Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: ... l'instant de la réussite ... [part3] ::

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mituri Ryudo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 8 Oct - 13:21 (2007)    Sujet du message: ... l'instant de la réussite ... [part3] Répondre en citant

Une fois à l'intérieur, Ryudo alla se coller au mur d'une maison, juste en face de lui. Kankuro en fit de même, et quelques secondes plus tard, les deux shinobis étaient côte-à-côte. Le frère de Kazekage-sama fit remarquer à Ryudo que c'était lui qui avait accroché un de ses rouleaux d'invocation. Ryudo se promit de ne plus jamais faire la même erreur, car il avait mit la mission en péril à cause d'une faute stupide de sa part. Ryudo asciessa la remarque, puis ils se mirent en route. Il longèrent la rue, collés au mur, exploitant le moindre recoin afin de se dissimuler aux yeux de tous. Heureusement pour eux, en cette heure tardive, personne ne sortait, et les seuls signes de vie venaient des patrouilles ennemies, que les deux shinobis du village du Sable évitèrent sans trop de soucis. Ils se trouvaient, à voir les maisons, dans le quartier moyen de Kumo. Hors, leur cible était une personne puissante, et sa résidence se trouvait quelque part dans la partie riche du village caché du pays des Nuages. Ils mirent une heure à y arriver, surtout à cause de la forte présence ennemie dans les environs de la maison. Enfin, ils trouvèrent. La maison faisait deux étages, elle était belle. Ryudo analysa la situation. Une vingtaine de gardes étaient postés tout autour de la maison, impossible de s'en approcher, sans compter qu'il devait encore en avoir à l'intérieur. Les deux jounins étaient cachés dans un gros buisson, à l'abris des regards. Soudain, un des gardes alla lentement vers eux. Il contourna la cachette des ninjas du Sable. La tension montait, ils allaient être découverts ! Mais tout à coup, le shinobi des Nuages ouvrit sa bragette. Il allait juste s'apaiser la vessie ! Ryudo y vit une opportunité ...

Il prit rapidement et sans faire de bruit un de ses kunais, qu'il sortit de sa pochette, au niveau de sa jambe droite. Le garde n'avait rien entendu. Bien. Ryudo sauta hors de sa cachette, passa derrière le garde. Le garde, trop lent, n'avait rien réussit à voir, et quelques secondes plus tard, il gisait sur le sol, la gorge tranchée et libérant une marre de sang. Ryudo n'avait pas peur de tuer. Il regarda le garde, puis tout doucement, dit à Kankuro :

- Kankuro-kun. Je vais m'infiltré dans la maison. Je trouverai un moyen de te faire rentrer. En attendant, esseye de tuer encore quelques gardes, mais sans te faire repérer.

Devant l'air dubitatif de son coéquipier, Ryudo prononça : - Henge no Jutsu ! et il prit l'apparence du shinobi auquel il venait d'ôter la vie. Il poussa le cadavre sous les buissons, puis se dirigea tranquillement vers la maison. Le poste où le garde à présent mort était posté quelques minutes plus tôt était situé juste sous un toit, caché à gauche par un autre buisson, et à droite par de grosses caisses. Ryudo ne pouvait être vu. Il regarda autour de lui, et étant certain que personne ne l'observait, il fit un saut périlleux arrière, et se retrouva sur le toit. Il dut éviter un autre garde, mais pour finir, il souleva une tuile, et s'engouffra à l'intérieur de la demeure de leur cible ...
 

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Oct - 13:21 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sabaku no Kankuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 8 Oct - 14:46 (2007)    Sujet du message: ... l'instant de la réussite ... [part3] Répondre en citant

Sabaku no Kankuro vit Ryudo sauter dans la maison, il alla tout de suite voir s'il pouvait éliminer un garde comme Ryudo lui avait dit. Il était dos au mur côté nord de la maison, il se mit à genoux et rampa jusqu'aux buissons où il pouvait voir sans être vu. Il resta à observer, quand il vit un garde qui s'approchait de la porte d'entrée, Sabaku no Kankuro ne voulait pas faire de bruit sinon la mission serait été gaché, alors il prit une pierre qu'il avait trouvé devant lui et il la tira devant les pieds du garde. Le garde regarda partout mais il ne voyait rien parce que Sabaku no Kankuro était caché, alors il lança une autre pierre un peu plus loin et le garde alla voir qui c'était mais il ne vit rien alors Sabaku no Kankuro profita de ce moment pour se mettre dans le buisson qui était devant la maison de Hiroshi Fugawa. Sabaku no Kankuro vit que le garde était revenu alors quand le garde se retourna Sabaku no Kankuro prit un kunai rapidement sans faire de bruit comme l'avait fait parfaitement Ryudo et égorgea le garde, qui tomba comme un sac de pommes de terre et Sabaku no Kankuro le prit et le porta sur le garde que Ryudo avait déjà égorgé. Sabaku no Kankuro pensa :

* Que fait Ryudo il met trop de temps, est-ce qu'il s'est fait prendre par un garde qui était à l'intérieur, mais bon j'ai confiance en toi Ryudo alors ne me deçois pas ... *

Sabaku no Kankuro vit un autre garde arriver. Depuis son arriver avec Ryudo, il y avait au moins cinq gardes à l'entrée de la maison mais maintenant, il y en avait plus qu'un seul, ça voulait dire que les deux autres gardes étaient dedans à présent. Sabaku no Kankuro devait tuer le dernier garde qui était dehors pour pouvoir rentrer avant le signal de Ryudo. Sabaku no Kankuro le regarda assis dans son petit buisson sans faire de bruit. Le garde aussi ne fesait pas de bruit il était assis et il esseyait de se réchauffer parce qu'il fesait froid mais se n'était pas le seul à avoir froid Sabaku no Kankuro avait froid lui aussi mais il ne pensait pas à la température qu'il fesait dehors mais à Ryudo qui était dedans. Sabaku no Kankuro regarda la fenêtre attentivement.....
Revenir en haut
Mituri Ryudo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 8 Oct - 18:31 (2007)    Sujet du message: ... l'instant de la réussite ... [part3] Répondre en citant

Ryudo atterrit souplement à l'intérieur de la maison. La température monta d'un cran, ce qui plut beaucoup à Ryudo, lui qui était habitué aux grosses chaleurs du pays du Vent. Le jounin était accroupit, et regarda rapidement autour de lui. Personne. Pas un bruit. Ryudo avança lentement à-travers le couloir, par la gauche. Au coude du couloir, Ryudo passa discrètement la tête, afin de voir si le chemin était libre. Personne. Où étaient passés les gardes ? Ryudo ignora ce point, et continua d'avancer. Il devait trouver un moyen de faire entrer Kankuro. Soudain, Ryudo entendit des voix. Il écouta plus attentivement. Deux personnes semblaient se parler :

- Brrr ... comme il fait froid dehors ... j'aimerai pas être Hokari ni Borido. Ils doivent rester dehors toute la nuit.
- Ouais. Tous les autres sont en train de dormir, et les pauvres, ils doivent rester.
- Bon, allons-nous coucher ...


Les voix se rapprochaient de plus en plus, les deux personnes, sûrement des gardes, allaient arriver face à Ryudo d'un moment à l'autre. Ryudo devait imaginer un plan pour se sortir de là. Il eut une idée : - Nimpo : Den'tou ! il fit rayonner de la lumière hors de son corps. Il lui fit prendre la forme d'un grand aigle. L'aigle lumineux vola dans la direction des deux hommes, et quand ceux-ci arrivèrent au coude que formait le couloir, ils furent surprits. Le rapace de lumière leur tomba dessus, les lacérant de lumière à une température inimaginable. Il moururent sur le coup, sans bruit. Leurs cadavres s'écoulèrent sur le sol, sans vie. Cela faisait déjà trois personnes qui ne reverraient plus jamais la lumière du jour, à cause de Ryudo. Mais ce dernier ne sentit pas de remors. Un ninja ne devait pas, il faisait juste sa mission. Ryudo réfléchit alors aux paroles qu'il venait d'entendre. Il ne restait plus que deux gardes dehors, et il en avait déjà éliminé un, ce qui prouvait que les autres gardes n'avaient rien remarqué. Donc, il n'en restait plus qu'un. Le jounin espéra que Kankuro avait réussit à l'éliminer. Il descendit les escaliers que les deux gardes, à présent morts, avaient empruntés quelques minutes plus tôt, et il se retrouva dans un autre couloir, qui, cette fois, débouchait droit sur la sortie. Il avança lentement, car il restait un garde en vie. En passant la tête hors de la porte, il vit que ce dernier était assit sur une caisse, en tentant de se réchauffer. Ryudo s'approcha discrètement derrière lui. Il était à présent à un mètre du garde, sans que celui-ci ne le voie. Ryudo vit, du coin de l'oeil, Kankuro, qui était caché dans un buisson. Puis il tendit sa main droite en direction de la tête du garde, et tendit ses doigts ... ils étaient à quelques centimètres du crâne du shinobi des Nuages, à qui le froid devait enlever les réflèxes. Il prononça ensuite, d'une voix rapide mais sûre : - Han'kei Hikari ... et cinq projectiles de lumières jaillirent de ses doigts. Ils transpercèrent le crâne du shinobi de Kumo, sortant de l'autre côté, afin d'aller finir leur course dans le sol mou et froid. Le garde s'écroula, répendant une marre visqueuse de sang et de ... cervelle ...


Ryudo rentra alors de nouveau dans la maison, tout en faisant signe à Kankuro de le suivre ...
 
Revenir en haut
Masahiro Heiji
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 10 Oct - 00:30 (2007)    Sujet du message: ... l'instant de la réussite ... [part3] Répondre en citant

La nuit était noire à Kumo, mais elle devait l'être bien moins que l'homme qui marchait seul dans la rue. Il n'avait nul part où aller, mais il s'en souciait guère. Il irait où ses pieds le porteraient. Et si ses pieds voulaient qu'il aille vers une direction, personne ne lui empêchera de l'atteindre. Il sourit. La nuit était froide, et le vent tranchant. Une nuit de massacre, il le sentait déjà. Il se doutait qu'il était à Kumo. À cause des nuages. Et du shinobi qui gardait la porte, qui l'attaqua avec des raiton, et qui, élément encore plus utile, portait le bandeau frontal du pays des nuages. Peu de lumière de lune filtrait parmi les nuages, mais au pouvait tout de même distinguer l'incconnu, qui ne faisait rien pour se cacher, d'ailleur. On voyait simplement un homme encapuchonné, tout vêtu de noir, et on entendait le cliquetement de 2 épées. Il marchait d'un pas léger. Et les plus fins observateurs pouvaient remarquer qu'il flottait légèrement au dessus du sol. Oh, d'à peine quelques centimètres. Mais asse pour que le bruit de ses pas soit imperceptible. Et plus troublant encore, son visage. Sa peau était si sombre qu'elle se fondait dans l'ombre de son capuchon, et outre les milliers de filaments argentés qui représentaient ses cheveux qui ornait les côtés de sa tête et qui se déposaient sur ses épaules, seuls sa bouche figée en un sourire de bonheur intense et ses yeux luisants d'une même joie cruelle, étaient visibles dans cette ombre presque opaque. Devant Shiromisu, une grande maison se tenaient fièrement.

Hum...Parfait pour passer la nuit. De toutes façons, je repart demain tôt, alors je ne vois pas pourquoi les habitants de ce presque palais devraient se pleindre d'une visite nocturne. Et puis, il y a toujours matière à parlementer...

Il tâta ses scimeterres et ria tout haut. Un rire cruel. Mais il savait qu'il parlait surtout monétairement. Il venait de se faire un petit magot en pillant certaines anciennes caches d'Orochimaru, son ancien maître. Et si l'argent venait à manquer, il pouvait toujours s'en trouver d'autres. Il y avait tant de moyen de trouver beaucoup d'argent rapidement...sans trop travailler, bien sûr. Kidnapping, avec rançons, ou encore pillage....Toutes sortes de solutions lui venaient à l'esprit. Mais la meilleure selon lui pour obtenir hospitalité serait de protéger le seigneur comme tel. En temps normal, il n'aurait pas eu cette idée si...peu plaisante...Mais quand 2 hommes passèrent furtivements devant la porte, tels des ombres, il trouva cette idée plutôt interessante. Surtout s'il pouvait se débarasser de quelques gardes subtilement, à l'insu du seigneur...Sans compter les assaillants. La soif de sang était inextinguible, et ce soir encore, elle allait être comblée. Et de plus, il aurait un endroit confortable où crécher cette nuit. Il ne tenait plus. Il s'approcha furtivement des assaillants, en souriant toujours. Il n'eu pas le temps de voir disparaître le premier, mais put au moins voir un homme empiler un cadavre sur un autre. Tatouages, capuchon à oreilles de chauves-souris...Son nom, Kankuro. Il s'en souvenait, le fils de son ancien Kage. Qui devait bien croire que Shiro était mort, à l'heure qu'il est. Il sourit.

Intéressant...Fils d'un kage...Il doit avoir un certain potentiel. Ce sera vraiment une bonne nuit.

Il plaça ses mains devant lui, puis fit des sceaux.

                                Juuryokuton:Magotsuku no Ryouiki Jutsu!

Tout sembla soudain plus lourd dans le périmètre de la maison. Les branches des arbres tiraient légèrement vers le bas, et la pluie commença à tomber. Les gardes eurent soudain l'impression d'être plus lourds. Normal, la gravité avait légèrement augmentée, ce qui donnait une impression de lourdeur. Un garde, qui était caché, et que les assaillants n'avaient pas vus près de Shiro filtrait l'étrange, et commença à marcher, mais avec un peu de difficultée. Normal, pour quelqu'un qui n'est pas habitué à subir un changement de poid aussi rapidement. Mais une ombre se déplaça derrière lui, plus vite qu'il ne pouvait lui-même se déplacer. Sa tête roula sur le sol, et Shiro acceuillit la douche de sang sur sa toge, pendant qu'il trancha le cou du garde avec l'un de ses 2 sabres. Il sourit. Il était à découvert, et les 2 assaillants devaient l'avoir vus. Et ils devaient aussi avoir un peu de mal à bouger normalement. Ho, leur vitesse serait peu affligée, s'ils était forts, mais ça prendrait un certain temps avant qu'ils s'habituent à la nouvelle gravité, plus forte.                  

Le plaisir de l'attaque, c'est de déjouer la riposte adverse. Cessez de vous cacher, c'est plus plaisant de voir ceux que je dois tuer. Du moins, quand ils sont vivants. Si vous croyez que je suis avec vous car j'ai tué ce garde, détrompez vous. C'est juste que lorsque que j'accomplis une mission, j'ai un certain quota de sang que je dois faire couler. Et il n'est jamais assez haut, malheureusement...Mais bon, sans vraiment vous avoir aperçus totalement, je peux tout de même affirmer que vous venez de Suna. Mon pays d'origine. Avant d'avoir eu cette...apparance...plutôt malsaine...

Il positionna une de ses lames devant son visage, à l'horizontal, et l'autre vint la frapper verticalement, comme une croix.

Dansez pour moi!
Revenir en haut
Nara Shikamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 11 Nov - 03:49 (2007)    Sujet du message: ... l'instant de la réussite ... [part3] Répondre en citant

Topic mort, vu que Kankuro est partit, et que Shiro est oblitéré.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:16 (2016)    Sujet du message: ... l'instant de la réussite ... [part3]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com