Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Une poupée en Danger ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Do Tenshi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 8 Mar - 18:20 (2008)    Sujet du message: Une poupée en Danger Répondre en citant

J'ai finalement eu le courage de quitter mon village. Il ne m'en fallait pas beaucoup il faut dire, seulement la volonté de survivre car il y a deux nuits de cela, ils ont tenté de me tuer. Je n'arrive toujours pas à y croire. C'est vrai, pourquoi ont-ils fait cela? Qu'est-ce que cela pouvait bien leur faire puisse que de toute façon j'étais enfermé dans ma chambre? Ont-ils tué tout le monde? Cela n'a pas le moindre sens! Nous sommes un petit village d'artisans, pas de ninjas. Nous ne possédons aucune richesse, seulement nos petites maisons et le matériel nécessaire pour nos œuvres que nous vendons aux autres villages. Rien que quelqu'un d'autre voudrait, alors pourquoi ont-ils envahi mon village, tuer mes parents et maintenant moi? Je présume qu'il ne s'attendait pas à ce que je sois réveillé, alors j'ai eu de la chance, mais maintenant, je n'ai plus rien. Sans doute est-ce que je dois trouver de l'aide pour récupérer le village, mais où est-ce que je pourrais le trouver, après tout, je ne connais pas les villages avec lesquels mes parents faisaient affaires, et aussi lequel a envahi le mien, et peut-être même ne sont-ils pas d'un village en particulier, il doit bien y avoir des errants c'est bien plus compliquer que je ne le pensais. Je n'ai donc aucun moyen de savoir ce que je dois faire.

Du moins, pour le moment, mon problème ce n'est pas de savoir ce que je peux faire pour mon village, mais c'est de trouver une route! Je suis complètement perdu, je marche depuis deux jours, et je n'ai rien vu qui pourrait m'aider à savoir où je suis et quelle direction prendre. Je suis partie dans la nuit, et je n'ai pas même emprunté le chemin au cas où il y est mis des hommes, ou pour dire la vérité, je n'ai pas pris la peine de regarder dans quel direction je suis partie parce que la seule chose qui me préoccupait étaient de mettre le plus de distance possible entre moi et mon attaquant. Seulement là c'est moi qui est dans le pétrin. Surtout que courir dans une forêt de nuit n'est pas vraiment facile. Je me suis plus d'une fois un arbre quand ce n'était pas leurs racines ou leurs branches. Mais bon, maintenant que j'ai froid, faim et que je suis épuisé, je devrais peut-être tenter de trouver un endroit où je pourrais voir le ciel et ainsi peut-être les étoiles, ce qui me donnerait peut-être une idée de quel direction prendre, si je savais seulement quel est mon point de départ. À moins que je monte dans un arbre, je pourrai peut-être voir à la place un endroit qui semble habiter et aller là pour me trouver quelque chose à manger, j'ai tellement faim et j'ai tellement sommeil.

Il me faut juste en trouver un avec des branches assez basses pour moi. Dire que ma mère a toujours refusé que je monte aux arbres parce que c'était trop dangereux, je vais enfin pouvoir monter en haut complètement de l'un d'eux, surtout qu'ils sont bien plus gros ici que dans mon village. Alors bon, autant prendre mon temps, de toute façon je suis seul alors personne ne me pourchasse. C'est quand même difficile parce que c'est des bonnes branches et en plus elles ont une bonne distance entre elles. Bref, c'est vraiment amusant j'adore! Je peux même sourire, ce que j'ai pas fait depuis que les choses ont changés chez moi. Mais ne pas penser à cela pour le moment, seulement à mon prochain repas qui sera délicieux dans une maison avec un lit. En fait, un endroit que je ne voudrais quitter pour rien au monde. Mais en attendant c'est pas gagner du tout parce que là je suis quand même plus haut que la mi hauteur, mais je n'arrive pas à atteindre l'autre branche. Peut-être en sautant un peu, je pourrais m'agripper et me hisser dessus. Alors je....



« Aaaahhh! »


Ouf! Un peu plus et je dégringolais en bas complètement moi! J'ai même pas réussi à toucher la branche à la place j'ai raté celle sur laquelle j'étais et je m'y suis rattrapé de justesse avec ma main. Bon ben je crois que je vais être obliger de changer d'arbre! Mais j'ai passé tellement de temps à tenter d'y grimper, c'est trop injuste! Et puis en plus, je sais pas comment descendre maintenant. Peut-être un peu comme je suis monter, mais la branche en-dessous est de l'autre côté, il faudrait que je grimpe de nouveau pour descendre, mais le problème c'est que je ne tiens plus que du bout des doigts, ce n'est pas vraiment génial. Peut-être me laisser tomber et atterrir sur une branche plus basse, mais si je la manque cela va faire vraiment mal, j'ai déjà les doigts à vif à cause de l'écorce, je suis fatigué, je ne veux plus finalement! Il ne pourrait pas y avoir une maison quand je vais retrouver le sol? Non bien sur que non....

Et .... ! J'ai glissé et me voila en chute, juste attraper la .... ouille! Mon dos et ma tête! Pourquoi est-ce que le bois c'est aussi dur! Je déteste ça! C'est bien mieux eh.... je sais pas quoi! Tous ce qui est moelleux, comme ça quand je me frappe je ne me fais pas mal. Ouf! J'ai réussi à me retenir, il était temps, seulement je ne suis guère mieux, je suis toujours perché quelque part dans l'arbre et je n'ai toujours pas trouver un moyen de descendre qui ne sois pas compliquer, il faut dire que regarder le sol qui est plutôt... au niveau du sol me donne le vertige! Mais pourquoi est-ce que je suis monté aussi haut d'ailleurs!? Ah oui! Pour tenter de trouver un endroit où je pourrais aller me réfugier. Mais pendant que je pense à moi, je ne pense pas aux gens de mon village, qui de toute façon ont disparus sans se préoccuper de moi ou de mes parents. Je les déteste! Je veux juste récupérer le village même si cela ne sert plus à rien maintenant! Seulement c'est aussi tout ce que je connais.

Plus que quelques mètres et je vais être de nouveau capable de marcher normalement par terre, bientôt les branches seront plus rapprocher alors cela devrait m'aider aussi. Voilà, je touche du bout des orteils à celle qui est juste en dessous, je veux pas regarder au cas où j'aurai encore peur, mais j'ai du mal à la situé, alors juste d'un oeil, comme ça, je paniquerai pas. Merde, j'ai pareille la trouille là! Je dois me calmer et juste poser mon pied sur la branche de toute façon il ne peut rien m'arriver de désastreux après tout. Juste une petite chute qui va me faire mal, mais qui va quand même pas me tuer, peut-être me casser une jambe ou me donner sérieusement mal à la tête ou au dos, mais c'est tout, seulement, si après ça je suis blessé, je ne pourrais plus bouger et donc c'est comme si cela m'aurait tuer, parce que personne ne sais que je suis là et donc personne ne viendra à mon aide et donc je... Bon je dois arrêter de penser deux minutes et juste finir de ... chuter?!
><
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Mar - 18:20 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yamato
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 9 Mar - 11:58 (2008)    Sujet du message: Une poupée en Danger Répondre en citant

La nuit était noire. Rien ne faisait du bruit dans l'immense Forêt entourant le village caché du pays du Feu, Konoha Gakure no Satô. Tout semblait observer, craintif, imposant, puissant. Si quelqu'un se trouvait au milieu des arbres, il avait sûrement l'impression d'être observé, traqué, oppressé. Un claquement sec se fit alors entendre. Immédiatement, une ombre passa entre deux arbres, suivit à nouveau d'un claquement sec. C'était rapide, presque invisible. Puis le bruit se stoppa, se fondant dans le silence environnant. L'ombre arrêta également sa course. On put alors voir une silhouette. Celle-ci était de taille normale, mais on ne pouvait voir son visage. En effet, un masque blanc, représentant un chat, cachait le visage de ce qui semblait être un Shinobi. Levant la tête, il tenta d'apercevoir le ciel obscur. Mais au milieu des énormes arbres, il ne distingua rien, le ciel se fondant à la cime des Arbres. Lui, contrairement à beaucoup de gens, n'avait pas peur de cette forêt. Il pouvait y rester toute la nuit, seul, qu'à aucun moment il ne ressentirait l'oppression des arbres. Car ce shinobi, il était spécial. C'était, sous son pseudonyme, Yamato. Celui qui, avec cinquante-neuf autres nouveaux-nés, fut enlevé par le Sanin Orochimaru. Faisant partie de ses expériences, il fut utilisé pour les sanglantes opérations du Serpent, et après s'être vu injecté de l'ADN de Shodaime Hokage, il fut le seul survivant de cette expérience. Depuis, le bambin n'est devenu autre que l'un des meilleurs, sinon le meilleur, ANBU de la Feuille. En ce moment, le Shinobi était en mission de patrouille. En effet, beaucoup de gens voulant détruire Konoha no Satô, de nombreuses équipes surveillent la Forêt. Mais Yamato, lui, pouvait se déplacer et combattre seul. Cela ne changeait rien. Cela faisait cinq heures qu'il patrouillait, et pour le moment, rien ne s'était passé. C'était vraiment le genre de missions que Yamato aimait le moins, car souvent, il ne se passait rien. Mais le problème, c'était que le jour où quelqu'un tenterait une attaque, ces patrouilles étaient vitales, et c'est pourquoi Yamato faisait cette mission avec la même ardeur que s'il s'agissait d'une autre mission.

« Aaaahhh! »

Un cri perçant déchira le silence de la nuit. Instantanément, Yamato sortit un Kunai. Puis, tel un chat cherchant sa proie, il se lança dans l'obscurité des branches, décidé à découvrir ce qui faisait un tel boucan. Rapidement, Yamato arriva à l'endroit d'où était venu le cri. Il aperçu alors un enfant, d'une dizaine d'années, perché sur une branche, en très mauvaise posture. Il s'apprêtait à tomber. Que faisait un enfant de son âge seul, au milieu de la forêt, surtout celle de Konoha, et en pleine nuit ? S'il était Genin, il saurait que ce n'était pas une bonne idée, mais peut-être n'était-il même pas Shinobi, qui sait. Yamato décida alors d'agir, car l'enfant allait bientôt tomber, et une chute de cette hauteur, à défaut d'être mortelle, était très douloureuse pour un enfant normal. Prenant appui sur la branche où il se trouvait, Yamato se propulsa vers l'enfant. Le "vol" fut cours, et Yamato se réceptionna agilement sur le tronc de l'arbre où se trouvait la branche sur laquelle se trouvait l'enfant [xD]. Il couru alors jusqu'au jeune, et le prit dans ses bras. Immédiatement, le membre des forces spéciales de la Feuille sauta au sol, car la branche, ne supportant pas un tel poids, se brisa, produisant un craquement qui retentit fort dans la Forêt. Lâchant ensuite l'enfant, Yamato recula d'un pas. Il s'accroupit alors, afin de mieux observer ce qu'il venait de sauver. Ce dernier semblait très mal en point. Il avait le teint pâle. Le Shinobi reconnu des signes de déshydratation et de mal-nutrition. Prenant alors dans son sac une gourde pleine d'eau et un pain de blé, il les tendit au garçon, et d'un ton amical et protecteur, afin de ne pas brusquer l'enfant, il dit :

- Ohayô petit homme. Tiens, mange et bois, et après tu me racontera ce que tu fais ici tout seul.
 
Revenir en haut
Do Tenshi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Mar - 18:32 (2008)    Sujet du message: Une poupée en Danger Répondre en citant

J'en tremble encore. Quelque chose m'a ramassé et m'a ramené au sol, mais je ne sais pas ce que c'est. J'ai fermé les yeux durant mon sauvetage, disons que je suis assez épuisé que j'ai n'ai pas cherché plus loin et je me suis laissé faire. Mais j'ai la trouille! Si c'était un méchant, quelqu'un envoyé pour me reprendre. Ou me tuer!? C'est vrai, quand je suis parti, c'est ce qu'on a essayé de faire alors c'est peut-être ça que la personne vient terminé. Mais alors pourquoi ne pas m'avoir laisser tomber de l'arbre cela aurait fait une mort naturelle et il aurait suffit de me ramener dans la cours de la maison, tomber de la fenêtre ou encore d'un arbre parce que je voulais jouer dedans. Cela n'a pas de sens et puis aussi, pourquoi m'inviter à manger et à boire. Autant me laisser mourir de faim. Ça ne marche pas tout ça! Alors ça veut dire que je peux ouvrir les yeux? Juste un oeil pour être sur, comme si cela changeait quelque chose, mais c'est pas grave. J'ouvre doucement, juste pour voir de quoi il s'agit et disons que je suis plus sous le choc qu'autre chose!! Est-ce que je rêve ou c'est un chat géant, ou un renard, je suis pas sur qui vient de me sauver la vie et qui m'offre à manger? Mais ces animaux là ça parle pas, donc cela n'a pas de sens. Je tourne la tête, mais non, il est tout seul. Je recule un peu, disons que c'est plutôt anormal, donc... Sauf que je tombe avant même de finir mon premier pas. Et là je me rend compte que finalement, c'est peut-être humain ce qu'il y a devant moi car il porte des vêtements et aussi, quand je regarde de côté, la forme est plus humaine... Dans le noir j'ai un peu de mal à voir, mais là cela commence à être mieux.

Cela fait quand même un moment qu'il m'a parlé et que je ne fais que le regarder. Mais c'est un peu inhabituel, et pourquoi ce déguisement? Passé inaperçu dans la forêt? Aucune idée mais en tout cas, personnellement, cela fait peur la première fois comme ça. Mais bon j'ai soif et j'ai faim, de toute façon, j'ai rien à perdre que je n'ai déjà perdu, donc autant prendre un morceau. Seulement j'ai peut-être l'air un peu sauvage quand je me saisis de sa gourde et de son pain. Pas que j'ai peur qu'il les enlèves mais cela m'a pris comme ça. Je suis pas totalement rassuré il faut croire, alors je le remercie rapidement avant de boire une longue gorgé. Cela fait vraiment du bien, et je sens même l'eau descendre jusqu'à mon estomac. Cela me chatouille presque. J'en profite aussi pour avaler le pain, puis toujours en le regardant, on sait jamais il pourrait bouger, je me demande ce qu'il veut, j'ai pas spécialement porter attention à ce qu'il a dit, alors je suis un peu perdu, mais je vais quand même finir par savoir c'est qui non? Ou bien je lui demande en finissant les dernières miettes.



« Vous êtes quoi? ou plutôt qui? »


J'aimerai bien savoir qui est venu à mon aide. Et puis aussi, si il ne fait pas parti de ceux qui ont envahi mon village, alors peut-être qu'il vient d'un autre village avec qui mes parents ont fait du commerce et donc peut-etre aussi pourrait-il m'amener là bas pour que je demande de l'aide, bien que je trouve cela un peu particulier de parler avec quelqu'un qui a un masque. C'est peut-être normal, mais personnellement, je n'aime pas ça. On sait jamais ce à quoi l'autre pense. Et puis si je lui demande qui il est, là politesse veut que je me présente avant, mais les choses ne vont pas comme elle devrait être alors je fais tout à l'envers. Ma mère ne serait pas fière de moi.


« Moi je suis Do Tenshi, je suis le prince du village de la Poupée, mais maintenant cela ressemble plus à un village déserté. Il y a plus personne. »


Mais bon, j'en dis peut-être trop pour commencer, alors je vais me taire. J'ai dit qui j'étais et donc pas besoin d'aller plus loin et d'expliquer que depuis déjà trop longtemps il y a quelque chose qui ne tourne plus rond chez moi même si je ne sais pas pourquoi. Surtout que je ne sais rien de lui, et peut-être qu'il connait le village ou ceux qui l'ont envahi donc autant attendre. Je peux pas risquer de tout perdre maintenant. Je sais, il y a dix minutes, j'avais abandonné, mis maintenant je me sens mieux avec quelque chose dans l'estomac et je suis prêt à continuer puisse que c'est chose faites. Je suis peut-être trop méfiant, mais disons que je ne sais pas à qui je peux faire confiance.
Revenir en haut
Yamato
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 18 Mar - 20:51 (2008)    Sujet du message: Une poupée en Danger Répondre en citant

Le petit homme que Yamato venait de sauver tremblait comme une feuille, et il semblait mort de peur. C'était tout à fait compréhensible. En effet, un enfant de son âge ne devrait pas se retrouver seul dans la Forêt et dans cet état, ce qui laissa paraître que quelque chose de grave lui était arrivé. Le jeune garçon prit alors très rapidement les victuailles que lui tendait Yamato. Il but une longue gorgée, semblant savourer le liquide transparent qui coulait dans sa gorge. Le jeune mangea alors vite son pain, et tout en terminant les miettes, il demanda à Yamato ce qu'il était, ainsi que qui. Cette question ne surprit en aucun cas l'ANBU de la Feuille. Le seul problème, c'était que le Shinobi ne devait, en tant que Shinobi Spécial, donner aucune information sur son rang ni son grade. Par contre, il pouvait lui donner son pseudonyme, car ce dernier existait justement pour que le Capitaine puisse se présenter et ainsi être reconnu. Alors que le Jounin Spécial de la Feuille allait parler, le jeune garçon se présenta. Il s'appelait donc Do Tenshi, prince d'un certain village de la Poupée. Mais ce dernier, d'après le garçon, était à présent vide. Cela méritait plus d'explications. Yamato avait entendu parler de ce village, mais n'étant pas un grand village, personne ne s'intéressait à lui, et les connaissances à son sujet étaient très limitées, voire nulles. Le Shinobi prit alors la parole d'un ton rassurant :

- Enchanté, Tenshi-San. Je suis Yamato, du village caché de la Feuille, Konoha Gakure no Satô. Ne t'inquiète pas, car tant que tu seras prêt de moi, rien ne t'arriveras. Mokuton Shichuuka no Jutsu.

Instantanément, du bois commença à sortir de tout le corps de Yamato. Cette technique, c'était la Maison des Quatre Piliers. Quelques secondes plus tard, le Shinobi, aux-côtés de Tenshi, se trouvaient dans une jolie maison de bois. Yamato adorait cette maison, et en plus, elle lui servirait d'abris pour ce soir. En effet, avec Tenshi dans cet état, il ne pouvait rien entreprendre pour ce soir, surtout sans l'accord du village. Justement, sa patrouille devait durer une semaine, alors si il ne revenait pas avant quatorze jours, Konoha no Satô ne s'inquiéterait pas, surtout pour un Shinobi de la force de Yamato, génétiquement modifié par Orochimaru, afin d'obtenir les pouvoirs de Shodaime Hokage. En fait, dans la Forêt, Yamato était le meilleur allier possible. Le Shinobi prit alors une bougie dans son sac, et l'alluma à l'aide d'un briquet, puis il s'assit en tailleur, et dis à Tenshi :

- Tenshi-San, pour ce soir, nous sommes en sécurité. J'ai quelques questions à te poser. Est-ce que tu as des compétences de ninja ? Et raconte moi aussi l'histoire de ton village ...
 
Revenir en haut
Do Tenshi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 1 Avr - 00:38 (2008)    Sujet du message: Une poupée en Danger Répondre en citant

Je ne me sentais pas spécialement en sécurité et j'étais toujours inquiet. Peut-être, peut-être peut-être... mais en même temps, si il aurait été de ces hommes, je serai déjà mort, alors je me disais que je pouvais lui faire confiance mais ce n'était pas chose facile du tout. J'avais peur. Mais je devais parvenir à me contrôler, malheureusement, il ne rendait pas les choses facile du tout quand il fit je sais pas quoi et que du bois a commencer a poussé tout autour de nous. J'ai encore plus trembler et j'ai hurlé comme un animal terroriser je dois le reconnaitre. ou un petit enfant qui a peur des créature tapis dans l'ombre la nuit.


« Vous auriez pu prévenir! »


Bien que cela n'était pas gentil et respectueux, il m'avait vraiment donner la frousse avec cette chose. Le simple fait que rien ne semblait l'impressionner me donnait dans l'idée qu'il en était responsable, mais bon, peut-être que je me trompais, sauf que la chandelle et quand il me demanda de lui raconter toute l'histoire me prouvait bien que il en était responsable, donc je boudais un peu en m'assoyant aussi et lui raconter tout ce qui se passait à mon village, de toute façon la situation ne pouvait vraiment pas être pire donc!


« Je suis né au village de la Poupée. Notre village est surtout connu pour fabriqué des jouets uniques. Nous sommes un petit village et comme notre travail n'a pas la moindre importance pour la guerre ou la richesse, personne ne s'était vraiment intéressé à nous. Mais un jour, sans prévenir, du jour au lendemain, notre village a changé. Des étrangers sont arrivés et ne sont plus jamais partis. Mes parents qui dirigeaient le village ne voulaient plus me voir et passaient leur journée entière avec eux alors que moi j'étais obligé de garder la chambre. Mais j'ai quand même remarqué que les habitants disparaissaient et que plus personne n'étaient heureux ou se montrer dans les rues. Il y a plusieurs mois, mes parents sont décédés, et on a décrété que j'étais trop jeune pour prendre la relève, alors quelqu'un que je ne connais pas à décidé de gérer les choses. On m'a enfermé sous clés, mais il y a quelques jours, un homme est entré dans ma chambre pour me tuer. Je me suis enfui. J'allais quand même rester là à me faire découper. Mais bon, je dois surtout trouver un village qui voudra bien venir en aide au mien, même si il n'y a plus que des étrangers là bas. Je dois protéger les miens. »


Ouf! J'avais beaucoup parler soudainement, cela me donnait encore plus sommeil maintenant que j'avais dit tout cela à voix haute. Cela me montrait encore plus à quel point cela était risible puisse qu'il n'avait plus rien à sauver vu comme cela. Mais je ne pouvais tout de même pas me décidé à abandonné mon village, le village de mes parents à des mains étrangères qui nous avaient volés... Je me suis légèrement perdu dans la contemplation du plancher...


(désolé d'avoir mit 3 siècle a te répondre)
Revenir en haut
Yamato
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Avr - 23:41 (2008)    Sujet du message: Une poupée en Danger Répondre en citant

[( Pas grave Smile)]

Lorsque Yamato avait fait apparaître la maison de bois, le petit homme cria comme un petit fou, d'un air assez terrorisé. En réfléchissant, le Shinobi se dit qu'il aurait en effet pu avertir Tenshi, qui avait justement souligné ce fait. Tant pis pour lui. Il devait adhérer aux méthodes de Yamato, qui étaient des méthodes de ninja. S'asseyant alors, et d'un air assez boudeur, le petit garçon commença alors à parler. Il était né dans le village de la Poupée. Yamato en avait vaguement entendu parler, il y a de cela de nombreuses années, par un collègue de l'ANBU, mais depuis, il n'avait plus eu de nouvelles. Le village était connu pour ses jouets incroyables, et c'est justement à cause de ces derniers que la Poupée ne fut jamais mêlée à quelconque guerre, car qui s'intéressait à des jouets dans ce monde fait de guerres et de Shinobis ? Tenshi dit alors qu'un jour, des inconnus arrivèrent et s'installèrent dans le village. C'est alors que la situation changea. Les parents de Tenshi, qui étaient les dirigeants du village, cessèrent de voir leur enfant, afin de se consacrer entièrement à ces nouveaux "occupateurs". Tenshi, passant ses journées dans sa chambre, remarqua que des habitants du village disparaissaient, et que les autres restaient chez eux, évitant de sortir dans la rue. Lorsque les parents de Tenshi moururent, ce dernier fut enfermé, car les étrangers ne le voulaient pas au pouvoir. Lorsqu'un homme entra un jour dans sa chambre pour le tuer, le garçon réussit à s'enfuir. C'est ainsi qu'il s'est retrouvé dans la Forêt tout seul, décidé à trouver un village acceptant de l'aider à libérer la Poupée. Lorsqu'il eut finit son récit, Do Tenshi fut soudain prit de sommeil. Yamato le remarqua. Il se leva alors, et sortit de son sac un futon. C'était une sorte de petit matelas très fin, mais aussi très moelleux, que tous les Shinobis en mission se devaient d'avoir. Une fois déroulé, il était un peu plus grand et large que Yamato. Ce dernier étendit son "matelas" sur le sol, pas très dur, de la pièce. Puis il plaça sa bougie à un mètre du "lit", et en se dirigeant vers Tenshi, il dit d'une voix rassurante :

- Ecoute, Tenshi-San. Tu ne dois pas avoir peur de moi, car je ne te ferai aucun mal. Si tu le désire, demain je t'aiderai à expulser les inconnus de ton village. Mais pour le moment, tu es exténué et tu dois dormir. Tu peux dormir ici en sécurité, tandis que moi j'irais dehors afin de garder la maison contre d'éventuels poursuivants. Tu n'as aucun soucis à te faire. Tu es entre les mains de l'un des meilleurs Shinobis de l'élite de la Feuille. Si ça te rassure, je laisse la bougie allumée, et je t'offre ce Kunai. Bonne nuit, Tenshi-San. Je te reverrai demain matin.

Sur ces mots, Yamato laissa Tenshi seul dans la pièce, juste après lui avoir posé un Kunai sur le futon. Il fit alors un rapide tour de la maison, et posta plusieurs pièges. Un fil tranchant par ci, un fil tranchant par là. En fait, en un quart d'heure, Yamato truffa la zone de pièges, que se soie des fils déclenchant des Kunais, des Shurikens, ou encore des parchemins explosifs. De toute façon, les animaux sentiraient l'odeur des humains et ne s'approcheraient pas. Yamato monta alors silencieusement sur le toit de la maison, et s'installa confortablement sur un rebord plat. De là, personne ne le verrait. Et cela lui permettait de surveiller toute la zone aux alentours. Puis le Shinobi s'assoupit dans un sommeil léger, propre aux ninjas : le moindre bruit suspect le réveillerai. La nuit se passa alors. Mis à part quelques hiboux faisant leur chasse nocturne, Yamato n'entendit rien de suspect. En fait, ce fut vraiment une bonne nuit. La lune avait éclairé la Forêt, les nuages avaient été inexistants. La bise n'avait pas soufflé, laissant planer une douce chaleur. Une nuit vraiment plaisante pour Yamato. Lorsque le soleil commença à montrer le bout de son nez [xD], le Shinobi descendit de son "perchoir". Il prit de nouveau une demi-heure, mais cette fois ce fut pour démonter tous les pièges. Heureusement, aucun d'eux n'avait eu à s'enclencher, donc, personne n'était venu cette nuit. Ça montrait qu'aucun étranger du village de la Poupée ne s'était mis à la poursuite de Tenshi. Yamato alluma alors un petit feu devant la maison, et sortit de son sac une petite casserole de mission. Celle-ci était assez petite, tout juste assez grande pour servir un plat pour deux personnes. Le Shinobi mit de l'eau dedant, et la fit bouillir. Quelques nouilles déjà préparée par les cuisiniers militaires de Konoha vinrent bientôt répandre une bonne odeur de pâtes cuites. Est-ce que Tenshi résisterait à l'appel de son estomac ?
 
Revenir en haut
Do Tenshi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Avr - 07:32 (2008)    Sujet du message: Une poupée en Danger Répondre en citant

    Do Tenshi avait attendu un moment avant de se mettre au lit. Il était fatigué c'est vrai surtout avec tout ce qu'il vivait et venait de se remémoré. Mais une fois sa décision prise de faire confiance à l'élite du village de la feuille il s'étendit sur le futon et sombra rapidement dans le sommeil sans ce soucier de ce que faisait l'homme qu'il avait rencontré dans un endroit aussi perdu. Ce dernier devait bien savoir ce qu'il faisait après tout. Pour une fois, le jeune garçon put dormir sans souci et sans se faire réveiller par des bruits indésirable. Au matin, ce ne fut pas la garde à sa porte, ni les chauds rayons du soleil de son balcon qui vinrent le tirailler, mais plutôt le délicieux arôme de nouille. Cela le fit même sourire dans son sommeil, jusqu'à ce qu'une grimace douloureuse vienne briser ses rêves et lui faire ouvrir les yeux. Au début il fut un perdu cherchant à se re-localisé, puis il sortit de son « lit » pour sortir dehors et trouvé quelqu'un tout près en train de cuisiner. Cela lui rappelait les artisans de son village lorsque ceux-ci travaillait au soleil à l'extérieur sur leur jouet. Il vint s'assoir devant le petit feu et se contenta de regarder en silence chaque geste que Yamato faisait. Son estomac lui fit une petite douleur et il espérait bien pouvoir manger bientôt.


    « Au fait , vous avez dit vouloir m'aider . Vous savez comment on pourrait s'y prendre ? Moi je sais vraiment , ils sont armé et probablement dangereux. »


    Sa voix était légèrement ensommeillée, mais sinon, il était voyant qu'il y avait autre chose qui le préoccupait comme le petit déjeuné. Mais bon, il voulait quand même savoir ce qui pouvait être tenter puisse qu'ils étaient seuls et qu'il ne pourrait pas vraiment aider puisse qu'il ne savait rien faire. Il reposait tous ses espoirs pour sauver son village sur les épaules de celui qu'il venait de rencontrer, non par lâcheté, mais parce que ces dernières années avaient étouffés en lui presque totalement la personne qu'il pouvait être.


    « Hier je vous tout dit sur mon village, mais moi je ne connais pas le votre. Pourriez vous me parler de Konoha Gakure no Satô , ou bien vous ne pouvez pas? Car vous êtes un ninja donc, peut-être que vous pouvez pas. On dit que ces villages n'aiment pas beaucoup dévoiler de chose sur eux. »




((je crois que finalement faire ses rp au milieu de la nuit c pas une bonne idée, je vais aller me coucher.))
Revenir en haut
Yamato
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 21 Avr - 18:31 (2008)    Sujet du message: Une poupée en Danger Répondre en citant

Do Tenshi ne put effectivement pas résister à l'appel de la faim, et quelques minutes après que Yamato aie commencé sa cuisine, le petit homme vint s'asseoir devant le Shinobi.  Mais il ne parlait pas, se contentant d'observer les gestes du ninja de la Feuille. Puis, après quelques instants de silence, Tenshi parla. Il demanda si lorsque Yamato s'était proposé pour l'aider, si ce dernier savait comment s'y prendre. Il profita de l'occasion pour dire que les agresseurs étaient armés et probablement dangereux. Yamato remarqua que la voix du jeune homme était assez étrange, ce qui prouvait bien qu'il manquait de sommeil. Mais l'expérimenté Shinobi remarqua aussi dans le ton que Tenshi utilisait pour parler qu'il y avait quelque chose d'autre dont il voulait parler à Yamato. Ce dernier ne répondit alors pas tout de suite au petit homme, attendant qu'il parle de lui-même. Yamato crut même entendre un petit gargouillement venant du ventre de Tenshi. Ce dernier demanda alors à Yamato de lui parler de Konoha no Satô, insistant sur le fait qu'il ne recevrait peut-être pas beaucoup d'informations. Yamato savait que les villages cachés devaient garder le plus d'informations confidentielles, afin de rendre leurs positions secrètes. Mais l'ANBU savait aussi qu'il ne servait à rien de tout cacher à cet enfant, car il finirait un jour ou l'autre par l'apprendre. Les nouilles furent alors prêtes. Yamato remplit un bol, qu'il donna à Tenshi. Il lui donna également des baguettes, afin qu'il puisse déguster le plat de Yamato. Ce dernier, après s'être aussi servit de la nourriture, s'assit devant Tenshi. Il dit alors :

- Itadakimasu. Je vais d'abord te parler de Konoha. C'est mon village natal. Il est caché au milieu de la Grande Forêt, dans laquelle tu te trouve. Il est dirigé par Godaime Hokage, Koichi Tsunade-Sama. C'est un endroit où il fait bon vivre, car tout le monde s'entraide et prend plaisir à vivre. C'est aussi la première puissance mondiale en terme de Shinobis, mais nous y sommes élevés avec des idéaux, tels que l'entraide, l'amour, la fraternité. Un jour, je pourrais t'y emmener si tu le désire. Bien, maintenant, parlons de ton village. J'ai un petit plan en tête pour le libérer, mais il va me falloir quelques informations. Arriverais-tu à me dire le nombre approximatif d'ennemis ? Et sais-tu si ce sont des ninjas comme moi ou de simples brigands ? C'est très important. Et toi. Connais-tu des techniques de Shinobis ?


Les questions que Yamato posait à Tenshi étaient cruciales. Le nombre d'ennemis présents était un chiffre très important, car il impliquait, en cas d'excès, que Yamato pourrait éventuellement avoir recourt à des renforts de Konoha. Mais cela ne serait sans doute pas indispensable. La deuxième question, elle, était capitale, car si Yamato pouvait facilement se débarrasser de beaucoup de simples brigands, cela serait plus compliqué avec des Shinobis, même si l'ANBU partait largement avantagé. Et quand à savoir si Tenshi connaissait des jutsus, Yamato connaissait déjà la réponse. Le jeune Prince ne devait même pas savoir faire un Bunshin, ou marcher sur l'eau. C'était donc inutile. Yamato devrait faire seul. Mais il ne voulait pas négliger le petit homme, alors il lui demanda, en reposant son bol vide :

- Nous devons commencer à y aller, afin que nous arrivions à ton village de nuit, afin de surprendre tes ennemis. Je te communiquerai mon plan une fois que j'aurais quelques informations.

Une fois ceci dit, Yamato se leva,
et en croisant ses doigts entre eux, fit disparaître, dans un craquement sonore, la maison de bois. En fait, elle s'était soit intégrée dans le sol, soit dans les bois environnants, ne laissant plus aucune trace. Yamato se mit alors en chemin d'un pas décidé. Tenshi devrait lui répondre en chemin ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:56 (2016)    Sujet du message: Une poupée en Danger

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com