Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: L'Histoire de Zanshi ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kawara Zanshi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 6 Jan - 02:00 (2008)    Sujet du message: L'Histoire de Zanshi Répondre en citant

Voici l'histoire complète de Zanshi, pour un public avertit et surtout, qui aime lire :p

Alors pour tout les curieux et courageux qui veulent lire mon histoire, bonne lecture!


Kawara Zanshi
 

1ère Partie – Légende de Suna
 

Kawara Kazechi, de Suna, dernier descendant d’une lignée dite morte ou plutôt, sombrant tranquillement non pas dans l’oublie, mais dans une certaine extinction. Kazechi avait comme mandat familial de reconstituer le clan qui n’était plus, compte tenu du nombre limité de ses membres : lui et sa mère. Seulement Kazechi avait une toute autre envie, il prônait à un brillant avenir et se moquait bien de ses liens familiaux.
 

Dès l’âge de 7 ans, Kazechi devint genin et l’année après, à 8 ans, il devint Chuunin, surpassant de loin ses camarades de classe qu’il trouvait inférieur. Il avait été un jour assigné à une mission en compagnie de ses deux camarades de la même équipe, Iwamaru, un genin de 13 ans pouvant s’envelopper d’une armure de roc, se faisant appeler Le Golem, et Shoubi, une autre geenin dotée de la capacité du clan Ekikuuki qui était celle de se matérialiser dans les airs.
 

La mission consistait en la capture d’un important ninja du village de la neige qui transportait des rouleaux qui pouvaient détenir des informations sur des techniques secrètes de ce village. Non seulement ils pourraient savoir ce que leur réserverait le village s’ils entraient en guerre, mais de plus, ils pourraient enfin comprendre et même utiliser leurs techniques mystérieuses sur la cybernétique. Les rumeurs avaient été parvenues que le transporteur de ces rouleaux traverserait le pays de la pluie, pays annexe à Suna. L’équipe dirigée par Kazechi, alors âgé de 10 ans, y fut envoyé, ayant comme mission de ramener les rouleaux. Seulement, alors que l’équipe infiltrait le pays de la pluie, Kazechi se rendit compte qu’ils étaient prit dans une embuscade. En effet, en plein milieu d’une plaine déserte, 5 ninjas de Yuji (le village caché de la neige) survinrent, l’un portant les parchemins. L’équipe de Suna ne perdit pas de temps et combattrent avec les forces à leur acquisition. Iwamaru pouvait contenir les assauts de deux ninjas qui utilisaient des lames cybernetiques, de son côté, Shoubi se battait en corps à corps contre une shinobi réputée pour ses capacités à détecter toute forme de vie, ce qui rendait le pouvoir de matérialisation de Shoubi inutile. De son côté, Kazechi tenait tête contre son opposant, un juunin pouvant contrôler les effets atmosphériques. Le jeune Kawara n’avait pas réellement de difficulté contre son opposant, ayant comme spécialité une vitesse extraordinaire et des réflexes hors du commun combinés avec les pouvoirs de l’élément du vent, héritage de la lignée Kawara. Grâce aux techniques de Genjutsu, Kazechi pouvait augmenter sa vitesse à un degré d’imperceptibilité à l’œil nu et son opposant se rendit compte qu’il ne gagnerait pas le combat. Malheureusement, de leur côté, Iwamaru et Shoubi étaient pratiquement défaits. Iwamaru n’avait plus assez de chakra pour garder encore indéfiniment son armure de roc et Shoubi était coincée, son ennemis l’ayant à sa merci. Ce dernier lui coupa les jambes de sa lame cybernetique et Shoubi retentit un triste cri de la mort qui fit se retourner Kazeshi. Son opposant profita de cette ouverture pour activer un jutsu qui déclencha une tempête de neige effroyable qui ralentissait les mouvements du chuunin. Le transporteur en profita donc pour prendre la fuite.
 

Kazechi regarda un instant derrière lui, pouvant voir ses camardes se faire massacrer. Il avait le choix, soit de les sauver, et il savait pertinemment qu’il en était capable, ou de poursuivre la mission et de suivre l’opposant aux rouleaux. Kazeshi ferma les yeux en écoutant les halètements de Iwamaru qui, n’étant plus sous sa forme de golem, tentait d’éviter les coups de lame de ses deux adversaires mais ne pouvait rien tenter d’offensif. Kazechi ouvrit les yeux et regarda une dernière fois ses camarades, Shoubi ayant compris qu’il ne viendrait pas les sauver laissa une larme couler sur sa joue et s’efforça de ne pas lui dire de venir la sauver puisqu’il était de son devoir de continuer la mission. Kazeshi se retourna et partit à la poursuite de l’ennemis, laissant ses deux chuunins à l’article de la mort. Il eut tôt fait de rattraper son adversaire et d’un seul coup de son katana, il lui transperça le cœur, tombant dans un tourbillon de torrent de neige et de sang. Kazeshi atterrit à côté du corps et prit les parchemins tâchés de sang et rebroussa chemin. Peut-être n’était-il pas trop tard…peut-être que Iwamaru et Shoubi étaient encore en vie…Puis le chuunin arriva sur les lieux, la plaine, déserte de vie et de son, mit à part le vent de la tempête qui avait finit de gronder, seul un vent froid persistait encore et sifflait. Deux corps gisaient sur le sol, l’un mutilé de multiples coupures partout sur le corps, l’autre sans ses jambes, gisait sur le ventre au pieds du seul arbre planté au centre de la plaine. Le sang de ses deux camarades se mêlait à l’eau d’un ruisseau…il n’avait pas pût les sauver…
 

Revenu au village de Suna, il remit les rouleaux au Kazekage et au conseil. Ces derniers ne prirent pas de temps pour comprendre que les rouleaux ne contenaient aucune information, que c’était seulement une diversion pour attirer les ninjas de Suna et les analyser au combat. Néanmoins, le Kazekage remercia tout de même Kazeshi d’avoir continué la mission même si ses deux compagnons mourraient et par le fait même, le gradua au rang de Juunin. Kazeshi prit conscience qu’il faut toujours poursuivre la mission, même si des sacrifices sont obligatoires pour y arriver, mais surtout, ne pas se lier sentimentalement avec ses camarades, les décisions de sacrifice étant moins dures dans ces conditions. Il demanda au conseil d’effectuer la plupart de ses missions seul pour cette raison et aussi parce qu’il ne voulait pas avoir des partenaires qui ne feraient que lui barrer la route…
 

Kazeshi grandit et devint un Juunin exceptionnel, accomplissant les missions les plus difficiles à lui seul. Il était réputé pour l’utilisation d’un katana extrêmement léger et des jutsus de l’élément du vent pour le rendre encore plus rapide. Il était aussi devenu froid et distant, ne voulant jamais s’entretenir de camaraderie avec les autres, restant isolé. À l’âge de 23 ans, il fut assigné à une mission de sauvetage qui consistait à ramener une shinobi, la meilleure médecin de Suna. Elle avait été fait prisonnière par le village Yuji (de neige) et elle détenait des techniques de soins hors du commun mais surtout, très importantes. Kazeshi se rendit au village et l’infiltra, se camouflant en l’un des leurs, tentant de croiser le moins de membres du village que possible. Il attrapa un chuunin du village et l’entraîna dans une grotte à proximité pour le faire parler. Kazeshi activa contre le jeune ninja une technique qui consistait à faire tourbillonner un vent autour de la victime qui lui déchirerait la peau. La séance de torture dura 2 heures et le jeune ninja finit par dire ou se trouvait la prisonnière. Kazeshi le remercia sadiquement et lui trancha la tête de son katana. Il partit ensuite vers le bâtiment dans lequel se trouvait la shinobi. En y entrant, 5 gardes étaient postés dans le grand hall d’entrée. Kazeshi sortit son katana et ne perdit pas une seconde pour attaquer et battre aisément les 5 ninjas. Kazeshi monta les escaliers et dût s’attaquer en chemin à plusieurs autres ninjas mais le shinobi du vent n’avait aucune difficulté à maîtriser ses ennemis. Kazeshi arriva au dernier étage et défonça la porte d’un puissant coup de vent. La jeune femme se tenait au centre, des signes de torture physique un peu partout sur son corps. À côté d’elle se tenait la shinobi qui avait tuée il y plusieurs années avant, Shoubi. L’arrogante ninja invita Kazeshi à monter sur le toit pour avoir plus d’espace et il accepta. Tous deux montèrent et se confrontèrent dans un duel sans merci. La ninja, qui répondait au nom de Ryoku, utilisait des techniques de balles énergétiques pour attaquer à distance Kazeshi qui n’était bon qu’au combat rapproché. Son adversaire fit tout en son pouvoir pour ne pas laisser l’expert du vent s’approcher, sachant que son point fort était le combat au corps à corps. Kazeshi devait à tout prix trouver le moyen de se rendre près de Ryoku mais les balles d’énergie étaient envoyées de sorte à le maintenir à distance. En plus de faire des blessures physiques, les boules d’énergie réduisaient grandement le chakra de celui qui les reçcevait et Kazeshi avait beau avoir des réflexes surhumain, il ne pouvait pas toute les esquiver et son énergie, autant physique que psychique, baissait gravement. Kazeshi prit finalement son katana, concentra son chakra et l’envoya avec la vitesse du vent. L’arme arriva à une vitesse telle qu’elle ne pouvait être vue à l’œil nue et Ryoku n’eut pas le temps de voir venir l’attaque…elle le reçu dans la gorge. La shinobi s’effondra et Kazeshi reprit son katana et alla libérer la ninja-soigneuse qui elle, répondait au nom de Yume. Tous deux s’enfuirent du village mais à peine quelques kilomètres furent franchit que Kazechi s’effondra. Yume le prit et le transporta dans une caverne pour lui donner les soins nécessaires. Kazeshi n’avait presque plus de chakra et était à l’article de la mort. Yume continua à exercer ses soins sur lui pendant plusieurs heures. Et il finit par ouvrir les yeux. Néanmoins, il ne pouvait être en capacité de bouger et devait attendre encore plusieurs heures avant de pouvoir quitter la caverne et reprendre la route. Il bénéficiait des soins de Yume sans qui il serait assurément tombé mort. Quelques heures passèrent et les deux ninjas purent repartir, quittant le pays des neiges…
 

Kazeshi et Yume restèrent en contact, laissant pour la première fois depuis plusieurs années quelqu’un devenir intime avec lui. Il avait comprit avec les heures passées avec elle dans la caverne du pays des neiges que la compagnie de quelqu’un valait plus que d’être seul même si on finirait sûrement par perdre cette compagnie un jour ou l’autre. Même si Kazeshi restait quand même un homme froid et même parfois cruel, il finit finalement par se marier avec Yume, la seule personne ayant réussit à voir une autre facette de la personnalité de Kazeshi. Ils eurent ensuite un fils qu’ils prénommèrent Zanshi…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Jan - 02:00 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kawara Zanshi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 6 Jan - 02:01 (2008)    Sujet du message: L'Histoire de Zanshi Répondre en citant

2ième Partie – La Fierté d’une Lignée
 

Si Kawara Onikaze avait été vivant pour voir son fils, Kazeshi, perpétuer sa lignée en mettant au monde Zanshi, il aurait assurément été extrêmement heureux. Mais le destin s’est chargé, à peine quelques jours avant la naissance de celui-ci, de faire en sorte que Onikaze ne soit plus. Kawara Kazeshi avait eu beaucoup de mal durant toute sa vie à voir de l’estime de la part de son père et lorsque enfin il aurait pu recevoir la fierté qu’il avait tant cherché à recevoir de sa part, il sombra avant.
 

Kawara Zanshi se retrouva à être le seul descendant de la lignée Kawara et, finalement, 2 ans plus tard, ce ne fut plus le cas car Yume, la femme de Kazeshi et mère de Zanshi, donna naissance à un deuxième fils, Kujo. Les deux enfants s’entendaient à merveille, jouant et s’amusant toujours ensemble, ils étaient devenus inséparables. Tous deux apprirent rapidement grâce à leur mère qui restait au village en tant que médecin, les rudiments de l’art ninja. Le père n’était pratiquement jamais à la maison, étant pratiquement toujours en mission et lorsque la guerre entre les pays fut déclarée officiellement, il fut l’un des ninjas aux commandes de larges troupes. Zanshi entra à l’académie ninja mais au cours des années, lui ainsi que ses professeurs se rendirent compte d’une chose,  Zanshi était incapable d’utiliser des techniques de Genjutsu et de Ninjutsu. Zanshi, malgré cet inconvénient, excellait dans toutes les autres disciplines, en particulier dans la pratique des armes comme le katana. Son frère, Kujo, n’avait pas la même difficulté que Zanshi à utiliser des techniques de Genjutsu et de Ninjutsu et vint rapidement rattraper son frère plus âgé.
 

Zanshi se souviendra toujours d’une nuit de pleine lune ou il dormait paisiblement et qu’il fut réveillé par des bruits de l’autre côté de la porte. Il s’approcha et glissa un peu la porte pour voir son père qu’il n’avait pas vu depuis 3 mois et son frère passer. Intrigué, Zanshi les suivit en douce, enfilant rapidement une tenue noire de camouflage. Il les suivit à l’extérieur puis les vit qui passèrent une porte du village pour se diriger dans le désert. Zanshi les vit s’arrêter dans une vaste étendue sableuse et il les regarda parler puis Kazeshi sembla montrer des techniques de katana avec des techniques de Ninjutsu du vent à Kujo puis il l’invita à essayer lui-même. À ce moment, Zanshi comprit qu’à cause de son incapacité à développer les techniques familiales de ninjutsu, Kazeshi le délaissait de son autre fils. Zanshi sentit une larme chaude couler sur sa joue tout en se détestant de ne pas pouvoir rendre son père fier de lui ou du moins, avoir une simple estime de lui. Zanshi lui ramenait des bulletins sur lesquels il obtenait la note maximal en stratégie, en taijutsu et en utilisation des armes mais son père ne regardait que la note en ninjutsu…0.
 

Zanshi et Kujo furent tous deux déclarés Genin, Zanshi à 13 ans et Kujo à 11. Zanshi faisait partie de l’équipe #3, celle de Kurai, une juunin aveugle portant un voile sur les yeux dans le même genre que son jeune frère, nouvellement devenu juunin, Baki. Kurai est capable de voir le chakra et ce, partout autour d’elle, même dans son dos. Elle est aussi en capacité de déterminer la puissance d’une technique et la nature. Ainsi, il est impossible de surprendre Kurai avec des techniques utilisant le chakra. Zanshi a été associé avec deux autres gunins, son frère, Kujo, capable d’utiliser des techniques de ninjutsu associés avec ses techniques de katana, tout comme leur père, et Kichi, une experte dans l’art de l’illusion, le Genjutsu. En contrepartie, plus elle se vidait de son chakra, plus ses pouvoirs augmentaient mais devenaient incontrôlables, la raison pour laquelle elle a été mise dans l’équipe de Kurai. Lors de cette graduation, Kazeshi donna en cadeau son katana, le Kakyoku-Oni, à Kujo mais ne regarda même pas son autre fils, Zanshi. Ce dernier fut déterminé à gagner la fierté de son père, avec ou sans les techniques de ninjutsu familiales.
 

Zanshi se rendit chez un forgeron réputé pour sa précision dans la construction de ses armes mais il habitait loin, enfoncé dans le désert. Zanshi lui demanda s’il pouvait lui fabriquer une arme qui augmenterait considérablement sa vitesse. Le vieil homme vit un potentiel très fort chez le jeune Zanshi et lui proposa un exercice très dur. Zanshi était prêt à tout et accepta. Le vieil homme lui donna des bracelets de protection pour les poignets et chevilles. Zanshi se demandant en quoi ces protections pouvaient bien lui être efficaces, le vieil homme lui dit de les mettre pour comprendre. Chacun des protecteurs pesant près de 25 livres, Zanshi se retrouva à forcer rien que pour marcher avec 100 livres sur le corps. Le vieil homme lui emmena ensuite un katana et accrocha son fourreau au dos de Zanshi. Il glissa ensuite l’arme dans le fourreau et le jeune gunin se retrouva avec 150 livres en tout sur le corps, le katana, en pesait 50 à lui seul. Le vieil homme lui dit qu’en s’entraînant à porter quotidiennement les poids et à utiliser l’épée d’un poids extrême, il augmenterait sa vitesse lorsqu’il les enlèverait, chose que l’homme lui conseilla de faire que lorsqu’il en aurait réellement de besoin. Il alla lui chercher un deuxième katana. Zanshi étant déjà exténué seulement a essayer de tenir debout se dit qu’il allait assurément tomber au plancher avec ce poids de plus mais lorsque le vieil homme lui accrocha l’arme en bandouillère sous le bras gauche, Zanshi ne sentit aucun poids de plus. L’homme lui dit que c’était un katana extrêmement léger appelé Fubuki à n’utiliser que lorsque la situation devenait trop difficile, apprenant à Zanshi à se servir du katana lourd la plupart du temps et d’augmenter sa vitesse naturellement lorsqu’il utiliserait dans de rares occasions la Fubuki. Zanshi prit congé du vieil homme et repartit chez lui, le voyage dans le désert étant beaucoup plus long et pénible qu’auparavant…
 

Zanshi suivit les conseils du forgeron et porta les bracelets en tout temps et s’y habitua, commençant peu à peu à regagner de la vitesse et même à retrouver sa vitesse d’autrefois même avec ses poids. Qu’un mois avant l’examen chuunin ayant lieu deux fois à chaque année, une mission se passa relativement mal. L’équipe avait été assignée pour escorter un transport d’eau, denrée rare dans le pays du vent. Malheureusement, il y eut une embuscade et le nombre d’ennemis était de loin supérieur, ne laissant pas le choix à l’équipe et le transport de fuir mais pendant l’exécution du plan, Kichi se fit attraper par un ninja ennemis et Kurai, la junin, essayant de frayer un chemin en avant du transport, la décision revenait à Zanshi et Kujo d’aller sauver ou non leur camarade, au prix de laisser les chariots de transport sans combattants et ainsi peut-être faire échouer la mission. Les deux ninjas avaient bien apprit durant leurs années à l’académie que la mission comptait plus que la vie d’un ninja. Kujo voulu aller sauver leur camarade mais Zanshi lui attrapa le bras, lui rappelant non sans émotion dans la voix qu’ils devaient se comporter en vrai ninja et protéger le transport. Kujo qui avait lui, contrairement à leur père, une grande estime pour son frère, l’écouta et combattit les ninjas ennemis. Ils s’aperçurent vite que s’ils étaient partis à la rescousse de Kichi, la mission aurait échoué et que grâce à eux, le village de Suna allait recevoir leur ration d’eau…au prix de leur camarade. Le conseil de Suna convia l’équipe #3 et Kujo et Zanshi furent surprit d’y voir Kichi. Le conseil leur expliqua qu’ils venaient de franchir la première étape de l’entraînement à l’émotion et que cette étape franchit, ils allaient pouvoir participer à l’examen chuunin.
 

Le mois passa et Zanshi était devenu un expert du katana, même avec 100 livres sur lui en plus du poids de son arme qui atteignait 50 livres. Il s’était habitué et avant de partir pour Konoha pour aller passer l’examen chuunin, Zanshi reçcu la visite du vieil homme qui lui avait donné les bracelets et les deux katanas. Il lui avait emmené un autre katana qu’il lui donna en échange de son katana lourd. Il était deux fois plus lourd et le forgeron lui expliqua que l’alliage métallique de ce katana qu’il avait appelé Tatsumaki, lui réservait des pouvoirs de destruction massive si utilisé entre les mains de quelqu’un capable de s’en servir correctement mais qu’en revanche, il couperait de beaucoup la vitesse de l’utilisateur. Zanshi remercia l’homme et glissa son nouveau katana dans le fourreau à son dos, lui apposant encore plus de poids sur ses épaules.
 

À l’examen chuunin, les deux premières épreuves se passèrent bien pour l’équipe #3, arrivant premiers à l’épreuve de survie. Des matchs de présélections se firent pour déterminer les genins qui allaient passer à l’épreuve suivante. Kichi perdit son match mais Zanshi et Kujo passèrent facilement. Le tournois s’ensuivit dans lequel 8 participants s’affronteraient. Le premier combat de Zanshi fut facile et son adversaire fut aisément terrassé, de même pour Kujo. Le deuxième, contre un genin du village du brouillard, était plus corsé. L’adversaire avait une bonne technique qui consistait à rendre son corps liquide, ce qui faisait en sorte que toute attaque physique était inutile contre lui, malgré les nombreux coups de katana qu’avait porté Zanshi. De plus, comme il ne pouvait pas utiliser de techniques ninjutsus ou genjutsus, Zanshi se retrouvait dans une situation ou il était de loin inférieur. Zanshi tentait d’éviter les coups de son adversaire mais lorsqu’il les recevait, c’était un torrent d’eau qu’il recevait à la figure, lui faisant avaler de l’eau à chaque fois. Zanshi devait penser à une stratégie et vite. Après encore quelques instants de combat, Zanshi trouva une stratégie qui vallait la peine d’être essayée même s’il n’était pas sûr que ça allait fonctionner. Zanshi couru dans la direction de son adversaire et le frappa avec le plat de la lame de son katana et recommença la manœuvre incessamment, l’eau giclant partout sur le terrain et disperçant. L’eau avait beau revenir pour se reformer, Zanshi se disait que son adversaire devait utiliser beaucoup de chakra pour maintenir son corps en eau et après quelques instant, l’adversaire réapparut dans son corps d’origine, affalé au sol, épuisé. Zanshi fut déclaré vainqueur et se rendit en finale contre Kujo qui avait lui aussi réussit son combat…
 

Zanshi était prêt, devant son frère, attendant le signal qui annoncerait le début du combat. Il le regardait, se demandant ce qu’il pouvait bien penser en cet instant. Se battre contre son jeune frère était déjà quelque chose mais se battre contre lui qui était l’héritier des pouvoirs ancestraux de la famille alors que Zanshi, le plus vieux des deux, en était incapable, c’était autre chose. Ce fut l’Hokage qui vint se poster entre les deux combattants pour annoncer le début du combat, Yondaime. Il salua Zanshi et Kujo et ce dernier adressa un sourire amical à son frère aîné. Yondaime fit un geste de son bras pour annoncer le départ et se volatilisa. Kujo ne perdit pas de temps et sortit son katana de son fourreau accroché à sa ceinture et fendit l’air pour envoyer une rafale de vent. Zanshi se protégea les yeux mais lorsqu’il les ouvrit, c’est trois surikens qu’il vit arriver vers lui. Zanshi se pencha pour éviter le premier, fit un mouvement de côté pour éviter le deuxième mais le troisième se planta dans sa cuisse. Zanshi l’enleva aussitôt, du sang giclant sur le sable de l’arène. Il regarda dans la direction de la provenance des shurikens mais Kujo n’y était plus. L’ainé regarda dans toutes les directions et lorsqu’il pivota pour regarder derrière lui, il eut tout juste le temps de sortir son Tatsumaki, le katana lourd et bloquer le katana de son frère. Kujo recula immédiatement pour assener plusieurs attaques rapides de son katana mais Zanshi parvint tout de même à les bloquer. Le dernier, Zanshi dut l’éviter en reculant de plusieurs pas et Kujo en profita pour placer son sabre à l’horizontal entre ses doigts et de l’énergie bleutée sortit des mains pour se loger dans la lame. Zanshi courut vers lui, sachant la nature du jutsu mais Kujo avait déjà terminé et sauta dans les airs, envoyant un coup d’épée dans le dos de Zanshi qui passait au même moment en dessous. Zanshi tomba au sol, du sang coulant de son omoplate. Kujo attendait que son frère se relève, sachant que grâce à son jutsu, l’issu du combat était déterminé. Zanshi se releva et eu juste le temps de lever son arme pour bloquer son frère dont sa vitesse dépassait largement la sienne. Kujo recula d’un pas et envoya une attaque rapide avec le plat de sa lame en plus d’une violente bourrasque de vent qui envoya Zanshi plusieurs mètres plus loin. Zanshi se releva avec peine et se teint debout, regardant son frère avec intensité. Il était fier de son frère mais il se devait de gagner le combat, pour son honneur et aussi parce que peut-être que son père le remarquerait un peu…Zanshi laissa tomber son katana qui tomba lourdement au sol, causant un petit cratère sous le poids de l’arme. Il détacha ses protecteurs aux chevilles qui vacillèrent au sol et détacha ceux aux poignets qui tombèrent au sol. Zanshi sortit son Fubaki et se plaça en formation de combat, un sourire en coin aux lèvres. Kujo qui n’avait encore jamais vu son frère se battre avec son deuxième katana semblait nerveux et hésita quelques instants avant de se lancer à l’attaque. Il envoya un coup vers le ventre de Zanshi mais il n’eut aucune difficulté à l’éviter et envoya lui-même un coup vers le visage de son frère mais Kujo le bloqua de justesse de son katana. Ils restèrent en position, lame contre lame, quelques instants à forcer l’un contre l’autre puis ils bondirent chacun d’un pas en arrière avant de repartir à l’attaque, coups de sabre après coups de sabre, tous bloqués par l’un et l’autre puis Kujo reçu un coup en plein visage, lui lacérant la joue droite. Le jeune frère recula de quelques pas et fit trois gestes avec ses doigts, préparant un jutsu mais Zanshi avait contourné son frère avec vitesse et avant que Kujo eut finit son jutsu, Zanshi envoya un coup d’une extrême vitesse avec le plat de sa lame, projetant Kujo violemment au sol puis lorsqu’il se retourna et se leva rapidement pour le faire face, Zanshi était déjà devant lui, lui envoyant un coup de pied au ventre, faisant écrouler son frère sur ses genoux, manquant de souffle et épuisé. Kujo leva une main dans les airs et prononça avec difficulté les mots : J’abandonne. Il releva la tête pour regarder son frère et lui sourit, lui faisant comprendre qu’il était content que ce soit l’un d’eux qui avait remporté le tournoi…
 

Lorsque les deux frères Kawara arrivèrent à Suna, quatre jours après le tournoi, 1 journée pour attendre de savoir qui était gradué et 3 pour se rendre, ils allèrent voir leur père, leur annonçant qu’ils avaient tous deux été proclamés chuunins. Kazeshi ne posa qu’une seule question, qui avait remporté le tournoi et lorsque Kujo annonça que c’était Zanshi, il se retourna et repartit sans un mot, ni même un son ou quoi que ce soit qui aurait pu passer pour un signe de fierté quelconque…
Revenir en haut
Kawara Zanshi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 6 Jan - 02:02 (2008)    Sujet du message: L'Histoire de Zanshi Répondre en citant

3ième Partie – Déserteur de Suna
 

Les années passèrent et des missions, tous de plus en plus difficiles et intéressantes étaient données à l’équipe #3 de Suna, l’équipe de Kurai. Kujo avait gardé une cicatrice à l’une des joues suite au combat contre Zanshi lors de la finale de la troisième épreuve de l’examen chuunin, une grande ligne verticale. Leur père était devenu de moins en moins présent mais Zanshi aimait mieux cette situation, n’ayant pas à confronter les regards de honte de sa part ou l’intérêt qu’il portait à son frère alors qu’il n’adressait même pas la parole à Zanshi. Il était à l’âge de 15 ans lorsque Kurai, la juunin de l’équipe, décida qu’il était temps de commencer un entraînement sévère à ses trois chuunins, l’entraînement à l’émotion.
 

*   *   * 
 
Kurai les emmenèrent dans les rivières desséchées des ravins qui servaient à l’entraînement des ninjas de Suna. Ils arrivèrent dans une mince vallée, à peine inaccessible de par son seul chemin très dangereux, parsemé de crevasses coupantes et de rochers qui menaçaient de basculer, entraînant la victime dans des abîmes escarpés. Dans cette minuscule vallée circulaire il y avait de planté plusieurs tronçons de bois sur lesquels du sang y était séché. Des shurikens et des kunais jonchaient le sol, plusieurs salie par le même liquide rougeâtre, signe que des choses pas très claires se passaient dans cet endroit qui donnait froid dans le dos aux trois élèves. Kurai demanda l’attention de ses trois chuunins avant de commencer à leur évoquer la raison pour laquelle ils se trouvaient dans cet endroit qu’ils n’avaient encore jamais vu.
 

-          Aujourd’hui, vous commencerez un entraînement spécial, l’entraînement à l’émotion. C’est un entraînement qui a pour objectif de contrer vos émotions dans des situations dans lesquelles elles pourraient interférer. Un bon exemple est l’épreuve que vous avez eu il y a quelques années avec la mission d’escorte des transports d’eau.
 

Kurai demanda à Zanshi d’approcher. Se demandant ce que son maître allait exiger de lui, d’autant plus qu’il se doutait que cet entraînement n’allait pas être une partie de plaisir, il marcha d’un pas lent et hésitant. Kurai lui demanda ensuite d’aller se placer en avant de l’un des piliers de bois qui ornaient la petite vallée sombre, ce qu’il fit toujours dans cette même démarche non assurée. Lorsque Zanshi fut en place, Kurai sortit de son étuis un kunai qu’elle tendit à Kujo.
 

-          Attaques Zanshi…
 

Kujo protesta vivement mais Kurai garda son calme et ignora les protestations de son élève. Elle se retourna vers Zanshi qui était à une quarantaine de mètres plus loin.
 

-          Zanshi, tu ne dois pas éviter les attaques…
 

Zanshi fut troublé et tenta de respirer lentement en voyant son frère, un kunai à la main. Kurai s’adressa une nouvelle fois à Zanshi.
 

-          Si tu évite ne serait-ce qu’une seule attaque, je serais dans l’obligation de t’attacher…et ce sera beaucoup plus difficile psychologiquement pour ton frère.
 

Kurai se retourna vers Kujo qui serrait les dents tout en ayant les yeux fixés sur sa cible.
 

-          Si tu ne lance pas ce kunai, je serais dans l’obligation de lui lancer moi-même et je ne retiendrais pas ma force…
 

Kujo regarda le kunai qu’il avait en main et jeta un coup d’œil vers Kichi qui semblait elle aussi dans un état de choc, surtout qu’il savait qu’elle avait des sentiments pour son frère aîné. Il regarda finalement Zanshi tout en prenant une grande respiration et lança le kunai qui se planta dans son épaule. S’ensuivit les cris de douleur de Zanshi qui se tint l’épaule ensanglantée. Il retira le kunai de son épaule, les dents serrés, tout en regardant son frère. Kurai lui tendit un deuxième kunai qu’il prit. Il serra la tige de l’arme avec force avant de se placer en position et d’envoyer le kunai vers son frère qui avait fermé les yeux. L’arme se planta dans une cuisse. Kichi pleurait quelques larmes alors que Zanshi tomba sur ses genoux en criant de douleur. Il arracha le kunai et le jeta par terre tout en se relevant, attendant une autre attaque. Kurai tendit un troisième kunai à Kujo qui le prit avec difficulté tant il tremblait. Il hésita quelques secondes en entendant les sanglots de Kichi derrière lui et en regardant son frère qui se tenait l’épaule qui ruisselait de sang. Une larme coula sur sa joue alors qu’il lança le troisième kunai qui se planta dans le ventre de Zanshi qui hurla avec rage lorsqu’il sentit le métal froid entrer dans sa chair. Il retira immédiatement le kunai, se retenant d’une main grâce au pilier derrière lui. Kurai tendit un autre kunai à Kujo qui regarda son maître avec froideur.
 

-          Cet entraînement ne finit donc jamais?
 

-          Il finira lorsque Zanshi s’effondrera…
 

Sur ces mots, un frisson d’effrois parcouru le dos de Kujo. Il devait battre pratiquement à mort son frère qui était dans l’incapacité de faire quoi que ce soit. Kujo prit le kunai des mains de son maître et le lança. Les assauts se précédèrent et au bout de six kunais, Zanshi tomba une nouvelle fois sur ses genoux, ayant reçu l’arme encore une  fois dans une cuisse. Du sang coulait de ses multiples blessures et il se releva avec peine, arrachant le kunai qui était planté profondément dans sa jambe et dû même s’y prendre à deux mains tant il était enfoncé et qu’il manquait de force. Tout en serrant les dents de douleur et de rage, Zanshi se plaça, attendant une nouvelle attaque. Kujo espérait à chaque fois que le dernier assaut était le dernier et quand il le revoyait se placer encore une fois en position d’attente, il savait qu’il devra s’y prendre une nouvelle fois et faire souffrir son frère et indirectement, Kichi. Il prit le kunai que lui tendait Kurai et prit une grande respiration avant de le lancer vers son frère. L’arme se planta dans les côtes de Zanshi qui tomba sur un genou, tentant désespérément de ne pas tomber mais avec tout le sang qu’il a perdu, il n’avait plus de force et après avoir retiré le kunai dans un cri de douleur atroce, il s’effondra.
 

C’est une sensation chaude dans son ventre qui réveilla Zanshi. Les yeux encore fermés, il savait que c’était une technique de soin qui le réanimait peu à peu et lorsqu’il ouvrit les yeux, il vit Kujo qui lui présenta un triste sourire. Kurai enleva sa main de sur le ventre de Zanshi et se releva. Kujo tendit sa main à son frère et ce dernier la prit pour l’aider à se relever, ayant encore des douleurs aux multiples endroits ou il avait reçu des kunais. Il regarda son maître tout en sachant que l’inverse allait maintenant se produire et bien qu’il fût horrifié à l’idée d’attaquer son frère de la même manière, Zanshi sentait qu’il allait être plus facile d’attaquer Kujo après qu’il ait fait de même.
 

-          Je suppose que c’est mon tour…
 

-          En effet…
 

Kurai détourna la tête vers le pilier de bois où Zanshi avait reçu les attaques de son frère et il en fit de même pour apercevoir Kichi qui se tenait debout devant la poutre, tremblant de tout son être dans l’attente que l’épreuve commence…
 

Zanshi comprit que sa cible ne serait pas Kujo mais Kichi qu’il aimait mais dont il ne fut jamais capable de lui avouer. Il savait que si ce n’était pas lui qui l’attaquerait, ce sera Kurai et que selon ce qu’elle avait dit plus tôt, elle serait beaucoup moins douce que lui. Zanshi prit le premier kunai que son maître lui tendait et serra les dents tout en regarda la fille qu'il aimait depuis le jour où ils ont été affectés à la même équipe. Les yeux de Zanshi s’emplirent d’eau alors qu’il luttait contre lui-même, serrant son kunai tellement fort que du sang coula de la paume refermée, réouvrant une blessure qu’il avait à la main dû aux attaques de Kujo. Après quelques instants, le jeune ninja lança finalement le kunai, voulant en finir avec cet entraînement qu’il considérait comme horrible.
 

*   *   * 
 
 
2 ans passèrent durant lesquels les entraînements à l’émotion se passaient une fois aux 4 mois. L’équipe était composée de ninjas dont les sentiments n’influaient pratiquement plus, Zanshi le premier qui étant plus mature, apprit plus vite que ses deux confrères à refouler ses émotions lorsque des décisions importantes sont à prendre, surtout lorsqu’il ne devrait pas y avoir de choix à faire. Kujo et Kichi avaient un peu plus de difficulté, même après ces quelques années mais les résultats paraissaient tout de même. Zanshi alors âgé de 18 ans, ayant fêté son anniversaire quelques jours auparavant, fut convoqué par son juunin, Kurai à se présenter, sans ses deux partenaires devant le centre des forces spéciales de Suna, le quartier des Anbu. 

*   *   * 
 
 
Zanshi marchait vers cet endroit qu’il avait remarqué plusieurs années auparavant, rêvant lui-même de faire partit des Anbus et de se faire confier des missions que seuls les membres de l’organisation seraient en mesure d’accomplir. Kurai l’accueillit et Zanshi vit tout de suite dans le visage semi voilé de son maître que ce n’était pas pour lui annoncer une bonne nouvelle qu’elle l’avait conviée. Sans un mot elle le fit entrer dans le quartier. Zanshi fut impressionné par cet endroit qu’il voyait pour la toute première fois mais il n’était pas en extase, le doute que lui avait semé Kurai le laissant sous une mine plutôt craintive. Kurai et Zanshi à sa suite montèrent des escaliers qui menaient à deux étages plus haut dans pour qu’ensuite les deux ninjas entrèrent dans un grand couloir plutôt lugubre qui donnait froid dans le dos du jeune ninja. Kurai ouvrit une porte et fit entrer Zanshi en premier puis referma la porte derrière elle. Zanshi se retrouvait dans un bureau plutôt lugubre aux murs sombres et à l’éclairage mal proportionné. Deux personnes se tenaient devant lui, l’un paraissait plutôt âgé et portait des vêtements que Zanshi n’avait vu que sur des personnes hauts placés du village. Le deuxième portait les vêtements officiels des Anbu quoique son armure était plus longue et épaisse que ceux des ninjas de l’organisation qu’il avait déjà vu auparavant. Kurai invita Zanshi à s’asseoir ce qu’il fit. Le plus vieux des deux hommes prit la parole. 

-          Zanshi, mon nom est Otoshiana Itade, je suis le dirigeant de l’organisation des Anbu et voici le sergent, chef des opérations, Tooidaichi Bukimi. Nous t’avons convoqué pour une raison bien précise…
 

Le chef des opérations sortit un dossier et le posa sur la table devant Zanshi. Ce dernier le prit et l’ouvrit pour y voir des photos et des rapports sur Kazeshi, son père. Il était accusé de trahison envers le pays et de détenir des informations sur un clan ennemis voulant la fin du village de Suna. Zanshi leva les yeux vers Bukimi tout en serrant les dents, souffrant d’une forte angoisse.
 

-          Je suppose que vous voulez que je vous le ramène au village en vie…
 

-          Non, c’est déjà fait…
 

Bukimi appuya sur un bouton de la console derrière lui. Un panneau s’éleva derrière duquel une vitre à travers laquelle Zanshi pouvait voir la pièce adjacente dans laquelle se trouvait son père, attaché à une chaise. Zanshi se leva, laissant paraître une colère tout en essayant de retenir ses sentiments.
 

-          Qu’attendez-vous de moi?
 

Itade prit la parole tout en se levant lui-même.
 

-          Nous voulons que vous soutiriez les informations dont nous avons besoin de Kawara Kazeshi.
 

-          Mais, pourquoi moi?
 

-          Le lien entre vous et Kazeshi ferait peut-être en sorte qu’il serait plus enclin à nous donner ces informations. De plus, nous avons tout essayé et vous êtes notre dernier espoir…
 

Zanshi recula de quelques pas. Il savait qu’il devait contrôler ses sentiments mais jamais il n’avait été confronté à une telle situation. La relation qu’il a avec son père est très tendue et le fait qu’ils se retrouvent maintenant ennemis le terrifiait. Il baissa la tête, tentant de cacher sa rage aux supérieurs de l’Anbu et finit par la relever, regardant le chef de l’organisation droit dans les yeux.
 

-          C’est bon…
 

Zanshi fut conduit à la porte de la pièce où se trouvait son père. Bukimi l’avait accompagné.
 

-          N’hésitez pas à utiliser la force brute.
 

Bukimi ouvra la porte et laissa Zanshi entrer puis referma la porte derrière lui et resta à l’écart. Zanshi s’approcha de Kazeshi qui était assit sur la chaise au centre de la pièce, dos à la porte. Le jeune Kawara contourna la chaise tout en observant son père, ses vêtements déchirés, sa veste de ninja en lambeaux, son bandeau frontal sur le sol. Des blessures recouvraient son corps et du sang ruisselait à de nombreux endroits où les blessures avaient été faites quelques instants auparavant. Kazeshi leva les yeux dont l’un d’eux était à peine ouvert à cause d’une coupure juste sous l’œil. Ce dernier ria lorsqu’il vit que c’était son fils qui avait prit la relève de l’interrogation.
 

-          Ils n’ont rien trouvé de mieux…
 

Zanshi serra les dents en entendant ces mots et envoya son poing au visage de son père. Kazeshi cracha du sang par terre puis releva la tête pour mieux regarder son fils. Jamais Zanshi n’avait osé défier son père, ni même le contredire. Il avait peine à lui parler alors qu’aujourd’hui, la situation était différente et il se devait de, pas seulement le défier, mais le torturer si c’était nécessaire. Zanshi se pencha à la hauteur de son père, le regardant droit dans les yeux, qu’à quelques centimètres de son visage.
 

-          Si tu veux t’éviter des moments de torture dont tu pourrais te passer, donne-moi les informations sur le clan avec qui tu fraternise.
 

Mais seule réponse que Zanshi reçu fut du sang que son père lui cracha au visage. Zanshi se releva et recula de quelques pas. Il se retourna pour prendre une grande respiration tout en regardant Bukimi qui l’observait. Zanshi retourna vers son père et s’y approcha tout en sortant un kunai de son étui.
 

*   *   * 
 
La séance de torture dura 6 heures pendant lesquelles Kazeshi n’avoua pas un seul mot et endura les multiples douleurs que lui procuraient les tortures de Zanshi. Il se passa plusieurs jours durant lesquels Zanshi ne reçu pas un mot de ce qui se passait avec son père. Il était peut-être mort à l’heure qu’il était, condamné par l’Anbu. Puis Zanshi fut convoqué au conseil de Suna. Il y vit son père revêtant les mêmes vêtements que Bukimi portait quelques jours auparavant. Ce dernier cependant portait une veste de ninja. Zanshi apprit que la torture était un test et qu’il avait réussit. En même temps, c’était un test pour Kazeshi qui devait endurer les tortures de son fils sans dire un seul mot. Le père fut déclaré chef des opérations de l’Anbu, Bukimi voulant s’occuper de l’académie des ninjas, et Zanshi reçu le titre de Juunin. Même si Zanshi était très heureux de cette nouvelle, il ne savait que penser de ce qu’il avait fait à son père et lorsqu’il croisait son regard, la seule chose qu’il y voyait était une noirceur tellement profonde que Zanshi détournait le regard…
 

2 années passèrent pendant lesquelles Kujo avaient lui aussi fait un test pour devenir Juunin mais il l’échoua, sombrant dans une dépression. Zanshi voulait entrer dans les Anbu mais le conseil jugeait que le village avait besoin de Juunins pour enseigner à des Genins et faire les missions qu’on leur demandait. Il se fit donc confier, à l’âge de 21 ans une équipe de Genins composée de deux filles et d’un garçon. Le garçon prénommé Hitsuji détenait une force incroyable qui, mêlée avec du chakra, pouvait dévaster son adversaire en un seul coup de poing. Son autre élève se nommait Kazan et déjà à l’âge de 12 ans elle détenait un contrôle surprenant de l’élément Katon (le feu.) La dernière, Ketsueki, était une élève très douée mais dotée d’un sadisme très particulier et une soif de tuer incomparable sauf peut-être à celle du jeune Gaara, le fils du Kazekage. Zanshi recevait des missions de bas niveau pour entraîner l’équipe et bien qu’il ne détestait pas le travail d’équipe, il préférait les missions d’infiltration ou d’escorte aux missions de base de Genins. Après quelques mois, l’équipe se vit offrir une première mission de niveau supérieur qui était d’aller récupérer Kujo par la force si c’était nécessaire, qui avait déserté le village. Zanshi savait très bien que dans le cas où Kujo ne voulait pas revenir, il serait contraint à le tuer.
 

*   *   * 
 
Zanshi et son équipe partirent dans le désert, suivant la piste qu’avait laissé Kujo derrière lui, datant de quelques jours. Ils traquaient le ninja depuis presque 2 jours puis, lorsque le soleil de ce deuxième jour allait commencer à se coucher, Zanshi s’arrêta, ses trois élèves s’arrêtant également derrière lui. Ils avaient devant eux les falaises escarpées du pays du vent.
 

-          On se rapproche de la cible et comme je le connais, au moment où on se parle, il a dû sentir qu’il est pourchassé.
 

Zanshi sortit deux kunais explosifs de son étui et les donna à Hitsuji et Ketsueki.
 

-          Vous allez passer en haut, sur les deux côtés de la falaise, moi et Kazan, on va passer à l’intérieur. Si vous voyez quelque chose, vous lancez le kunai. Si vous entendez un kunai exploser, vous vous y dirigerez. Compris?
 

Les trois ninjas acquiescèrent chacun d’un signe de tête. Zanshi prit une grande respiration en regardant la falaise puis prit un kunai de son sac à son tour pour le donner à Kazan qui sera derrière lui dans la poursuite.
 

-          Dispersion.
 

Les quatre ninjas s’envolèrent. Ketsueki prit la bordure gauche de la falaise et Hitsuji, à droite. Zanshi avec Kazan à sa suite couraient dans le creux de la falaise, ne voyait qu’à peine les rayons déjà très faibles du soleil. Ils passaient à côté de crevasses très dangereuses, risquant à tout moment de plonger dans l’obscurité et peut-être même une mort certaine. Après plus de trois heures, alors que l’obscurité avait gagné tout l’espace, n’étant éclairé que par une boule de lave de la confection de Kazan, Zanshi s’arrêta, son élève s’arrêtant également. Il leva la main en l’air pour faire signe qu’il avait entendu quelque chose et de ne pas faire de bruit. Il s’approcha d’une crevasse et regarda au travers mais il n’y voyait rien tant il faisait noir. Il fit signe à Kazan de s’approcher pour illuminer la crevasse mais alors que tous deux tentaient de voir s’il y avait quelque chose de l’autre côté, Kujo atterrit derrière eux.
 

-          J’aurais jamais pensé qu’ils t’auraient envoyé toi pour venir me chercher!
 

Zanshi et Kazan se retournèrent pour faire face à Kujo qui fixait son frère avec un grand sourire aux lèvres. Il se plaça en position de combat, son sourire toujours au visage et fit signe de sa main à Zanshi de commencer l’assaut mais ce dernier ne bougea pas.
 

-          Pourquoi es-tu parti?
 

-          Allons Zanshi, tu connais aussi bien que moi la raison…
 

Le sourire de Kujo disparut et il sortit deux kunais de son étui et les envoya vers Zanshi qui les esquiva sans trop de difficulté. Il fit un signe à Kazan et elle comprit tout de suite ce que son maître attendait d’elle. Elle sortit le kunai explosif et l’envoya vers Kujo mais au lieu de l’esquiver, il l’attrapa.
 

-          Astucieux. Et comment tu vas faire pour appeler la cavalerie maintenant?
 

Kujo ne laissa pas à Kazan le temps de réfléchir et bondit vers elle pour lui envoyer un coup de pied au visage, ajoutant même de l’énergie Fuuton à l’élan. La jeune ninja fut projetée et sa tête se cogna contre une paroie rocheuse avant de retomber au sol, inconsciente. Zanshi enchaîna immédiatement en bondissant vers lui et en le ruant de coups qui furent tous bloqués. Kujo envoya un coup de pied au ventre de son frère qui recula de quelques pas avant de se remettre en position de combat.
 

-          Alors dis-moi, tu crois t’en aller où?
 

-          Loin de toute cette cruauté, de ce sadisme.
 

Kujo envoya un coup de pied vers le visage de Zanshi mais il le bloqua en lui prenant le pied et l’envoya plusieurs mètres derrière lui. Kujo se releva et s’enfuya, Zanshi partant à sa suite.
 

-          Kujo, tu crois vraiment qu’un ninja dois prendre des décisions en conséquence de ce qu’il ressent?
 

Kujo s’arrêta pour envoyer un coup de poing vers Zanshi qui l’avait rattrapé mais il le bloqua et lui envoya un coup de pied dans les côtes ce qui le projeta contre une paroie de roche qui s’effondra sur lui. Zanshi regarda le tas de rochers, scrutant chaque pierre puis il vit une main en sortir. Kujo sortit du tas de pierres, une aura bleutée autour de lui, ses vêtements déchirés, du sang coulant de ses multiples blessures.
 

-          Non, mais j’en ai assez de tous ces ordres, de tout ces tests qui ne font que nous haïr de plus en plus.
 

Kujo sortit son katana et s’élança vers Zanshi qui n’eut pas le temps de sortir son arme tant son frère arriva avec rapidité et reçu un coup d’épée au ventre, ce qui le projeta plusieurs mètres plus bas. Zanshi se releva avec peine, sa veste de ninja souillée de sang au ventre. Il sortit Tatsumaki, son katana lourd, cherchant dans l’obscurité son frère mais lorsqu’il l’aperçut, il était trop tard. Zanshi reçu un deuxième coup de lame, à la cuisse cette fois et tomba au sol sous le coup de l’impact, à genoux devant son frère.
 

-          Tu sais que je suis plus fort que toi sans ton autre katana…
 

-          Je sais, mais j’ai pas l’intention de te tuer…
 

Kujo envoya un coup de pied au visage de Zanshi qui fut projeté quelques mètres plus loin, se fracassant lourdement sur une paroie rocheuse et Kujo  s’enfuit une deuxième fois, sachant que son frère ne pourrait pas le suivre cette fois. Zanshi regarda son frère s’éloigner dans les ténèbres et sentit ses yeux se fermer. Lorsqu’il les ouvrit, Kazan et Hitsuji le portait pendant qu’ils couraient dans les paroies de la falaise. Zanshi n’adressa pas la parole, s’évitant de leur avouer sa défaite puis ils sortirent des falaises pour rencontrer Ketsueki, les mains ensanglantées, le corps de Kujo à ses pieds. Zanshi s’approcha de son frère, hésitant et tremblant de douleur et s’agenouilla. Il le regarda et se rendit compte qu’il était sans vie. Il détourna le regard vers Ketsueki.
 

-          Tu l’as….tué…
 

Mais Ketsueki ne dit pas un mot…
 

Zanshi resta agenouillé à regarder le corps inerte de son frère, retenant ses émotions, sa rage, sa colère…il avait perdu son frère…
 

*   *   * 
 
Une année passa après la mort de Kujo, la relation entre Zanshi et son père ne faisant qu’empirer, l’ignorant complètement. Zanshi fit part du sadisme très élevé chez Ketsueki au Kazekage mais il ne fut pas contrarié comme l’aurait espéré le Juunin.
Puis vint le jour où le Kazekage annonça la mission de l’attaque de Konoha. L’assaut devrait se passer pendant l’examen chuunin et l’équipe de Zanshi était l’une de ces équipes qui devait y participer bien que le Juunin n’était pas en accord avec cette décision. Plusieurs équipes furent envoyées et Zanshi assista aux premières épreuves de l’examen, Hitsuji, Kazan et Ketsueki y participant. Pendant la deuxième épreuve, grâce au savoir-faire de Ketsueki, ils parvinrent à prendre un rouleau de parchemin d’une équipe adverse et la genin en profita pour tuer l’ensemble de l’équipe. Cependant, lorsque l’équipe arriva près de la tour au centre de la forêt, ils se firent prendre dans une embuscade et se firent voler l’un de leurs rouleaux. Ils perdirent donc la deuxième épreuve. Ils allèrent donc rejoindre Zanshi et assistèrent, quelques jours après au tournoi. Lorsque le signal fut donné, Zanshi ainsi que tous les autres ninjas de Suna prirent d’assaut Konoha.
 

Zanshi s’était fait confié la mission d’intercepter le plus de ninjas que possible avant qu’ils ne puissent atteindre leur allié de Oto, Orochimaru. Zanshi et ses élèves combattirent contre plusieurs ninjas de Konoha lorsqu’ils virent arriver un célèbre trio du village, celui de Shikaku, Inoichi et Chouza. Bien que le trio était supérieur à l’équipe de Suna, ils parvinrent à les retenir suffisamment pour qu’Orochimaru parvienne à tuer l’Hokage. Zanshi évitait habilement les ombres de Shikaku pendant que ses élèves se battaient contre Inoichi et Chouza lorsque le Juunin aperçut l’allié du son s’enfuir. Zanshi leva un bras en l’air à l’attention de ses élèves et les quatre partirent, s’enfuyant dans la forêt. Cependant, des Anbu les repérèrent et se mirent à les poursuivre et Zanshi fut prit dans une embuscade dans laquelle il fut divisé en deux groupes, Zanshi et Ketsueki d’un côté, Hitsuji et Kazan de l’autre. Zanshi sortit son katana lourd et attaqua immédiatement l’un des Anbus qui les encerclaient lui et la jeune genin. Il envoya un coup qui fendit l’air, puis un autre que le Anbu bloqua avec son katana. Le Anbu recula et exécuta un sceau. Des racines sortirent du sol pour s’enrouler autour des chevilles de Zanshi et alors qu’il tentait de les couper de son arme, le ninja bondit et lui envoya un coup de pied au ventre. Les racines s’empirent de Zanshi et le maintinrent par terre alors qu’il tentait de sortir son deuxième katana de son fourreau. Lorsqu’il réussit, il envoya plusieurs coups à une vitesse fulgurante, coupant les racines qui le maintenant au sol. Il se releva enfin pour faire face à son adversaire masqué et envoya un coup de katana vers le ventre puis un autre vers le visage. L’Anbu avait du mal à parer tout les coups et semblait faiblir. Il finit par recevoir un coup au ventre et tomba au sol. Zanshi bloqua le coup du katana d’un autre Anbu qui avait décidé de se mêler au combat entre lui et son maître mais le Juunin transperça son ventre et l’envoya au sol. Zanshi regarda comment se débrouillait Ketsueki et fut troublé de voir qu’elle prenait du plaisir à décapiter ses victimes, à les mutiler. Zanshi dû se préoccuper du combat entre lui et le Anbu lorsque ce dernier lui envoya un coup d’épée vers le visage que le Juunin bloqua de justesse. Zanshi sauta sur une branche et envoya une multitude de kunais que l’Anbu bloqua de son katana. Zanshi s’aperçut que Ketsueki n’était plus là, surement partit à la recherche de ses deux coéquipiers. Il sentit soudain la branche sur laquelle il se tenait bouger et puis, avant que Zanshi n’ait le temps de bondir, s’enrouler autour de lui. L’Anbu sauta vers Zanshi, katana à la main, prêt à profiter du fait que Zanshi était hors d’état de se battre pour l’achever mais ce dernier sortit un bras et envoya un coup de poing au ventre de l’Anbu qui tomba plusieurs mètres plus bas. La branche se dénoua et Zanshi fut en capacité de sortir de l’impasse et ramasser ses katanas pour s’enfuir et retrouver ses élèves. Il arriva dans une clairière et reconnu Hitsuji, inerte, le corps couché sur le sol, recouvert de shurikens et de kunais. Zanshi se pencha et pu remarquer que son élève était décédé. Il se releva, cherchant ses deux autres élèves et entendit un cri au loin. Zanshi se précipita et arriva juste à temps pour voir Ketsueki transpercer le ventre de Kazan avec le katana d’un Anbu qui gisait. Le corps de Kazan, recouvert de blessures, s’effondra au sol, sans vie. Zanshi courra et prit Ketsueki par le collet.
 

-          Pourquoi tu as fais ça?!
 

-          Je n’ai fais qu’abréger ses souffrances…
 

Zanshi regardait son élève droit dans les yeux, stupéfait par autant de sadisme et d’inhumanité. Il la fixait dans les yeux mais elle ne bronchait pas, toujours ce regard vide de sentiments, vide de vie.
 

Les deux ninjas retournèrent à Suna avec les corps des deux élèves aux bras. Zanshi se rendit à l’administration du village pour voir le Kazekage mais il apprit qu’il a été retrouvé assassiné dans le désert et que pour l’instant, c’est le conseil qui prendrait les décisions. Zanshi délivra son rapport de la mission en soulignant la perte de deux genins et surtout, le comportement de Ketsueki mais le conseil sembla non seulement ne pas se préoccuper du caractère troublant de son élève mais ils se moquaient complètement de la mort des deux ninjas. Zanshi sortit en colère de l’administration et prit la décision la plus importante de sa vie, celle de quitter le village de Suna.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:14 (2016)    Sujet du message: L'Histoire de Zanshi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com