Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Mission dans le désert ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sabaku no Kankuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 5 Jan - 00:35 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Kankuro courait dans la tempête du désert. Il était habitué aux températures du désert mais sa mission consistant à capturer trois fugitifs de la prison du pays du vent était plutôt difficile. Il était seul pour cette mission puisque ces anciens prisonniers ne sont pas même des ninjas mais c'était tout de même des meurtriers en puissance. Il avait l'autorisation de tuer mais il devait tout de même en rammener un en vie car ils avaient des informations sur un clan ennemis du village dont le conseil de Suna a besoin pour le dissoudre.


Il les avaient retrouvés dans un village près de la frontière entre Kaze no kuni et Kawa no kuni. Kankuro avait amorcé le combat entre lui et les meurtriers qui se tenaient ensemble pour mieux se défendre. Dans le combat, Kankuro captura l'un des bandits grâce à Kuroari en l'enfermant à l'intérieur de son ventre. En voyant leur confrère se faire déchiqueter vivant à l'intérieur de la marionnette, les deux autres assassins décidèrent de fuir dans le désert. Kankuro n'avait aucun mal à les poursuivre et courait dans le désert. Malgrés que les bandits n'étaient pas des ninjas, ils n'étaient quand même pas aussi bêtes qu'ils laissaient paraître. Kankuro courait dans le désert, les silouettes de ses cibles devant lui, embrouillées par la temête puis, ne faisant pas preuve d'une grande attention, il entendit un déclic sonore sous son pied. Kankuro arrêta net, gardant son pied sur ce qui semblait être une mine. Il ne perdit pas de temps et sortit Sanshuoou, sa marionnette de protection, de son parchemin immédiatement. Kankuro fit bouger sa marionnette de ses fils de chakra et dans un mouvement d'une extrême rapidité, changa de place avec la marionette, celle-ci se tenant à présent sur la mine.

- Takai Bouheki!

L'immense bouclier de la marionette se dressa sur son dos et Kankuro s'y réfugia pour ensuite bouger le pied de la marionnette. La mine explosa, faisant lever le sable et la poussière à plusieurs dizaines de mètres du sol. La marionnette n'avait rien, étant protégé contre ce genre d'artifice et Kankuro n'eut aucune blessure. Cependant, il avait perdu la trace de ses cibles et devaient les traquer à nouveau avec cette fois-ci comme désavantage qu'ils savaient qu'ils avaient à faire à un ninja. Sanshouuo réintégra le parchemin et Kankuro le prit et le remit dans son socle, dans son dos. La tempête s'intensifia et la vue était presque nulle. Kankuro avançait avec peine et repéra un village abandonné. ll s'y dirigea, se disant que les deux bandits avaient dû s'y réfugier pendant l'intensification de la tempête. Kankuro entra sur ce qui se semblait être la rue principale qui n'avait plus l'air que d'une allée de sable autour de laquelle il y avait des bâtisses aux fenêtres et aux portes barricadées, ce qui donnait un aspect sinistre à l'endroit. Le ninja contina sa recherche et décida d'entrer dans une maison à l'aspect sinistre dont la porte tenait sur une seule panture. Il avança sur le plancher grinçant en bois de la grande pièce et observa les différents coins à la recherche des bandits puis il entendit un grincement dans la pièce adjacente. Kankuro avança tranquillement, faisant attention de ne pas faire de bruit, zigzaguant entre les tables et les chaises de la place et arriva dans le fond où un bar y était installé, des bouteilles brisées ornant les tablettes derrière. Kankuro longea le bar et arriva face à la porte derrière laquelle il avait entendu quelque chose. Il tendit l'oreille mais rien, les bandits l,attendaient surement. Kankuro avait un demi-sourire aux lèvres en pensant à ces novices qui tentaient de s'en sortir contre lui, un ninja expérimenté. Le Juunin envoya un coup de pieds dans la porte qui sortit tout simplement de ses gonds pour aller s'effondrer au sol, un nuage de fumée se levant sous l'impact, laissant le temp à Kankuro d'entrer et de distinguer une silouette...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Jan - 00:35 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Naara Ayumi
Yuki No Kuni (Admin)
Yuki No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2007
Messages: 395
Localisation: Quelque part...
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 02:22 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Ayumi marchait sous le soleil écrasant de Suna no Kuni. Emmitouflée dans une de ces tenues que les nomades portaient afin de se protéger du sable, de la chaleur et du vent semblait faire parfaitement son office. Que faisait-donc Ayumi dans ce désert ? Les gens aimeraient croire qu'elle s'était perdue, que son sens de l'orientation lui faisait défaut. Ces gens aimeraient bien le croire mais ce n'était pas le cas. Non, Ayumi se trouvait dans ce pays simplement pour y faire quelques amplettes de moindres importances. Pourquoi avoir choisit Suna, dans ce cas ? En fait, c'était simplement parce qu'Ayumi était interdite de séjour dans tous les villages de Konoha. Quoi de plus normal, après tout, elle était une Nuke-Nin recherchée et réputée dangereuse. La jeune femme replaça un bout de tissus autour de son cou et reprit sa marche, après un court moment d'arrêt. Ses pieds s'enfonçaient dans le sable brûlant du désert de Suna et le vent soufflait, chariant du sable et une odeur de chaleur absolument insupportable, qui donnait l'impression d'étouffer. Mais, Ayumi se contrefichait de cet état de fait. Tout ce qui l'intéressait, pour le moment, c'était de rejoindre le village le plus proche pour refaire son stock d'armes et vivres.

La jeune fille s'était arrêtée près d'un rocher. Le seul qu'elle avait trouvé depuis des kilomètres. Elle s'y était arrêté, pour se protéger du vent, qui prenait de plus en plus de force. Elle sortit une carte et la regarda avec une grande attention, faisant fi des remarques acerbes de Nayumi. Ayumi secoua la tête et suivit du doigt un chemin. Cette carte indiquait les routes que les caravanes les plus courageuses empruntaient pour se rendre au village caché de Suna. Ayumi roula le parchemin et le replaça dans son sac de voyage. Puis, elle se leva et, marchant contre le sens du vent, reprit sa route. Malheureusement, sa visibilité est presque nulle et elle remerciait ce vieil homme - quelque part sous une dune de sable maintenant - de lui avoir si gentimment prêté ses lunettes de protection. Le vieil homme n'avait pas eu le choix, de toute façon, elle l'avait tué par inadvertance. Et pour une fois, c'était vrai. En fait, elle marchait depuis un moment dans le désert quand cet espèce d'ahuri avait posé sa main sur son épaule. Par réflexe, Ayumi avait sortit un Kunai et lui avait planté en plein milieu du front. Pas de chance pour lui... Mais, cela donnait un avantage à la jeune femme.

Maintenant que le soleil était à son zénith, la chaleur se faisait encore plus écrasante. Certes, Ayumi commençait à avoir l'habitude des chaleurs, mais, il ne fallait pas exagérer non plus. C'est pourquoi, quand sur sa route, elle tomba sur un village abandonné, elle décida d'y faire une halte. La jeune femme s'était engagée sur la grande rue, enfin ce qui devait être la grande rue, et avait regardé les maisons tout autour d'elle. L'endroit avait un aspect sinistre et l'ambiance était plutôt glauque, mais, c'était le genre d'atmosphère qu'Ayumi appréciait. Elle choisit une maison, au hasard et pénétra à l'intérieur. Elle se retrouva dans un espèce de bar miteux, assez peu ragoûtant, mais qu'est ce que cela pouvait bien importait ? Elle ouvrit avec précaution une porte. Cette dernière eut un grincement strident mais Ayumi ne souleva même pas ce problème. Vu l'état des lieux, c'était tout à fait normal. Elle aperçut alors un robinet et, avec espoir, elle tenta de l'ouvrir. Mais, rien n'en sortit... Elle posa ses mains sur le rebord de l'évier et soupira : elle était pleine de sable. C'est alors qu'un mince filet d'eau apparut. Soulagée, Ayumi sortit un linge qu'elle mouilla et utilisa pour se laver. Une fois propre et ainsi donc, de meilleur humeur, elle commença à se rhabiller.

C'est alors que la porte sauta de ses gons, surprenant, pour la première fois depuis un an, la jeune Naara. Plongée dans ses pensées, elle n'aurait jamais pensé faire la rencontre de quelqu'un. Maintenant ! Et surtout des ces lieux ! Elle avait le dos complètement nu et avait à peine fini de refaire le bandage de son épaule gauche. Son dos portait une marque indélibile du passé : une longue et fine estafilade, partant du côté gauche de la nuque jusqu'en bas de la partie droite du bassin. La jeune femme tourna lentement la tête, couvrant ses épaules par la même occasion. Puis, elle vit le visage de l'inconnu qui avait osé la déranger. Elle fronça les sourcils et dès lors, un large sourire sournois et énervé naquit sur ses lèvres : ne jamais déranger Ayumi. Oui, mais ça, l'inconnu en face n'aurait jamais pu le savoir. Sèchement, elle dit :

"Vous comptez rester là encore longtemps à me regarder me rhabiller ? Ou vous allez sortir ? Sinon... Je veux bien vous aider à comprendre l'expression 'respect de l'intimité d'autrui' !"
 
 

_________________
Ayumi's Theme



Do you want to know your past ? May I Help you ? I'm a Kako Ekisha...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Sabaku no Kankuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 5 Jan - 03:15 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Kankuro fut étonné de reconnaître le dos nu d'une jeune femme au fur et à mesure que la fumée se dissipaît. Il remarqua la longue entaille parcourant le dos de celle devant qui il se trouvait et la regarda se retourner, étant bien conscient qu'elle n'était pas l'une des cibles qu'il recherchait. Il vit le visage de cette jeune femme, les cheveux foncés aux mèches violacées, la peau blanche et les yeux violets, tout ce qu'une femme de Kaze no kuni n'est pas au final. Quelle étrangère pouvait donc entrer dans le pays du vent par cette tempête que même le peuple du vent redoutait lui-même? Mais Kankuro n'eut pas le temps de lui demander quoi que ce soit qu'elle lui demanda si gentillement de sortir pour qu'elle puisse se rhabiller que Kankuro lui répliqua presqu'avec le même ton ironique:

- Et vous comptez m'aider à comprendre cette expression en vous exhibant?

Kankuro soupira en entendant cette jeune femme lui manquer de respect. Certes il est entré pendant qu'elle s'habillait mais il n'avait aucunnement l'intention de l'espionner ou de la reluquer. De toute façon, Kankuro ne supportait pas ce genre de caractère et préférait débarasser vite fait la pièce. Néanmoins, étant doté d'une nature plutôt ironique et d'un tempérament très impulsif, il ne put s'empêcher de laisser un dernier commentaire tout en se retournant avant de partir de la pièce.

- De toute façon, je n'y vois aucun intérêt.

Kankuro sortit de la pièce, examinant tout de même chaques recoins du bar de l'oeil tentant de trouver un signe de vie de l'un des deux bandits. Le ninja ne perdit pas de temps et se dirigea vers la sortie, seulement...la porte arracha de ses gonds tant le vent tait violent et Kankuro dut se pencher pour l'éviter. Elle alla ensuite se fracasser contre une table de billard qui se renversa, les boules roulants au sol. Kankuro se releva et regarda par les petits espaces à travers les planches de bois clouées aux fenêtres pour s'appercevoir que la tempête avait doublée d'intensité et qu'il serait tout simplement impossible de continuer les recherches par ce temps.

- Génial...

Le ninja recula tout en soupirant. Il aurait voulu en finir au plus vite avec cette mission ennuyante de rang B mais il devait se retrouver en plein désert, obligé d'attendre que la tempête se calme pour en finir avec ces crétins de fugitifs. Kankuro s'approcha du bar et s'assit à l'un des sièges bordant le comptoir tout en écoutant le vrombissement du vent et du sable se fracasser contre les murs de la bâtisse dans laquelle il était emprisonné...
Revenir en haut
Naara Ayumi
Yuki No Kuni (Admin)
Yuki No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2007
Messages: 395
Localisation: Quelque part...
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 13:48 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

"Rien ne vous obligez à défoncer une porte !"

Marmonna t-elle d'un ton sarcastique. Puis, elle serra des mâchoires et poussa un soupir bref. Nayumi était endormie, pour le moment, il n'y avait donc pas de risque pour qu'Ayumi se décide à faire un carnage. Elle ferma les yeux et reprit son activité qui était celle de se rhabiller. Puis, elle se leva et remit son étuis à Shuriken à la jambe gauche. Elle replaça correctement le bandage qu'il y avait en-dessus et se redressa. Elle passa un bref coup de doigts dans ses cheveux et sortit de la pièce juste au moment où la porte était défoncée par le vent. Ayumi leva le pied droit, pour laisser une boule de billard rouler sous son pied pour aller se cogner contre le mur. Elle regarda le jeune homme, qui regardait par les faibles espaces. La jeune Naara n'avait pas besoin de regarder dehors pour se rendre compte que le vent avait redoublé sa force. Il n'y avait qu'à entendre le son de la force naturelle qui soufflait. Ce bruit si strident, qui avait inspiré à la fondatrice du clan Naara le son si particulier de la Technique Héréditaire : l'Himei, le sifflement paralysant. Ayumi observa plus attentivement ce jeune homme avec lequel elle était condamnée à rester bloquée dans une maison, à cause d'une tempête. Ce n'était pas vraiment quelque chose de très appréciable. Ayumi était plus ou moins bien lunée. Malheureusement, si Nayumi venait à se réveiller, la Naara ne donnerait pas cher de la peau d'une jeune homme. Elle sentait qu'il avait un bon niveau, rien que par le flux régulier et fort du chakra qui coulait en lui. Lui, ne pourrait que très difficilement juger de son niveau : elle avait caché son Chakra par simple précaution avant même l'arrivée de l'inconnu dans la maison abandonnée. Puis, elle regarda le bar et donna un coup dessus, puis enlever les bouts de verre, sans se faire couper. Elle prit appuis sur ses mains et se hissa sur le comptoir, pour s'y asseoir. Ensuite, elle prit son sac de voyage et remit à sa place la pochette au niveau de sa ceinture. Puis, elle replaça les uns après les autres les kunais qu'elle avait mis dans son sac. Elle regardait du coin de l'oeil Kankuro, qui ne quittait pas la ville malmenée par le vent furieux. Puis, elle vit un mouvement de sa part et baissa les yeux pour sortir de son sac des gants. D'un geste lent, elle les mits et resta silencieuse, un long moment. Puis, la tête toujours baissée, refaisant les dernières retouches de sa tenue de ninja, elle demanda d'une voix sèche, histoire d'avoir un peu de conversation, pour faire passer le temps plus rapidement :

"Vous êtes Ninja de Suna, vous, non ? Mais, vous êtes originaire de là-bas ?"

S'il avait le malheur de se moquer d'elle à cause de sa déduction, elle lui en ferait voir de toutes les couleurs. Elle pouvait être sympathique si elle le voulait. Enfin, par sympathique, on entendait plus par là, une conversation entre êtres humains sans pour autant qu'il y ait une effusion de sang. Mais, tout cela n'était que temporaire. Car, tant que Nayumi ne se réveillait pas, Ayumi, elle n'aurait jamais envie de vouloir écorcher le jeune homme qui était avec elle. Elle haussa les épaules et se mit à lacer les fils que son pantalon noir avait sur les côtés. Elle poussa un léger soupir. Le jeune homme avait déjà du remarquer qu'elle n'était pas de Suna. Et puis, de toute façon, normalement, elle aurait du avoir les cheveux gris et les yeux bleu-gris... Une marque encore plus prononcée de ses origines des Grands Nords. Mais, ça, c'était une particularité de sa famille, qu'elle avait perdu quand elle avait changé sa physionomie pour pouvoir supporter Nayumi en elle sans perdre le contrôle. Elle leva la tête et son regard mauve croisa le regard brun du jeune homme. Elle fonça légèrement et se rendit alors compte qu'elle l'avait déjà vu quelque part, mais où ? Elle ne savait plus vraiment et en fait, elle ne comptait pas s'en souvenir.

C'était un détail inutile, qui ne lui servait à rien dans le futur. Elle resta silencieuse, pendant qu'en elle, du remue-ménage commençait. Son visage se crispa un moment de douleur, mais ce ne fut qu'une expression fugace, brève. Puis, elle porta une main à son coeur, comme si de rien n'était et continua à regarder le jeune inconnu. Le bandeau de Suna brillait à son front et c'était un éclat qui l'énervait. Bon, d'accord, elle gardait aussi son bandeau de Ninja accroché à son bras. Sauf que là, il était enfouie quelque part dans son sac de voyage et elle n'avait pas du tout envie de se mettre à fouiller pour arborer quasiment fièrement le bandeau d'un village qu'elle avait déserté - en tuant deux trois personnes au passage. Ayumi se mit assise en tailleur sur le comptoir et posa ses bras sur ses genoux. Puis, elle se pencha légèrement pour regarder le sol. Il y avait des débris de verres partout et le sable avait commencé à envahir la maison. Elle poussa un nouveau soupir. Elle se demandait combien de temps la tempête allait continuer. En fait, quand elle était arrivée dans le désert de Suna, il n'y avait pas vraiment de vent. Le désert avait été calme pendant un moment. Jusqu'à ce que le vent se lève soudainement et surpêne la Nuke-Nin.

Ayumi leva la tête vers le plafond et passa une nouvelle fois un coup de main sur le comptoir. Puis, elle exécuta un quart-de-tour et posa ses pieds sur le bar. Ensuite, elle s'étira, s'allongea, en passant ses mains derrière sa nuque. Puis, elle regarda le lustre crasseux, plein de sable, qu'il y avait en plein milieu de la salle. Elle ferma les yeux un instant, s'imaginant comment la salle aurait bien pu être auparavant. Elle rouvrit les yeux et sentit une nouvelle agitation en elle. Nayumi manifestait son envie de se réveiller, mais apparement, cette fénéante n'avait pas une volonté assez ferme pour se réveiller complètement. Laissant la possibilité à Ayumi d'être pleinement responsable de ses actes. Elle regarda Kankuro et dit d'une voix froide et sèche :

"Combien de temps risque de durer la tempête ? Toi qui connaît mieux ce pays que moi ?"

Ayumi garda son regard fermement posé sur Kankuro, qui gardait résolument le dos tourné. En fait, il ne fallait pas qu'elle s'énerve sous peine de réveiller l'autre qui dormait encore en elle. C'était donc pour cela qu'elle discutait, ou du moins avait une discussion civilisée avec. Néanmoins, tout en elle montrait qu'elle n'était pas normale. Sa voix anormalement froide et sèche, ses manières, son attitude et surtout son sourire. Ce sourire froid et sournois qu'elle n'avait pas quitté depuis que Kankuro avait défoncé la porte derrière laquelle elle s'était réfugiée, ce sourire annonciateur de mauvais présage. Heureusement pour Kankuro, Ayumi était "calme". Oui... Mais pour combien de temps encore ?
 

_________________
Ayumi's Theme



Do you want to know your past ? May I Help you ? I'm a Kako Ekisha...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Sabaku no Kankuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 5 Jan - 20:10 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Kankuro avait sentit la jeune femme s'assoir sur le bar, no loin de lui mais ne se retourna pas, se contentant de regarder par l'entrée béante où une porte était sortie de ses gonds et ainsi profiter de la vue sur la tempête. Il ne se souciait pas vraiment de cette fille avec qui il était maintenant aux prises et redoutait qu'elle vienne l'embêter pendant tout le temps de la tempête. Avoir sû que cette mission allait être aussi pénible il l'aurait laissé à un autre ninja, un chuunin ou tout autre ninja qui aurait vu en cette mission un réel défi. Kankuro apposa son coude au comptoire pour laisser tomber sa tête dans sa main pour ensuite soupirer, puis il entendit la jeune femme parler. Le ton froid dans sa voix lui disait qu'elle se forçait à lui parler et se demandait bien pourquoi, si elle ne voulait pas lui parler ou du moins, l'ignorer, il existait plusieurs pièces dans l'établissement. Kankuro ne se retourna pas, voulant profiter de cette question qu'elle lui avait posé pour lui faire remarquer son sens de la logique infaillible.

- Vous avez devinée ça toute seule?

Kankuro se redressa sur son siège, repensant à Suna, à ce village qu'il préférait de loin à ce petit bar miteux et abandonné et surtout en la présence de cette jeune femme qui n'avait pas l'air très saine d'esprit. Néanmoins, Kankuro continua la discussion, histoire de ne pas créer de froid ou du moins, diminuer l'intensité pratiquement palpable entre elle et lui. Son ton froid se transforma en un ton un peu plus doux, moins arrogant.

- J'y suis né avec ma soeur et mon frère.

Kankuro détourna le regard de l'entrée par laquelle du sable s'infiltrait à grande dose pour regarder les lieux dans lesquels il était emprisonné du vent, quelle ironie du sort pour un habitant de ce pays. Il regarda du coin de l'oeil la jeune femme derrière lui et remarquait son agitation. Visiblement, elle n'était pas normale. Kankuro desserra les bandages qu'il portait à sa jambe droite et les jeta de l'autre côté du bar. Il prit dans son sac dorsal un nouveau rouleau de bandages pour en dérouler un long bout et le découper de ses dents. Il envoya le rouleau dans son sac et commença ensuite à enrouler le bout de tissu autour de sa jambe à l'endroit où l'ancien bandage y était. À peine eut-il finit qu'il entendit la jeune femme derrière lui tenter de reprendre la conversation avec le même ton froid qu'à l'origine. Sans se retourner, il lui répondit tout en finissant son bandage en attachant le dernier bout d'une épingle.

- On en a vu de toute les sortes et autant certaines peuvent durer 2 heures, d'autres peuvent durer 6 jours...

Kankuro se retourna à demi vers la jeune femme s'appuya le dos sur le bar, la voyant à présent du coin de l'oeil. Il remarqua qu'elle semblait de plus en plus différente, non pas dans sa manière de parler, dans ce cas elle était toujours aussi sèche et froide. C'est dans son caractère, ses gestes mais surtout, son chakra n'avait rien de normal...en fait...c'était plutôt l'absence de chakra qu'il considérait anormal.
Revenir en haut
Naara Ayumi
Yuki No Kuni (Admin)
Yuki No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2007
Messages: 395
Localisation: Quelque part...
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 9 Jan - 21:24 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Ayumi avait laissé le jeune homme se moquer d'elle, utilisant ainsi une ironie qui ne plu absolument pas à la jeune femme. Mais, elle ferma les yeux sur ce comportement : de toute façon, elle était coincée avec lui et devait bien se l'avouer. Si elle voulait s'en sortir, elle devrait le laisser vivre. En effet, pour échapper à la tempête, elle avait du dévier de sa route. Maintenant, elle ne savait plus du tout où elle se trouvait. Cette petite ville ne se trouvait pas sur sa carte. Vive la perdition ! Mais, l'inconnu reprit la parole. Là, la jeune femme se rendit compte que sa voix s'était faite moins arrogante, se teintant d'une douceur qui parue fausse aux oreilles d'Ayumi. Mais, au moins, il avait sûrement du comprendre qu'Ayumi n'était pas normale. 
 
Le jeune homme se leva et se plaça contre le bar, non loin des jambes d'Ayumi. Cette dernière fronça des sourcils et décéla ses jambes. Puis, d'un mouvement agile des jambes, elle les fit passer au dessus de la tête de Kankuro. Ensuite, elle regarda le sol couvert de sable, le vent soufflant toujours aussi puissamment qu'auparavant. Ne semblant pas vouloir être plus faible. Et, quand elle entendit la durée maximal d'une tempête, elle se monrdilla la lèvre. Tout ce qu'elle espérait, c'était de ne pas être piégée pendant six jours. En tout cas, vu que le vent soufflait de plus en plus fort, redoublant de puissance, elle ne serait pas sortie avant la demi-heure qui suivait. 
 
Elle croisa ses mains entre ses jambes et continua sa contemplation complètement neutre et silencieuse du sol, comme si elle lui trouvait soudain un quelconque intérêt. C'était étrange, comme situation : Nayumi pouvait se réveiller à n'importe quel moment, réveillant ainsi l'autre moité des défauts endormis et dangereux d'Ayumi et tout ce qu'elle voulait faire c'était avoir une relation plus ou moins humaine avec un autre être vivant. D'un côté, elle canalisait toutes ces envies glauques qui lui donnait la peau de Kankuro. Elle inspira profondément et se rendit alors compte qu'elle manquait cruellement de conversation. Elle ne pu s'empêcher de rire joyeusement,  mais, avec une légère teinte de quelque chose d'étrange, d'anormal. Elle regarda les planches, puis Kankuro, après s'être arrêtée de rire, puis, elle annonça : 
 
"Les planches du rez-de-chaussé, comme toutes les autres de cette maison, ne résisteront pas plus longtemps au souffle violent du vent." 
 
Elle haussa des épaules, comme pour dire que ce n'était que son avis et qu'il n'était absolument pas obligé de la croire et même de la suivre. Elle s'étira et passa du côté du bar, là où le barman servait... A l'époque où il y avait un barman. Elle ouvrit les tiroirs, le vent continuant à augmenter en intensité. Elle trouva alors ce qu'elle cherchait : un paquet d'allumettes. Elle avait vu, ou plutôt entraperçu, un cave... où il n'y aurait pas de risques. On y accédait par une porte installée à même le sol. Un bel abris donc pour qui ne voulait pas se faire détruire par une tempête ou manger du sable. Elle ouvrit la porte de la cave et y descendit. C'était obligé que les populations vivant dans le désert possèdent un tel abris. 
 
Malgré le peu de voyage et de souvenir qu'elle avait de Yuki, avant ses onzes ans - à l'époque donc où elle était encore saine d'esprit - les habitants du pays de la Neige possédaient aussi de pareils abris, fortement isolés contre le froid, pour parer ainsi à la violence des vents que provoquait parfois l'Hateshinai Fuyu - l'Hiver Eternel. 
 
Ayumi craqua une allumette et alluma la première bougie qu'elle avait sous la main. Puis, elle s'enquit de faire exactement la même chose pour toutes les autres. Elle vit alors ce qu'elle n'avait pas pu voir à cause du noir. une pièce assez spacieuse, avec plein de meubles poussérieux... Non... De sable ! Et quelques toiles d'araignées qui se battaient en duel. Mais, au moins, elle ne risquerait pas de se prendre une planche dans la figure. La porte de la cave derrière elle s'était refermée. Elle n'avait même pas proposé à Kankuro - dont elle ne connaissait toujours pas le nom - de la suivre. Pourquoi l'aurait-elle fait ? Qu'il s'estime déjà heureux de ne pas l'avoir tué ! 

_________________
Ayumi's Theme



Do you want to know your past ? May I Help you ? I'm a Kako Ekisha...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Sabaku no Kankuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Jan - 18:01 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Kankuro regardait cette jeune femme étrange passer derrière le comptoir. Apparement, elle ne pouvait rester en place que peu de temps. Il la trouvait très étrange, elle avait quelque chose, un comportement trop particulier pour que ce ne soit simplement que de la folie. Alors qu'est-ce que c'est? C'est étrange, elle est d'une humeur massacrante un moment et puis elle se met à rire parce que le bar risque de s'effondrer. Kankuro se retourna après qu'elle ait dit ces mots. Elle n'avait pas tort, les planches de bois n'allaient pas resister encore longtemps...

- On risque de se retrouver dans la cave en moins de temps pour le dire...

Mais lorsqu'il fit face à son interlocutrice, elle était de l'autre côté du bar à chercher et à fouiller dans les tiroirs, ne sachant probablement pas elle-même ce dont elle était à la recherche. Kankuro fut surpris qu'elle sorte des allumettes d'un tiroir, lui qui pensait qu'elle ne faisait que fouiner, mais pourquoi des allumettes? Enfin, Kankuro comprit qu'il ne devait pas se posait de questions avec ce genre de fille, s'il existait réellement un genre de fille comme elle. Il restait toujours accoudé au bar, la regardant fouiner derrière le bar puis il remarqua que les lattes du plancher n'en avait plus pour longtemps encore, plusieurs risquant de décoller du plancher. Le vent sabloneux qui passait par l'entrée où il y avait la porte d'entrée puis par les différentes fenêtres dépourvues pour la plupart de vitres, passant par les planches de bois qui y sont clouées, ces dernières risquant de s'envoler à tout moment. En effet, il devenait dangereux de rester dans ce bar. Kankuro se retourna vers Ayumi.

- Je crois qu'on ferais mieux de...

Mais elle n'était plus là. Kankuro se leva de son siege, regardant derrière le bar si elle ne serait pas en train de fouiner dans les tiroirs plus bas mais tout ce qu'il vit était la trappe vers la cave. Bien qu'elle était fermée, Kankuro se doutait qu'elle devait y être allée, sa volonté de se protéger de ce bâtiment qui risquait de s'effondrer à sa curiosité l'avaient surement poussés à y aller.

* Elle n'est peut-être pas si dingue après tout... *

Kankuro passa de l'autre côté du bar et regardant par la trappe. Il y vit une faible lueur, signe qu'elle était véritablement en bas. Kankuro desecndit à son tour, ne voulant pas risquer de se prendre le balcon sur la tête. Il regarda justement une dernière fois les escaliers qui menaient à ce balcon. Le tout chancelait dangereusement sous la puissance du vent qui frappait sans cesse contre les murs du petit bar. Le ninja de Suna finit par entrer dans la cave, refermant derrière lui la mince porte de bois et descendit dans les profondeurs de la cave du bar. Il repéra Ayumi qui était dans le fond de la cave, plitôt spacieuse. Il entendait le sifflement du vent au dessus de la cave et les craquements du bois qui risquait de lâcher à tout moment. Malgrés la sécurité de la cave, Kankuro sentait que quelque chose allait de travers. Il s'approcha tranquillement d'Ayumi, observant les alentours de la pièce et c'est lorsqu'il posa ses yeux sur le plafond qu'il comprit ce qui n'allait pas. Kankuro eut tout juste le temps de sortir son troisième parchemin pour le poser au sol, faisant apparaître Sanshouuo dans un nuage de poussière. Le jeune Juunin se jeta ensuite sur Ayumi, la projetant au sol, derrière sa marionnette.

- Takai Bouheki!

Le grand bouclier sur le dos de la marionnette à la forme d'une salamande se dressa juste au moment où le plafond de bois et de béton mal coulé s'effondra. Kankuro et Ayumi étaient couchés sous la marionnette qui les protégaient. Lorsque l'effondrement eut finit de dévaster la cave, Kankuro regarda Ayumi, secoué mais tout de même, il en avait vu d'autre. Il se trnait à moitié sur elle, s'étant projeté pour la protéger. Il se retira et se tint sur un genoux, regardant le plafond de la cave pour être certain qu'il n'y avait plus de dangers d'effondrement...pour l'instant.

- Ça va?
Revenir en haut
Naara Ayumi
Yuki No Kuni (Admin)
Yuki No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2007
Messages: 395
Localisation: Quelque part...
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 20 Jan - 22:29 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Un grincement, un souffle violent, un claquement. C'était tout ce que la jeune femme avait entendu. Elle s'était retournée légèrement, pour voir Kankuro se rapprocher d'elle. Tous deux restèrent silencieux. L'un, intrigué par la personnalité troublante de la jeune femme, l'autre, totalement désintéressée par le jeune homme. Elle se retourna complètement et leva la tête, entendant des craquements au-dessus de sa tête. Elle fronça les sourcils et vit des petites craquelures au niveau du plancher. Elle ne vit pas et ne comprit pas ce qu'il se passa ensuite. Abasourdie par le choc violent et le bruit assomant, elle avait fermé les yeux mais sentait un léger poids sur elle. Elle rouvrit lentement les yeux et son regard se planta dans les pupilles sombres du jeune homme. Un immense bouclier s'était érigé au-dessus d'eux, les protégeant des débris. Ayumi sourit et se mordit la lèvre, pour ne pas rire. Il venait de la protéger... Elle... Une Nuke-Nin ! Mais, apparement, soit il ne l'avait pas reconnu, soit il ne la connaissait pas. Ayumi opta pour la deuxième solution. Il l'aurait attaqué depuis un long moment. Puis, Kankuro se leva et lui demanda si tout allait bien. Marmonnant, elle déclara :

"Ca pourrait aller mieux..."


Elle regarda son "sauveur" et secoua lentement la tête d'un air dépité. Elle avait de plus en plus envie de sentir la peau du Ninja devenir froide sur ses doigts, les toucher pour mieux lui arracher ensuite. Cet pulsion sadique, qu'Ayumi réprima par instinct de survie - Kankuro n'étant sûrement pas quelqu'un de très aimable - elle se devait alors de contenir les envies de Nayumi qui, par malheur, venait de se réveiller. Ils allaient bien s'amuser, les deux Ninjas. Elle soupira et se rendit à l'évidence. Il l'avait tout de même sauvée. Il lui avait sauvée la vie, elle aurait pu être tué. Alors, elle souffla froidement :


"Merci..."

Son ton était plus laconique qu'autre chose, mais Kankuro devrait s'y faire et commencer sûrement à s'y habituer. Puis, elle se mit assise sur le sol et soupira. Si seulement elle avait de la terre sous les pieds, au lieu du sable. Elle aurait pu faire quelque chose pour maintenir les fondations branlantes. Mais, en vain, elle ne faisait pas partie de ces gens qui pouvaient changer les matières... De toute façon, cela n'existait pas. Elle ne pouvait pas créer de la terre avec du sable. Sauf si... Elle trouvait un misérable pot de fleur quelque part... Même de la terre sèche pourrait faire effet. Du moins, elle l'espérait.  

_________________
Ayumi's Theme



Do you want to know your past ? May I Help you ? I'm a Kako Ekisha...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Sabaku no Kankuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 25 Jan - 23:38 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Le faible merci qu'Ayumi adressa à Kankuro, même s'il avait un ton froid, était tout de même remplit de sincérité, et il le voyait. Il lui sourit très légèrement et se releva tout en reprenant le parchemin encore au sol duquel était sortit Sanshouo. Il fit une contre-invoquation tout en touchant le parchemin et la marionnette disparut dans une fumée blanche et épaisse qui entra dans le parchemin dont le symbole ''Sanshouo'' apparut. Il le roula pour ensuite le réinsérer dans son socle, dans son dos. Il était loin de se douter des pulsions meurtrières de la jeune femme mais tout de mê,e il voyait que quelque chose d'étrange se produisait chez elle, comme si elle devenait peu à peu quelqu'un d'autre. Ils étaient maintenant en sécurité, ayant changés de place pour se retrouver sous des fondations bien solides de la cave, ne risquant pas d'êre enssevelie sous le béton. Néanmoins, pour que les deux soient en sécurité, ils devaient tout les deux se retrouver sous ces fondations et l'espace n'était pas très grand, les contraignant à être près l'un de l'autre, trop près selon Kankuro et il voyait bien que elle non plus ça ne lui plaisait guère. Il éspérait seulement que la temête finisse son oeuvre pour enfin retrouver ces crétins de criminels et leur montrer à quel point ils l'avait mit en colère. Le jeune ninja regardait Ayumi, se demandant qui elle était réellement, non pas qu'il s'intéréssait à elle, il avait bien hâte de sortr de cet endroit et ne plus jamais la revoir, mais il y avait tout de même cette étrangeté chez elle qui l'intrigait.

- Que faites vous à Kaze no Kuni?

Kankuro voulait briser ce silence troublant et peut-être qu'en discutant, le temps paraîtra s'estomper plus vite. Et puis qui sait, elle était peut-être une personne intéréssante et il ne pourrait le savoir qu'en laissant de côté cet expression non-intéréssée. Le vent soufflait toujours aussi brusquement sur les paroies de la bâtisse et les parties de la fondation qui étaient tombés n'étaient qu'un début. Kankuro entendait le vent faire ravager la bâtisse en haut qui semblait tomber partièlement en ruine, des morceaux des murs tombant, les barriquades s'envolant et laissant le vent passer pour faire voler plusieurs objets plus ou moins lourds dans le bar tels des chaises et des tables dont justement l'un d'elles tomba dans la crevasse qu'avait causé l'effondrement, atterissant tout juste à côté de Ayumi, éclatant en morceaux sous l'impact.

- Pour un premier séjour à Kaze no Kuni, vous devez être dépaysée...

Kankuro afficha un demi-sourire, voulant soit rassurer la jeune femme, soit l'ammuser ou tout simplement éliminier cette tension entre les deux, il ne savait pas lui même et en fait, en y pensant bien, il s'en fichait. Un pied de la table avait roulé jusqu'à ses pieds. Il le ramassa pour le lancer plus loin et détourna le regard pour observait un peu ce qui se passait en haut à travers la crevasse...
Revenir en haut
Naara Ayumi
Yuki No Kuni (Admin)
Yuki No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2007
Messages: 395
Localisation: Quelque part...
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 21:12 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Ayumi resta silencieuse, comptant sur son légendaire pragmatisme et mutisme pour éviter la moindre conversation avec Kankuro. Malheureusement, cela ne semblait pas être l'avis du jeune homme qui engagea la conversation. Un sombre idiot, pensa alors la Nuke-Nin. N'importe quel Ninja, en voyant l'étrangeté de la jeune femme, son mutisme apparent à sa froideur menaçante aurait fermé sa bouche et se serait gardé de parler. Surtout quand il était coincé avec une jeune femme mentalement instable. Mais bon, malgré tout, Ayumi savait être "bonne vivante" et elle tourna lentement la tête vers le jeune homme. Quand il y eut un nouvelle effondrement, elle sursauta légèrement, se retrouvant encore plus près de Kankuro... Trop près ! Elle frola par inadvertance la peau du jeune homme et inspira profondément, pour se calmer. Nayumi se remit à lui susurrer de sournoises choses à l'oreilles. Surtout, ne pas céder à la tentation du serpent... Elle se recula légèrement puis leva lentement les yeux vers lui. Elle eut un léger sourire quand il posa sa question et quand il lança sa petite remarque. Il pensait détendre l'atmosphère. Il avait, en partie, réussis. Mais, Ayumi avait toujors ces mêmes envies de... meurtres. Elle le regarda et souffla :

"Je viens chercher... De quoi me défendre..."

Elle n'avait presque plus de Kunais ni même de Shuriken. Sans parler des Makibishi... Elle en utilisait beaucoup pour semer ses ennemis. Bon d'accord... Quand elle avait cinq ninjas à ses trousses dont le simple but était de la tuer, elle n'allait pas non plus s'amuser à se battre (tout de suite) avec eux. D'abord, elle les distançait, ensuite, elle les tuait. Simple comme bonjour pour Ayumi. Elle le regarda et dit :


"Ce n'est pas la première fois que je viens... Mais, c'est la première fois que je..."

Il fallait bien qu'elle avoue qu'elle était perdue. Mais, sa fierté prenait le dessus et les Dieux savaient combien il était difficile pour elle d'avouer quelque chose d'aussi... humiliant pour une Naara. Elle soupira et lâcha :

"... Perdue... Et surtout... C'est la première fois que je subis une tempête..."
 

_________________
Ayumi's Theme



Do you want to know your past ? May I Help you ? I'm a Kako Ekisha...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Sabaku no Kankuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 27 Jan - 07:56 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Kankuro sentit la peau de la jeune femme frôler la sienne puis elle se recula précipitament, comme s'il était affecté d'une maladie contagieuse. Il soupira bien qu'il n'en avait rien à faire, cette jeune femme était seulement la preuve qu'on ne mérite pas que l'on s'attarde à la gente féminine, qu'un ninja ne ferait que s'ajouter un fardeau de plus en s'encombrant de l'une d'elles ou encore que la mission la plus périlleuse que l'homme ne pourrait jamais tenter serait de les comprendre. Kankuro afficha un léger sourire en coin à ces pensées et du coup, il se demanda pourquoi ils les avaient en tête, lui qui n'avait jamais réellement pensé à ce genre de chose...

Puis Ayumi lui dit qu'elle était perdu en ce pays du vent, ce qui n'était pas pour surprendre le jeune ninja. Néanmoins, il comprit qu'elle n'était pas très honorée par cette constatation qu'elle lui avait confiée et il savait bien que ce n'était pas vraiment le moment de plaisanter avec ce genre de chose. Elle semblait tout de même avoir longuement hésitée avant de dire ce qui se passait et elle l'avait fait, tout de même, elle lui vouait peut-être ne serait-ce qu'un soupçon de respect...

- Kaze no kuni n'est pratiquement qu'un déser à perte de vue. Normal que lorsqu'on y entre, tout nous semble pareil et que l'on finisse par s'y perdre...

Kankuro prit son sac et le déposa à ses pieds pour l'ouvrir et fouiller à l'intérieur. Il y sortit un repas envelloppé dans un papier qu'il déballa. Il prit une bouchée de son sandwich pour finalement avaler et regarda Ayumi quelques instants. Il baissa les yeux vers son sac et et introduit encore une fois sa main pour y aggriper un deuxième repas qu'il tendit à Ayumi.

- Votre dernier repas doit remonter à loin...vous avez faim?

Le vent brusque se faisait encore entendre, toujours aussi violent. Kankuro offrait son dernier repas à cette jeune femme, ne sachant pas réellement pourquoi, et puis, il commençait un peu à mieux connaître le caractère de celle-ci et se demandait si elle allait le prendre froidement ou tout simplement envoyer la nourriture quelques mètres plus loin, frustrée qu'il tente de l'aider...En fait, cette dernière pensée l'ammusait...
Revenir en haut
Naara Ayumi
Yuki No Kuni (Admin)
Yuki No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2007
Messages: 395
Localisation: Quelque part...
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 27 Jan - 17:01 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Ayumi regarda le repas proposé par Kankuro, comme si c'était une bête affreusement repoussante. En fait, il fallait dire qu'elle se méfiait. Elle était encore poursuivie par deux des cinq Ninjas. Mais, finalement elle du se rendre à l'évidence. Ce n'était que des rénégats stupides. Ils n'avaient rien du jeune homme à côté d'elle. Un très léger sourire aux lèvres, pendant que Nayumi l'insultait de tous les noms, pour ne pas l'avoir tuer, elle prit le pain proposé. Puis, dans un souffle, elle murmura :

"Tu..."

Elle le regarda et baissa légèrement les yeux. C'était comme si cette Ayumi perdue on ne sait où, dévorée par la folie, venait de se réveiller ne serait-ce que quelques secondes. Il l'avait vouvoyé, lui témoignant un certain respect. Elle décida alors d'honorer ce "respect". Même s'il ne savait pas ce qu'elle était réellement, même si ce n'était, en fait, qu'un simple question d'habitude pour lui. Elle eut un léger sourire, mais alors très léger. Puis, elle murmura, malgré tout froidement :

"Vous... Comment vous appelez-vous ?"

Oh... Elle avait, comme qui dirait, le doute simple et étrange que Kankuro avait 50% de chance de lui mentir en lui disant son identité. Elle, de toute façon, même si elle ne le montrait pas, elle ne lui dirait pas sa véritable identité. Apparement, il ne connaissait pas son clan puisqu'il voyait le Papillon Rouge depuis un bon moment. Dans ce cas là, il l'aurait, d'ores et déjà, soumis à la question. Ayumi soupira, s'en voulant soudainement d'être trop proche de ce jeune homme. Si elle continuait comme ça... Elle allait en voir des vertes et de pas mûres. En tout cas, c'était trop tard. Nayumi, exaspéré par le comportement d'Ayumi, la fit souffrir. Ayumi ouvrit la bouche dans un cri muet et se crispa. Elle baissa la tête, le voile sombre de ses cheveux lui couvrant le visage, lâchant le sandwich proposé par Kankuro, qui retomba dans le sac du jeune homme. La douleur la tirailla encore pendant quelques secondes avant de disparaître. La respiration haletante, elle resta immobile. Elle devait reprendre ses distances avec le jeune homme. Mais, c'était un peu trop tard maintenant, elle s'était trop ouverte. Elle avait trop ouvert la porte... C'était la deuxième fois qu'elle contredisait Nayumi. Elle en payait le prit une deuxième fois. Le goût du sang ayant emplis sa bouche, elle déglutit péniblement, haïssant ce goût, maudissant cette fille avec qui elle cohabitait. Il y avait bien des fois où elle ne la supportait plus. Où elle ne supportait plus ce contrat passé avec elle, dans lequel elle se complaisait parfois bien allègrement.  

_________________
Ayumi's Theme



Do you want to know your past ? May I Help you ? I'm a Kako Ekisha...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Sabaku no Kankuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 27 Jan - 19:23 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Kankuro vit la contradiction dans les yeux de Ayumi, il comprenait qu'elle n'était pas du genre à accepeter quoi que ce soit des étrangers, leur confiance y comprit. Néanmoins, elle prit le repas et là, il vit quelque chose d'aussi étrange que plus tôt, une personnalité qu'il n'avait pas encore vu, celle d'une jeune femme douce et gentille, mais ce fut qu'un bref instant. Kankuro émit son habituel sourire en coin lorsqu'elle lui demanda son nom. Toute personne vivant dans le pays du vent et même d'avantage en dehors de ses limites savait qui étaient les no Sabaku, la soeur et les deux frères, en particulier celui qui était aujourd'hui Kazekage, Gaara. ous savaient qui ils étaient dès l'instant qu'ils les voyaient, la fille arborant son large éventail unique et dont les pouvoirs sont terrifiants, le Kazekage ayant sa gravure au sang au front, symbole de l'amour et ce dernier, Kankuro, avec le maquillage traditionnel qui ornait son visage. Ils ne passaient pas inaperçus mais tout de même, Ayumi ne semblait avoir aucune idée de son identitié.

- Sabaku no Kankuro, mais vous pouvez m'appeller Kankuro...

Le jeune ninja hésita à continuer sa phrase, ne sachant que trop si Ayumi allait se dévoiler à lui, elle qui semblait tiraillée entre différent désirs dont celui de l'éloignement. Et puis de toute façon, même si elle lui disait une fausse identité, au moins il pourrait l'appeller par un nom et puis le but n'était pas non plus de garder ce nom en tête pour vérifier dans les régistres, il sen fichait un peu.

- Et vous, quel est votre nom?

Mais alors que le jeune ninja leva la tête pour regarder Ayumi donner sa réponse, il se passa quelque chose d'étrange, un comportement encore plus étrange que ce qu'il avait vu jusqu'à présent. Ayumi semblait se battre contre quelque chose à l'intérieur d'elle et surtout, d'en souffir péniblement. Le jeune ninja était hésitant. Que pouvait-il faire contre un ennemi de cette jeune femme si ce dernier était intouchable, à l'intérieur même d'elle. Il ne pouvait que constater l'agonie obscure que la jeune étrangère subissait, tout juste en face de lui, tout près d'elle. Kankuro déposa son repas qui était à moitié entâmé et, toujours aussi hésitant, serra le poing tout en regardant cette femme soufrir, ne sanchant pas même comment. Il déserra son poing et approcha sa main, tendue, vers le visage d'Ayumi, tranquillement...puis il frôla la peau de sa joue...

Kankuro sentit quelque chose de très étrange à ce moment là. Comme si la tempête dehors qui pourtant, était d'une ardeure telle qu'elle brisait tout sur son passage, faisait tomber en ruine l'édifice dans lequel ils étaient...tous ça semblait tout d'un coup insignifiant...
Revenir en haut
Naara Ayumi
Yuki No Kuni (Admin)
Yuki No Kuni (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2007
Messages: 395
Localisation: Quelque part...
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 27 Jan - 22:59 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Quand Kankuro la toucha, la vision d'Ayumi pulsa, comme si son coeur venait de se mettre à la place de ses pupilles. Elle prit la main du jeune homme, vacillant légèrement vers l'avant. Elle la serra, resta immobile, ferma les yeux. Puis, elle rouvrit les yeux et gémit légèrement, comme si elle venait de se réveiller d'un rêve. D'un très long rêve. En fait non. C'était le contact doux, préventif de Kankuro qui semblait avoir créé un bouclier contre Nayumi et la folie qui rongeait Ayumi. Cette dernière regarda le jeune homme, calme... Pour la première fois en un an. Un état d'esprit qu'elle n'avait plus eu. Elle était normale, pour une fois. Elle regarda Kankuro, d'un air perdu, puis, s'approcha de son visage jusqu'à en froler ses lèvres et souffla :

"Kankuro..."

Non... Elle n'allait pas l'embrasser. Elle mit une main sur le visage du jeune homme et lui murmura alors qu'il était en danger. Oui, en danger à cause de Nayumi. Elle expliqua son problème présent, mais vite fait. Que la personne qui parlait en ce moment-même était la véritable Ayumi. Elle dit aussi que la personne avec qui il parlait était plus ou moins contrôlable. Mais, que l'autre, celle qui se nommait Nayumi, était la plus dangereuse de toute. Et, que ces trois personnes étaient réunies en une seule. Ayumi baissa la tête et posa son front sur l'épaule de Kankuro. Toujours en murmurant, elle déclara :


"Néanmoins, je peux être proche de quelqu'un, toucher ce quelqu'un sans avoir envie de le tuer. Je ne sais pas pourquoi, mais..."

Oui, il avait endormi sa folie et avait su maîtriser Nayumi. Lui faisait-il peur ? Peut-être... Nayumi avait tendance à l'écraser quand quelqu'un de plus fort qu'elle apparaissait. Peut-être pas au niveau des techniques, mais, simplement au niveau des sentiments, des relations. Ayumi se redressa. De tout son discours, Kankuro n'avait pas pu savoir si sa voix était froide ou non. Cette fois, quand elle parla à voix haute, il pourrait se rendre compte qu'elle était douce... Que la voix d'Ayumi était douce et chaleureuse, en réalité. Comme un voile de soie qui glissait sur la peau. Et, simplement, elle dit :

"Merci."

Elle ne savait pas combien de temps elle resterait normale. Peut-être le temps que Kankuro restait près d'elle. Ou, simplement parce qu'il la touchait. Puis, d'une voix calme et toujours douce, elle annonça qu'elle s'appelait Sato Ayumi. Elle ne pouvait pas dire sa véritable identité. Que c'était une Naara. Elle était, malgré tout, Nuke-Nin. Néanmoins, elle lui avait dit son vrai prénom.

 

_________________
Ayumi's Theme



Do you want to know your past ? May I Help you ? I'm a Kako Ekisha...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Sabaku no Kankuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 2 Fév - 23:00 (2008)    Sujet du message: Mission dans le désert Répondre en citant

Kankuro ressentait quelque chose d'étrange, quelque chose qu'il n'avait jamais ressentit ou plutôt, qu'il n'avait jamais prit le temps de ressentir. Il ne savait pas ce qui se passait et trouvait bien étrange ces sentiments s'entremêlant dans sa tête. Il regardait Ayumi dans les yeux, n'étant qu'à quelques centimètres d'elle. Tout ce que cette jeune femme venait de lui dire, il le comprit. Il pouvait être en danger d'une seconde à l'autre mais il s'en foutait, il était étrangement bien. Cette rencontre des plus inatendues et des plus étranges lui embélissait maintenant cette journée qui, jusqu'à présent lui semblait l'une des pires qu'il n'ai jamais vécu. La tête de la jeune femme se déposa sur son épaule, le coeur du Juunin commençant à battre à un rythme beaucoup plus rapide et encore une fois, il ne savait pas pourquoi...

- Ne t'en fais pas...

Le jeune Juunin savait se défendre, il n'avait tout de même pas reçu ce rang parce que son frère est Kazekage, il l'avait mérité. D'un côté, il se sentait bizarre de lui avoir dit ces mots et aussi, d'avoir arrêté de la vouvoyer, comme si finalement ils étaient devenus, en l'espace de quelques instants, assez proches pour qu'il se le permettre. De son autre main, Kankuro toucha la main d'Ayumi, la caressant sans trop savoir ce qui lui prenait et sans réellement savoir ce que ferait cette jeune femme. Puis, elle lui dit son nom, Sato Ayumi...

- Ayumi...

Il prononça son nom dans un souffle, le regard dans le vide. Peut-être était-ce un nom fictif, il n'en savait rien, mais au moins, il pouvait mettre un nom sur le visage de cette fille qui étrangement l'attirait...La main avec laquelle Kankuro avait touché le visage caressa la peau douce des joues de Ayumi. Elle avait la peau chaude et le jeune Juunin des sables ressentait cette chaleur non seulement à travers sa propre peau mais jusqu'à son coeur.

* ... *

Le ninja ne pouvait penser ce qui lui arrivait. Il n'avait encore jamais envisagé une telle chose, encore jamais trouvé le temps de s'y attarder. Mais aujourd'hui, il ne pouvait expliquer ce qu'il ressentait, la seule chose qu'il pouvait en déduire, c'est qu'il est bien, que la chaleur que lui transmet Ayumi n'est pas seulement corporelle et qu'une force étrange l'incitait à continuer de la caresser, à la garder à ses côtés. Kankuro releva la tête de la jeune femme, désirant la regarder dans les yeux. Il la regardait, les lèvres se touchaient presque, sentant l'air chaud qui sortait de sa bouche quand elle expirait.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:19 (2016)    Sujet du message: Mission dans le désert

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com