Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Natsuki . ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Natsuki Nanpei
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Mar - 18:58 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant

Nom et Prénom : Natsuki Nanpei

Age : 16 ans

Grade : Junin

Village : Iwa

Description :
Natsuki est une jeune fille brune aux yeux vert. Son corps filiforme laisse entrevoir un style de combat plutôt axé sur son agilité et sa rapidité naturelle que sur sa force brute. Elle est d’ailleurs dépourvue de cette dernière. En dépit de formes assez avantageuse et d’un physique agréable a regarder, Natsuki cache son corps sous une tenue bleue foncée très large, tout comme elle cache ses étonnantes capacités de réflexions.Elle a beau prétendre trouver les mecs ridicules, elle est intelligente, et a parfaitement conscience qu’ils sont en réalité son pire point faible. En effet, la seule surprise de sa vie fut l’œuvre d’un homme. Si elle les déteste, c’est simplement parce qu’elle les redoute. Eux seuls sont capables de mettre à mal ses plans, alors elle fait ce qu’il faut pour les maintenir à l’écart. Sa méthode est simple, efficace et tient en quelques points, car tous les mecs réagissaient de la même manière.1> son style vestimentaire. Une tenue bleue marine unie, bien trop ample pour son corps. Un véritable sac à patate. Natsuki a un corps purement magnifique, ce qui est devenu le pire des inconvénients pour elle. Elle doit donc camoufler en permanence ses formes généreuses et son physique sexy, n’hésitant même pas a user d’une longue cape noire quand il le faut.
2> Blagues cassantes et sexistes. Les hommes détestent êtres mis a mal par une femme, c’est bien connu.
Natsuki ne lésigne pas sur les moyens, mais sa méthode s’avère redoutablement efficace. Elle n’a pas eu a essuyer la moindre avance ou approche durant toute son existence. Pas de mec, c’est ce qui fait que sa vie n’est pas sujette au moindre imprévu.


Bonne vivante, Natsuki rit beaucoup et aime énormément plaisanter. Pourtant ses qualités majeures ne se trouvent pas en son sourire, mais plutôt derrière ce qu’il masque. Une intelligence sans borne, et un esprit calculateur et capable de se parer a toute situation.
Natsuki parait inconsciente de ses actes. Elle semble toujours agir sans se soucier des conséquences ou des personnes qui l’entourent. En réalité le moindre de ses actes et la moindre de ses paroles sont calculées, mais réalisé avec un air si détaché et immature qu’on croirait que les bonnes conséquences qui en découlent sont dues à une chance sans borne…
De ce fait son défaut apparent est son immaturité, mais son réel défaut est certainement de toujours vouloir tout prévoir et tout planifier en son fort intérieur…
Si elle arrive en retard, ce n’est pas qu’elle a eu un imprévu sur la route, c’est qu’elle avait simplement décidé il y a une dizaine de jours d’arriver dix minutes plus tard que d’ordinaire ce jour là, pour des raisons obscures qu’elle se gardera bien de partager avec les autres, masquant son attitude derrière un rire et une blague.
Natsuki croit que fuir les sentiments permet de garder le contrôle de sa vie. Elle parait aussi extrêmement sexiste, et fait des blagues parfois très cassantes.
La plus grande peur de Natsuki tient en un mot : l’imprévue. C’est une peur enfouie au plus profond d’elle-même, qui remonte aux fondements mêmes de son existence. Une peur qu’elle a réussi à maintenir secrète jusqu'à présent. Sa seconde peur est plus une sainte horreur qu’une véritable angoisse. Natsuki redoute l’ennui, elle le fuit comme la peste.
Natsuki procède de manière très schématique en combat. Elle commence tout d’abord par faire croire à son ennemi qu’elle est très faible, visant à se faire sous-estimer. Pour cela, elle possède un arsenal d’attitudes et de mimiques visant à déstabiliser totalement l’adversaire. Elle s’acharne ensuite à paraître totalement a coté de la plaque, enchaînant les actions de manière assez chaotique et désordonné. Du moins en apparence, car la phase deux n’est autre que la mise en place du piège. Lors de la phase trois, le piège se referme, il est bien souvent fatal. Personne ne pourrait se douter que son apparence se résume à une jeune fille empêtrée dans des vêtements trop large pour elle, qui semble agir comme la pire des empotées. Natsuki sera capable de tout pour conserver cette identité masquée.



Techniques : [A VENIR] 

Nindo :

Bien des gens se demande comme une gamine à l’air si inconsciente et si excitée a pu devenir ninja. Très peu en revanche se demandent pourquoi. La réponse est pourtant simple, et expliquerait bien des choses. Yanagi redoute l’ennui. Elle ne souhaitait pas se voir condamnée à une existence qu’elle n’avait pas choisie, celle de vendeuse dans une boutique d’équipement ninja, boulot foutrement ennuyeux selon ses propres dire.


Comment avez-vous connu le forum ? : Naruto VS Sasuke TOP 100 ^^

[LIMITE DE CARACTERE ^^']
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Mar - 18:58 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sujina Kaitara
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Mar - 19:05 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant

Ah enfin une personne à Iwa ! Me sentai seule mwa >< Razz  bienvenuue !
Revenir en haut
Natsuki Nanpei
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Mar - 19:18 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant

[Merci ^^"]

HISTOIRE :

Vous qui cherchez le drame qui a bouleversé sa vie, passez votre chemin. Natsuki n’est pas un personnage a la vie marquée par de tragique évènement. Ce n’est pas une personne qui a souffert de surcroît, ou subit un traumatisme. Elle n’était ni pauvre ni riche, elle a simplement connu une existence banale, comme vous et moi. Mais, nous le savons bien, une existence n’est jamais ordinaire pour celui qui la vie, et je m’en vais vous conter son histoire…
 
.::Chapitre I- L’Imprévu n°1::.       
 
C’est dans le village caché d’Iwa no Kuni que naquit la petite dernière d’une famille prospère de marchands d’armes et équipements ninja. On lui accorda le prénom de Natsuki. Un prénom banal, sans histoire, tout comme le nom de famille dont elle hérita : NanpeiDès ses premiers jours, cette enfant semblait très éveillée, curieuse de tout, elle balbutiait a longueur de journée, ses grands yeux verts s’extasiant devant les infinités de couleurs et de mouvements que lui offraient le monde.Dès lors qu’elle eu trouvé le moyen de se déplacer d’elle-même, découvrant la marche a quatre patte, ses parents n’eurent plus jamais de répit. Véritable catastrophe ambulante, trop curieuse, la petite Natsuki crapahutait en tout sens, tirant sur tout ce qui avait le malheur de pendre, touchant a tout, portant tout a la bouche. On ne comptais plus le nombre de fois où on l’avait sauvé de justesse de se prendre une étagère sur la tête, tirer sur le fil du fer à repasser ou encore porter un kunai a sa bouche.C’est dans la crainte que les parents de Natsuki la virent grandir, puis se tenir debout, découvrant la marche bipède. En proie à une surveillance intense de la part de ses deux grandes sœurs, Natsuki n’était plus vraiment libre de ses mouvements. Elle du alors commencer a découvrir des moyens détournés pour arriver a ses fins. Ce n’était que le prémices de ce genre d’aptitude qui ferait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui.Rusant sans cesse pour échapper au contrôle de ses sœur alors qu’elle commençait tout juste a maîtriser l’art délicat du langage, Natsuki prenait un malin plaisir a faire tourner ses deux aînées en bourrique. Quoi qu’il se passe, elle obtenait toujours ce qu’elle voulait. Alors qu’elle n’était âgée que de six ans, Natsuki se posa LA question fatidique…Comment faisait-on les bébés ? Ces histoires de chou fleurs et de rose étaient d’une absurdité grandiloquente, même pour son jeune âge. Elle avait déjà élaboré tout un plan pour se renseigner. Observatrice, elle avait déjà relevé l’aspect pourpre et gêné que prenait le visage de ses parents lorsqu’elle leur avait soumis le problème. S’ils essayaient de lui faire croire qu’ils avaient oublié, c’était raté. La gamine était trop maline pour se laisser avoir ainsi. Elle n’avait pu que faire le lien avec le ton pourpre qu’avait prit le visage d’un vieil homme chez le libraire lorsqu’elle l’avait regardé avec attention, lui qui tenait un curieux magazine avec une dame nue en première page. Natsuki avait déjà établit le rapport, et cela ne faisait aucun doute dans son esprit curieux : Ce livre détenait certainement la clé du problème. Manipulant une fois de plus ses deux grandes sœurs à sa guise, elle les convainc qu’il fallait absolument acheter le dernier numéro de l’Arsenal du Shinobi si elles ne voulaient pas que la boutique tenu a l’époque par leur père fasse faillite. Après leur avoir savamment exposé le fait que si leur père ne se tenait pas au courant des nouveautés, il ne serait plus « dans le coup » (à six ans on ne connaît pas le terme compétitif ^^) et ne vendrait plus rien, elle les abandonna au rayon chasse, pêche et armement, et fila droit vers le rayon dans lequel elle avait croisé le vieil homme quelques semaines auparavant.

Un étalage complet de magazine aux femmes nues, la chose s’avérait plus compliquée que prévue. Plus encore si on prenait en compte le fait qu’elle n’était pas seule. Un jeune garçon, qui devait tout juste avoir trois ans de plus qu’elle, se tenait dans le rayon, l’un des magazines a la main. Mais la petite Natsuki c’était déjà parée à cette éventualité, tout comme a environs une trentaine d’autres. Elle se dirigea vers le garçon et jeta un coup d’œil à la couverture du magazine. C’était celui là !
Bien, elle allait devoir se battre.

« Donnes le moi, steu plait’ » avait-elle dit au garçon en croisant les bras
« Rêves, bébé. Qu’est ce que t’en ferais ? T’as vu ton age ? » Avait rétorqué le gamin d’un air moqueur.
« Hey, jsuis pas un bébé. Si je suis ici c’est justement pour savoir comme on les fait, alors donnes moi ce livre. »
« Ah…Bah si tu veux savoir ça, suis moi et j’te montrerai. » avait répondu le gamin en rigolant.
« D’accord. » avait répondu Natsuki, le plus innocemment du monde.

Le gamin, surprit, n’avait su que dire. Natsuki en profita pour lui prendre le magazine, le fourrer sous son t-shirt avant de quitter ce qu’elle appelait le « lieu du crime », le diable aux trousses. S’assurant d’un regard en arrière que ses sœurs étaient trop occupée a payer l’Arsenal du Shinobi pour se soucier d’elle, attirant du même coup toute l’attention du libraire, Natsuki couru une fois dehors a toute jambe, suivit de près par ce garçon.








*hé hé, comme prévu* songea la gamine

« Hey ! tu t’appelles comment ? » demanda le jeune garçon qui la suivait a présent

*Sauf lui…Le pot d’colle…Il est l’Imprévu de mon plan…* songea avec amertume la gamine

« Moi je m’appelle Natsuki, et toi, Imprévu numéro 1, tu t’appelles comment en vrai? »


Le garçon fut surprit, puis souria « Je m’appelle Shinta »


Shinta…Elle pouvait maintenant mettre un nom au premier imprévu qu’elle rencontrait de sa vie. Ils coururent tous deux a en perdre haleine, trouvant enfin repos aux pieds d’un arbre. Natsuki extirpa alors le Magazine volé de son t-shirt, le tenant entre ses petites mains fragiles avec une curiosité grandissante. Mais Shinta le lui vola des mains et s’empressa de grimper à l’arbre, narguant Natsukide sa hauteur.

« Hé hé, petite voleuse de porno. Navré, mais ce genre de chose ne sont pas pour les bébés de ton age. »

A neuf ans, Shinta était un pervers naissant, ou simplement un homme. Tolérer qu’une fille puisse en savoir plus que lui coté sexe, c’était renier sa virilité.Natsuki serra les dents. Il était agaçant, cet Imprévu n°1. Non seulement il troublait ses plans, mais en plus il détenait en ses mains la réponse que la petite Nanpei attendait tant. La gamine s’approcha du tronc de l’arbre, tentant de grimper à son tour. Mais ses frêles petits bras dépourvu de force ne parvenaient a la hisser ne serait ce qu’a dix centimètres du sol. Shinta éclata de rire, moqueur, ne manquant pas d’ouvrir le magazine pour entamer sa découverte du…monde.Natsuki abandonna cette méthode de barbare pour grimper aux arbres. De sa vie jamais rien ne lui avait résisté. Ce n’est pas un simple arbre qui mettrait à mal ce fait. Elle ôta son t-shirt, qu’elle déchira en fines bandes qu’elle attacha entre elles afin de confectionner une longue ficelle.


*Moman va râler…* songea-t-elle tout en nouant une pierre au bout du ruban improvisé. Elle lança la pierre au dessus d’une branche pas trop épaisse, et récupéra la pierre lorsqu’elle tomba de l’autre coté. Tirant alors sur la cordelette de tissu, elle parvint à faire fléchir la branche souple jusqu'à elle. Profitant de son maigre poids, elle se hissa vers la jointure de la branche au tronc, sans la briser, et parvint jusqu'à garçon, le corps un peu éraflé, mais heureuse d’avoir cloué le bec a ce jeune prétentieux.


«T’as peut-être les muscles, mais moi j’ai un cerveau. » lui avait-elle dit une fois a sa hauteur.Le garçon, littéralement scié, n’avait trouvé à redire. Sans le savoir, une grande histoire d’amitié naissait entre ces deux là en cet instant précis.Shinta rigola, et fini par faire une place a la gamine.
« T’es toute coupée. » déclara-t-il en remarquant les nombreuses éraflures de la gamine de six ans.

« C’est pas grave. Fais voir. » Avait-elle répondu en se penchant près de lui pour mieux voir les pages du fameux magazine.Des pages couvertes d’hommes et de femmes nus, dans des positions curieuses. Ils passèrent tous deux une bonne heure a visualiser les pages. Shinta était tout rouge et hésitant, mais Natsuki elle ne voyait cela que d’un point de vue instructif, totalement inconsciente de la pudeur que de telles images provoquaient chez des gens de quelques années de plus.Une fois le magazine terminé, Natsuki leva les yeux vers Shinta.









« Et c’est ça que tu voulais me montrer toi-même ? Ben je trouve ça ridicule, tu peux toujours courir. »

Shinta lui jeta un regard boudeur, avant de rétorquer

« Hey, je fais pas ça avec les bébés moi. T’a vu ta poitrine ? Nan ? C’est normal t’en a pas. »

Il ouvrit la double page et montra les énormes seins de l’une des femmes.

« Quand tu seras équipé comme elle on en reparlera. »

Natsuki se sentit offensée sur le coup, vexée devant le comportement hautain de Shinta. Elle pointa alors du doigt le sexe de l’homme qui se tenait a coté de la femme sur la photo et rétorqua

« Je doute que tu sois équipé comme lui en tout cas. »,

pour reprendre les termes de Shinta.Ce dernier vira au rouge tomate, et Natsuki sauta de la branche, suivit de près par le jeune garçon qui s’élançait à sa poursuite. Dans le fond, Imprévu numéro 1 n’était pas si mal que ça.Deux années passèrent. Natsuki et Shinta étaient devenu inséparables. Sans cesse fourrés tous les deux a faire les 400 coups et jouer en toute inconscience.Un jour vint ou Shinta annonça a Natsuki qu’il voulait devenir ninja. Cette dernière ne pouvait qu’être plus contente et enjouée. Agée alors de seulement 8 ans, elle s’imaginait la vie trépidante que vivrait son ami. Elle s’imaginait aussi qu’ils seraient toujours inséparables, et que la vie leur réservait de nombreux instant encore, rien que tous les deux.Ils passèrent tout un été encore à jouer, Natsuki élaborant toujours de grands plans pour que tous deux arrivent a leurs fins. Au fils du temps, ils étaient devenu complémentaires pour faire des bêtises. Yanagi dirigeait les opérations, tandis que Shinta s’occupait de la phase physique du plan, comme lorsqu’il s’agissait d’escalader la palissade pour déposer des rats dans les vestiaires pour fille du onsen.Un véritable travail d’équipe. On les surnommait même les deux démons, ce que Yanagi prenait à l’époque pour un compliment, un vrai titre qu’elle arborait avec fierté au grand dam de ses parents qui s’interrogeaient déjà sur les possibilités d’avenir d’un tel petit monstre.






 
.::Chapitre II- L’Imprévu n°2::.       
 
Mais l’été prit fin, emportant avec lui les derniers rires de joies insouciants des deux garnements. Et bientôt la rentrée scolaire marqua un tournant dans l’histoire de ces deux êtres. Natsuki avait alors 8 ans, et Shinta 12.Ce dernier entra tardivement à l’académie ninja de Kumo, comme il l’avait annoncé à Natsuki. Le premier jour se déroula à merveilles. Il compris l’enseignement, réussis a ressentir pour la première fois ce que l’on appelait chakra, parvint a lancer un shuriken, qui se planta lamentablement dans la cible du voisin, et surtout, ria beaucoup. Oui, Shinta rencontra des gamins de son âge, avec qui il tissa un lien encore fragile, mais qui s’avérerait par la suite vital, lorsque les étudiants seraient genin, et qu’ils se devraient de travailler en équipe. Aux yeux du gamin, c’était une nouvelle vie qui commençait. Une vie dans laquelle Natsuki n’avait peut-être plus sa place…Le second imprévu de Natsuki se produisit le premier week end après la rentrée scolaire de l’académie. Elle gribouillait le sol à l’aide d’un kunai, comme a son habitude, visualisant toutes les possibilités de trajectoire de sa mère au retour des courses pour garantir le succès de ce qu’elle avait baptisé l’opération « pas de poisson ce soir ». Shinta, à ses côtés, préparait déjà la canne a pêche qui oterait le sac du poissonier du cabas de la mère de Natsuki.Un groupe de quatres gamins firent alors irruption, tandis que Natsuki expliquait à Shinta qu’il devrait pêcher le sac selon un angle très précis afin de ne pas se faire repérer, selon l’orientation des épaules de la mère Nanpei.
« Hey, euh, Shinta c’est ça ? On va faire une partie de foot. Tu viens avec nous ? » lança celui qui paraissait être le « leader » du groupe.

Natsuki leva les yeux vers l’attroupement, tandis que Shinta ne disait rien, confus.


« Ben non il va pas venir avec vous. On est en pleine mission là. »

« Une mission ? Teuh, c’est qui c’te gamine qui s’prend pour une ninja ? Elle est même pas à l’académie… »       
 
Tous éclatèrent de rire en cœur, tandis que Natsuki les fixait d’un regard noir, les bras croisés sur sa poitrine inexistante.       
« Allez, Shinta. Tu va pas rester avec ce bébé quand même ? » demanda un second, narquois.Natsuki, furieuse, élaborait déjà une bonne centaine de plan pour remonter le slip des bons a rien qui lui faisait face, mais elle chassa ces idées de son crane, confiante.

 
« Peuh. Vous croyez quoi ? Shinta et moi on est coéquipier. Il me laissera pas tomber, hein Shinta ? Dis leur. »        
Elle fit virevolter le kunai qu’elle tenait entre ses doigts, avant de le bloquer d’un geste sec, le bras tendu vers le groupe de gamins. Shinta et elle, c’était sacré. Ils passeraient toutes leurs journées ensemble, c’était une certitude.       
« Peuh. V’nez les gars, on va jouer. Laissons ces deux bébés ensembles. » déclara le
Leader, tournant les talons devant l’air déterminé et résolu de la gamine.       
« Attendez ! »       
La voix de Shinta tonna dans le dos de Natsuki. Il fit quelques pas, vers ses nouveaux amis. Il n’avait pas le choix. Aujourd’hui, il devait se faire accepter. S’il refusait…C’était une chose qui marquerait sa vie, à jamais. Il le savait.       
 
« Euh…Natsuki… »       
Mais Natsuki n’était pas de cet avis, et le regardait avancer vers les autres, figée, trahie. Shinta affichait un air honteux et hésitant. Il frotta son pied sur le sol, sans trop savoir quoi dire.Mais Natsuki n’était pas stupide. A l’instant même où la voix de Shinta s’était élevée dans son dos, elle savait ce qui allait se passer. Elle le savait, et pourtant refusait de l’accepter. Shinta et elle…ça devait être pour toujours. Ils se l’étaient juré. Ça…c’était l’imprévu numéro 2.Les autres gamins souriaient, un sourire narquois et moqueur. Les enfants, si « innocents » selon les adultes, pouvaient se montrer cruels. Ils prirent le chemin du terrain de foot, laissant derrière eux la gamine de 8 ans, qui ne savait plus quoi penser.Elle ne mangea pas de poisson ce soir là, comme elle l’avait prévue la matinée. Non pas parce que l’opération « pas de poisson ce soir » avait été un succès, mais parce que Natsuki n’était simplement pas rentrée chez elle.Elle était là, assise sur l’une des plus haute branche de l’arbre, ce même arbre ou Shinta et elle avait fait connaissance. Une larme roula sur sa joue. Une seule et unique larme, car Natsuki ne faisait jamais les choses deux fois. C’était stupide, et surtout inutile. De son unique kunai elle martelait le tronc du saule, laissant une trainée de résine fraiche dégouliner sur tous les projets et les plans foireux qu’ils avaient élaborés. En effet sur cet arbre était gravé au kunai la liste de leurs méfaits accomplis durant ces deux dernières années. Et elle s’élevait de la base du tronc jusqu'à la plus haute des branches…Deux ans de travail acharné ruiné au nom d’une partie de foot…
Dans le fond, l’Imprévu n°2 n’était qu’une conséquence de l’Imprévu n°1, songea Natsuki.
Si elle ne l’avait jamais connu, lui, ce stupide Imprévu n°1…Le second ne serait jamais arrivé.

Imprévu n°1, c’était la pire chose qui lui soit arrivé dans sa vie.

C’est sur cette conclusion qu’avec colère, une colère envers elle-même, elle jeta le kunai, qui se planta en un bruit sec dans le tronc, précisément sur le dernier des méfaits. Celui ci ne serait jamais agrémenté d’une petite croix, symbole de « accompli », comme les précédents.

L’opération « pas de poisson ce soir » marquait un tournant dans l’existence de cette petite fille.







.::Chapitre III- Je serai Ninja::.  
 
Les mois qui suivirent furent les plus formateurs de la personnalité actuelle de Natsuki. Shinta tenta à plusieurs reprises de lui expliquer, de s’excuser…Mais Natsuki rivalisait d’ingéniosité pour l’éviter, l’immobiliser, le piéger, le fuir. Jamais on avait vu les capacités de Natsuki en matière de stratégie et de projets être aussi fructueuses et ingénieuses.A ses yeux, Shinta avait perdu toute identité. Il n’était plus que l’Imprévu n°1…le lamentable imprévu n°1, pour lequel elle s’était ramassée.Il grandit de son coté, et elle du sien. Il devint courageux, fort, et brillant Shinobi. Elle devint acerbe, goguenarde, et un brin sexiste. Elle construit son masque, au fil du temps, avant de trouver le visage qui lui convenait. Celui de quelqu’un d’insouciant, d’inconscient, de naïf et d’imprévisible. Personne ne s’intéressait à ce genre de critère. C’était ceux qu’elle devait mettre en avant pour mener sa vie telle qu’elle l’entendait.Shinta intégra la team 9, composée de lui et de deux des fameux gamins du groupe de foot. Ce derniers ne se souvenaient même pas de ce fameux jour. Un jour si insignifiant et futile pour eux, qui avait pourtant changé l’existence d’une autre.En dépit de la cupidité de ses deux sœurs, c’est en Natsuki que les Nanpei fondaient leurs espoirs. Elle était dotée d’une intelligence sans égale, et d’un sens de la gestion qui faisait défaut a ses deux ainées. Mais Ntsuki leur fit un pied de nez, arborant son nouveau visage de personne insouciante et complètement paumée, ce qui sema un désarroi profond dans la famille. Où était donc passée leur petite fille si intelligente et calculatrice ? Ils ne la voyait plus. Pourtant elle était toujours là, juste dissimulée…Les parents, de dépit, entamèrent la formation des deux sœurs ainées de Natsuki. Elles récupèreraient la boutique. Cette situation convenait a merveille à Natsuki. Personne ne déciderait pour elle. La dernière fois qu’elle avait accepté de laisser quelqu’un s’immiscer dans sa vie, elle s’était lamentablement rétamée. En traçant son propre chemin sans jamais laisser qui que ce soit s’en mêler, elle éviterait les imprévus néfastes de ce genre.Mais sans l’Imprévu n°1, il fallait bien avouer que l’ennui la gagnait, a longueur de journée. Faire des plans toute seule, c’était nettement moins marrant. Sa seule issue, elle la connaissait à présent…

A peine entrée a l’académie ninja, Natsuki se montra…tout juste suffisante. Son cas désespérait ses professeurs. En effet elle parvenait toujours à réaliser ce qu’ils demandaient, mais jamais COMME ils le demandaient.

Ainsi la première fois qu’on lui demanda de planter tous les kunais dans le cœur de la cible, alors que tous ses camarades s’acharnaient sans succès, Natsuki prit tous ses kunais en mains et parti les planter manuellement au cœur de la cible.

Le jour ou on exigea d’eux une rapidité au niveau du lancé de shuriken, alors que ses camarades s’efforçaient a expédier leurs shurikens le plus rapidement possible, Natsuki se contenta d’improviser une catapulte à l’aide d’une branche souple et d’un fil de fer.

D’ordinaire ce genre de piège manquait cruellement de précision, mais tous les shurikens de Natsuki atteignaient leur cible en son centre… Les professeurs crurent en une chance folle. Ils ignoraient que dans la tête de Natsuki, le moindre angle était parfaitement calculé, la résistance de l’air prit en compte, et que la marge d’erreur en cas de rafale de vent était elle aussi inclue.

C’est donc sans trop forcer que Natsuki eu son diplôme. Elle commença ses missions, souriante et blagueuse. Mission durant lesquelles elle semblait totalement hors coup, semblant toujours inconsciente de ses actes. Pourtant, toutes furent couronné de succès, et bien souvent a cause de ces petits gestes qui apparaissaient comme des dérapages...

Bien évidemment pour Natsuki ils étaient a milles lieux de simples dérapages. Ce genre d’actes avaient simplement subie une sélection sur plus d’une centaine de possibilité, et avaient été jugés comme les plus fiables pour la réussite de la mission.
Mais aux yeux d’autres ninjas, ils n’étaient que des bourdes rattrapées de justesse par un heureux hasard. Ils ne voyaient pas à quel point le hasard était savamment calculé.
C’était un manque d’estime qui lui passait largement au dessus de la tête, la faisant rire. Après tout, son Sensei était un homme, et ses deux coéquipiers aussi. Que pouvaient-ils comprendre ?

Les hommes étaient si prévisibles….

Une pensée bien hypocrite de sa part, puisque la seule double surprise de sa vie avait été liée a un homme. Natsuki le savait, mais elle préférait se conforter dans ce mensonge hypocrite. Il était tellement plus agréable a entendre…
 
.::Chapitre IV- EVOLUTION ::.       
 
Les années passèrent, Shinta devint un Juunin reconnu de tous. Natsuki, elle, passait inaperçue, et c’était ce qu’elle cherchait. Tant que personne ne la voyait, elle pouvait continuer à mener sa vie comme elle l’entendait, sans le moindre imprévu. Malheureusement elle ne put échapper au traditionnel examen chuunin. Dans le fond, ce ne fut pas l’examen qui fut un malheur en lui-même, mais le fait que Shinta, qui était l’un des examinateurs, insiste pour la faire passer Chuunin, comme elle l’avait prévu dans sa « possibilité de dénouement du tournoi n° 122 ». Lui seul témoigna en sa faveur, se portant garant de son efficacité. Natsuki ne put que le maudire un peu plus. Elle s’était pourtant arrangée a merveille pour que ses réussites semblent dues a la chance, mais il avait fallut que ce foutu imprévu n°1 vienne s’en mêler. Ils ne se parlaient plus, ils ne s’écoutaient plus, ils ne se frôlaient plus, ils n’osaient même plus se croiser sans détourner le regard. En dépit de cette relation tendue, dans le fond, Shinta restait celui qui avait fait d’elle ce qu’elle était aujourd’hui. Après de nombreux succès lors de ses missions en tant que Chuunin, on commença a la remarquer. En effet il était strictement impossible que la chance l’ai poussée seule jusqu’ici, et les autres ninjas commencèrent tout juste a envisager que ses petites actes insignifiants puissent êtres calculés. Natsuki redoubla d’effort pour paraître incompétente, mais il était trop tard, car Eneru Rai, le Raikage en personne, l’avait déjà remarqué. Lorsqu’il posa son regard sur elle, Natsuki su que dans le fond, cet homme qui se prétendait etre un Dieu avait toujours su qu’elle jouait la comédie…La prévision « suite de carrière n° 15 » n’était vraiment pas une de ses préférées. Enfin, selon toute les probabilités cela ne lui prendrait certainement pas plus de deux ans, c’était déjà ça.Et à l’age de 15 ans , elle fût donc nommé chef d’une mission de rang A, qui consistait à espionner un village ennemi, qu’était Yuki, le village de la glace. Elle était accompagnée de 5 Chuunin, et de 4 Gennin. L’équipe de Chuunin, était censée montrer à la petite team de Gennin, qu’était le but d’une mission d’espionnage, et comment faire pour récolter des dossiers ennemis. Mais en plein milieu de la mission, un désastre arriva… Les quatre Gennin, moururent tous un par un, à cause d’un oubli d’un des chuunin : malgré le froid de fou qui vivait à Yuki, il avait réussi un faire un petit feu, et les 5 Chuunin, avaient laissé au milieu de la nuit, les Gennin, pour voir s’ils étaient capable de restaient une nuit tout seul. Et malheureusement… le chuunin avait oublié d’éteindre le feu, et le mince filet de fumée qui volait dans les airs, avait attiré l’attention des gardes… Bref, après ce désastre, les Chuunin continuèrent quand même la mission, et réussirent à récolter des informations. A leur retour au village, les Chuunin se rendirent au Bureau du Tsuchikage, qui fut en même temps ravi et triste… Ravi, car il avait réussi à avoir enfin des informations sur Yuki, mais triste parce que quatre Gennin venaient de mourir… Le lendemain, le Tsuchikage nomma les quatre Chuunin au titre de Juunin, et fit une grande fête, au nom des Gennin, qui sont mort au combat… La seule et unique morale de cette histoire, c’est que le personnage de Natsuki, en dépit de son intelligence surdéveloppée, ignore la leçon la plus importante que puisse nous apprendre la vie. Personne ne peut lutter contre ses sentiments. Et en éprouver, c’est se condamner a un imprévu perpétuel…C’est avoir le cœur qui bondit a chaque mot, chaque phrase, chaque tournure. C’est se ramasser, se relever, au nom de cette émotion. C’est ce qui fait la vie. L’imprévu est inévitable, mais Natsuki est aveugle…Puisses vos shinobi lui ouvrir les yeux en RP, car ce personnage est destiné à évoluer.






 
 


















Dernière édition par Natsuki Nanpei le Mer 5 Mar - 12:31 (2008); édité 7 fois
Revenir en haut
Uchiha Sasuke
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Mar - 19:26 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant

Bienvenue, bonne continuation pour tes techniques,je vais lire l'histoire maintenent car elle me semble magnifique , vraiment bravo pour la fiche enfin pour le moment elle semble parfaite
Revenir en haut
Natsuki Nanpei
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Mar - 19:39 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant

Merci
Revenir en haut
Uchiha Sasuke
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Mar - 19:42 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant

J'ai lu l'histoire et je t'avoue que si je n'aurait pas mes trois personnages j'aurait peut etre jouer Shinta, franchement ton histoire est magnifique

petite faute: , le Kazekage nomma les quatre Chuunin au titre de Juunin

lol kazekage c'est suna mais c'est pas grave ca dois etre une petite erreur de ta part
Revenir en haut
Natsuki Nanpei
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Mar - 19:48 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant

Ah dommage j'aurais bien aimé qu'il y ai un Shinta dans le RP ^^
Merci de m'avoir fait remarqué pour "Kazekage" petite faute d'inatention de ma part @__@ .
Tes compliments me font très plaisir , en générales les gens ne lisent pas les histoires longues ( et encore j'en est fait des plus longues u__u') et donc là que tu l'es lu ca m'a fait très plaisir <3
Revenir en haut
Uchiha Sasuke
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 4 Mar - 20:08 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant

y'a pas de quoi , ca a vraiment valu la peine que je la lise, et je pense que yoruki shiori une autre administratrice fera pareil , elle qui aime les histoires, enfin soit je te laisse faire ta fiche
Revenir en haut
Yoruki Shiori
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 5 Mar - 09:04 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant

Ton histoire est EX-CE-LLENTE ! J'étais morte de rire dans le premier chapître ! La façon dont tu tournes ton histoire est particulière et en plus la personnalité de ton personnage apparait vraiment bien. C'est vrai que ton histoire est longue, mais franchement, je la trouve trop courte. J'ai hâte de lire tes RP. (et de jouer avec toi si l'occasion se présente) Embarassed     
Bonne continuation pour tes techniques !  
Revenir en haut
Amaya Kureha
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 5 Mar - 10:07 (2008)    Sujet du message: Natsuki . Répondre en citant



Hé ben bienvenue!
En tout cas magnifique RP! Je te tires mon chapeau!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:21 (2016)    Sujet du message: Natsuki .

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com