Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Chez Temari ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sabaku No Temari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Fév - 23:11 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Shikamaru Nara avait donc accepté sa propostion d'hébergement, bien qu'il n'avait pas vraiment l'air emballé par son idée. Mais a vrai dire, Sikamaru n'était JAMAIS entousiame, jamais elle ne l'avait vu ainsi, et doutais qu'il le soit un jour ! Par contre elle l'avait deja vu pleurer, il y a de cela maintenant plusieurs années, suite a la mission a la poursuive du déserteur Sasuke Uchiha, mission qui avait maleuresement échoué pour les anciens Genin de Konoha, mais ses co-équipiers s'en étaient sortis. Une histoire qui avait valu a Shikamaru le surnom de " pleurnichard ' par Temari, surnom qu'elle n'avait enployer qu'une seule fois. Elle se contenta de soupirer quand ils furent enfin arrivés devant sa petite maison, dont Shikamaru semblait analyser pour par la suite s'en souvenir. D'extérieur, la maison semblait moseste et assez semblable aux autre maisons de la meme rues, toutes de couleur sable, couleur typique de Suna. La jeune blondinette avait acheté celle-ci il y a maintenant quelques années, pour se détacher du cocon familiale et vivre seule. Elle ouvrit enfin la porte de sa petite demeure, les faisant directement atterir dans le petit salon. Sa maison n'était pas vraiment personalisée, elle était resté tel qu'elle l'avait achetée, n'yant jamais le temps et l'envie de faire des travaux, une maison assez basique quoi. Ce n'était pas vraiment rangé, Temari n'étant pa sune personne maniaque, mais était assez propre pour y inviter des personnes, la ménage n'était pas vraiment sa tasse de thé, mais s'éforcait de la faire quand cela était néssécaire. La Juunin de Suna posa donc son éventail a sa place habituel pres de la porte, enlevant un peu de poids sur son dos. Elle tourna alors Shikamaru qui possédait toujours sa cigarette, cela ne l'ennuyais pas que Shikamaru se soit mis a fumer, car elle en connaissait la raison, s'informant de temps en temps quand elle le pouvais. Mais cela l'annuyais qu'il fume a l'interieur de sa maison, n'aimant pas vraiment l'odeur qui pourrait y regner par la suite. Elle n'hésita pas a lui faire la remarque :

Fais comme chez toi ! 
Ta chambre se trouve a coté de la mienne, je te la montrerais. 
Mais par contre evite de fumer a l'interrieur ... 
 
Connaissant l'histoire du deces du Sensei de Shikamaru, elle se sentait un peu mal de lui demander une telle chose mais l'odeur aurait fini par lui parraitre insuportable. Elle bougea sa tête lentement de gauche a droite et de haut en bas, pour se faire craquer quelques os du coup. Etant en pleine apres midi, le soleil était tres présent même si la maison semblait assez isolée de toute cette chaleur. Temari se mis donc a marcher un direction de la cuisine qui se trouvais assez proche. Arrivé dans celle ci, elle fouilla dans le placard pour en sortir deux golebet, ien qu'elle possédait peu de vaisselle, n'en ayant pas souvent besoin, puis Temari ouvrit le robinet pour faire couler l'eau dans les deux verres, puis sortir de la piece pour se diriger a nouveau vers son invité. Temari se demandait si finalement si cela était une bonne idée de l'avoir fais venir chez elle. Elle les conaissait bien ces sales rumeurs qui génait aussi bien Temari que Shikamaru. La main tenant l'un des verre, se tendit pour offrir celui-ci a Shikamaru, car l'eau était enormément vitale dans ce genre d'endroit. Se desaltérer frequament était une chose primodiale a Suna, voila la raison pour laquelle la verre passa de sa main a celle de Shikamaru. Elle but alors le sien assez rapidement, d'une traite. Elle pensait, comme toujours. La jeune fille sentait qu'elle allait rougir en regardant de garcon, car elel sentait uen boufée de chalaur suplémentaire a la température du Suna. Elle s'éforca donc de froncer légèrement les sourcils pour essayer de paraitre serieuse et se pas montrer ses rougissements, sans savoir si elle les controlerais. Et soudainement a Shikamaru elle lui demanda :

Dis, t'en pense quoi toi de toutes ces rumeurs qui circulent sur nous ? 
 
Elle pensait deviner la réponse du garcon, celui-ci repondrais donc surement un truc du genre " galère, ennuyeux, ca me gonfle " ...


[ Merde faut faire bouger les choses x) ]
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Fév - 23:11 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nara Shikamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 11 Fév - 03:20 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

La maison, moins modeste que certains pourraient le penser, plut aux premiers abords au chunin stratège officiel de Konoha. Ce n'était pas trop décoré, et même, c'était plutôt simple. Shika avait tendance à penser que pour un ninja, la maison lui servait simplement à dormir quelques heures entres les missions. Alors, il jugeait la décoration superflu. Et la simplicité du logis avait son charme. Souriant sincèrement, Shikamaru était finalement satisfait d'avoir accepté l'invitation de Temari. Ne tenant plus sur ses jambes, il prit place dans l'un des fauteuils, ma foi, plutôt confortables. La jeune fille n'était pas si dure qu'elle le laissait paraître, vu le léger confort (Rhoooooooooooooo!). Elle quitta la pièce pour aller chercher à boire, vu le bruit de l'eau qui coulle qui provenait de cette même pièce. Shikamaru en profita pour mettre au point ce qu'il allait faire ensuite.

Une chose était sûre, il ne resterait pas plus d'une journée chez son amie. Il devait retourner à Konoha rapidement, s'il ne voulait pas que Tsunade pense qu'il ait eu des problèmes, et envoit une escouade d'élite le secourir...Mais malgré tout, il aimerait bien rester quelques jours. La compagnie de Temari lui faisait du bien, et être dans un autre environnement que Konoha, sans stress, était bien aussi. Il songeait à envoyer une lettre à l'Hokage, lui demandant s'il pouvait rester quelques jours à Suna. Mais vu son récent échec côté demandes de congé, juste avant qu'il parte traquer Ayumi Naara avec Hien et Neji, il doutait que Tsunade soit plus clémente...Mais il s'essaierait quand même, du moins. Avec les pigeons voyageurs, la lettre arriverait dans la journée. Il sortit un calepin de son sac, avec un crayon, et commença à rédiger la lettre. Temari arriva pendant qu'il signait, avec deux verres d'eau. Elle lui tendit le sien, qu'il prit et vida lentement, afin d'apprécier pleinement l'eau, denrée qu'il savait rare à Suna. La remerciant d'un sourire, il plia la feuille, puis la mit dans une envellope. Il en traînait quelques unes en mission. Ça pouvait toujours servire. Encore une fois, la jeune femme le surprit avec sa question. Mais elle était fière, et sûre d'elle, alors il ne trouvait pas ça si étrange venant d'elle. Mais il était du moins prit au dépourvu. Mal à l'aise, il ne doutait pas qu'elle voulait une réponse franche. Et il lui donnerait.

Hé bien...je dois avouer que ça m'ennuie un peu...Ce n'est rien de personnel contre toi, par contre. C'est juste que comme tu sais, je ne suis pas du genre à aimer les taquineries, c'est gonflant, parfois...*Soupir*. Je ne m'en fais pas avec ça. Je sais qu'au fond, je t'apprécie vraiment. Et ce genre de trucs, je peux aisément passer par-dessus. Car au fond, ce n'est pas si grave. Le seul problème, c'est que si quelqu'un veux vraiment me tuer, il pourrait s'en prendre à toi en pensant justement que nous formons un couple...Et je suis persuadé qu'il aurait préféré s'en prendre à moi  Et toi? Que pense-tu de tout ça?

Il ne savait pas si c'était une réponse qui était satisfaisante pour elle, et décida même de plaisenter à la fin, afin de détendre l'atmosphère. Ça ne lui ressemblait pas. Mais il ignorait ,au fond, ce qu'il pensait vraiment. Comme il n'était pas sûr d'être prêt à vivre une relation amoureuse, il essayait de se convaincre qu'il n'aimerait pas de filles pour l'instant. Mais avec Temari, ce n'était pas certain. Il l'appréciait vraiment, c'était sûr. Il était même prêt à braver la colère de l'Hokage afin de rester quelques jours avec elle.
Revenir en haut
Sabaku No Temari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 13 Fév - 02:06 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Temari se demandait bien qu’elle était la raison pour lui avoir demander une chose aussi .. stupide ! Nan mais sérieux pourquoi l’avai t-elle ouverte ? Car surement cette phrase ferait en sorte que le Chuunin veuille retourner au village caché des feuilles, et comencerait a avoir des doutes sur le fait que temari pourrait, peut etre avoir des sentiments pour le jeune Nara. Chose qui était bien évidemment, fausse ! Du moins elle l’espérait, non en fait elle n’espérait rien du tout, sauf peut etre que Shikamaru passe la nuit ici. Même si il ne restait que 24 heures, au moins elle serait avec son ami. La voila toujours devant Shikamaru alors que celui-ci commencait a ouvrir la bouche, de son coté l’expression de son visage passa de déterminée a neutre, car en fait, elle ne s’attendait pas vraiment a une réponse de la part de Shika-Choups [ On arrete les conneries Temi tu veux ? ]. Elle regrettait vraiment d’avoir prononcer ces dernieres paroles. Mais étrangement, les paroles du Chuunin étaient totalement différentes de se qu’elle croyais entendre, voir même choquante. Comptait-elle vraiment pour lui ? Si s’en était le cas, vraiment étrangement, elle s’en sentait heureuse même si elle s’éfforcait de ne pas afficher ses sentiments sur son visage, car sourire betement .. Heum .. De plus elle en avait déjà assez dévoilés leurs de leurs discussion a trois avec son frere Kankuro. Mais le pire, c’est qui lui avait retourné la question, elle ne savait pas vriament quoi y répondre. On ne pouvais pas dire qu’elle n’y avait jamais réfléchit et que cette histoire, elle l’ignorait totalement [ ~ S’en foutre XD ], enfin elle s’éforcait de ne pas y penser, car quand elle y pensait, elle état capable de se mettre dans des états pas possibles, sans savoir pourquoi. Le regardant toujours de ce fameux air neutre, elle se contenta d’un haussement de sourcil droit et ensuite d’un haussement d’épaule pour de se côté, ne rien dévoiler. Sentant que simuler ses sentiment n’étaient pas chose facile et que ceux-cis apparaitrait sur son visage dans pas lontemps, tel que le rougissement, elle se dépécha de fair demi-tour sur elle-même et retourner a sa cuisine en reprenant de vers que Shikamaru avec finalement vidé et ne sien pour les poser dans son evier, ou elle ne fesait que tres rarement la vaiselle d’ailleur.

Elle y resta un bon moment dans cette cuisine, n’osant pas vriament en sortir et croisé le personne qu’elle apréciait énormément. Son regard turquoise était tourné vers la fenetre ou l’on pouvais apercevoir qu’une tempete de sable s’était lévée al’exterieur, assez fréquente recemment. Elle commencait a s’intensifier peu a peu et le regard de la kunoichi semblait vague en observant un tel spectacle. Sans penser a rien. Puis une chose fit Tilt dans sa tête, la fenetre ! Elle n’avait pas ferme la fenetre de sa chambre. Alors rapidement, elle sortie de la piece en trombe et se dirigea rapidement vers la chambre, passant par le salon. Puis referma la vitre d’un coup sec, echapée au pire. Un peu de sable se trouvait au pied du mur et Temari se mis a lacher un gros soupir et s’ecroula sur son lit, se laissant tomber a l’arriere et aterir sur le dos. Ses yeux se fermèrent, Temari n’écoutait a présent que le bruit de la tempete auquel elle étaient habituée a présent qui fesait rage au dehors de son habitation. Mais appart cela, rien .. Jusqu'à se que dans se petit moment noir dans son esprit, le jeune Nara fasse son aparition. Elle rouvrit imédiatement les yeux et secoua sa tête de gauche a droite, elle en avait plsu qu’assez de ne penser qu’a lui, elle le voyais parfois même dans ses rêves. Elle n’en pouvait plus, son désir était d’avoir réponse a cette quesion qu’elle se posait : Pourquoi hantait t-il ses esprits ? Bien sur vous prenez n’importe quelle personne et vous le lui demandez, cette personne vous répondra : l’amour ! Mais cela lui paraissait complètement absurde ! Il était d’un autre village, passaient leur temps a se chamailler dans leurs long duels verbals et avait tres souvent envie de l’assomer pour qui cese se regard ennuyé qu’il a si souvent ! Mais non, depuis la derniere fois qu’ils s’étaient dit au revoir, elle ne pensait qu’a le revoir. Dont le fameux jour semblait etre aujourd’hui. Alors tous ces gens aurait-ils vraiment raison ? Peut etre que, pour une fois, ce serait elle qui aurait tord et qui se voilerais la face sur ses propres sentiments ? Serait-ce … l’amour ? Envers lui, ce garcon avec toujours l’envie de flemarder, de dormir ou de regarder les nuages. Lui qui avait une opinion étrange des femmes. L’amour, vraiment ?
Revenir en haut
Nara Shikamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 13 Fév - 02:45 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

La fatigue était bien présente, mais la joie d'être avec son amie était plus forte. La question qu'elle lui avait posée l'avait évidemment surpris. Mais elle ne l'avait pas pour autent mis si mal à l'aise qu'il aurait pu le croire. Le seul problème, était sa réponse. Ne sachant pas vraiment quoi dire, il avait eu peur de choquer la jeune femme, ou de la blesser...Il ne savait pas ce qu'elle, au fond, elle pensait. Et sa réponse fut plutôt vague, d'ailleur. Curieux, pour quelqu'un qui voulait en savoir plus sur l'arrière-pensée du chunin...Mais Shika ne chercha pas à comprendre. C'était délicat, comme sujet. Et même s'il commençait à se douter que peut-être Temari serait interessé par lui...Non, il n'en était pas sûr. Lui-même ne savait pas ce qu'il en pensait réellement, alors il ne voulait pas se mettre à songer à des suppositions, surtout de ce genre. Mais...si Temari éprouvait vraiment des sentiments plutôt forts envers Shikamaru...qu'en était-il de lui. La jeune femme partit, il se prit la tête entre les mains. Non pas qu'il voulait partir, mais il en avait assez de supposer, supposer...Il n'avait qu'une envie, éviter la question. Il ne savait pas ce qu'il en pensait, lui qui toujours avait cherché à se convaincre qu'il n'aimerait pas les femmes. Vu la relation entre son père et sa mère...C'était assez troublant pour décourager un jeune homme d'un jour songer au mariage. Mais était-ce cela? Car s'il aimait Temari...il ne trouvait pas ça si mal, après tout, si c'était de l'amour, bien sûr. Il s'entendait bien avec la jounin, même si en apparence, ils étaient perpetuellements en conflits, et il irait même jusqu'à affronter une armée entière de Shinobis ennemis s'il l'avait comme coéquipière. Mais au fond, il se savait lâche. Il préférait réellement éviter la question...mais au fodn de lui, il n'avait qu'envie de savoir ce qu'elle pensais vraiment. La fatigue prit le dessus. Ne sachant plus quoi penser, il soupira. Temari était partie depuis déjà trop longtemps...Que faisait-elle? Il commençait à être inquiet.

*Je devrais peut-être aller voir...Non, peut-être aimerait-elle rester seule un peu...

Il réfléchit. Sortant sa lettre pour l'Hokage, et une autre feuille, il ajouta quelques mots sur le nouveau papier.

Comme je l'ai mentionné plus haut, je songeais à vous demander si je pouvais prendre quelques jours de vacances à Suna. La mission s'est déroulée avec succès, comme je l'ai dit aussi, mais c'était par pur égoisme que j'ai fait cette demande...je dois l'avouer à contre-coeur. La joie que j'eu de revoir Temari, qui compte parmi mes plus chères amies, ne pas m'a pas fait hésité quand à cette demande. Je voulais passer quelques jours de plus avec elle. J'ignore pourquoi, pour autent m'en douter, au fond...Mais au lieu de vous demander de refuser ma demande, comme le début de cette fin le laisse supposer, je vous demande au contraire de l'accepter, même en sachant cela. Je dois mettre de l'ordre dans ma tête...Et j'ignore pourquoi, mais je sens que Temari ne sait plus où elle en est aussi. Donc, je songeais à partir en mission avec elle, une mission de Suna...En revenant, je promet, même si ça me coûte tout de le dire, de faire une bonne dizaines de missions sans même songer à vous demander du repos. Mais bon, vous êtes l'Hokage, le choix vous revient. Et je m'y plierai, que ça me gonfle ou pas.

Shikamaru

*Ça alors, je ne peut pas croire que j'ai osé faire ça...Je suis en galère...En espérant que Tsunade me comprenne...

Il ouvrit la porte doucement, pour éviter que Temari entend celle-ci s'ouvrir, et pense qu'il s'en va, puis héla un garde. Il lui remti l'envellope, et lui demanda de la faire parvenir à l'Hokage par pigeon. C'était une missive urgente, prétexta-t-il. Retournant à l'intérieur, sa décision prise, il alla vers la cuisine, pour trouver Temari. N'était pas là, il chercha un peu, et la trouva assise dans sa chambre, sur le sol, les yeux clos. Le coeur lourd, Shika était conscient de la détresse de Temari, et il s'assit près d'elle, doucement. Il garda le silence quelques minutes, avant de parler, d'une voix qui n'avait rien d'ennuyé.

Merci pour l'hospitalité, Temari. J'apprécie vraiment.

Il ne savait pas comment aborder le reste. Non, il ne reparlerais pas de cette histoire à son amie. Car il était clair que c'était à ce propos qu'elle était mal à l'aise. Il décida de parler de son plan sans détour.

Mais je ne resterai pas plus d'une nuit. Non, car demain, toi et moi, on va demander à ton frère s'il a une mission pour nous. Ça me manque, toi et moi, sur le champ de bataille. Et j'ai hâte de voir si tu a progressée depuis la dernière fois. Tu veux bien?

Il déglutit.

Et aussi, j'ai osé envoyer une missive à l'Hokage pour lui demander justement si je pouvais rester avec toi quelques temps, histoire de faire cette mission. C'est certain qu'elle va m'en mettre pleins les bras rendu à Konoha, mais je n'ai pas envie de retourner tout de suite dans mon pays. Surtout que après totu le temps où on ne s'est pas vus, je n'ai pas envie de repartir après une journée. Car qui sait quand on aura la chance de pouvoir se reparler...


 
Revenir en haut
Sabaku No Temari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 13 Fév - 03:49 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Elle restait la, recroqvillée contre le mur de sa chambre, a coté du petit tas de sable présent sous la fenètre refermée quelques minutes auparavant. Son corps semblait mou, ne repondant plus a aucun mouvements. Elle n’avait même pas la force de pleurer. Pourquoi pleurer ? A force de se tourmenter et de se poser trop de questions sur un garcon qu’elle apprécit énormément, et dont elle ne voudrais pas tout gacher dans une histoire d’amour, de plus que le garcon ne le desirait surement pas, alors que Temari ne le savait pas vraiment. Sa lvre tremblait quelques peu et elle sela mordit pour essayer de faire ceser tout cela. Elle referma les yeux un instant, se laissant bercée par le bruit du vent, tenta de se concentrer exclusivement la dessus sans succes. Maleuresement, son invité restait sa préocpation numéro un. Elle se demandait bien se qu’il pouvais faire en ce moment, car elle était partie sans rien dire. Ses paupières se rouvrir alors d’un geste lent et Shikamaru se trouvais la, a ses cotés. Elle fit un léger sursaut car elel ne l’avait pas sentit arrivé, un peu logique car elle était un peu ailleur et inatentive a se qu’il se passait autour d’elle. Temari se tut, aucune paroles ne lui venait a l’esprit. Un silence .. Lourd …

Le jeune garcon du clan Nara fit alors meler sa voix a celle des grains de sables qui tapaient de temps en temps dans la vitre de sa chambre. Il voulais donc demander une mission avec elle a son frère cadet. Elle aussi elle aimait bien combattre aux coté de son ami, de plus qu’elle trouvais la foncon dont il controlait les ombres impressionante. Un léger sourir apparut au coin de ses lèvres et la Kunoichi de Suna ne fit que faire un signe affirmatif de la tête en l’agitant de au en bas, c’est vrai qu’elle en meurrait d’envie. Une mission avec Shikamaru, etre avec Shikamaru. Mais a la fin du récit du manipulateur d’ombres, elle ne savait plus quoi dire, ni quoi faire. Son visage qui était toujours en train de regarder, se perdre dans le vague cette fois se tourna rapidement vers celui de Shikamaru d’un geste vif, bouche bée face aux paroles du garcon. Peut etre n’avait t-elle pas de signification pour une personne ordinaire, mais pour Temari s’en était beaucoup. Car ce ton de voix et de telles paroles sortant de la bouche de Shikamaru, cela lui paraissait assez étrange qu’il soit si soudain gentil et veuille rester avec elle. Son regard n’arivait pas a se détaché du visage du Chuunin, le regardant, toujours aussi bouche bée. Son pied comencait a bouger de gauche a droite, une sorte de tic nerveux. Elle ne savait pas pourquoi, mais dans son regard elle y voyais un charme. Non Non Non a quoi pensait t-elle ? Elle essaya de se reprendre a articuler quelque chose.


Oui .. On ira faire une demande demain a Ga.. Kazekage-Sama. Mais ce soir il faudra que tu te repose .. du voyage. De plus que moi je t’apprécie vraiment..  
 
Et voila qu’elle se recommencait, comme quoi elle avait de plus en plus de mal a garder ses émotions. Des dernieres paroles quasi-incontrolée. Elle qui d’habitude cachait tres bien se qu’elle pouvais essentir et paraissait si fière d’elle. Devant de garcon, elle n’y arivait pas, sauf quand ils étaient sur combat. La Juunin du pays du vent se releva soudainement et fis face a Shika une fois debout et plaqua ses deux mains devant sa bouche, extrement confuse. En ce moment tout était bosculé dans sa tête et son cœur avec des battements un peu plus fort qu’a l’ordinaire. Elle avait une regard limite equaquillé et désolé. Elle souleva un peu ses maisn pour pouvoir parler :

A euh … Désolé pour … enfin … rhaa …  
Revenir en haut
Nara Shikamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 13 Fév - 17:25 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Un léger malaise planait dans le coeur de Shikamaru. La voir dans cet état, pour la première fois, c'était étrange. Elle qui d'ordinaire, si fière, était là, sur le sol, l'air abattu...Elle l'avait vu pleurer, une fois, mais lui, l'avait-il jamais vu ainsi? Elle ne pleurait pas, mais c'était tout juste. Ne sachant que faire, il préféra attendre qu'elle parle. D'une vois peu sûre, elle accepta pour la mission, mais elle voulait qu'il se repose avant. Il en avait d'ailleur intention, bien sûr. Il n'était pas en état pour repartir déjà en mission. Elle ajouta aussi une phrase qu'il lui fit douter encore plus de ses sentiments. Apprécier, c'était le terme qu'il utilisait pour lui dire qu'il l'aimait beaucoup, sans pour autent dire aimer, vu qu'il n'était sûr de rien...Mais bon, elle paru regretter ces mots, et elle se releva, confuse. Se relevant à son tour, il arborait une expression calme, mais à l'intérieur, il ne savait pas où donner de la tête. Que faire? Que dire? Encore une fois, cette situation était vraiment gonflante, mais différemment de l'habitude. Non pas qu'il était ennuyé, mais ne sachant quoi faire...Il se sentait vraiment en galère...Il sourit doucement, devant son air désolée. Elle n'avait pas à l'être. Tentant de s'expliquer, elle emmêlait les mots, d'une façon que Shika trouvait plutôt mignon. Il se ressaisit, soupirant.

Ça va, ce n'est pas grave...

Il ne savait pas quoi dire de plus. Ce genre de situation lui était incconnue, et pour le stratège de Konoha, c'était une des premières fois où il se retrouvait démuni d'un plan d'action. La fatigue était énorme, et il se sentait un peu étourdi. Était-ce sa présence qui rendait la jounin comme ça? Aurait-il dut venir? Non, il n'en doutait pas. Il était heureux de la revoir, et elle avait dit la même chose. Mais là, il ne savait vraiment pas quoi faire...

Je...Bon. Je suis désolé, mais je vais aller me reposer...Le voyage m'a vraiment fatigué, et je ne sais pas quoi dire...Ça va aller? Je peut toujours attendre un peu avant d'aller dormir, si tu as besoin de moi...

Pitoyable. Mais il voulait éviter de reparler de ce qu'il s'était passé...
Revenir en haut
Sabaku No Temari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 13 Fév - 22:00 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Il semblait l’excuser et la jeune fille au l’impression d’avoir un poids en moins, assez soulagée que Shikamaru ne s’atarde pas trop la dessus. Enfin elel ne savait pas si soulagée était le bon mot car elle avait comme l’impression de vouloir enfin mettre ses sentiments au clair, une fois pour toute. Mais Shikamaru lui semblait vouloir éviter ce sujet. D’ailleur il semblait vouloir allez se coucher, elle savait que ses paroles n’étaient que pure vérité, mais elel se demandait aussi si il ne s’en servait pas aussi comme diversion. Les passa une main sur ses couettes semi-ébouriffées avant de s’assoir au pied de son lit alors que Shikamaru se trouvait en face d’elle, debout. De sa main droite posée sur son lit, celle-ci vint s’agriper au drap pour ensuite le serrer vivement et fortement tout en serrant les dents pour s’enpecher d’avoir des réactions qui ne lui ressemblaient pas. Le regard turquoise s’était fermé et son visage incliné sur le sol. Alors que son point serrait d’avantage le bras, elle s’appretait a dire des paroles qu’elle finirait peut etre par regreter. Mais elle se devait de lui dire se qu’elle avait sur le cœur, elle pouvais lui faire confiance et se confier au jeune Nara. D’une voix non élevée pas pas trop faible non plus, elle annonca, sans que les paroles tremblotes, mais un léger ton de tristesse :

Shikamaru-kun, je .. je ne sais plus ou j’en suis. Depusi la derniere fois ou nous nous sommes parlés, je ne cesse de penser a toi, souvent … Quand je t’ai vu tout a l’heure dans la rue, j’en était vraiment tres hereuse surtout que je ne m’y attendait vraiment pas. Et depuis que tu a franchi la porte de chez moi, mais reactions sont étranges et incontrolées, je n’ai jamais été dans un tel état et je pense que tu l’a remarquer. Je ne sais pas se qu’il m’arrive … 

Apres son récit, elle rouvrit lentement les yeux et releva calmement la tête pour voir une éventuelle réqction chez le jeune homme. Surement n’aurait t-elle pas du lui avouer tout ca, surtout que cela n’avancerai pas a grand-chose, du moisn c’est se qu’elle pensait. Elle ravala sa salive bruyament de peur que Shikamaru ait une reaction négative sur les paroles de Temari. Même si elle ne le croyais pas ainsi, mais tout peut arriver. Elle en avait presque oublier les précédentes paroles en quoi que Shikamaru désirait se reposer. Sur ce moment la, elle se sentit énormément bête et stupide ; elle devait l’ennuyer car lui ne voulais qu’aller dormir ! De sa main droite elle se gratta le nuque et repris un air désolé.

Ah euh .. Désolé je dois t’ennuyer, va te reposer tu dois reprendre des forces pour demain, ne fais pas attention a se que je t’ai dis et dors bien … 
Revenir en haut
Nara Shikamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 03:03 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Une envie de fumer était bien plus grande en lui que la fatigue. Mauvais signe? Il se dit qu'il était peut-être temps à songer d'arrêter complètement de fumer...Mais ce n'était pas si pressant, pour le moment. Il y avait plus urgent à régler. Ce qu'il essayait d'éviter depuis le début de son arrivée devait désormais avoir lieu. Il savait ce qu'il devait dire. Ce que son coeur voulait qu'il dise.

Relève-toi, Temari. Cette position ne va pas à une fière Jounin de Suna.

Il s'approcha, et l'aida à se relever. Curieusement, son air ennuyé avait complètement disparu, seul un visage serein, et doux.

Et oublie cette histoire de repos...C'était un prétexte pour éviter tout ça...Tu sais, j'ai toujours été un tire-au-flanc exceptionnel...Mais bon, comme tu as parlé, c'est mon tour, je crois...À vrai dire, moi aussi, je ne sais pas...C'est vraiment étrange, tout ça, car j'ai toujours eu une opinion plutôt mauvaise des femmes...Mais s'il y en a une qui a su me montrer que j'avais tort, c'est bien toi, Temari. Depuis quelques temps, mon esprit est souvent tourné vers toi...

Il leva la main, et frôla sa joue.

Sourit, Temari. Ça te va bien mieux que cet air. Je...je ne dit pas que ça ne te va pas bien, non plus!

Il baffouilla. Se frottant le derrière de la tête, il se reprit.

En fait, tu m'a fait changer en tout point, de ma façon de penser, à ma façon d'agir. Nul doute, malgré mes échecs, je suis fait pour être Shinobi. Et depuis le combat contre le quatuor d'Oto, j'essaie sans cesse de m'améliorer...C'est gonflant, car avec ma nouvelle popularité auprès de l'Holage concernant mes talents...je n'ai plus de repos, mais bon...Peu importe l'endroit où je me trouvais, où le moment, nos discussions me manquaient, tout comme simplement ta présence. Je ne sais pas ce que cela signifie, du moins, je m'en doute, mais un côté de moi...enfin...

Il reprit contrôle de lui-même. Il s'égarait dans ses paroles, ne sachant pas en quel ordre aborder le sujet...

Non, tu ne m'ennuie pas. Au contraire, même si je me doutais de ce qui te mettais dans cet état, je suis quand même surpris. Au départ, je croyais que c'était mon apparition innatendue qui te mettait mal à l'aise, que j'aurais dut avertir avant de passer...

En vrai, il sentait qu'il l'aimait. Il le savait. Mais...elle était de Suna, et lui de Konoha. Et même si c'était des pays alliés, la distance à parcourir était grande. Et avec leur occupation de ninja, c'était compliqué...Et même pour elle, était-il prêt à déserter? Il en doutait...
Revenir en haut
Sabaku No Temari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 03:46 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

La jeune Temari ne resta pas en position assise bien lontemps car Shikamaru la fit se relever contre son gré et la jeune blonde se retrouvait maintenant face a lui, honteuse. Il pris alors la paroles pour commencer un long récit. Les yeux turquoise de la Juunin ne cessaient de fixer la nouvelle expression de Shika avait maintenant surle visage. Une expression différente des habitudes, elle tellement habituée a voir cette air ennuyé et extremement agacant, que en le voyant ainsi, elle ne pouvais penser que cela ne le rendait qu’adorable et agréable. La main du jeune homme vint froler sa joue alors, et Temari sentit qu’elle allait a nouveau avoir une bouffée de Chaleur. Elle fit donc un léger sourire mais ses yeux se retournèrent a nouveau pour comptempler le sol alors que les paroles du garcon se succédaient. A chaques mots le cœur de Temari battait de plus en plsu fort dans sa poitrine, c’était limite si elle n’allait pas se mettre soudainement a trembler. A la fin de ses paroles, Temari restait a nouveau bouche bée, alors Shikamaru éprouverait peut etre des sentiments pour elle ? En tout cas de son coté, ses sentiments semblaient de plus en plus apparents et voyant. A présent elle ne pouvais plus se voiler la face, elle était amoureuse du manipulateur d’ombres. Mais il est rai que débuter une relation entre les deux jeunes gens serait assez dificile, car toujours ce problème : la distance Suna-Konoha. Et maleuresement sur ce point la il n’y avait pas vraiment de solution de plus que le Hokage et le Kazekage ne permeterais pas des allers-retours sans cesse entre les deux villages car les missions passaient avant tout et se priver de deux effectifs qualifiés serait vriament bête. Mais elle s’efforcait de ne pas y penser, ce soir il n’y avait que elle et lui, au diable toute cette histoire de mission et de ninja. Elle releva la tête alors pour voir a nouveau son visage et parler d’une voix assez douce et essayant en même temps de paraitre amusée alors qu’un sourire se dessinait sur ses lèvres.

Ce sentiment que j’éprouve envers toi .. Ce serait l’amour ? Je crois … 

Dehors, le soleil ardent du pays du sable s’était couché et la nuit avait fait son apparition. Bien que les journée soient extrement chaude, les nuits du village situé en plain désert étaient glacée, il fallais donc eviter de sortir a une tel heure. On n’y voyais plus vraiment grand-chose dans la chambre, mais grace a l’eclat de la lune elle pouvais distinguer clairement le visage du garcon. De sa main droit elle vint se frotter le bras gauche, semi-genée. Jamais elle n’aurait imaginé avoir une telle discussion avec Shikamaru Nara, jamais elle n’aurait crue tomber amouseuse de lui et surtout, jamais elle n’aurai cru pourvoir dévoilé ses sentiments. Mais elle savait qu’il ne se moquerait pas, pas cette fois, pas dans un moment aussi serieux. Une relation debuterai-elle entre les deux jeunes gens ? Ou alors toutes les contraintes les empecherai t-il d’etre ensembles, ou peut etre que Shikamaru ne le désirait pas. Elle y pensait a tous ca, qu’ils ne se voyais pas souvent, que leur vie de ninja était vriament importante, mais en ce moment, elle s’en moquait pas mal ! Elle passait au dessus de tout ca, car c’est selement maintenant qu’elle avait un moment seule avec le garcon. Elle ne bougeait pas comme fixée sur place et attendait une reaction du jeune Nara au fait qu’elle lui avait avouer qu’elle pensait avoir des sentiments envers lui. Une hypothèse qui se confirmait au fur et a mesure qu’elle l’observait. Mais néanmoins elle ne se voyais pas vraiment faire des choses que fond tous les couples avec Shikamaru. L’envie de l’embrasser commencait soudainement son apparition, mais la Kunoichi secoua vivement la têe pour se chasser cette idée de son esprit. Non .. toutes ces choses de couple telles que s’embrasser, elle n’y arriverai pas .. Même si au fond d’elle elle le désirait … Elle ne savait plus quoi dire, comme pas mal de fois aujourd’hui.

Shikamaru-kun … 
Revenir en haut
Nara Shikamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 22:02 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

L'émotion, due à sa presque déclaration, passée, il se surpris à guetter la réaction de son amie. Celle-ci semblait plutôt surprise, en fait. Quoi de plus normal, après tout. Qui aurait pu se doutter d'un tel élan de courage de la part du chunin? Et surtout, vu la façon dont il parlait des femmes, ce genre de mots étaient plutôt innatendu. Tête d'ananas repris presque son air ennuyé. Il venait de le faire, et se sentait presque libéré de la pression qu'il s'était lui-même créée. Et bien, cette journée qui avait commencé avec la chaleur, et la lassitude, se terminait de façon assez étrange au goût du manipulateur des ombres. Si celui-ci était un as pour s'en sortir en combat question stratégie, pour ce genre de chose, il avait besoin encore d'un peu de révision. Et il hésitait encore à la suite. Alors? Qu'en était-il du reste? C'était bien beau, tout ça...mais il restait toujours quelques problèmes de distance, et de devoir...Une lueur d'amusement dans le regard, il repris la parole.

Il rit, franchement. Il se demandait quoi dire, en fait. La joie se mêlait à la confusion, la fatigue au stress...Mais le bonheur était grand. Il s'était libéré d'un poid. Et Temari semblait ressentir quelque chose aussi. Pour une des rares fois dans son existance, une situation qu'il aurait considéré comme gonflante lui apportait beaucoup. Mais malgré tout ça, il restait bien un mais...Secouant la tête, la jeune maîtresse des vents semblait tout aussi dépassée. N'étant pas doué pour prendre des initiative, il laissa un silence gêné planer...Elle supposait que c'était de l'amour, et lui aussi. Mais...ce qui devait restait dans sa tête, tout comme lui, c'était le problème de la distance. Soupirant légèrement, sachant que Temari n'aimait pas ce signe d'ennui, il cherchait ses mots.

La distance...Et le devoir. Surtout, après mon escapade, ou presque, de Konoha, la vieille Tsunade va m'innonder de boulot à mon retour...Mais au moins, je suis libre pour quelques jours. Je propose que nous devrions en profiter pleinement avant de prendre une décision.

Toujours prudent, cette proposition lui semblait plutôt bonne. Car s'ils se laissaient bercer par leurs rêves, et espoir, ils pourraient en souffrir bien plus qu'ils pouvaient imaginer. Qui sait quand ils se reverront?
Revenir en haut
Sabaku No Temari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 15 Fév - 02:01 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Shikamaru semblait avoir le même opinion sur le fait que trois jours de marche qui les séparait ne serait pas forcément évident. La même opinion ? Presque .. Car si lui pensait qu’il fallais éviter de devenir dépendant de l’autre, sous peine de se faire souffrir au départ du jeune homme. Temari elle pensait plutôt qu’il aurait fallu profité de ce genre de situation si serait extremement rares pour les deux jeunes gens. Ils restaient toujours l’un en face de l’autre même si Mr.Nara avait repris son air habituel et que l’envie qu’il se mange une technique avec son éventail était brulante, elle se retint. Durant un instant, les deux ninjas avaient eu un comportement qui changeait deleur habitudes. Mais Temari, se rendant bien compte de ses réactions, se gonfla soudain les deux avant de soupirer bruyamment et fis de cette facon, disparaitre toutes traces de rougeur ou de gêne apparente et repris alors son air habituel. Elle dévisegea le garcon un instant et se dis qu’il ne fallait pas repenser a toute cette discusion qu’ils avaient eu. Ils devaient se coucher pour demain etre en pleine forme pour leur prochaine mission a deux, chose qui avait manqué au couple, enfin sans savoir si on pouvait les nomer ainsi a présent car Temari ne comprenait pas réelement la situation.

Puis, soudainement, elle fis deux pas pour atterir derriere, dans le dos de Shikamaru. Et sans que celui-ci n’ait eu le temps de réagir, la blondinette aux quattres couettes se mis a le pousser jusqu'à la porte de sa chambre, pour faire oublier la discussion. Et celui-ci expulsé de sa chambre, Temari referma, non sans violence, la porte de sa chambre. C’est vrai que dans ce genre de réaction, Shikamaru a surement bien raison quand il dit ne jamais comprendre les femmes.

Bonne nuit ! 
 
* BAKA BAKA BAKA ! * 
 
Elle hurlait presque. La porte refermée, elle s’adossa a celle-ci et soupira alors. Elle s’avanca alors vers la fenetre pour admirer la rue de Suna et plus particulierement le ciel foncé. La température commencait a baisser de plus en plus, jusqu'à parraitre glacée. Mais Temari ne s’en préocupait pas, de toute facon elle y était habitué a ce changement de climat, nuit et jour. Et puis, son esprit était ailleur, ses yeux plutôt dans le vague, pourtant, elle ne pensait a rien, elle se forcait de ne penser a rien. Cette discussion, elle était surement une erreur, peut etre le sujet n’aurait t-il jamais du etre abordé ? Elle referma les yeux et sa main droite vint doucement se lever pour se poser sur son cœur, dont les battements semblaient revevenu calmes, enfin … Elle fit un leger sourire et garda cette position quelques minutes. Shikamaru devrait surement dormir maintenant dans cette chambre voisine a la sienne, vu que le someil il ne s’en prive jamais. La kunoichi n’avait pas vraiment l’envie d’aller dormir, mais si le lendemain ils allaient effectivement partir en mission, passer une nuit blanche ne lui serait pas vraiment favorable si elle voulait montrer a quel point elle s’était améliorée depuis cette derniere fois ou ils avaient combattu ensemble. Et puis si le garcon dormait, du moins elle trouvais sa logique, elle ne tarderai pas non plus même si elle se demandait si s’endormir serait chose facile avec ces évenement de la journée ..
Revenir en haut
Nara Shikamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 15 Fév - 02:31 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Et tout s'était passé un éclair. Sans que le jeune Nara ne comprenne ce qu'il lui arrivait, il fut expulsé de la chambre. Soupirant, il se mit à sourire. S'il était heureux de pouvoir enfin aller se restaurer, il ne comprennait rien au bout du compte. Avait-il gaffé? Possible. Mais au moins, ils n'allaient pas prendre de décisions ce soir. À vrai dire, s'il était de Suna, Shikamaru n'aurait pas hésité. Mais là...Malgré tout, il savait que si Temari l'avait voulu, il lui aurait promi de passer le plus souvent la voir. Au risque de se faire incendier par Tsunade. Il regagna sa chambre, à pas lents. Ne comprenant toujours pas dans quel situation il se trouvait, il referma la porte doucement. La dernière réaction de Temari le troublait un peu. Certes, il la reconnaissait bien là, à son impulsivité. Mais une partie de lui était déçue, en même temps. Soupirant davantage, il retira sa veste de ninja, qu'il portait depuis le début de la journée, et la posa sur le dossier d'une chaise, et dénoua ses cheveux. Il avait en dessous un t-shirt noir uni. Baillant, il allait se mettre au lit, mais préféra s'asseoire sur la chaise, bras sur le dossier qui se trouvait face à lui (et non derrière comme on s'asseoit normalement). Il ne se sentait plus fatigué. Du moins, si, mais il savait qu'il ne dormirait pas. Il pensait qu'il avait perdu du temps à tout dévoiler, comme ça...Du moins, il ignorait ce qu'i lse passait, et cela l'ennuyais gravement. Maudissant le fait qu'il ai finit par tomber amoureux, il tâtonna dans une poche de son pantalon afin de sortir son paquet de cigarettes. Cigarette au bec, il se rapella que Temari lui avait interdit de fumer à l'intérieur. Il reposa alors le paquet, et la cigarette, sur le bureau. Ses cheveux lui tomba dans le visage, il se demandait s'il allait les renouer, mais décida de laisse tomber. Il essayait simplement d'oublier ce qui s'était passé. Mais malgré ses pathétiques essais, il y était incapable. Jurant tout bas, il se leva, puis s'approcha de la fenêtre. La nuit était tombée depuis peu, et la lune éclairait faiblement la chambre. L'air neutre, au fond de lui, il bouillonait. Il ne comprennait pas...Pour résumer, il savait que la jounin l'aimait bien. Et il ressentait la même chose. Mais il ne saisissait pas tout...Peut-être l'avait-elle mal compris? Pour l'instant, il devait trouver le repos. Il aurait tout le temps de lui reparler demain. Il ne défit pas le lit, et se coucha totu habillé, bras derrière la tête. Mais après 10 minutes de pas sommeil et de questionnement, il se releva, en jurant encore. Il pris le paquet de cigarette sur la table, puis sortit de la chambre. Il traversa la maison, puis sortit. Il prit appui sur un mur, puis s'alluma une clope. Savourant la brève satisfaction qu'elle lui apportait, il songeait que depuis le temps, il s'y était habitué...Un peu trop, même. Malgré le froid de la nuit, il se sentait bien, avec son t-shirt. Il regarda la nuit sans nuage. Pour une des rares fois de son existance, Shikamaru se trouvait perdu, sans plan de secours. Il n'avait aucune idée de ce que lui réserverait le lendemain...Et il se demandait s'il souhaitait tant que ça le savoir...
Revenir en haut
Sabaku No Temari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 15 Fév - 03:12 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Apres un long moment passé devant sa fenetre a essayer de se vider la tête, sans réelement un vrai succes, elel songeait sérieusement a se coucher. Etant donner la tempete de sable de tout a l’heure, Temari, pied nus, avait ceux-ci dans le petite tas de sable au pied de son carreau sans même l’avoir remarqué au début. Elle fit donc un pas en arriere et se frotta le dessous des pieds pour enlever tout les grains de sables, elle ne ferait pas le menage maintenant. Sa main droit vint actioner la poigné pour ouvrir la fenetre, laissant l’air glacé penetrer dans la demeure. Se mettant en position accroupis, elle essaya de rassembler le plus gros tas possible pourrejeter le maximum de sable a travers la fenetre. Ceci-fait, sa tête blonde passa au travers de l’ouverture pour pouvoir saisir les volets. En tournant son visage vers la gauche, elle y apercu Shika, fumant sa cigarette, les cheveux détaché, la premiere fois qu’elle le voyais ainsi, alors qu’elle le croyais endormit depuis lontemps, mais non il était la. Peut etre que fumer était devenu indipensable pour lui depuis le derniere fois. Elle se prefera ne pas s’y attarder et avant que le Chuunin n’ait pu remarquer la Kunoichi, elle attrapa les deux volets pour les faire refermer dans un léger grincement. La piece se retrouva alors dans le noir complet. Connaissant son habitation par cœur, elle se faufila jusqu'à trouver son armoire d’où elle extirpa par conaissance, sa chemise de nuit. Elle enleva alors sa tenue du jour, qui est assez complexe a retirer, pour l’échangé avec sa tenue de nuit, noire, simple chemise de nuit avec un short de la même couleur en dessous pour passer la nuit, n’aimant pas dormir habilée. Ses mains vinrent alors détacher ses quatres couettes, unes par unes, laissant les élastiques tomber au sol. Elle grimpa sur sur lit mais ne s’y allonga pas. Elle était assise et repliée, les genoux contre la poitrine et ses bras entourant ceux-cis, posant son menton dessus. Elle semblait a nouveau pensive, peut etre n’aurait t-elle pas du expluser le garcon de Konoha ainsi ? Oui de Konoha .. un village a trois jour d’ici, un village a qui elle devait une dette. Effectivement car la fois ou son frere s’était fait enlevé et que son autre frere avait été gravement enpoisonné et qu’elle avait surement faillis etre la seule survivante de la famille, Sakura Haruno devenue disciple de l’Hokage avait reussi a extraire ce poison alors que Naruto, la Team Gai et compagnie avait sauver son frère. Elle leur devait tout, a ce pays allié au sien. Elle secoua vivement la têtepour chasser cela de son esprit, elle s’égarait. Mais le chose principale revenait, et celle la elle n’arrivait jamais a la chasser, cette satané pensée de celui dont elle était tombée amoureuse. La manipulatrice du vent se repris et se faufila alors dans ses draps et s’y installer confortablement, même si elle aurait bien aimé dormir au coté du Chuunin, elle n’oserai jamais le lui demandé, par amour-propre, même si elle en creuvait d’envie au fond d-elle et qu’elel n’aurait pas été contre le fait qu’il partage son lit, meme si ce genre de chose était assez tôt alors que les deux ne savait pas exactement si ils étaient ensemble mais une chose était sure, c’était que chaqu’un avait dévoilé ses sentiment a l’autre. La jeune blondinette ferma lentement ses yeux turquoise et essayé de se faire bercer par le sommeil, le visage ennuyé de Shikamaru lui donnait tout de même le sourire et l’aidait a s’apaiser, espérant toutefois, pouvoir mettre les choses au clair …

Non ! Elle n’y arrivait pas ! Elle ne pouvait pas dormir ! N'y pouvant plus tenir et se moquant de la tenue dans laquelle elle se trouvais, elle bouga vivement les draps pour pouvoir se relever. Elle se retenait de taper des pieds. Temari pris alors une grande inspiration et sortit de la chambre en trombe, sans vraiment savoir se qu’elle fesait, elle se laissait guidée par son cœur, il lui était impossible d’attendre le lendemain. La porte d’entrée franchie, elle constata que Shikamari n’avait pas bouger, cela devait l’étonner de la voir apparaitre ainsi, mais l’envie fut trop forte. Les sourcils légèrement froncés, elle se placa devant Shikamaru, attrapa sa cigarette pour la jeter au loin soudainement. Elle le saisit par le col de son T-shirt noir et le regarda dans les yeux, assez sévèrement en attente d’un réponse franche. Elle s’exclama alors, pensant qu’elle regretteari peut etre son acte par la suite, surement demandait-elle cela assez brutalement, mais au fond on ne change pas une Temari, ni un Shikamaru !

Alors ! On est un couple ? Oui ou non ! 
Revenir en haut
Nara Shikamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 15 Fév - 04:29 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Le calme de la nuit avait son côté enchanteur. Comment aurait-il pu se douter que ce même calme finirait par être oblitéré par une bourrasque de vent passionnée? Bref, continuant son acte de fumerie nocturne, il songeait encore, l'air maussade, à la petite discussion qui avait eu lieu dans la chambre. Essayant de ne plus y penser, il songea à ce que pouvait bien faire ses amis en ce moment. Choji et Ino étaient sur une grosse mission, et Naruto, aux dernières nouvelles, était lancé aux trousses de l'Akatsuki avec l'aide de sa team et de celle de Shino. Il aurait voulu être de la partie, aussi, curieusement. Pour assister à la "fin" de l'Akatsuki, bien sûr. Mais pour sa part, il avait fait le nécéssaire, déjà, en les débarassant d'Hidan. Son plus joli coup. Souriant, il songea qu'il venait d'oubleir cette histoire, puis se tappa le front. Car en pensant qu'il avait oublié tout ça, il y avait justement repensé. Et ça lui fit repenser à Temari. Ce n'était pas comme si il trouvait cela déplaisant...Seulement, ça ne l'aiderais pas à dormir.  Il allait reprendre une puff quand la porte s'ouvrit rapidement, et Temari projetta justement la cigarette de Shika au loin. Le soulevant presque du sol, celle-ci le fixait étrangement, puis, rapidement, elle lui posa une question directe, qui ne laissait choix qu'à une réponse directe. Trop surpris pour répondre, le coeur battant la chamade, Shika resta bouche-bée. L'intrusion (à l'extérieur?) de la jeune fille l'avait fait sursauté, et la manière dont elle l'avait "assailli" était encore plus troublante, même venant de Temari. Mais ce qui le rendait encore plus dans cet état, c'était cette question, qu'il espérait mais en même temps redoutait. Et surtout, il n'était pas en état de pouvoir peser le pour et le contre. Mais de plus, il n'y avait qu'une réponse qui brûlait au fond de lui, en fait. Et il aurait assez de temps pour pouvoir les régler, les problèmes qui allaient avec sa décision. Dos au mur, il se mit à rire.

Hé bien...Tu es redevenue la Temari habituelle... Et je le redit, ça te va mieux que l'air de totu à l'heure.

Il se dégagea, puis remarqua que ses cheveux était détachés. C'était la première fois qu'il la voyait ainsi, et franchement, il commençait à se demander pourquoi il n'aimait pas les femmes, avant. Tout à fait ravissante.

Je pense que ce serait plus galère pour nous de se laisser comme ça que de devoir négocier des missions communes avec nos patrons. Et au fond de moi, je sais que je ne serais pas capable...

Il se rapprocha, remit de ses émotions. Heureux, il souriait doucement.

Et puis, j'ai eu ma dose d'incertitudes de la soirée, alors finissons en! Si tu le veux bien, je n'aurais aucune objection à laisser éclater nos sentiments au grand jour. Car au fond, je suis sûr de ma réponse. Je t'aime...
Revenir en haut
Sabaku No Temari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 15 Fév - 16:13 (2008)    Sujet du message: Chez Temari Répondre en citant

Elle l’avit tout d’un coup saisit par le col, geste un peu brutal mais Temari restait dans son implusivité. D’aileurs comme le lui avait fait remarqué Shikamaru, cela était beaucoup mieux que le fait de la voir tremblante et perdue comme tout a l’heure. D’ailleur il se mis soudainement a rire, et Temari ne savait pas vraiment comment prendre la chose, rigolait t-il a cause de sa question ou de la voir s’agiter a nouveau, retrouvant les habitudes ? D’ailleur a son rire, elle le lacha soudainement et mis alors ses mains derriere son dos. Il la regardait, et elle aussi d’ailleur. Son regard se tourna un bref instant sur la cigarette explusée a quelques metres d’eux, et elle-même trouvais ses reactions parfois peut etre un peu trop violente. Puis son attention se reporta de nouveau vers le Chuunin alors qu’il reprenait la parole. Lui aussi semblait en avoir eu assez de ce poser des question, Temari avait donc bien fait de se relever et mettre les choses au clair, surtout que les deux derniers mots qu’il avait prononcé en vallait la peine. Illui avait avouer clairement qu’il l’aimait, enfin. Posan sa main droite a sa poitrine elle sentait que son cœur comment a avoir a nouveau un rytme de plus en plus accéléré. C’était bien la premiere fois qu’un gacon lui fesait une déclaration, et d’autant plus étonant venant de la part du garcon du clan Nara ! Cette fois, les rougissements étaient vraiment incontrolables, et bien voyant malgré la nuit. Elle ne voulais pas le faire montrer pourtant et se contentait de maintenir se regard sévère pour compenser avec les rougeurs. Puis finalement, elle préféra abandonné de jouer la fiere un moment, et regarda un moment le sol apres que son regard ait repris une expression normale.

Moi aussi je … 
 
Elle releva la tête pour a nouveau de voir et se raprocher d’avantage jusqu'à se trouver a quelques centimetres de Shikamaru, sa tête inclina que tres légèrement vers le haut pour avoir son visage en face du sien et bien voir la noiceur de ces yeux.

Idiot ! 

Elle n’avait pas vraiment parlé fort mais le volume avait un peu aumenté par rapport aux trois mots précédents. De sa main droit elle vint alors saisir a nouveau le T-shirt du garcon alors que l’autre main se posait sur son épaules. Surement allait-elle de nouveau comettre un acte iréfléchi ? Elle s’en moquait pas mal, elle fesait la premiere chose qui lui passait par la tête. Elle le poussa pourle coller au mur encore plus qu’il ne l’était déjà et par caprice elle s’approcha soudain des lèvres de Shikamaru qui avaientprecedemment eu une cigarette au bec, pour finalment les capturer avec les siennes. Sans demander l’avis de son compagnon …
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:25 (2017)    Sujet du message: Chez Temari

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com