Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> oO - Oto - Oo -> Oto -> Rizières
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 23 Fév - 00:54 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

Après avoir quitté Konoha et le village de Kusa, Shiori partit ensuite en direction du pays du Riz. On ne pouvait que reconnaître que sa façon de voyager était pour le moins désorganisée. Au lieu d'aller de pays en pays en suivant une logique géographique qui lui supprimerait de nombreux kilomètres inutiles, la demoiselle avait pris le parti d'aller où bon lui semblait, sans se rendre compte qu'elle avait fait un énorme détour pour revenir en direction du pays du Riz.  
 
Pourquoi d'ailleurs le pays du Riz, qui n'avait pas une bonne réputation, puisque c'était là - bas qu'était caché le village d'Orochimaru, allié de Suna hier, ennemi aujourd'hui (quoique selon certaines rumeurs, il était mort.... mais que croire avec tous ces gens qui prétendaient tout savoir ? ) ? Une seule bonne raison : elle avait entendu dire, du côté de Kusa, que la fête du Saké aurait lieu bientôt là-bas. En voyageant, elle avait eu confirmation de la fête en question et n'avait qu'une idée : aller là bas et participer à la fête. Qui disait Saké, disait bon repas, bonne poillade (enfin il fallait l'espérer....) et franchement, elle avait bien besoin de rire. Les fêtes entre Juunin de Suna lui manquaient énormément....alors elle n'allait pas rater l'occasion de s'éclater en beauté à l'étranger !  
 
Après des kilomètres de marche,  alors que la nuit tombait, elle vit enfin l'endroit que des autochtones lui avaient indiqué, le lieu où la fête battait son plein....Les rizières. A proximité des champs de riz immergés étaient installés des estrades, des tables, des stands de vente de produit en tout genre, des bars improvisés, un espace large inoccupé (probablement pour permettre de danser), ainsi que des restaurants plus ou moins raffinés. Plus loin, il y avait une immense prairie où des tentes étaient installées, et plus à l'Est, des maisons allumées indiquaient par un panneau qu'elles accueillaient les fêtards pour la nuit. La lumière du jour baissant, les paysans des Rizières et les organisateurs de la fête allumèrent de nombreuses petites lanternes posées à même le sol ou suspendues à l'aide de cordes, comme une guirlande lumineuse. Shiori resta plantée devant ce spectacle pendant un petit bout de temps, jusqu'à ce qu'elle soit dérangée par un bruit inopportun.  
 
* Glouuuupppps * 
 
Elle soupira et parla à elle-même (à voix haute cependant). 
 
- D'accord, l'estomac....avant de te noyer dans le Saké, on va te remplir un peu.... 
 
Shiori fit quelques pas avant de trouver une auberge qui ne payait pas de mine mais dont les prix étaient aussi alléchants que l'odeur. Elle avança jusqu'à une table mais faillit chuter à terre à cause d'un pied qui dépassait d'une chaise et qu'elle n'avait pas vu.... 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Fév - 00:54 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Uharada Darahau
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 24 Fév - 17:15 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

Oto, le pays du Riz? C'était pas le pays du Son? Mais bon, cela n'avait aucune importance pour l'homme qui faisait route vers le territoire du serpent. Celui-ci étant mort, selon les rumeurs, il n'y avait plus rien à craindre...Mais n'empêche, c'était en ayant des certitudes, et non des suppositions, que Kumo avait été parmi les pays les plus forts depuis si longtemps. Darahau était donc en route pour Oto, afin de vérifier par lui-même des dires qui circulaient. La cape flottant au vent, capuche rabaissée sur sa tête, le jounin aperçut un attroupement au loin. Souriant, se grattant songeusement la barbiche, il eu une exclamation de joie. Une fête! L'élément dans lequel l'étrange individu se sentait le mieux. Il retira son capuchon, puis sa cape, qu'il lança derrière lui, dévoilant une armure de ninja orange, une lance merveilleusement ouvragée, un corps musclé, et un visage plutôt moche. Souriant bêtement, il se mit à courir en direction de la population. Il se prit soudain les pieds dans un bourbier, et tomba tête la première dans la rizière, se relevant, souriant, il rit un bon coup, en enlevant la boue qui lui restait sur le corps.

Bwahahahahahaaaaaaaaaaaaaaaaaaar! Une fête, une fête!

Il se remit à courir de plus belle, avec un air niais, et dépasa les premiers badauds. Les yeux éluminés, l'homme plutôt mature avait vraiment l'air d'un gamin. Il lança un hurlement de joie, qui fit fuir les curieux, puis courrut en direction d'un stand. Des boissons s'enlignaient sur la table, et Darahau en prit un verre. Il but d'une traite, et se mit à rire. Il se souvint de son air dégoûté face au
pub à Suna. Il avait alors dit à Kankuro qu'il ne buvait pas. Chose presque fausse. Il ne buvait pas en présence de mineurs, seulement. Pourquoi? Aucune idée. Cétait surtout pour préserver l'innoncence de la jeunesse. Mais bon...Il avait déjà l'air un peu bourré à son habitude, alors être bourré pour vrai, ça ne lui changeait pas de son habitude. Et pourquoi était-il comme ça? Simplement pour ne pas perdre son imagination, et son innocence. Il jugeait que c'était le problème de nos jours. Car en vrai, il était un sage...Il se remit à courir, son ventre soudain curellement vide...Il se dirigea vers une auberge pas mal correcte, et s'assit à une table. Il commanda un repas local, mais l'attente était vraiment trop longue...Trooooooooooooooooooooooooooooooooooop loooooooooooooooooooooooooooongue, songeait-il. Alors, une femme à l'air jeune, mais adulte totu de même, entra. Rigolant, Darahau laissa déposer son pied de la table, et rit fortement de l'air qu'elle fit quand elle manqua tomber. Essuyant une larme de rire, il s'excusa presque.

Yihoho! Vous ne faites pas attention quand vous marchez! Il y a toujours des pieds qui sortent des tables dans les restaurents! Bon, pour la peine, Darahau va vous payer le repas! Vous n'en voulez pas à ce pauvre Darahau? L'ennui est le pire ennemi de Darahau...et l'attente du repas est ennuyeux!
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 24 Fév - 22:04 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

Grâce à ses talents de ninja, Shiori parvint à se redresser tant bien que mal, puis tourna la tête vers la personne qui avait plus ou moins volontairement fait ce geste. Vu son visage hilare, c'était forcément volontaire. Il en pleurait même, tellement c'était amusant. Shiori l'observa attentivement : il était moyennement âgé, des yeux verts brillants (à cause des larmes, peut-être), le visage pas tout à fait fin, avec une petite barbe. A part Rinji, elle n'avait pas beaucoup rencontré de canon de beauté pendant son voyage. Mais parfois, ça avait du bon, car même si elle aimait bien Rinji, elle avait besoin d'une compagnie plus rigolote, et en tout cas, cet homme semblait plus respirer le délire que l'atmosphère morbide d'un cloître de bouddhiste.  
  
- Yihoho! Vous ne faites pas attention quand vous marchez! Il y a toujours des pieds qui sortent des tables dans les restaurents! Bon, pour la peine, Darahau va vous payer le repas! Vous n'en voulez pas à ce pauvre Darahau? L'ennui est le pire ennemi de Darahau...et l'attente du repas est ennuyeux!
ah ah !! Voila le masque qui tombait ! L'homme voulait juste une compagnie le temps d'un repas ? Qu'à cela ne tienne, Shiori adorait rencontrer des gens et s'amuser jusqu'à en perdre la raison. D'ailleurs, la fête du Saké était réservée aux fêtards, alors autant y faire honneur. En tout cas, si Shiori n'avait rien bu pour le moment, il semblait que le fameux Darahau avait déjà pas mal commencé à consommer. Impect, elle aurait une longueur d'avance. Et un repas gratuit ! Comment refuser une telle offre ? Il faudrait vraiment être idiot.

- Très cher Darahau, vu la façon dont vous m'invitez, je ne vois pas comment refuser. Ça serait impie, à la fois pour vous, pour moi, et pour cette fête ! Mais si vous me payez le repas, je paierais au moins le Saké. C'est de bonne guerre !

Ni une, ni deux, elle prit place sur le banc opposé à celui de Darahau, de sorte qu'ils étaient l'un en face de l'autre. Shiori afficha un grand sourire, amusée de l'étrange personnage à la bonne humeur communicative, qui avait pourtant presque le double de son âge. Même les vieux savent s'amuser, pensa-t-elle.

- Moi, c'est Shiori. Et je déteste attendre, alors attendons à deux. Comme ça, le temps sera plus court et on pourra se plaindre à deux de l'attente.

 
Elle se saisit d'un menu qui trainait sur la table d'à côté et chercha ce qui lui plaisait dans le menu, mais ne connaissait même pas la moitié des plats. Elle se mit à pianoter avec ses ongles sur la table, par impatience avant de regarder Darahau droit dans les yeux.   
 
- Vous avez déjà commandé ? Car je n'ai pas une seule idée de ce que je peux manger dans cette auberge.   
 
Revenir en haut
Naara Tsuki
Yuki No Kuni (Modo)
Yuki No Kuni (Modo)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 79
Localisation: Just Behind You
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 23:57 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

"Du riz... De toutes les sortes possibles et inimaginables... Je vous conseille le riz cantonnais... C'est un bon plat et le plus rapidement servit..."

Avait répliqué une voix assez jeune derrière la jeune femme aux cheveux rouges. Tsuki se tenait debout derrière elle, un menu à la main. La jeune Naara regardait la jeune femme et l'homme en face d'elle. Son visage resta neutre mais néanmoins, elle ne put s'empêcher de se demander ce qu'une aussi jolie jeune femme faisait un homme... Comme lui... De plus, il semblait complètement cinglé, parlant de lui à la troisième personne. Tsuki se mit à la hauteur de Shiori, portant son bandeau de Yuki sur le bras gauche, aujourd'hui. Elle baissa légèrement la tête et eut un léger sourire. Puis, elle déclara :

"Sinon... Si vous préférez un plat plus consistant... Je vous conseillerais alors des Donburi... Il y a en a de différentes sortes... Au poisson... Au Tenpura... Au Boeuf... Ou au Porc... Mais, toujours à base de riz..."

Tsuki haussa légèrement un sourcil. Quoi de plus normal quand on était dans le Pays du Riz, me direz-vous ? Rien... Juste que c'était comme ça... Mais, à voir la manière dont Tsuki parlait des plats alors que son menu était fermé montrait clairement qu'elle s'y connaissait ou, tout du moins, avait séjourné plusieurs et pendant longtemps dans ce pays. Un large sourire joyeux s'afficha sur le visage de la jeune Chunin qui dit alors :

"Je m'ennuyais un peu... Avant de rentrer dans cette auberge... Certes, c'est la Fête du Sake... Mais, il n'y a personne pour me transmettre sa bonne humeur... Est-ce que cela vous dérangerais si je me joignais à vous ?"

Puis, son large sourire joyeux se teinta de malice. La plus jeune des Naara hocha lentement la tête. Puis, elle reprit alors presque mot pour mot, ou du moins dans l'esprit, ce que la belle Shiori avait dit peu avant :

"Si on attendait à trois... Le temps passerait trois fois plus vite, non ?"

Tsuki inclina légèrement la tête, en signe de salutation. Puis, elle s'excusa alors de son entrée en matière et déclara alors que prendre la parole sans s'être présentée au préalable, surtout  dans une ambiance aussi festive que la Fête du Sake, ce n'était pas quelque chose de très polie. Alors, Tsuki se releva et dit :

"Je m'appelle Tsuki ... Et vous ?"

Elle regarda les deux presqu'inconnus - puisqu'elle connaissait le nom de Shiori pour l'avoir entendu, mais pas celui l'homme puisqu'arrivée trop tard pour l'entendre - et attendit patiemment leur réponse. Elle avait omis de dire son nom de famille... Et ce pour une bonne raison. Tant que sa cape de voyage ne serait pas enlevée, personne ne verrait le blason des Naara et éviterait ainsi d'être reconnue... Surtout dans le pays du Son... Puisque la famille Naara y avait vécu. Tsuki leur demanda alors, en même temps, si elle pouvait s'installer avec eux. Car, à force de papoter riz (papoteries...), les dernières places libres avaient été prises... Et il n'en restait plus que du côté de Shiori et de l'étrange inconnu.
 

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 27 Fév - 00:03 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

Shiori attendit une voix juste derrière elle. Shiori se retourna et vit une jeune femme, debout, aux cheveux noirs et aux yeux bleus. Shiori, d'un coup d'oeil expert, typique de la gente féminine, détailla l'apparence de la jeune fille et repéra son bandeau frontal à l'occasion. Elle venait de Yuki no Kuni, le village de la neige. Trop habituée à la chaleur, elle avait peur de ne pas se sentir encore prête à se rendre à Yuki no kuni pour son voyage à travers les villages ninja. La jeune femme de Yuki tenait un menu à la main et s'était adressée au couple étrangement assorti qui était à table, prête à conseiller sur les plats.  
 
- Du riz... De toutes les sortes possibles et inimaginables... Je vous conseille le riz cantonnais... C'est un bon plat et le plus rapidement servit... 
 
Quelle idiote je suis, pensa Shiori. Elle était au pays du riz, et elle n'avait pas pensé que c'était le moment où jamais de déguster un bon plat de riz local. Surtout que, comme la jeune femme était en train de le détailler, le menu proposait une variété extraordinaire de plats en tout genre. Le plus étonnant était que la Kunoichi de Yuki n'avait même pas jeté un coup d'oeil à la carte. Elle devait probablement avoir déjà fréquenté le pays, ce qui n'était pas le cas de Shiori.  
 
- Je m'ennuyais un peu... Avant de rentrer dans cette auberge... Certes, c'est la Fête du Sake... Mais, il n'y a personne pour me transmettre sa bonne humeur... Est-ce que cela vous dérangerais si je me joignais à vous ? 
 
La jeune femme de Yuki fit une pause et se mit à sourire, avant de mimer Shiori par la parole.  
 
- Si on attendait à trois... Le temps passerait trois fois plus vite, non ? 
 
Shiori éclata de rire en entendant la dernière phrase de la jeune brunette. elle avait un franc-parler qui lui plaisait. Elle aimait ce genre de personne, à qui rien ne faisait peur. La jeune fille cependant gardait des réserves, car elle ne prit pas place parmi eux (ce que Shiori aurait fait), mais elle salua Darauhau et Shiori, puis se présenta.  
 
- Je m'appelle Tsuki, et vous ?  
 
Quel joli prénom....Tsuki....Mais il était étrange qu'elle n'eut pas annoncé son nom de famille. Bah, parfois, ce n'était pas si étrange : les personnes en mission soit donnaient des faux noms, soit éviter de citer leur nom de famille afin de protéger leur identité. Elle n'allait donc pas insister sur le sujet.  
 
- Bonjour à vous, ou plutôt bonsoir, Tsuki. Je pense que vous l'avez entendu au préalable, mais je m'appelle Shiori. De Suna. Je laisse mon compagnon de repas se présenter lui-même. Il le fait si bien. En attendant...je vais parcourir cette carte et suivre vos excellents conseils !  
 
Elle commença à lire attentivement le menu et se décida enfin pour des Donburi au boeuf. Elle en avait déjà l'eau à la bouche quand elle remarqua que la pauvre Tsuki était toujours debout. Aussi, elle se poussa un peu sur le banc où elle avait pris place une minute avant et tapa de la paume de la main sur le bois pour inciter Tsuki à s'asseoir à ses côtés.  
 
- Les ninjas sont déjà suffisament debout durant tout le jour, ne demeurez pas dans cette position une seconde de plus.  
 
C'était ça qui manquait tellement à Shiori depuis qu'elle avait quitté Suna no Kuni pour son voyage : une bonne soirée qui commençait, un bon repas qui s'annonçait, et des compagnons de fête pour le moins attrayant. La fête prenait un bon départ ! Le point d'orgue serait lorsque les paysans feront gouter leur nouvelle cuvée de Saké mais pour le moment, l'ambiance commençait doucement. Tant mieux, cela permettrait de tenir dans la durée ! Ce qui était agréable aussi, c'était l'oubli des conditions des gens. Difficile d'imaginer par une période de conflit trois ninjas de trois villages différents partager une table, une bouteille de Saké, et plaisanter sur le quotidien alors que les conflits risquaient un jour de les confronter. Mais pour le moment, seule comptait la fête !  
Revenir en haut
Uharada Darahau
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 28 Fév - 01:39 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

Yoruki Shiori était le nom de la jeune demoiselle qui venait de parler. Un joli nom, en soi. Et surtout, elle semblait être assez amicale. Parfait, pensait le vétéran. Non pas que les jeunes femmes l'interessaient pour certains genres de folies...il ne pensait pas à cela. Mais se retrouver entouré de boisson, avec des gens sympathiques, c'était pas mal funny fun!

Hé ouais, Darahau a déjà commandé! Darahau a posé le doigt au hasard sur un nom et Darahau a dit au serveur que c'était ce que Darahau voulait! Mais heu...Oyo? Vous connaissez le nom de Darahau? Darahau n'a pas dit son nom pourtant...Bah! Darahau s'en fout que Shiori soit voyante! Bwahahahahahaaaaaaaaaaaar!

Il se frotta les mains, riant aux éclats. Il allait demander à Shiori d'où venait-elle, quand une nouvelle personne engagea la conversation, répondant à la question de celle-ci. Il les laissa papotter un peu, souriant. Il n'avait pas vu le bandeau de Shiori, mais en entendant le nom de Suna, il eu un léger mouvement de recul. Kumo et Suna étaient en guerre depuis des années, et même si lui n'était pas du genre à attaquer un ninja d'un pays ennemi simplement pour être justement d'un pays ennemi, il ne savait pas ce que ferait Shiori. Haussant intérieurement les épaules, il salua d'un signe de tête Tsuki, avant de se lancer dans un discours dont tous ne s'en sortirait pas. Il s'approcha d'elles avec un air conspirateur, puis se leva, hurlant:

Darahau, du clan de troubadours, acrobates, et illusionistes Uharada est mon nom! Junin du modeste pays Kumo, Darahau est aussi connu sous le pseudonyme du Bouffon Foudroyant!

Il se rassit, pris d'une autre crise d'hystérie. Mais c'était façade...Il excerçait ainsi quelques talents...Les gens assemblés le prenaient déjà pour quelqu'un ayant abusé des boissons du festival, et isl le regardaient avec une méfiance étrange. S'ayant tu, il allait ajoutter quelque chose, quand une voix cria au fond de la salle:

Hourra pour Darahau! Yihohohohohoho!

Le ventriloque trouvait sa plaisenterie comique. Au fond, il ne cherchait pas la gloire, mais simplement des prétextes pour utiliser son ventriloquisme. Hausant les épaules, il se tourna vers ses deux comparses.

Ne vous en faites pour Darahau, Darahau n'est pas fou. Seulement, Darahau est un peu l'avatar de la folie. Yihohohohoooooooooooooo!
Revenir en haut
Naara Tsuki
Yuki No Kuni (Modo)
Yuki No Kuni (Modo)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 79
Localisation: Just Behind You
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 1 Mar - 22:26 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

Tsuki resta silencieuse, devant l'étrangeté et le comportement incongue de ce fameux Darahau. Elle fronça légèrement les sourcils puis eut un grand sourire. En voyant la place que lui avait laissé Shiori, la jeune Naara s'installa à côté de son homologue féminin, toujours ce sourire de joie aux lèvres. Elle inspira profondément et déclara : 
 
"Cher Darahau... Si vous étiez fou... Je me poserais de sérieuses questions sur la santé mentale de certaine personne alors..." 
 
Elle eut un petit rire. Cependant, elle trouvait que ce petit jeu de ventriloquie avait eut pour effet, tout du moins sur Tsuki, de détendre l'atmosphère. C'est alors qu'une serveuse arriva. Grande, de longs cheveux d'un roux flamboyant remonté en queue de cheval, l'employée de l'établissement regarda les trois Ninjas, tous trois de pays différents et leur demanda, d'une voix agréable, ce qu'ils désireraient prendre comme repas. Tsuki regarda Shiori et eut un petit sourire aux lèvres. Puis, elle dit alors : 
 
"Je commence... Je sais déjà ce que je veux..." 
 
Elle tourna alors la tête vers la serveuse et dit alors qu'elle aimerait avoir des Donburi au Tenpura. La serveuse, son tablier blanc autour de la taille, écrivit la commande sur son carnet à toute vitesse et se tourna alors vers la jeune Ninja de Suna. Puis, toujours cet éternel sourire chaleureux aux lèvres, mais néanmoins commercial, elle lui demanda : 
 
"Et vous ? Que désireriez-vous prendre ?" 
 
Tsuki passa ses bras derrière son cou et regarda la jeune Kunoichi, toujours ce petit sourire aux lèvres. Tsuki sentait déjà les vapeurs d'alcool lui monter à la tête alors qu'elle n'avait pas bu. Et, elle était déjà d'une humeur plus guillerette qu'à son entrée dans l'auberge de jeunesse, à présent bondée de personnes braillardes et, pour certaines, déjà bien ennivrées. 

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 5 Mar - 23:45 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

Lorsque la jeune femme de Yuki prit place, elle osa répliquer sans hésiter à Darahau, d'une remarque s'inscrivant tout à fait dans l'esprit de leur interlocuteur, ce qui sembla lui plaire, surtout lorsque le petit rire cristallin de Tsuki vint ponctuer ses dires.  
 
- Cher Darahau... Si vous étiez fou... Je me poserais de sérieuses questions sur la santé mentale de certaine personne alors... 
 
La remarque amusante de la demoiselle Naara ne pouvait être plus vraie, la vie était peuplée de personnes décalées plus ou moins prévisibles. Ce genre de personnes permettait justement de ne pas s'ennuyer et Shiori était sûre de passer du bon temps en compagnie des deux ninjas de villages éloignés. Même si elle n'ignorait pas que Darahau venait d'un village en guerre avec Suna, et même si l'homme semblait être à côté de la plaque, il ne fallait jamais se fier aux apparences, surtout quand la personne affichait une personnalité extrême comme c'était le cas. Parfois, ça cachait le pire. Mais bon, même si Shiori restait éveillée et en alerte, pour le moment, elle n'avait aucune raison de s'inquiéter.  
La serveuse du restaurant, une grande rouquine avec des jambes comme des baguettes à wok, et vint prendre sa commande. Tsuki, qui avait déjà choisi son repas et parla la première. Elle déclara vouloir manger des Donburi au Tenpura. En quelques secondes, la grande femme nota toute la commande et se tourna vers Shiori avec un sourire un peu prévisible vu son emploi mais néanmoins poli et agréable.  
 
- Et vous ? Que désireriez-vous prendre ? 
 
Tsuki regardait Shiori avec un petit sourire présent sur ses lèvres. Shiori était contente de voir une personne comme elle. Elle était peut-être plus jeune qu'elle, mais c'était amusant de voir qu'elle lui ressemblait autant. C'était soit une personne bien dans sa peau, soit une personne qui avait énormément de capacité de cacher ses émotions. La bonne humeur, l'apparence, la joie de vivre. Rares étaient les ninjas, qui malgré le poids des efforts, malgré les erreurs, les pertes, qui arrivaient au final à afficher un visage rayonnant. Shiori avait grandement envie de s'en faire une amie..... Même si la géographie et les intérêts des villages étaient opposés.  
 
- Je vais prendre des Donburi au boeuf et une coupe de litchis et de mangue. 
Revenir en haut
Naara Tsuki
Yuki No Kuni (Modo)
Yuki No Kuni (Modo)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 79
Localisation: Just Behind You
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 22 Avr - 10:52 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

"Très bien, Mesdames..." 
 
La serveuse s'inclina légèrement, tourna les talons pour aller donner les commandes au cuisinier. Tsuki s'étira et s'asseya du mieux qu'elle pu jusqu'à ce que Darahau leur déclare, inopunnément qu'il devait partir. Il se leva, s'inclina et disparut dans la foule. Tsuki ne se formalisa pas. Elle avait, dans son enfance, tellement eu l'habitude de départs impromptus que depuis, elle ne disait plus rien ni même ne s'étonnait. Elle se leva néanmoins de sa place et se mit en face. Elle se pencha vers son interlocutrice et déclara : 
 
"Les litchis sont particulièrement délicieux ici..." 
 
Elle se cala mieux dans sa chaise, laissant un léger sourire flotter sur ses lèvres. Rien que pour ce soir, elle oublierait ses problèmes et tous les dangers qui l'entouraient en permanence. Et puis, la présence de Yoruki la rassurait. La jeune Ninja de Suna dégageait une assurance et une force non-négligeable. La jeune fille au nom de l'astre de nuit croisa les bras et demanda alors à la Shiori ce qu'elle faisait si loin de son pays. Après tout, il était rare qu'un Ninja de Suna se retrouve à Oto, avec tous les problèmes que ce petit village pouvait apporter. Bon d'accord, Tsuki aussi n'avait pas grand'chose à faire ici. Mais, après tout, elle était venue plus d'une fois ici pour retrouver la partie exilée de sa famille. Elle croisa les jambes et regarda autour d'elle. Et puis, si Shiori était ici, c'était peut-être tout simplement parce qu'Oto était sur sa route et qu'elle ne pouvait pas faire autrement que de passer par ici. Et, comme le petit village du Son était en fête, elle en avait profitée pour faire une pause. Ceci était une explication tout à fait logique et souvent, c'était ce qu'elle entendait le plus souvent. 

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Takao Kuragari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 23 Avr - 12:59 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

Takao s'ennuyait depuis quelques jours, non, depuis quelques semaines. En fait, il en était même venu à se demander si son objectif qui lui paraissait si cher il y a quelques années était en train de lui gacher un peu plus son existence dejà si patéthique... Néanmoins, il ne fallait pas exagerer, Takao éprouvait toujours le même plaisir inconscient lorsqu'une personne, quelle qu'elle soit, souffrait devant ses yeux. Et les villages dans lesquels il faisait une halte disparaissait toujours de la carte... Mais ce n'était pas pareil qu'avant, c 'était comme si une routine s'était installée dans la vie de Takao. Pourtant, n'importe qui qui connaitrait son histoire ne pourrait pas parler de routine, même pas un petit peu... Pourtant c'était comme cela que Takao ressentait son existence. A ce moment, tuer des gens ne lui faisait même plus envie. Auparavant, cela l'aurait satisfait, mais son appetit avait grandi, et la mort était un bien maigre repas comparé à la souffrance qu'il pouvait lire sur le visage de ceux dont il s'appretait à ôter la vie.

Mais il y a quelques jours, il avait entendu une rumeur, sur une soi-disant fête du sake, ayant lieu nulle part ailleurs que dans sa region natale : le pays du riz. Quelle meilleur occasion qu'une fête pour refaire vivre quelques souvenir indestructibles, cachés au fond de la memoire de Takao. Rien qu'en pensant à la souffrance, à la joie qu'il avait ressenti dans le village caché d'Oto, une larme coula le long de sa joue ; larme qu'il s'empressa d'essuyer. Il n'avait pas le temps pour ces souvenirs puerils qui le detournaient de son but. Son regard soudain redifusa cette aura triste et opressante. Il se trouvait à present tout près d'Oto, et les petits villages de campagnes se faisaient de plus en plus nombreux. Takao devait faire appel à toute sa volonté pour se retenir de tuer ne serait-ce qu'une ou deux personnes. Ces village ne devait pas l'interesser, il devait se concentrer sur Oto et rien d'autre, tout était maintenant clair dans sa tête. Il avait trouvé un moyen de ne jamais s'ennuyer maintenant. Même si Takao était toujours classé criminel de rang S, et que la somme sur sa tête depassait l'imagination, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas frappé un grand coup, et les services secrets avaient peu à peu perdu sa trace. Mais sans aucun doutes, les services secrets d'Oto le reconnaitraient. Puis ce serait le tour de tout ceux des principaux pays de repartir à sa recherche. Son plan était parfait, il ne restait plus qu'à se diriger vers d'Oto.

Quand il fut enfin arrivé, il reconnu directemment l'orphelinat à l'entrée... Il se retint de le detruire, il ne fallait pas tout gacher maintenant, quand même. Il continua à marcher dans la ville, et à se rememorer tout les bâtiments qui l'avaient vu grandir. Tout le monde avait l'air enjoué, apres tout, c'était la fête du saké, non ? Mais dès l'instant que que Takao posait son regard sur quelqu'un, celui-ci fuyait, reconaissant l'aura demoniaque du petit garçon à la malediction... Cela representait bien la situation de Takao, là où il passait, le bonheur disparaissait, exactement ce qu'il voulait, en somme, faire diparaitre le bonheur dans ce monde, que tout être vivant connaisse la souffrance qu'il connaissait chaque jour, chaque nuit, chaque instant... Il repera le seul endroit autour delui où les gens semblait encore rire : une petite auberge mal tenue comme il y en avait tant. Il y entra, apre stout, c 'était la fête du saké, alors il allait lui aussi en profiter. Il avança jusqu'au comptoir, toisant tout ceux qui riaient encore. Il s'assit sur une des nombreuses chaises qui se tenaient devant le comptoir, et tapa sur le comtoir pour appeler celui qui le tenait, et avant même que ce dernier n'aie le temps de prononcer un mot, il lui lança, sur un ton detestable :

"Donnez moi votre meilleur saké, ok ?"

L'homme lui apporta sans discuter, lui aussi l'avait reconnu, c'était sûr. Car même si Takao inspirait la crainte, son gabarit ne faisait que rarement peur... Il se retourna, et brandit son verre vers ceux qui étaient en train de manger et dit, sans signe d'ironie dans la voix :

"Profitez bien de votre dernier repas ..."



[HRP = Je derange ? Desolé de mon irruption, si ça vous gêne, vous n'avez qu'à le dire et je partirai Wink ]
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 24 Avr - 19:45 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

hj : pour ma part, ça ne me gêne pas !





Darahau quitta bientôt la table. Shiori le salua avec entrain mais pensait que c'était peut - être la relation entre Suna et Kumo qui avait provoqué le départ. Elle ne s'en formalisa pas pour autant, et Tsuki non plus, d'ailleurs. D'ailleurs, elle continua leur discussion comme si rien ne s'était passé, changeant juste de place à table pour se mettre face à shiori.

- Les litchis sont particulièrement délicieux ici...


Puis la jeune femme aux cheveux noirs se mit à l'aise sur la chaise. Puis elle entama une conversation différente en demandant la raison de la visite de Shiori dans un coin comme Oto, surtout lorsqu'on connait le mal qu'avait fait ce village à Suna, et surtout ... Orochimaru. Elle ne fit pas attendre Tsuki plus longtemps pour s'expliquer.

- En fait, je voyage beaucoup depuis que j'ai obtenu mon titre de Juunin. Je n'ai quitté Suna qu'une seule fois, lorsque j'ai fait partie de l'attaque de Konoha avec mon village de Suna. Depuis, j'ai fait du chemin et j'ai souhaité, une fois devenue Juunin, prendre des vacances et visiter le monde ninja, avant de suivre l'objectif que je me suis fixé. Je suis d'abord retournée à Konoha, puis je suis allée à Kusa et avant de retourner vers Suna, j'ai décidé de faire un petit détour par ici, car j'adore le Saké et faire la fête. Et vous, vous vous êtes un peu égarée par rapport à votre village d'origine. Que faites-vous du côté d'Oto?

Elle écouta la réponse de Tsuki sans l'interrompre, tandis que, pendant ce temps, un homme bizarre aux cheveux châtains qui recouvraient ses yeux pénétra dans le restaurant et ne s'arrêta pas avant d'atteindre le bar. Lui ne faisait pas de voyage gastronomique, il venait juste boire. Voire se saouler. C'est du moins ce qu'en pensa Shiori. C'est bizarre, ses traits lui disaient quelque chose, comme si elle l'avait déjà croisé quelque part, mais sans parvenir à mettre le doigt dessus. Il n'était pas de Suna, ça, elle en était sûre. Bon sang, où l'avait-elle vu ?
En tout cas, contrairement à ce que son apparence laissait présager, il n'avait pas envie d'être discret. Il avait réclamé son Saké d'un ton des plus déplaisant, sans mettre la moindre politesse. Shiori se re-concentra sur Tsuki lorsque son attention se porta de nouveau sur l'homme, qui se mit à haranguer les clients du restaurant en disant une parole ... plutôt angoissante...enfin pour les faibles d'esprit.


- Profitez bien de votre dernier repas ...


Elle regarda Tsuki dans les yeux pour voir ce qu'en pensait sa compagne de table.

 
Revenir en haut
Naara Tsuki
Yuki No Kuni (Modo)
Yuki No Kuni (Modo)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 79
Localisation: Just Behind You
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 24 Avr - 23:39 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

HJ : Ca ne me gêne pas non plus ^^

Tsuki regarda la jeune femme, un léger sourire aux lèvres, lui expliquer la raison de sa présence à Oto... Alors comme ça, Shori aimait le Sake et la fête. Il est vrai que la première impression que l'on pouvait avoir d'elle, c'était un comportement bon enfant. Tsuki joua avec son verre de Sake et le but. Elle avait l'habitude de boire de l'alcool sans pour autent se "bourrer la gueule". Elle n'en voyait guère l'intérêt. Et puis, Shiori lui demanda ce qu'elle faisait du côté d'Oto. Tsuki eut un léger sourire et baissa légèrement la tête. Jouant avec son verre de Sake, elle croisa les jambes et déclara :

"Mon clan... Etait un clan divisé en deux branches... La branche supérieure a été exilée de Yuki il y a des années de cela. Ils se sont installés ici, quand le village n'était guère dangereux à l'époque. Alors, tous les ans, nous nous retrouvions plusieurs fois, pour les grandes occasions. Histoire de se retrouver. Alors, je connais Oto... Du moins un peu... Et puis, j'ai toujours vagabonder quand je venais ici... Et puis, je crois que d'un côté, j'ai envie de me replonger dans mes souvenirs."

Elle regarda Shiori et se félicita intérieurement pour ne pas avoir dit trop de choses sur sa vie. Il fallait dire que ce n'était pas très joyeux. Mais néanmoins, elle n'avait pas pu s'empêcher d'utiliser le passé pour parler de son clan. Elle espérait simplement que Shiori ne lui fasse pas de remarque. Les deux femmes reçurent leur repas et se mirent à manger. Tsuki aimait décidément de riz d'Oto. Il avait une saveur qu'elle ne trouvait nulle part ailleurs. Il fallait dire qu'à Yuki, la culture du riz se faisait sous serre et extrêmement réglementé. Il n'y avait pas beaucoup de parcelle et seuls les plus riches du village pouvaient en avoir. Tsuki faisait partie de ceux-là... Elle poussa un léger soupir. C'est alors qu'un homme entra. A l'allure plutôt sombre et étrange, ses cheveux bruns lui retombant sur le devant du visage, cachant ainsi quelque peu ses yeux. Tsuki ne l'avait jamais vu, mais son attitude lui rappellait cette femme qu'elle aurait ne jamais voir apparaître dans sa vie. Elle secoua la tête et eut un léger sourir. Elle voyait Shiori se reconcentrer sur elle, mais toutes les, inexorablement, tournèrent les yeux vers le jeune homme quand il annonça une parole qui fit frémir de peur Tsuki. Cette phrase, elle l'avait déjà entendu... Et les personnes menacées n'avaient jamais pu profiter de leur dernier repas. Tsuki tourna la tête vers Shiori et dit :

"Je serais d'avis de l'ignorer... Mais... Quelque chose me dit que cet homme n'a pas dit ça en l'air."

Le problème avec un Naara, c'était que ça avait tendance à être perspicace... Un peu trop même. Oh... Bien sûr... L'homme ne ferait rien sous les yeux des deux Kunoichis, mais, il était certain qu'il ferait du mal un peu plus tard dans la soirée.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 25 Avr - 17:52 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

hj : on met en place un roulement de post ? ou on poste librement ?
Revenir en haut
Takao Kuragari
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 26 Avr - 14:35 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

[HJ = Ben, on a qu' à garder le même ordre non ? Shiori - Tsuki - Takao - Shiori, etc. ]

Après que Takao eut prononcé ces quelques paroles, certains clients de l'auberge commencèrent à fuir, ils l'avaient aussi reconnu, sans aucun doute. Ils pouvaient lire une angoisse intense dans les yeux d'autres. Voila ce qu'il recherchait, voir la peur dans les yeux des gens, c'était comme s'il s'en nourissait. Et d'autres encore ne semblait pas être effrayés, et continuait leur discussion en cours, comme cette femme au longs cheveux roux... Takao l'observa quelques secondes, elle semblait si... heureuse... Cela avait por effet d'enerver fortement Takao. Pourquoi, comme la plupart des autres, n'avait-elle pas peur ? Pourquoi ne pouvait-il pas deceler ne serait-ce qu'un petit peu de peur dans ses yeux ? Il se demanda pendant un instant si elle le prenait à la legere, et cela l'enerva encore plus. On pouvait d'ailleurs voir des petits signes d'enervement sur son visage et dans sa gestuelle, et cela semblerait surement étranges aux autres personnes, mais il s'en moquait. Il finit peu à peu par se calmer en se disant qu'il savourerait la mort de cette femme le moment venu, et en buvant son verre de saké d'un seul trait. Ensuite, il reposa son verre avec force sur le comptoir. Le barman comprendrait surement qu'il demandait un second verre.

Il faisait toujours face aux gens, les fixant les uns après les autres, chose qui l'amusait interieurement. Jusqu'à arriver à cette table, celle de cette femme, où plutôt de ces deux femmes, qui semblaient l'ignorer totalement, même si l'une des deux, celle qui semblait la plus jeuen des deux, affichait quelques signes de tension qui ne trompaient pas. Mais que c 'était enervant d'être ignoré... Pourtant, il aurait dû se rejouir, tout son enfance, on ne l'avait jamais ignoré, jamais. Les gens avaient trouvé ça bien plus amusant de le rejeter comme un débris, tout ça à cause de cette inscription dans le dos. Et maintenant que quelqu'un l'ignorait, cela l'enervait... Effectivement, depuis qu'il avait commencé à avoir un peu de notoriété dans le monde Shinobi, on avait cessé de le rejeter, pour le traquer comme une proie. Et inconsciement, il adorait ça, être en quelque sorte au centre des préoccupations. Et cela depuis qu'il était seul...

Le barman lui donna le verre qu'il avait demandé, et il le rebu d'un seul trait, comme le premier. L'alcool commençait à monter en lui... Cela suffirait. Il posa son verre plus delicatement. Et jeta un coup d'oeil à l'homme qui tenait le bar pour lui faire comprendre qu'il ne désirait plus rien. Il n'allait pas gaspiller des mots pour quelqu'un d'aussi insignifiant... Il allait partir à présent, il n'avait plus rien à faire ici... Tout détruire ne servirait à rien, sauf à alerter les Ninjas du village trop tôt. Il n'avait pas envie de se battre maintenant. A vrai dire, pour lui, le combat était passé au second plan. La plupart du temps, le peu d'Anbus qu'il avait à combattre ne lui faisait même plus monter l'adrénaline, c'était devenu une routine. Les gens était si facile à manipuler. Le seul moment qu'il savourait maintenant, c'était celui juste après le combat, quand son adversaire pas encore mort gisait sur le sol, et qu'il pouvait lire la volonté de vivre dans ses yeux, et que malgré tout il lui donnait le coup de grâce, c'était si jubilatoire !

Il se dirigeait à présent vers la sortie. Bien sûr, il ne lachait pas le morceau avec cette jeune femme, et il passa juste à côté de la table où elle était installée. Malgré ça, aucun signe, elles l'ignoraient toujours. Takao ne put se retenir plus longtemps, et dit ce qu'il désirait dire depuis longtemps, fixant la femme au cheveux noirs, la plus jeune, la plus vulnérable en apparence, l'autre réagirait surement ensuite.

"Toi, pourquoi m'ignores-tu ? Tu risquerais de le regretter..."

Puis, il retourna la tête, et marcha très lentement vers la sortie...
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 21:13 (2008)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre.... Répondre en citant

Alors qu'elles l'avaient ignoré, l'homme au comportement étrange n'arrêtait pas de les fixer toutes les deux. Shiori avait l'habitude de ça, sauf qu'en général, les hommes qui la regardaient le faisaient juste pour la séduire, alors que cet homme, lui, avait des projets plus violents. MAis Shiori ne bougea pas plus que ça et continuait de discuter en douceur avec Tsuki.

- Vous avez raison. Il n'attend que ça. Que nous réagissions. Mais je pense qu'il sera de notre devoir de le surveiller, je crains qu'il ne prévoit un sale coup. On ne peut jamais manger tranquille, c'est dingue.


Elle soupira profondément. Elle voulait juste participer à une fête et prendre des vacances, pas se battre. Elle prit un lychee directement dans le bol, avec ses doigts, où ils étaient tous réunis, le regarda d'un air pensif et le mit dans sa bouche où elle le macha méthodiquement. Elle se mit à sourire à Tsuki.

- D'après ce que je commence à comprendre... Ce type... dont j'ai déjà vu le visage précédemment, qui n'a pas de bandeau frontal et qui ose cependant se montrer.. (preuve qu'il n'est pas très malin)... je crois que c'est un Nuke-nin. Je ne dirais pas de rang S, car je ne m'en souviens plus exactement, mais pas loin. Je me souviens où j'ai vu ce visage... Sur une photographie, avec un avis de recherche. Un extrait du Bingo Book, affiché sur un panneau de mission à Suna, dans la tour du Kazekage.

Elle se tut à la fin de sa phrase car l'homme avait bougé et avait quitté le bar. Il se dirigea vers la sortie. Shiori récupéra un autre fruit frais et le porta à ses lèvres. Il s'approcha de la sortie, puis il frôla la table où se trouvaient les deux jeunes femmes et s'adressa directement à Tsuki...

- Toi, pourquoi m'ignores-tu ? Tu risquerais de le regretter..


...avant de reprendre sa route vers l'extérieur.

Shiori conserva le silence. Elle craigna que Tsuki ne montre sa crainte et au lieu de manger elle même le fruit, elle le mit devant les yeux de Tsuki avec un grand sourire sur le visage.

- Celui-là est excellent !


Dit-elle en chuchotant. Elle risquait peut-être de mettre en colère l'homme étrange, mais elle préférait qu'il s'attarde sur elle et non sur Tsuki. Car Shiori ne craignait rien et ça lui ferait un excellent entrainement avant d'attaquer l'Akatsuki.

- J'adore ces fruits, ils sont vraiment excellents.  Tu avais bien raison de me les conseiller.  Oh, je me permets de te tutoyer. C'est nettement plus convivial, et c'est soir de fête !

Elle garda le fruit toujours tendu vers sa camarade de table et termina un verre de saké dans l'autre main.
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:57 (2016)    Sujet du message: Fête du Saké au Pays du Riz.....Ou la difficulté de rester sobre....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> oO - Oto - Oo -> Oto -> Rizières Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com