Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Routine matinale... ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> oO - Autres Endroits - Oo -> Autres villages -> Kusa No Kuni
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rinji Orogushi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 9 Déc - 15:44 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

Le matin dans le plus ou moins paisible village de Kusa...Apres les nombreuses averses survenues pendant la nuit, les innombrables plantes qui entourait le village étaient recouvertes d'eau, ce qui les faisaient luire au soleil. Ce Soleil qui brillait, sans pourtant rechauffer la terre.
Mais cela n'enlevait rien au superbe spectacle que proposait la grand prairie. Des arbres fleuri, des fleurs toutes plus jolies les unes que les autres, de la végétation verdoyante comme dans aucun autre endroit. C'était l'endroit détiche de Rinji, la verdur reposait son ésprit tourmenté comme jamais. De plus, l'air frais du matin lui faisait un bien fou. C'est pour cela qu'il avait décidé d'en faire son petit rituel matinal. Apres s'être, son premier reflexe était de se rendre dans la grande prairie. Cela lui rappelait parfois ses jeunes années, celles où cette prairie était son terrain d 'entrainement, qu'il ne quittait pas avant d'avoir maitriser la technique que son oncle Ichiro avait décidé de lui enseigner.

Mais ce matin-là n'était pas comme tout les autres, en effet, le premier but de Rinji apres sa nommination au poste de Chef de Kusa avait été de vouloir donner à son pays une puissance militaire hors du commun. But qui était encore bien loin d'être atteint. En tant que Ninja le plus puissant de son village, il se desesperait de l'impuissance de ses habitants. Certains sortaient tant bien que mal du lot, mais sans vraiment se reveler assez puissants pour pouvoir rivaliser avec un membre de l'Akatsuki, par exemple...
Un moment de flottement pesait sur l'athmosphère, les secondes paraissaient longues, Rinji réfléchissait à la manière dont il pouvait arranger les choses, mais l'idée géniale qu'il attendait ne venait malheureusement pas...

Kusa était un village paisible, tranquil, sans trop de problemes. Cela plaisait à beacoup de monde, d' où le nombre incroyable de personne qui venait s'y installer. Mais cela avait le don d'enerver Rinji au plus au point. Pas d'action, aucune menace...C'était simple, les Shinobis de son village sombraient pour la plupart dans la facilité, negligeaient leur entrainement. Rinji les comprenait sans les comprendre. Lui n'avait aucun ami, aucune personne avec laquelle il aurait pu se detendre, discuter non serieusement. Rinji ne profitait pas de la vie, c'était la vie, où plutôt les gens qui profitaient de lui. En l'occurance, c'était son village tout entier qui se reposait sur "son surdoué". Il s'en rendait bien compte. Il allait tout devoir faire tout seul, de toute façon,qui voudrait bien l'aider. Ses liens avec son oncle étaient affectés, pas ne pas dire brisés à jamais...
Tout ça depuis qu'il avait appris que ses parents était décédés, qui revela une autre nature de Rinji, celle qui faisait delui quelqu'un d'ennuyeux, de morbide, de froid...

Il s'assit dans l'herbe encore fraiche, le dos contre un arbre qui lui apportait de l'ombre. Il regardait le ciel. Bleu, parfait, sans aucun nuages, ce qui contrastait avec l'esprit de Rinji, qui semblait bien gris, et recouvert de nuages qui affectait ses jugements. Il éprouvait un sentiment bien différent de tout les autres, un sentiment de pitié pour existence...Il avait ce visage inexpressif et insignifiant des mauvais jours. Il semblait degager une sorte d'aura malsaine...
Il était dans son monde, il ne pensait à rien, il avait le regard vide...Seul les veuilles qui virevoltaient à cause du vent lui faisait rester conscient. Il reprit ses esprits, se redressa, ne donnant plus du tout l'impression d'être un homme mort...
Son regard reprit son assurance habituelle. Il se dirigea vers un point qui devait à peu de chose pres le centre des plaines, et se sentant observé depuis quelques minutes, affirma :

"N'enavez vous pas marre de vous cacher ..."


Dernière édition par Rinji Orogushi le Dim 30 Déc - 23:01 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Déc - 15:44 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Déc - 21:32 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

De l'herbe, des fleurs, des arbres ! Partout, de la verdure ! Shiori ouvrait de grands yeux surpris mais aussi éblouis devant une telle richesse de paysage. Après avoir fini son séjour au village caché de Konoha, et avant de rentrer vers le sec pays du sable et son village de rattachement, Suna, Shiori calculait qu'elle n'avait pas dépensé tous les jours qu'elle avait pris en réserve auprès des autorités de Suna pour un repos bien mérité. Aussi, elle avait décidé de continuer un peu son voyage, découvrant des lieux qu'elle n'aurait même pas imaginé.

Malgré le fait que Shiori soit née à Suna et qu'elle y avait vécu jusqu'à aujourd'hui, elle n'éprouvait aucune affection pour ce lieu. Certes, elle avait des amis, les habitants du village étaient sympas, mais tous les ninjas n'étaient pas si aimables que dans les autres villages, où ils s'entendaient à merveille. L'entente bonne enfant de Konoha ne faisait pas forcément militaire et sérieuse, mais il n'empeche que les ninjas de Konoha, dans toute confrontation, s'étaient montrés à la hauteur, que leurs interventions se soient soldées par une réussite ou un échec. Tandis qu'à Suna, on aurait dit que le désert aride n'était pas uniquement dans le paysage environnant, mais aussi dans le coeur des gens. Les ninjas éprouvaient souvent un mépris envers les plus faibles, la méfiance et la violence frappaient les gens différents. On ne riait pas souvent, les entrainements étaient durs et sévères. Pour une fille comme Shiori, fleur qui n'arrivait pas à pousser dans un pays sans eau, elle aurait aimé quitter son village et s'installer dans un autre village ninja qui lui plairait plus. Mais la conjoncture actuelle, un état de guerre, depuis les différents mouvements, enlèvements et meurtres de l'Akatsuki, il était impossible de quitter son village pour s'installer ailleurs. Donc, à défaut, un petit voyage d'agrément compenserait la frustration de la jeune Kunoichi.

En arrivant à proximité du village de Kuni, entamant sa marche dans la prairie juxtant les premières habitations, Shiori posait les yeux partout autour d'elle et émettait de petites exclamations admiratives en découvrant un arbre ou une feuille. Les gens qu'elle croisait la regardaient d'un oeil méfiant, comme si elle était une folle qui s'était échappée d'un asile, mais qui n'osaient rien dire dès qu'ils voyaient la présence du bandeau frontal qu'elle avait cousu sur un gant pour l'avoir en main en permanence, comme une protection.
Elle marcha ainsi jusqu'à un certain point, puis vit arriver une personne assez jeune, un homme aux longs cheveux noirs qu'elle trouvait vraiment bien fait. Normalement, il n'aurait pas dû la voir, elle était dissimulée par un arbre touffu aux longues branches fournies de feuilles d'un vert brillant. Cependant, la voix de l'homme s'éleva...

- N'en avez vous pas marre de vous cacher...

Shiori fronça les sourcils. En voila une manière d'accueillir les gens ! Elle essaya de se calmer pour ne pas paraître désagréable à ce jeune homme, sortit de derrière l'arbre, passa une main dans ses longs cheveux roux et afficha un grand sourire sur son beau visage.

- Ma foi, vous avez une flore tellement magnifique qu'il serait dommage de ne pas en profiter pour jouer à cache-cache !
 
Revenir en haut
Rinji Orogushi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Déc - 17:56 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

Il était là, debout, fier, le visage sans la moindre expression. Son mysterieux, ou plutôt sa mysterieuse observatrice sortit enfin de sa cachette. Elle passa lentement la main dans ses longs cheveux roux, qui lui tombaient environ jusqu'au bas des reins. Ajouté à ses yeux bleus et à la verdure de Kusa, cela donnait une magnifique opposition de couleurs. Rinji était à la limite de s'en moquer, quelque chose d'aussi insignifiant que ça ne pouvait pas attirer son attention, même si, il devait bien se l'avouer, la beauté de la jeune femme l'attirait un peu, c'était un homme, tout de même.
Elle était souriante, enjouée, en tout cas, elle ne semblait en aucun cas hostile à Rinji ni à son village. Elle s'avança un peu, lentement, avant d'entamer la conversation :

"Ma foi, vous avez une flore tellement magnifique qu'il serait dommage de ne pas en profiter pour jouer à cache-cache ! "

La petite pointe d'ironie dont avait fait preuve la jeune femme n'avait pas vraiment plu à Rinji, il n'avait tellement pas l'habitude de rire, qu'à chaque fois que quelqu'un plaisantait, il avait la ferme impression que l'on se moquait de lui. Mais cette fois, il reussi à retenir son agacement, car ayant bien observé la belle rousse, il aperçu son gant un bandeau qui prouvait son appartenance au village cahé de Suna...Il ne voulait pas faire mauvaise impression auprès des villages voisins, un attaque de ceux-ci aurait casué directement la perte du village de Kusa, étant donné sa puissance militaire limitée, enfin, pour le moment. De plus, il voulait faire de Suna son allié dans le but de conquerir d'autres terres. D'autres terres dont Rinji avait besoin pour le developpement de son pays, mais également de son village. Effectivement, plus de territoire signifiait plus d'enfant signifiait plus de possibles Shinobis, signifiait enfin une puissance militaire décuplée.

Il fixa la jeune femme, qui semblait étrangement décontractée. Rinji, lui, avançait à son tour, plein d'arrogance. Il songeait. Que pouvait bien faire une Kunoichi de Suna en plein milieu de la grande plaine de Kusa. Etait-elle en mission ? De l'espionnage peut être...De toute façon, Rinji avait comme une faculté à faire parler les gens, rien qu'avec son regard. Et au pire, il se chargerais personellement de lui donner la mort si elle avait de mauvaises intentions. Enfin, pourquoi toutes ces pensées négatives, peut-être était-elle juste de passage. La seule chose qui inquiétait plus ou moins Rinji, s'était qu'elle avait reussie à s'introduire dans le village, alors que Rinji avait formelement interdit aux gardes de laisser rentrer qui que ce soit sans son accord.
Apres un long échange de regards, Rinji se décida enfin à repondre :

"J'ai passé l'âge de jouer à cache-cache...Dites moi plutôt qui vous êtes, et ce que vous faites dans mon village...."

Rinji avait bien insisté sur le fait que c'était "son" village, pour faire comprendre à sa vis-à-vis qu'elle avait en face de lui le chef du village caché de l'herbe, et lui faire ravaler ses plaisanteries débiles. Rinji ne voulait pas plaisanter, du moins, surement pas ce jour là, des son reveil, il avait été d'une humeur tres maussade. Il avait semblé préoccuppé. Pourquoi ? Personne n'avait la reponse à cette question, même pas lui, c'est dire l'étrange complexité de l'esprit du chef de Kusa...
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Déc - 23:11 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

La jeune femme regardait attentivement la personne en face de lui et son air particulièrement hostile à sa présence ici. Décidement, les personnes semblaient au général froides dès qu'un étranger arrivait dans un village, que ce soit à Konoha ou ici même. La période de guerre était mauvaise pour établir de bonnes relations. Elle détestait cette si mauvaise ambiance qui régnait, qui était si contraire à sa façon de penser et de sa façon de vivre. Mais tant que la paix ne serait pas totalement revenue, elle ne devrait pas compter dessus Il soupira en silence et regarda attentivement le jeune homme devant elle.  
A part qu'il était bien fait de sa personne, elle notait qu'il était très fort physiquement et sûrement shinobi. Remarque, pour qu'il parvienne à voir qu'elle se cachait, il fallait avoir une bonne vue et des sens aiguisés dans l'art ninja. Donc l'homme était très attentif et possédait un excellent sens de l'observation. Mieux ne vallait pas l'affronter, vu sa détermination et son sérieux. Il était quelqu'un a qui on le la faisait pas. D'ailleurs, il joignait à la parole ses impressions de type sérieux au point d'être rabat-joie.  
 
- J'ai passé l'âge de jouer à cache-cache...Dites moi plutôt qui vous êtes, et ce que vous faites dans mon village.... 
 
D'accord, alors ce type ne comprenait pas le sens de l'humour, il croyait vraiment qu'elle était sérieuse. Quel dommage, tous ses premiers contacts dans des villages étrangers étaient fermés, trop sérieux et peu souriant. Quand rencontrerait-elle un gentil ninja qui lui offrirait un sake en la voyant pour la première fois ? Bon, en attendant, elle devait s'expliquer dev....
Mais, il avait bien dit "Mon village" ? Soit cet homme était être particulièrement chauvin, soit, ce que son sérieux impliquait finalement, il serait le chef de ce village....Ca expliquerait pourquoi il était raide comme la justice.... il était méfiant. Aussi, elle dû prendre le temps de s'expliquer pour ne pas se faire tuer après avoir joué avec les gardes.
 
 
- Excusez-moi d'avoir utilisé ces procédés, mais il est vrai que j'apprécie particulièrement passer d'arbres en arbres et j'ai omis de me présenter aux gardes, ce qui manque énormément de tact de ma part, j'en conviens. Je m'appelle Shiori, Yoruki Shiori.Je viens de suna, mais vous l'aviez déjà remarqué. Je suis ambassadrice, en quelque sorte, du village de Suna. Je suis allée à Konoha pour découvrir le village de nos alliés, et avant de retourner à Suna, j'ai eu envie de continuer mon voyage en traversant tous les villages ninjas, afin de découvrir de nouveaux horizons.
 
Revenir en haut
Rinji Orogushi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 17:26 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

La combinaison rouge de Rinji ressortait fortement dans ce paysage. D'autant plus qu'il se trouvait approximativement au centre de la grande plaine, et à cet endroit précis, ne se trouvait presque aucun arbres, seulement de l'herbe, mis à part quelques arbres fruitiers qui perdaient peu à peu leur feuilles en ce début d'hiver. La matinée était dejà bien avancée, et les rayons du soleil commençaient enfin à amener ne serait-ce qu'un petit peu de chaleur. Rinji aimait le soleil, c'était une des rares choses qu'il appreiciait, pour tout dire, ce soleil qui avait le don d'apporter un peu de reconfort dans les tristes pensées du Chef du village de Kusa. Depuis quelques temps, avec l'arrivée du froid, son humeur s'était considérablement dégradée, comme s'il vivait exactement au même rythme que les plantes, qui sont d'une beauté extraordinaire en été, et qui perdent peu à peu de leur éclat à l'arrivée de l'hiver.

La jeune femme le regardait, non, elle reflechissait, rien qu'à ses yeux, Rinji pouvait deviner qu'elle était en pleine reflexion. C'était grâce à son oncle qu'il avait acquis ce sens de l'observation. En effet, le chef du clan Orogushi était aujourd'hui encore un ninja spécial du village de Kusa, spécialisé dans l'espionnage et la récuperation d'informations. Ses rares rencontres avec son ancien mentor étaient maintenant monotone, comme si les deux hommes ne s'étaient jamais connus. Rinji ne savait plus quoi penser, il ressentait de la haine, de la haine pour son oncle, ce modèle qui lui a menti sur tout, jusqu'à lui cacher la mort des ses propres parents. Mais ce sentiment était atténué par la dette que Rinji avait envers lui, envers celui qui lui avait tout appris, de la chose la plus simple jusqu'à la technique secrète la plus difficile du clan Orogushi.

*Flashback* 
 
"Rinji, j'ai quelque chose d'important à te dire..." 
 
"Ah bon ? Dis ! Dis Papa !" 
 
"Rinji, je ne suis pas ton père...Ton père et mère sont mort alors que tu n'étais qu'un bébé, c'est pour cela que je t'es recueilli, moi, ton oncle..." 
 
*Fin Flashback* 
 
Voila ce qu'étais Rinji : une tâche, un intrus, du moins il en avait l'impression, quelle était véritablement sa raison de vivre. Personne ne s'interessait à lui pour ce qu'il était, on ne s'attardait que sur sa puissance. L'unique chose qui reussissait à l'arracher de son ennui était la mort.  
Enfin, ce n'était pas le moment de se rememorer ces souvenirs douloureux. Yokushi Shiori...D' apres ses paroles, cette femme était une Kunoichi du village caché du sable : Suna. Elle s'en disais même ambassadrice. Ainsi ils étaient alliés à Konoha...Cela n'arrangeais pas les affaires de Rinji, ils aurait bien voulu proposer une alliance à Suna, mais s'il faisait cela, il se retrouverait par default allié à Konoha, ce qu'il ne désirait pas, un allié est plus facile à tromper que deux ... 
Bref, selon elle, elle était arrivée à Kusa par un pur hasard. Cela n'expliquait pas qu'elle ne se soit pas presentée devant les gardes. L'envie de meutre semblait devenir de plus en plus grande, mais il se retenait, ne serait-ce que par respect pour son village.
Il cherchait à se debarasser de ses pensées malsaines, sans succés. Il avait bien compris que cela ne servait à rien, mais il s'obstinait, comme une mouche qui essaye désesperement de sortir de la toile de l'araignée.
 
De plus, Rinji trouvait le Kazekage bien imprudent, laisser ses ninjas parcourir le monde comme bon leur semble. Rinji n'avait surement pas le quart de sa confiance envers ses ninjas. 
 
Il hésitait entre répondre, ou bien se retirer, apres tout, qu'allait-il faire de cette Shiori, à présent que ses désirs d'alliances s'étaient retrouvés anéantis. Enfin, avant toute chose, il ne fallait pas faire du village de Suna un ennemi, au contraire, le nombres de Shinobis différaient énormement entre ces deux villages. Apres une tres brève reflexion, il décida de rester, il se demandait si ce n'était pas le charme de la Kunoichi qui le faisait rester, ou bien s'il avait une bonne raison, les choses s'emmelaient dans sa tête, il ne savait même plus ce qu'il pensait, même plus ce qu'il devait penser ... 
 
"Shiori, enchanté de faire ta conaissance...Vous venez de Suna, eh bien. A mon tour de me presenter, je m'apelle Rinji Orogushi, chef du village caché de Kusa." 
 
Rinji avait essayé d'être le plus aimable possible, et en plus, il avait décidé de passer l'éponge sur l'épisode des gardes. Il ne savait pas pourquoi, mais cette jeune femme lui attirait de la sympathie. Son regard était comme aspiré par le sien. Mais il gardait son air froid, comme à son habitude, et ne laissant paraître aucune expression. 
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Déc - 21:01 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

Shiori s'était rendu compte en quelques secondes qu'elle était ENCORE tombée sur ce genre de personne qui ne riait jamais, qui étaient perdus dans leurs pensées et pour qui la politesse n'est pas synonyme de rapprochement mais plus de paroles conventionnelles. Est-ce qu'elle était la seule des pays ninjas à être complètement déjantées, ou, comble de malchance, elle tombait toujours sur les gens les plus coincés qu'il soit  ? Ah, c'est sûr, tout le monde n'était pas aussi à l'aise que Jiraya-dono, son idole. Tant pis, elle ferait avec un de ces "joyeux drilles" (c'est ironique) dont elle faisait la rencontre.

C'était étrange de voir que la réaction des gens face à des problèmes du passé peuvent être à ce point opposées. Shiori n'avait pas toujours eu une vie difficile, mais la mort de ses camarades lors de l'examen Chuunin, sa première session, si sanglante, n'empechait pas de montrer un sourire permanent au monde, même si la tristesse et la culpabilité la dévoraient régulièrement. Montrer une faiblesse psychologique  à la vue de tous n'était pas la meilleure chose à faire. Heureusement qu'ils n'étaient pas en plein combat.

Vu la façon dont le regard de son interlocuteur s'était assombri pendant une dizaine de seconde, Shiori avait tout de suite compris qu'il s'était plongé dans des pensées sans aucun rapport avec la situation présente. Regard sombre, en effet, car la pensée n'était pas joyeuse, regard vide, car complètement ailleurs. Shiori mourrait d'envie de passer une main devant ses yeux en disant "hééhoo" mais cela aurait été particulièrement insultant et elle résista tant bien que mal à cette tentation.

Lorsqu'il décida enfin de redescendre sur terre, ce fut Shiori qui sentit ses pensées défiler dans sa tête. Elle nota qu'elle avait dû éveiller la méfiance de cet homme vu qu'elle avait franchi les limites du village en bernant les gardes. Là où il n'y avait pas d'arrière pensée pour elle, juste une envie folle de jouer un peu, d'autres y voyaient une agression....Quel manque d'imagination et de joie de vivre. "Si ça se trouve", pensait-elle, "je l'ennuie à mort et il n'a qu'une envie, c'est que je fiche le camp. Génial....Bien, puisque c'est comme ça, je vais lui tenir la discut' encore un petit moment !"
Bon, qu'allait-il décider, ce glacial gentilhomme ? La laisser plantée au milieu des plantes, ou manifester une moindre émotion qui laisserait sous entendre la présence d'une étincelle de vie ? Enfin, il prit la parole.


- Shiori, enchanté de faire ta conaissance...Vous venez de Suna, eh bien. A mon tour de me presenter, je m'apelle Rinji Orogushi, chef du village caché de Kusa.

Shiori afficha alors un grand sourire amical, non seulement l'homme disait son nom, mais il annonçait aussi son grade, bien qu'il l'eut précédemment sous-entendu. Mais là, au moins, c'était officiel...Shiori lui répondit à son tour.


- Je vous remercie de votre accueil, Orugushi-Sama. Je suis navrée que mon intrusion ait pu vous poser quelques soucis, mais j'ai fait cela en toute innocence. 
 
Revenir en haut
Rinji Orogushi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 18 Déc - 18:38 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

La jeune femme affichait un radieux sourire depuis le premier instant où Rinji l'avait vu. Comment faisait-elle pour garder sans cesse une telle joie de vivre. Ce genre de personne dégoûtait à moitié Rinji, enfin ce n'était pas tout-à-fait ça, c'était plutôt de la jalousie, oui, il éprouvait une sorte de jalousie envers ces gens heureux. Il avait toujours cette impression que dès que quelqu'un lui souriait, on se moquait de lui, on se moquait de son malheur apparent. Bien qu'il s'était résigné à sa triste vie depuis quelques temps, il ne pouvait s'empecher de rever à l'aspect qu'aurait sa vie si ses parents étaient toujours en vie. En plus de ça, il se sentait comme responsable de leur mort, alors qu'il n'avait aucune raison de l'être, que pouvait faire un nouveau-né face à des Nuke-nins sans pitié ? Le plus terrible dans tout ça, c'est qu'il s'était habitué à son malheur, et qu'il ne faisait pas grand chose pour être heureux. Bien qu'il eu aimer se souvenir, quelque-chose en lui lui interdisait d'approfondir dans son passé, alors il acceptait sa condition, sans même l'espoir d'être un jour de ces personnes libres d'esprit et de coeur.
Il s'était seulement donné un but, histoire de ne pas sombrer, il s'était donné pour mission de faire de son pays une des premieres puissance militaires, ce qui était loin d'être fait. Mais les défis motivait en quelque sorte Rinji, comme quand son oncle le mettait au défi d'apprendre une nouvelle technique ou de confectionner un nouveau poison dans un laps de temps limité.

Les deux "jeunes" se regardaient sans se lâcher, comme s'il s'en sentaient obligés, du moins c'était ce que ressentait Rinji. Apres les propos de Rinji, Shiori souria de plus belle, comment seulement quelques paroles pouvait la faire sourire ? Ce n'était que des banalitées, des paroles sans réelles importances, sans réels sentiments, sans rien...
Bien qu'il n'osait même pas le penser, ce genre de chose l'enervait bien comme il fallait, enfin, il y avait pas mal de choses qui l'enervait alors qu'en fait, elles partaient d'un bon sentiment. Par exemple, il detestait qu'on lui pose des questions, qu'on lui demande des choses qui ne regardent que lui. Peut-être était-ce à cause de la solitude, ou bien seulement à cause de la qualité de vie dont il benefieciait qui l'avait fait devenir comme ça...Mais la jeune Kunoichi de Suna, enfin, jeune, elle semblait quand même un peu plus âgée que Rinji, qui venait à peine de "fêter" ses dix-neuf ans. Enfin fêter était un grand mot pour pas grand chose, le jour de son anniversaire, la seule chose qu'il reçu, ce fut des félicitations de la part de ses conaissances, rien de plus. Enfin bref, la jeune Kunoichi de Suna ne lui posa pas de questions, et se contenta de repondre avec le plus de politesse possible :

"Je vous remercie de votre accueil, Orugushi-Sama. Je suis navrée que mon intrusion ait pu vous poser quelques soucis, mais j'ai fait cela en toute innocence. "

Elle le remerciait de son accueil ? Pour Rinji, cela semblait completement irréaliste. Elle le remerciait de son accueil alors que la seule chose qu'il avait fait pour l'accueillir était de s' être méfié d'elle...Mais elle eu tout de même la politesse de s'excuser pour son arrivée à l'improviste, ce qui renforça la sympathie que Rinji avait pour elle. Au sourire de sa vis-à-vis, il ne repondit que pas un regard moins froid qu'à l'accoutumé. Il aurait bien aimé lui repondre gentiment, il aurait bien aimé, seulement. Car quelque chose l'empechait d'être gentil, non, quelque chose le forçait, l'obligeait à ne pas l'être plus précisemment. Cette chose, ce blocage qu'il trainait depuis tellement longtemps dans son esprit. Enfin, c'est avec dépit qu'il repondit à Shiori :

"Vous etes excusée..."

Rien de plus, encore ce blocage qui l'empechait de l'inviter prendre un saké, par exemple. Rajouté à sa timidité naturelle, ce blocage le "coinçait" totalement...
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 21 Déc - 17:36 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

- Vous etes excusée...

....Ah oui...Vraiment...Vu la façon dont il avait répondu cela, Shiori se demandait s'il pensait une seule seconde ce qu'il venait de rire. Décidemment, elle jouait de malchance. Depuis qu'elle était juunin, elle avait l'impression de ne jamais tomber sur des gens comme elle. Bah....peut-être qu'elle pouvait le faire changer, cet homme si fermé, si désagréable, quoique assez triste. La tristesse ne perçait pas pourtant chez lui, on pourrait juste croire qu'il était juste un rustre imbécile. Cependant, les personnes d'un si jeune âge comme ce chef de village ne pouvaient pas être des cuistres pour le plaisir, à moins d'être méchant. Or, si Orugushi-Sama était quelqu'un de cruel, il se serait montré ironique, pédant, aborhant un air supérieur. Or le jeune chef n'appartenait pas à cette catégorie. Cet homme avait souffert, Shiori en mettrait sa main au feu.

Il existait deux types de réaction face à la tristesse. Soit se laisser totalement submerger par elle, et on obtenait une personne comme Rinji, vieillie prématurément, taciturne, fermée au monde et immensément stricte. A l'opposé, on essaie de masquer la tristesse derrière un voile d'apparence de gaieté. Mais il ne s'agit rien d'autre qu'un masque. Et c'est celui qui montrait Shiori, car elle n'aimait pas imposer sa tristesse aux autres. Il faut tendre la main et non la garder pour soi. Le tout est de savoir si Rinji prendrait sa main. Et ça, c'était impossible à deviner : les gens acceptaient rarement qu'on les aide. C'était idiot mais chacun sa philosophie à vrai dire. S'il refusait, et bien elle irait voir ailleurs.

- Ma présence peut paraître à vos yeux fort suspecte, et franchement, le contraire m'étonnerait particulièrement. Et d'ailleurs, cela se montrerait rassurant plutôt que de croire les propos d'une inconnue telle que moi. Si vous le souhaitez, je peux me retirer de votre village. Si vous acceptez que je reste, afin de découvrir le pays de l'Herbe, alors, je serais ravie. Surtout si vous, ou quelqu'un du village, se charge de me faire visiter ! Car il est possible qu'à terme, nous puissons fonder une relation solide entre nos deux villages.

Peut-être que pour que ce charmant jeune homme fasse fondre la glace qui entourait son corps et son esprit, il faudrait avancer des arguments politique plutôt que sentimental. Les intérêts de ce genre pourraient retenir l'attention de Rinji, car depuis qu'elle était entrée dans le village, elle avait remarqué que le village ne brillait pas par sa capacité de défense, loin de là. La seule personne capable de la repérer était cet homme, le chef. En y réfléchissant, Shiori commençait à comprendre les raison de la méfiance de Rinji. Il y avait un sérieux manque de protection du village, qui ne résisterait pas à une guerre. L'intrusion avait peut - être une fois de plus souligné les problèmes du village caché de l'Herbe. Et pouvait avoir bléssé l'orgueuil du chef, comme l'attaque de l'Akatsuki avait brisé la fierté des ninjas  de Suna.

 
Revenir en haut
Rinji Orogushi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 22:35 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

La dénommée Shiori sembla pensive quelques instant , mais finit vite par retrouver son sourire habituel. Rinji avait commencé la conversation avec elle depuis un bon moment déjà, mais il avait l'impression qu'il l'avait rencontré seulement quelques minutes auparavant. C'était étrange, car Rinji possédait une assez bonne notion du temps. Peut-être était-ce parce qu'il n'avait pas souvent, voir jamais, l'occasion de parler d'autre chose que des missions, de l'argent, ou des quelconques autres affaires du village. Enfin il était vrai qu'en ce moment le village caché de l'herbe était au point mort, et il fallait sérieusement s'activer. Et bien que Rinji ne soit pas quelqu'un de fainéant, toutes ces discussions qui lui semblaient si ennuyeuses le fatiguaient. Rinji préférait de loin l'action, l'air pur, que la monotonie des bureaux dans lesquelles il passait la majeure partie de ses journées. Elles étaient bien loin, ces années où il gambadait, tout heureux, dans les plaines de Kusa avec son oncle. Depuis le jour où il avait été nommé chef du village de ce village qui semblait si tranquille, il avait vite compris que Kusa n'était pas si calme qu'il n'y paraissait. Bien sûr, il éprouvait une certaine fierté à faire parti de l'élite des plus grands Ninjas de ce monde, en tant que chef du village caché de l'herbe, mais il lui arrivait souvent de regretter sa jeunesse, celle où il était encore insouciant, et surtout, celle où il n’était pas seul.

La jolie jeune femme n’attendit pas plus longtemps pour dire ce qu’elle avait à dire. Elle parlait avec l’assurance et la politesse de tout les ambassadeurs qui étaient déjà venu lui rendre visite. Peut-être disait-elle vrai, peut-être était-elle vraiment ambassadrices du village caché de Suna. Au départ, Rinji n’y avait pas vraiment cru, en fait, il n’était pas le genre de personne qui faisait confiance en n’importe qui, surtout pas à des inconnus. A sa place, n’importe quel autre impertinent ayant défié le village de sa présence sans prévenir les gardes aurait été bien vite tué par Rinji. Mais là, c’était différent, enfin il ne savait pas vraiment... Était-ce la bonne humeur de cette Kunoichi qui le rendait si clément ? Ou bien simplement sa beauté ? Ou alors était-il dans un extrême moment de bonté ? Même lui n’en savait absolument rien. Enfin, pendant qu’il réfléchissait à tout cela, Shiori, elle, continuait à parler. Rinji l’écoutait vaguement, mais réussissait à comprendre. Elle lui demandait sans vraiment lui demander si elle avait l’autorisation de rester dans le village, en somme. Rinji était hésitant, elle venait quand même de rentrer dans le village par effraction. Mais il venait à l’instant de dire qu’elle était pardonnée. Ah, toujours cet esprit qui voulait tout le temps voir le mauvais côté des choses... Enfin, il n’avait donc aucune raison de lui refuser la faveur qu’elle lui demandait. L’autoriser à rester, c’était une chose, lui faire visiter le village en était une autre. C’était un grand timide, même s’il ne voulait pas le montrer, et faire visiter le village à une jolie demoiselle inconnue, c’était... Enfin, il se comprenait. Il essairait surement de changer de sujet le moment où elle se déciderait à lui redemander. Car pour le moment, il allait esquiver la question.

Mais c’était la deuxième partie de la réplique qui l’intéressait le plus. Il avait tout de suite été plus attentif quand il avait entendu ces mots :

"Car il est possible qu'à terme, nous puissons fonder une relation solide entre nos deux villages. "

Sur ce sujet, Rinji était toujours aussi perplexe. S'il avait bien compris, le village caché du sable était déjà allié avec le village de Konoha. Or une alliance avec Suna aboutirait sans doute à une "Triple alliance : Kusa-Suna-Konoha". Rinji ne voulait surtout pas cela. Trop d'alliances trahissent ou une certaine faiblesse, ou bien une trop grande ouverture d'esprit. Il avait toujours été comme ça, il detestait qu'on l'aide, il voulait reussir sans personne, tout seul. Cela ne l'aidait pas pour sortir de sa solitude, d'ailleurs. Et puis s'il faisait une alliance, cela serait seulement en vue d'une attaque sur un village, rien de plus. Les alliés, il pensait que c'était bien seulement quand ils étaient là pour vous, mais quand c'était son village qui devait aidé l'allié, cela n'avait plus aucun intêret. Rinji comptait bien le faire comprendre à la jeune Kunoichi de Suna.

"Je ne vois aucune raison de vous faire partir d'ici. Restez à Kusa autant de temps qu'il vous plaira. Pour ce qui est de la relation solide, je n'y suis pas opposé, mais je suis dur en affaire... Je vous laisse interpreter ça comme vous le souhaitez..."

Bien sûr, il avait sauté le moment où il était censé accepté de lui faire visiter le village. Il n'avait rien contre, pourtant, un peu de compagnie ne pouvait que lui faire du bien... C'est alors qu'il se mit à marcher lentement, et dans un élan d'ouverture, invita la belle jeune femme à la suivre d'un signe de la main.

[Hrp=je sais pas pourquoi ça écrit si petit xD]

Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 30 Déc - 11:46 (2007)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

Rinji le chef du village avait écouté sa proposition et, fidèle à son comportement plutôt réservé et laconique, il n'avait pas manifesté un enthousiasme flagrant à propos de la prposition de partenariat entre les deux villages. Peut-être que le jeune homme aux cheveux noirs avait conclu de la discussion qu'il s'agirait d'une alliance construite avec soin comme il était déjà question entre suna et Konoha. Réflexion trop rapide, peut-être dans son esprit, shiori n'avait parlé que d'une relation. Relation et alliance, cela ne pouvait pas être forcément d'un même degré. Peut-être plutôt s'orienter vers une triple entente, moins contraignante en matière d'entraide. C'était à voir et à discuter. Peut-être aussi qu'une relation simplement économique pourrait se faire. Il fallait l'envisager.
Pour le moment, Shiori avait la confirmation du caractère de Rinji : il n'allait pas agir à la légère. Deux solutions pour ce type de comportement : soit il était très sûr de son village, et une alliance pourrait nuire à sa réputation de village fort, soit il s'agissait d'un village dont la situation militaire était encore au stade du foetus. Et Shiori, vu ce qu'elle avait réussi à faire, en conclut rapidement qu'il s'agissait plutôt de la seconde possibilité : le village de Kusa était une puissance ninja minime, voir carrément inexistante. Bref, elle ne pourrait sûrement pas résister à une attaque ennemie. Alors, pourquoi refuser une alliance ? soupçon de méfiance, sûrement. De fierté, surtout. Rinji était le genre de chef qui refusait d'avoir affaire à une aide quelconque malgré les difficultés. C'était peut être un comportement à risque, cependant, la fierté pouvait devenir une force lors des combats : on se défend plus facilement quand on porte le poids d'un effort sur ses épaules, refusant ainsi de voir réduit à néant un lourd travail.
Soit. Shiori devait y aller en douceur. elle avait d'abord mettre en avant la coopération économique.


Rinji s'avance un peu et proposa, d'un simple geste, de visiter le vilage. Shiori afficha un grand sourire et l'accompagna alors. Elle était particulièrement intéressée par les nombreuses ressources naturel du village caché du pays de l'Herbe. De l'eau en abondance, des plantes, des légumes, tout ce qu'il manquait à Suna. Les conditions du vie du village caché du sable avaient énormément fortifié les ninjas de là-bas, car habitués à de rudes situations de combat. Kusa, qui ne manquait de rien à ce niveau-là et était sûrement moins entrainé au combat. On notait souvent que plus un village était gâté en matière de technologie ou de ressources naturelles, moins il savait se défendre correctement dans toutes les situations. elle se trompait peut-être.
Elle regardait tout d'un oeil attentif, avant de se remettre à parler.

- Je connais très peu Kusa no Kuni, mais d'après ce que j'ai pu constater, vous débutez la création d'un village ninja d'importance. Avec toutes les plantes que vous possédez, vous pouvez avoir une magnifique herboristerie pour créer des poisons et des contrepoisons.

Elle savait son discours direct et demandant des révélations assez secrètes, mais elle avait compris qu'il ne servait à rien de tourner autour du pot avec Rinji.


[OOC : Je n'ai pas pu répondre avant mon départ mais voila chose faite, je me suis rattrappée. A bientôt !]
 
Revenir en haut
Rinji Orogushi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 16:42 (2008)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

Et voila, ils étaient parti. Shiori avait encore affiché un sourire à la vue du signe de la main de Rinji. Il avait d'abord trouvé ça enervant mais il commençait à s'y habitué, puis il fallait bien avouer qu'elle possédait un magnifique sourire, cette Kunoichi. Rinji marchait d'un pas sûr, pour cacher les apparences, suivi de près par Shirori. Il se sentait un peu gêné tout de même. Cela ne lui arrivait pas souvent de marcher en compagnie d'une jolie jeune femme. Ah, il était heureux d'avoir enfin quelqu'un il pouvait parler sans trop se mefier. Depuis que son oncle lui avait annoncé que ses parents étaient décédés, qu'il lui avait menti tout ce temps, Rinji se mefiait même du plus petit enfant qui peuplait son village, comme s'il avait toujours cette angoisse du mensonge, il était toujours franc, lui. Alors il ne verrais pas pourquoi on ne le serait pas avec lui.

Ah, il y pensait des fois...S'il n'était pas obligé de veiller sur ce village, il pourrait facilement faire mercenaire, gagner plein d'argent, avoir un vie tranquille. Il pourrait faire tout ce qu'il voudrait, sans la moindre restriction, sans le moindre "code du ninja". C'était étrange de penser cela pour un homme qui avait toujours été "parfait", c'était le petit surdoué, le gentil petit garçon obéissant qui faisait la fierté de son clan. La vérité, c'est qu'il avait toujours voulusortir de ce cocon. Mais maintenant, c'était trop tard pour retourner en arriere, et il s'était donné pour unique objéctif de redonner une réputation à son village. Ils étaient maintenant dans une épaisse forêt, à la sortie de laquelle ls arriveraient enfin au village caché de l'herbe. Il n'y avait qu'un sentier qui reliait la grande prairie au village, un entier à travers les arbres et la verdure, un sentier battu que les enfants du village empruntaient pour aller s'amuser de l'autre côté. Rinji lui même avait emprunter ce chemin plus d'une fois dans sa jeunesse. Les arbres aux alentours frémirent sous une brise légére qui s'eteignit immédiatement, faisant sortir Rinji de se pensées. Même s'il faisait mine de regarder droit devant, il jetait souvent des petits coups d'oeil sur Shiori, celle-ci semblait observer la flore exeptionelle de Kusa tres attentivement. Mais d'un coup, elle reprit la parole :

"Je connais très peu Kusa no Kuni, mais d'après ce que j'ai pu constater, vous débutez la création d'un village ninja d'importance. Avec toutes les plantes que vous possédez, vous pouvez avoir une magnifique herboristerie pour créer des poisons et des contrepoisons."

Le moins que l'on pouvait dire, c'estque Rinji était flatté par le compliment de la jeune femme. Mais il ne savait pas vraiment comment il devait le prendre, si c'était vraiment sincère. Enfin, il n'accorda d' abord pas beaucoup d'importance à ce passage, de peur de se vanter. Il continuait à écouter, pensif. Effectivement, le village possedait une herboristerie, elle avait dû la remarquer, ou bien était-elle simplement perspicace. Rinji, de son côté, ne savait pas trop quoi repondre, comme d'habitude. Là aussi il avait peur de se vanter. Fallait dire que Shiori tout pour mettre en valeur le village, son village. Il allait simplement dire la vérité, il ne se sentait pas capable de faire autrement, de toute façon. Il se racla furtivement la gorge, puis dit sur un ton assuré :

"Effectivement, je fait de mon mieux pour que le village devienne plus important, mais sans vraiment de succès pour le moment. Eh, oui, c'est aussi vrai que le village possède une herboristerie. Mais dans le clan Orogushi, nous confectionnont nous même nos poisons et contrepoisons."

Tout en prononçant ces paroles, il entra la main dans la poche de son pantalon, pour en ressortir plusieurs petites fioles contenant des poisons spécifiques spécialement préparés par le clan Orogushi et dont la comosition était secrète. Pour la première fois depuis leur recontre, Rinji fit un sourire à Shiori, il se sentait vraiment à l'aise avec elle. Il lui avait dit la vérité, pourquoi lui cacher que le village était en phase de construction. Bien sûr que c'était risqué, mais la réputation du village de Suna n'était pas cele d'un village agressif, bien au contraire. Et même face à une attaque ennemie, Rinji serat là pour défendre son village. Les villages proches de Kusa semontraient d'ailleurs de plus en plus méfiant envers le village caché de l'herbe. Pas étonnant suite aux agissements de Rinji. Il avait mis en place une poltique de guerre en quelque sorte. Entrainant les Ninjas dès leur plus jeune âge à l'art du combat. C'était l'une de ses seules satisfactions, certains jeunes pouvaient déjà se vanter de surpasser les vieux Ninjas de l'herbe qui passaient leur journée à se reposer, négligeant la situation du village.

Enfin, il ne fallait pas penser à cela, ce n'était pas le moment. Ils arriveraient dans quelques minutes seulement, à présent. Et puis il serait bientôt l'heure de dejeuner, Rinji avait pour projet de l'emmener chez lui, pour visiter le village l'après-midi. Après tout il n'aait pas d'affaires vraiment urgentes à regler aujourd'hui, alors il pouvait bien faire un petit break.

[Je ne pouvais pas faire attendre la nouvelle Admin plus longtemps xD]
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 6 Jan - 15:12 (2008)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

Le centre - ville de Kusa était vraiment très agréable : de larges allées, des plantes à tous les coins de rue, végétation luxuriante et habitants polis (à moins que ce ne soit une marque de respect envers leur chef ?). Ils marchaient lentement, Shiori pour savourer le paysage, mais pourquoi Rinji, qui semblait si raide et si strict, semblait prendre plaisir à profiter de ce moment ? D'un certain côté, elle pouvait le comprendre : ce village avait une force militaire en construction, et cet homme, Rinji, était vraiment très très jeune pour être chef de village. Les responsabilités qui pesaient sur ses épaules devaient être extremement lourdes et il semblait normal, dans ces conditions, de pouvoir respirer un peu. Etrangement, pourtant, Shiori pensait que ce n'était pas dans ses habitudes de se détendre, vu la façon dont il s'était comporté jusqu'à présent, tendu, sur ses gardes. Mais à présent, il semblait presque détendu.  
 
 
Lorsque Shiori aborda la question de l'herboristerie, le visage de Rinji changea du tout au tout, et il montra même à la jeune fille des tubes à essai dans lesquels étaient contenues des potions dont les jolies couleurs prouvaient la rareté et la complexité de celles-ci. Soudain, une idée tilta dans l'esprit de Shiori. Le clan Orogushi... Il n'était pas l'un des clans les plus connus du monde ninja, mais le nom était déjà parvenu aux oreilles de Shiori quand elle avait visité les serres de Suna, où l'on vantait les mérites de ce clan réputé en matière de cocoction de végétaux. Mais elle venait à peine de faire la relation avec Rinji....  
 
En tout cas, le moins qu'on puisse dire, c'est que Rinji s'était détendu d'un seul coup. Il avait même accordé un sourire. Il avait vite accordé sa confiance....et si Shiori était une parfaite dissimulatrice ? Non, bien sûr, Shiori n'était pas venue pour piéger qui que ce soit, mais admettons....Bah, mieux vallait chasser très vite les idées parasites et se contenter du meilleur. CE n'est pas parce qu'il accordait un sourire qu'il accordait sa confiance.  
Ils marchaient en silence, de temps en temps coupés par des petites remarques de Shiori sur la nature. Shiori se baissa pour respirer une fleur et prit la parole.   
 
- Vous savez, Rinji.....  
 
Elle se releva doucement et regarda Rinji droit dans les yeux, avec un sourire en coin.   
 
- Vous avez un sourire vraiment charmant.   
 
Puis elle s'avança vers une autre plante, le dos détourné de Rinji.   
 
 



[OOC :Bonne année, Rinji ! Et Merci beaucoup ! Smile  
PS : chez moi, effectivement, tes messages sont légèrement plus petits mais plus serrés aussi. Je n'ai aucune idée de la façon dont ça fonctionne par contre....]
Revenir en haut
Rinji Orogushi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 9 Jan - 16:10 (2008)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

Et voila, ils étaient maintenant arrivés au coeur du village de l'herbe. A la vue de Rinji, tout les habitant manifestait du respect, certains allant même jusqu'à lui offrir des cadeaux. De plus, il avait dit, ou plus avait ordonné à ses habitant d'être les plus polis et présentables en présence d'étrangers. Les tensions actuelles entre le village caché de Kusa et les pays voisins étaient déjà bien suffisantes pour donner du travail à Rinji... Il savait bien que la moindre connerie pourrait entrainer une guerre, qui serait tres mal venue, d'autant plus que Kusa manquait cruellement d'effectifs. Mais pourquoi pensait il encore à son village alors qu'il voulait passer un bon moment. C'était comme s'il ne pouvait pas s'en empecher, comme si une petite voix dans sa tête lui repetait sans cesse qu'il devait faire passer son village en priorité. Et même quand il voulait se detendre, comme cette fois-ci, oublier son village lui était impossible. Il essayait de cacher son stress, chose qu'il parvenait à peu pres à faire.
Bref, Rinji et Shiori marchaient lentement, ignorant apparement où ils se dirigeaient. Rinji s'en moquait, sa priorité n'était pas là. Il souhaitait avant tout se decontracter. Shiori, semblait vraiment s'interesser au village, et regardait d'un air interessé toutes les plantes qu'elle croisait sur son chemin. Justement, à un moment donné, elle s'arrêta. Rinji fit de même. La jeune femme se baissa pour sentir une fleur, et prononça quelques paroles qui intriguèrent Rinji :

"Vous savez, Rinji...."

Rinji n'osa pas repondre, trahi par sa timidité, et attendit que Shiori continue sa phrase. Il esperait juste qu'elle ne lui proposerait pas une alliance. Car même si la jeune femme était tres sympathique, Rinji serait dans l'obligation de refuser cette proposition pour le moment, chose qui risquerait de vexer la Kunoichi de Suna. Enfin, elle se releva, fixa Rinji, et affichant un leger sourire, continua avec une pointe de malice :

"Vous avez un sourire vraiment charmant."

Le moins que l'on pouvait dire, c 'est que ce compliment avait eu pour effet d'interloquer Rinji, qui ne savait pas quoi répondre. Il manquais naturellement d'assurance, et même son énorme charisme n'arrivait pas à masquer ce manque. Il était bizarre, quand même, il avait confiance en lui comme personne, mais manquait toujours d'assurance avec les gens. A la suite de ces paroles, Shiori se dirigea vers une autre plante, similaire à la premiere, tournant le dos à Rinji. Soudain, une idée vint à l'esprit de ce dernier. Il lui suffisait de lui retourner le compliment, car il était vrai que le sourire de Shiori n'avait rien à envier à personne. Et comme pour combattre sa timidité, il utilisa le Doton Dochuu no Eigo pour se fondre la dans le sol, puis ressortir juste devant Shiori. Tout en la fixant, il lui sourit à son tour, puis repondit :

"Vous savez, votre sourire n'est pas mal non plus."

Puis, un leger gargouillis se fit entendre, provenant de l'estomac de Rinji. Il prefera en rire. Cela lui rappella que l'heure du dejeuner était passée depuis quelques temps déjà. Il aurait bien emmené Shiori au restaurant, mais il n'avait pas d'argent sur lui. Il n'allait pas faire payer la jeune femme, quand même. Ils mangeraient tout aussi bien chez lui. Enfin, et puis ce serait une bonne occasion de faire un peu plus conaissance. Il proposa alors à Shiori d'aller manger :

"Vous aussi vous avez faim ? Je vous aurait bien emmené au restaurant, mais j'ai peur de ne pas avoir d'argent sur moi. On peut aller manger chez moi ? Ca ne vous dérange pas ?"


Sans même attendre une reponse, Rinji reprit la marche, en direction de la petite maison dans laquelle il vivait.
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Jan - 13:03 (2008)    Sujet du message: Routine matinale... Répondre en citant

=> Réponse dans forum centre ville de Kusa
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:17 (2016)    Sujet du message: Routine matinale...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> oO - Autres Endroits - Oo -> Autres villages -> Kusa No Kuni Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com