui ne disait rien pouvant le trahir. En y pensant, il aurait fait un excellent stratège manipulateur, s'il avait été à la place de Tobi. Mais, il était sûrement là pour savoir exactement qui dirigeait l'organisation, et s'il le savait, il en aurait était bluffé. De croire que quelqu'un comme l'homme masqué avait pût se hisser à un tel rang, alors qu'il montrait une telle image de lui; une image d'un crétin absolu. Derrière cette facette se cachait quelqu'un de bien pire que tous les criminels réunis. Et c'était mieux qu'Itachi n'en sache pas plus, la rumeur pourrait se rependre, puisqu'on ignorait vraiment si l'Uchiha était digne de confiance.
 
-En quoi peu tu savoir se qui me concerne ou non, dit le moi ?
 
Alors que Konan réfléchissait sur la venue de l'Uchiha et ce qu'il cherchait précisément, bien qu'elle avait en tête de multiples hypothèses; le brun se mit à lui répondre. La femme aux cheveux bleus fronça légèrement un sourcil. Ça allait être bien plus difficile que prévu de le faire parler, s'il se mettait à lui répondre par d'autres questions. Mais Konan n'avait pas dit son dernier mot, elle n'était pas une fine manipulatrice pour rien; et on ne lui avait pas confié cette mission pour faire joli. Elle l'empêcherait d'aller où que ce soit, si ça avait un rapport avec l'organisation, et elle espérait ainsi, en savoir un peu plus sur ses intentions, pour satisfaire le grand chef; ou simplement elle-même. La déserteuse soutenait son regard, ne répondant pas à la question du jeune brun pour l'instant, laissant de nouveau un silence planer dans la salle. Ce petit jeu du questionne moi allait prendre fin, très bientôt, si tout se passait comme prévu; ce serait dés qu'il aura commencer à boire son thé. D'ailleurs, alors qu'elle allait repartir dans son mutisme habituel, ne disant plus rien; ce qu'elle attendait depuis quelques minutes arriva. Il détourna son regard pour observer la pluie qui continuait de tomber, doucement sur le sol. Konan profita de ce court instant pour sortir un petit carré de feuille blanche avec à l'intérieur, une légère poudre d'un blanc rivalisant à la couleur de sa propre bague. La Kunoichi ramena le bout de feuille vers le verre de l'Uchiha et versa son contenu. Pour ensuite ranger rapidement la feuille de papier dans sa poche et faire comme si de rien n'était, croisant de nouveau le regard de l'homme au sharingan. Qui avait finalement finit de regarder la pluie, semblant avoir était un peu nostalgique sur le moment. Il devait attendre une réponse de la part de la Kunoichi pour sa précédente question, et c'était mieux qu'elle réponde, afin de trouver un sujet en attendant ...
 
- C'était juste un conseil, prends-le comme tu le veux.
 
Il n'y avait vraiment que le stricte nécessaire, elle n'avait pas vraiment répondu à la question d'Itachi, mais elle n'avait pas trouver que dire sans mentionner l'organsation; ou une piste le menant vers ses réponses tant attendues. Evidemment, il ne pouvait que se méfier, elle disait que c'était un simple conseil; en parlant de sa précédente phrase laissée sans aucune réponse. Il était mieux pour lui de tout abandonner et de faire comme avant, mais ce n'était qu'un simple désir qui ne sera sans doute jamais réalisé; il avait l'air très têtu et il n'abandonnerai peut-être pas si facilement, même sous la menace. La Kunoichi à la fleur blanche détourna son regard pour le porter sur le thé de son collègue et le sien, elle prit sa propre tasse et bu une gorgée avant de la reposer, lentement sur la table. Regardant une nouvelle fois les yeux de l'Uchiha, avant de reprendre sur le même ton.
 
- Il est vrai que je ne saurais dire ce qui pourrait te concerner. Mais comme je l'ai dit auparavant, il serait mieux que tu quitte Ame. Par simples mesures de sécurité...
 
Elle en avait trop dit, la Kunoichi en avait un peu conscience, elle lui disait très nettement de partir immédiatement s'il ne voulait pas mourir; sa phrase pouvait avoir ce sens. Elle pouvait être vue comme était une menace indirecte, le comprendrait-il ou ferait-il l'ignorant? ... Konan posa ses mains sur la table et contempla sa bague, qui était la chose qui l'avait trahie avant. Ca aurait était plus simple si l'on pouvait l'enlever, mais non ... Peut-être aurait-elle pût en savoir plus, même si c'était un peu impossible d'éspèrer savoir la moindre chose venant d'un homme comme l'Uchiha. Alors puisqu'il y avait peu de chances qu'il lui réponde directement, autant essayer autrement ...
 
Revenir en haut
Uchiha Itachi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 18:42 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

L’héritier du sharingan ne fit signe d’aucune émotion l’or de l’avertissement de la kunoichi au papillon blanc, il la fixa tranquillement, puis calquant ces actions sur celle de la charmante guerrière, il attrapa la tasse de thé pour boire quelque gorgé, on pu voir les gorgé de liquide suinter le long de sa jugulaire. A la suite de quoi il reposa calmement son verre pour reprendre la parole avec un ton claire et imperturbable.  
 
-Ne t’inquiète de rien, je suis assez grand pour me garder en vie.  
 
Laissons quelque instant se "couple" de coté , je vais vous expliquer se qu’est la définition de se que l’on appelle couramment le "Genjutsu"
 
Littéralement cela donne l’art de l’illusion
 
Il existe différant type de genjutsu ainsi que différente façon de les exécuter. Itachi est un véritable maître en la matière, il l’a déjà prouvé à mainte reprise de par le passé. Son mangekyu sharingan lui permet de tuer d’un seul regard à l’aide d’illusion qui n’en son pas vraiment puisque affectant l’organisme de celui qui en est cible. Cette technique en contre partie draine une quantité astronomique de chakra.  
D’autre genjustu son cependant pratiqué par l’assassin brun. Moins destructeur il peu en contre partie les exécuter avec célérité et en nombre bien plus important que les arcanes lunaire.  
De par ces aptitude importante notre ami peu exécuté ces techniques à l’aide d’un seul doigt, et c’est justement se point qui nous intéresse, il suffit qu’elle ai ne serai-ce que posée son regard sur un de ces doigt et le genjutsu pouvait commencé, or se fut exactement ce qu’elle fit lorsqu’il eu mené la tasse à ces lèvres. Les illusions de l’Uchiha peuvent être éprouvante pour la victime puisqu’elle se crées en lisant directement dans l’esprit de l’antagoniste, ainsi l’assassin peut crée des illusion dont lui-même ignore le sens réel au yeux de l’adversaire.  
Pourquoi ces explication ? Pour vous faire comprendre ce qui va suivre.  
 
Dans cette "pseudo" réalité l’Uchiha était censé avoir avalé la mixture préparé par la femme à la fleure blanche. Peu après ce moment d’hydratation, il reprit à nouveau la parole. Sur un ton différant.  
 
-Dit moi. Pein, que fait-il en se moment ?  
 
Bien sur il n’avait aucune idée de ces dires, le genjutsu était entré en œuvre, seul Konan avait idée du sens de cette phrase. Cette illusion était très réussit, les moindre détaille était trompeur. Itachi voulait connaître la suite, il assisté en spectateur a cette scène, donc il ne contrôlait que peu de chose. Comme s’il avait ouvert une porte enfermant bon nombre de secret, il se contentait de regardé ce qu’on lui amener comme « objet ». Les informations que l’on pouvait obtenir à l’aide d’un genjustu étaient diverses et varié. Celle sur L’akatsuki en faisait parti, mais elle semblait bien enfouit dans l’esprit de la jeune femme. L’homme aux yeux assassin allé donc devoir creuser encore d’avantage.  
Revenir en haut
Konan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 20:01 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

"Ne t’inquiète de rien, je suis assez grand pour me garder en vie."
 
Quelle ironie déplaisante, la Kunoichi ne fit aucune remarque là-dessus et ne daigna pas même dire quelque chose. Il ne faisait pas attention à ses "menaces", assurant être capable de se défendre seul: mais étais-ce la vérité? Cette pensée aurait fait sourire, il n'avait idée de ce qu'il courrait comme risques. Il était bien trop sûr de lui et ça pourrait lui causer de sérieux problèmes; à sa place, la femme aux cheveux bleus aurait prit ce "conseil" à coeur et n'aurait pas chercher à en savoir plus, surtout quand on sait ce qu'il pourrait arriver dans le cas contraire. L'Uchiha risquait gros, sa vie entre autre, ceux qui en savent trop se font automatiquement supprimés, sans hésitation. Mais bien sûr, ce ne serait pas à elle d'accomplir cette noble tâche que d'ôter la vie au rescapé du clan, non, elle se refusait de le faire. Tout bonnement parce que ce n'était pas son travail de s'occuper des gêneurs, c'était celui de Pein. Elle, ce qu'elle se contentait de faire était d'espionner. A l'aide de son jutsu si particulier, qui était d'effeuiller chaque parcelle de sa peau afin de se "transformer" en papier pour ensuite prendre une forme animale; un papillon de préférence. Cette technique était très utile, et elle l'avait utilisée des centaines de fois, surtout quand Pein lui demandait de surveiller les alentours discrètement. Mais revenons à nos moutons, en ce moment, la seule chose que la charmante fleur désirait, était que son plan fonctionne. Et ce fût une réussite, quand elle vit le jeune homme prendre sa tasse et boire à son tour. Le visage de la Kunoichi se détendit légèrement, passant de l'indifférence à la neutralité et le calme absolue, se retenant de parler. Bien que ce n'était pas l'envie qui l'en manquait. Mais pour que tout se déroule à la perfection, il fallait s'y prendre correctement et avec un grand professionnalisme, donc essayer de paraître le plus neutre possible, jusqu'au moment venu ...
 
Puis, apparemment, il avait mordu à l'hameçon comme on dis. Le jeune brun venait de boire un produit qui l'empêcherait de nuire à l'organisation, pour l'instant seulement. Il se pourrait qu'il s'évanouisse ou qu'il ait une perte de mémoire instantanée, dût à une très grande fatigue et une incapacité de faire quelques mouvements, donc impossible d'utiliser ses techniques. C'était une très bonne idée, et pour tout dire, la fleur y avait réfléchit pendant quelques temps. Après avoir précipitamment quitter le repaire, elle avait ensuite chercher où trouver le jeune homme, et l'empêcher de faire quoi que ce soit, afin de ne pas trahir ce qu'elle avait auparavant dit à Tobi. Résultat, Itachi était venu à sa rencontre sans qu'elle ne daigne le chercher, et il avait fait le premier pas dans l'accomplissement de son plan; lui proposant une tasse de thé. Il avait commis une erreur fatale, à croire qu'il n'était pas tout le temps sensé et stratégique; comme quoi, même les plus grands génies du monde peuvent commettre une petite erreur. Qui se transformerait en grosse bourde qui les mettrai hors d'état de nuire.
 
"Dit moi. Pein, que fait-il en se moment ?"
 
Ce n'était maintenant plus qu'une question de temps ... Malheureusement, la suite des évènements étaient incontrôlables. L'Uchiha semblait en savoir bien plus qu'il ne le disait ... Mais c'était impossible, comment connaîtrait-il le nom de son coéquipier alors que Tobi lui-même avait demandé à la fleur d'enquêter sur le brun vers son soudain intérêt pour Amegakure. Comment pouvait-il autant en savoir? Cachait-il son jeu depuis le début? Itachi était en faite, au courant de tout? ... Que de questions dans l'esprit de la fleur blanche, qui baissa un moment sa tête, regardant les moindres détails de sa propre main, avant de fixer longuement les yeux de son collègue. Qui avait l'air plus informé que jamais, voulant savoir ce que Pein faisait ... Non, c'était impossible. Il bluffait. Mais si c'était ça, déjà, il n'aurait pas pût deviner que le coéquipier de la Kunoichi déserteuse se nommait Pein. Tout s'embrouillait dans la tête de la jeune femme aux cheveux bleus, qui ne voulait maintenant que le calme revienne et que l'Uchiha n'ait jamais prononcé ces mots. Car si jamais c'était vrai, il aurait une longueur d'avance abominable et tous les efforts de Konan auraient étaient réduits à zéro ...
 
° ... Impossible. Je n'y crois pas mais ... °
 
Mais ... Ce mot laissé en suspend était le seul appui de la Kunoichi, il y avait toujours un doute que l'ennemi en sache plus que ce que l'on pensait. Et dans ce cas, les dires de Tobi n'étaient que des mensonges? Se faisait-elle manipuler à son tour? Avait-elle baisser sa garde dans le passé? La laissant manipulable? ... Non. Elle se refusait d'échouer, elle ne tolérait pas avoir été bernée, comme l'Uchiha n'avait aimait avoir été comme "trahit" par ses supérieurs. C'était maintenant un sentiment bien semblable, qu'elle éprouvait à ce moment. L'incompréhension. Pourtant, une chose était sûre maintenant, la Kunoichi était totalement perdue et confuse. Ne sachant pas quoi répondre, étais-ce la vérité ou bien une chimère? Devait-elle croire en ces paroles, croire que le pire pouvait arriver? ... Malgré une petite voix dans sa tête qui lui disait de se taire et de rester silencieuse en attendant que ce soit l'Uchiha qui dise autre chose, pour confirmer ses doutes; la fleur de l'Akatsuki ouvrit la bouche pour parler; d'une voix sûre, avec un calme, qui étrangement sonnait faux, laissant plutôt le trouble dominer.
 
- Je ne vois pas de quoi tu veux parler ... Je ne connais personne de ce nom.  
Revenir en haut
Uchiha Itachi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 20 Sep - 22:07 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

Le sort commençait à faire son effet, la respiration de la femme aux papillons devenait irrégulière, et elle semblé troublé. Sont visage si impassible d’ordinaire était d’autant plus amusant quant on pouvait y lire de la confusion. Pour penser pareille chose vous devez penser qu’il faut de la cruauté, mais je vais vous apprendre une chose, Itachi et un être des plus cruel et calculateur de cette terre. 
Alors qu’il attendait le résulta de l’illusion, celle-ci faisait petit à petit son œuvre, le pire scénario au yeux de la jeune femme était en train de se déroulé. Et une torture psychologique se dérouler dans son esprit. 
L’illusion sous forme du brun meurtrier, se tenait droit ne laissant transparaître aucun signe de doute, affirmant avec vigueur ces dires. 
  
-Tu pensais vraiment être un membre important ? Pourtant tu est une femme, les femme ne devrait pas s’attendre à trop de reconnaissance de la par des hommes. La plupart ne font confiance en ceux du sexe opposé, c’est une injustice mais elle est bien présente. 
Depuis le début tu est celle qui est la plus mis à par Konan. 
  
Peu à peu l’illusion devenait de plus en plus étouffante pour la kunoichi, comme un piège qui se renfermait petit à petit de seconde en seconde. 
Les angoisses les plus intime de chaque être pouvait être révélé par un genjutsu. 
Cette femme si froide est stoïque ne voulait que l’on dévalorise ces qualités de combattante au profit de son statut sexuelle. D’autant plus de dans l’organisation certain avait des idées bien fixe quant au femme. 
Ce cher Kisame était un bon exemple, pour lui les femmes n’étaient que des nuisances, bonnes à rien, il les considérait comme faibles et inutiles. Enfin demandé de la finesse chez un requin et une chose difficile n’est-ce pas ? 
Itachi lui ne voyait pas plus de faiblesse dans les femmes qu’il n’en voyait dans les hommes. De plus pour lui un guerrier était un guerrier qu’importe son sexe 
  
L’illusion prenait un tournant décisif, bientôt l’héritier du sharingan pourrait enfin savoir se que trame en secret l’organisation de la une rouge. 
Le mirage présent dans l’illusion, ayant la forme du meurtrier brun resta de glace, malgré les dures paroles qu’il formulait 
  
-Je te dit sa pour une bonne raison, tu est une guerrière à part entière, ton appartenance a la gendre féminine ne change rien à tes qualité de combattante. Or Tobi et Pein n’on pas les même conviction. Je pense qu’il te considère comme remplaçable. 
  
Le véritable Uchiha lui ne savait rien de l’existence de Pein, et encore moins de la survie de Tobi. Seul la fleure blanche entendait ces mots si lourd de sens. Si cruel et tortueux pour son âme. Le déserteur attendait les dires de la jeune femme avec une légère fébrilité, presque impatient de mettre un terme à cette illusion. L’homme n’aimant pas avoir à trop éprouvé cette femme, craignant joué avec une corde sensible pouvant lâché à chaque seconde.  
Revenir en haut
Konan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 21 Sep - 20:54 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

" Tu pensais vraiment être un membre important ? Pourtant tu est une femme, les femme ne devrait pas s’attendre à trop de reconnaissance de la par des hommes. La plupart ne font confiance en ceux du sexe opposé, c’est une injustice mais elle est bien présente.
Depuis le début tu est celle qui est la plus mis à par Konan. "
 
Qu'est-ce que ça voulait dire? ... Voulait-il la tester? ... Il la remettait en tort? Jugeant qu'être une femme ne lui donnait aucune reconnaissance? Il disait ça pour la provoquer et faire faillir sa légendaire indifférence? Il tenait de tels propos ... A la limite c'était de la discrimination. Mais il n'avait pas tout à fait tort ... Il est vrai que les femmes ne sont pas vraiment considérées comme les égaux des hommes, pour certaines personnes du moins. Mais pour Konan, qui ne s'était jamais vraiment souciée de ça, pensant qu'une femme était capable de la même chose qu'un homme, et réciproquement ... Elle avait imposer sa force parmi les shinobis, et elle était capable de bien pire que les hommes, tuer n'est pas qu'un privilège décerne à la gentes masculine. Peu importait le sexe selon la Kunoichi aux cheveux bleus, car le plus important était la force d'un shinobi, et le seul moyen de départager le tout, était la ténacité et l'entraînement au combat. Les réelles valeurs d'un ninja ne se discernent pas à cause de son sexe ou de son alignement ... Croire qu'une femme ne peut pas s'imposer dans ce monde seulement parce qu'elle n'est pas du sexe masculin, c'était incompréhensible. Il y avait eut tant de puissantes femmes ninjas dans le passé, et même après tout ça, personne n'aurait vraiment compris que même une femme peut causer la mort et le chaos autour d'elle? ... Entendre ça était vraiment choquant, bien que son réflexe de ne rien montrer en sentiments prit le pouvoir; cachant sa surprise et son incrédulité. Pourtant sa surprise était bien là, et sa colère également, mêlé à un trouble possessif. Ne comprenant pas pourquoi il lui disait ça, il était passé de Pein à son statut de femme à l'Akatsuki. Lui disant qu'elle n'avait pas sa place dans la hiérarchie à cause de son sexe, mais de nos jours, plus personne ne fait attention à ça. Une femme à sa place dans la hiérarchie, au même titre qu'un homme; il n'y a que les moins cultivés et informés qui en doutent. Mais il fallait voir la réalité en face, il existait toujours ce sentiment d'injustice par rapport aux Kunoichi. C'est sans doute pour ça que les femmes n'ont pas le même titre que les hommes, entant que Ninja.
 
" Je te dit sa pour une bonne raison, tu est une guerrière à part entière, ton appartenance a la gendres féminine ne change rien à tes qualité de combattante. Or Tobi et Pein n’on pas les même conviction. Je pense qu’il te considère comme remplaçable. "
 
Alors qu'elle pensait encore aux propos du jeune homme, cherchant quelque chose à rétorquer, en gardant son calme ... Il reprit sur le même sujet, critiquant sa place au sein de l'Akatsuki, lui disant que même ses collègues ne la voyaient que comme quelqu'un d'inutile et de remplaçable à n'importe quel moment. Elle savait bien que si sa mort venait à arriver, l'Akatsuki trouverait quelqu'un d'autre pour la remplacer ... Mais dire ça, dans un tel contexte ... Difficile après de garder son sang-froid, quand la colère et l'incompréhension demeurent. Sa fierté en aurait prit un coup si elle avait laisser sa colère prendre le dessus sur ses gestes, elle l'aurait bien frapper, mais ce n'était pas son style. Non, la charmante fleur de l'Akatsuki n'était ni violente ni impulsive, du moins pas gratuitement. Et le lieu n'était pas approprié à un tel combat frontal, de plus, ses techniques ne correspondaient pas à celles qu'emploieraient très souvent la légendaire Tsunade.
 
- Crois-tu que si je n'avais vraiment aucune importance j'aurai eut ma place dans l'organisation? Si tu es là pour me faire perdre mon sang-froid, c'est inutile ...
 
Konan ne dis plus rien d'autre pendant quelques minutes, avant de boire une nouvelle gorgée de son thé et le terminer, le reposant sur la table brutalement. Elle n'attendait plus rien désormais, jugeant qu'il valait mieux partir sur-le-champs avant de vraiment perdre son calme. La fleur blanche posa sa main sur la table, comme pour l'aider à se relever et se mettre debout, face à l'Uchiha; n'ayant pas quitter son regard froid depuis le début de la conversation. Il s'était montrer vraiment lâche sur ce coup-là, l'attaquant sur ces stupides valeurs typiquement masculines. Mais, la jeune femme n'avait pas finit, et c'est en reprenant de l'assurance qu'elle continua sur le même ton cinglant.
 
- Je n'ai pas besoin du point de vue de quelqu'un qui a décimé tout son clan.
 
Rétorqua-t-elle avec froideur, dévisageant froidement le jeune homme, se retournant pour s'apprêter à partir. Pensant en avoir assez dit, il avait sûrement compris qu'il valait mieux se tenir à carreaux. Et c'était clair et net, elle ne voulait pas connaître son point de vue sur le sujet, surtout que si ce qu'elle pensait était vrai, il jouait l'hypocrite en faisant comme si de rien n'était depuis le début avec Tobi et les autres. Alors que la jeune femme se perdait dans ses pensées, elle sentit ses genoux fléchir; et brusquement, un malaise la prit, et ses yeux se mirent à se fermer lentement, pendant qu'elle sombrait dans un court sommeil, sur le sol du salon ...
 
Revenir en haut
Uchiha Itachi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 22 Sep - 19:56 (2007)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun] Répondre en citant

L’expression de L’Uchiha ne laissa en aucunement deviner qu’il avez quoi que se soit avoir avec l’évanouissement de la jeune femme au papillon. En réalité, il se comporté comme si son comportement était des plus normale, il est vrai que cela arrive à tout le monde de s’évanouir comme sa pour un rien… 
Bien sur c’était lui qui pendant le genjutsu avait inversé les tasses de thé, L’illusion brisée par le brun au regard assassin laissa donc place au poison que la fleure blanche avait elle-même disposé dans la tasse. Fruit de son état actuel. 
Le meurtrier laissa la scène en suspend, ces mains croisées devant son visage ne laissant paraître que son regard calculateur, il finit par se lever pour ramasser la kunoichi au papillon. 
Il commença a s’éloigné mais le patron s’interposa timidement, possédant une patience limité le membre actif de l’Akatsuki lâcha un regard dissuasif qui empêcha l’homme en face de lui de formulé quelconque protestation. La charmante ninja dans ces bras, à la façon de Roméo tenant sa Juliette, il s’éloigna, laissant derrière lui un patron terrorisé, deux tasse presque vide et un peu d’argent. Qui a dit que le crime ne payait pas ?  
  
  
Il devait trouver un endroit calme dans lequel, discuter tranquillement. On pourrait croire qu’il avait un peu perdu de son résonnement logique, mais il n’avait rien fait de particulier en vérité, en quoi échanger deux tasses était un crime, pourquoi y aurait-il eu quelconque substance soporifique dans ces mêmes tasses. Et en ce qui concerné le genjutsu personne ne pouvait en témoigner. En vérité Itachi n’avait rien fait de mal, du moins pour l’instant. 
Empruntant les ruelles les plus sombres pour éviter de se faire remarqué, il pu bientôt s’extraire du village. 
Quant il eu finit sa marche, il pu déposer la femme au papillon contre un arbre. Il prit ensuite place en face d’elle, entendant calmement son éveille pour lui poser deux trois questions. 
L’endroit était tranquille, on pouvait entendre le son d’une rivière, qui devait se trouver à proximité, les oiseaux semblaient ignorer la présence des deux protagonistes. Le vent capricieux soufflait dans les branches avec irrégularité, et le soleil tamisé par les feuilles laissait planer une atmosphère utopique. 
Alors que le sommeil de la ninja semblait prendre fin L’homme au sharingan prit la parole le plus naturellement du monde. 
  
-Non loin d’ici il y a une rivière, passe toi un peu d’eau sur le visage et reviens ici plus réveillé, tu vas avoir besoin de toute ta tête pour répondre à mes questions. 
  
Il n’en dit plus, le faite qu’elle tente de prendre la fuite était peu probable, elle était intelligente et avait bien comprit la situation. Le poison faisait encor son effet et elle aurait vite fait de se faire rattraper par le meurtrier surdoué. 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:19 (2016)    Sujet du message: Un hasard?...[PV - 'tachi-kun]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com