Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Flirting with the enemy [scénario][pv] ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tsukinami Xukha
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Mar - 18:17 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

[HRP: Suite de: http://narutofollowthehero.xooit.com/t680-Annihilate-The-Corrupt-pv.htm#p88… ]

Finalement, Yamato avait eu une excellente idée...
En jouant le rôle d'un Oï-nin au lieu d'un Nuke-nin comme Shu et Xukha, ça rendait la situation plus crédible. Deux Nuke-nin recherchant un équipier et poursuivis par un Oï-nin, ça passerait beaucoup mieux que trois Nuke-nin dont un membre ne collait pas trop avec les deux autres. Il fallait dire, heureusement que Yamato portait ses affaires d'anbu sur lui en permanence, ça aidait pas mal dès le départ. Si on regardait bien la situation, le "coup de gueule" de Xukha avait amené à un plan assez bien rôdé, ce qui confortait le chuunin de Konoha dans l'idée que sa réaction de tout à l'heure était plus que justifiée. Au moins maintenant, tout le monde était fixé sur la cible, et avait un plan qui leur permettrait on l'espère, de parvenir à leur fin.
Bref, comme prévu par les instructions de Yamato, les deux chuunins étaient partis en premier, creusant une bonne distance entre eux et le team leader. Durant le parcours à deux, Xukha en profita pour se mettre en accord avec son partenaire de Yuki, histoire d'être cohérents...


- Pour être crédible, il ne va pas seulement falloir changer nos noms, il va aussi falloir jouer un rôle, un autre personnage. On est des types pas nets, à la recherche d'un partenaire tout aussi pas net que nous... Va donc falloir agir comme tel. Si ça ne te dérange pas trop, je prendrai les devants lorsqu'il s'agit de parler. Disons que je serai le "beau parleur" et toi, le "silencieux avisé". Ca ne veut pas dire que tu ne pourras pas parler hein, mais fais-le uniquement lorsque ce sera vraiment nécessaire. A la rigueur tu pourras continuer à utiliser ton sourire ridicule, ça pourrait le faire... Il faut juste garder en tête que nos faux comportements doivent se compléter d'une certaine manière... Tu verras de quoi je veux parler lorsqu'on arrivera sur place, mais je suppose que tu as compris ce que je veux dire...

Après un bon bout de trajet sans pause, les deux faux Nuke-nin arrivèrent à l'un des nombreux petits ports du pays du feu. En effet, le village de Kiri n'était pas accessible par la terre, il fallait prendre un bateau pour d'abord arriver au pays de l'eau, pour ensuite atteindre le fameux village sanglant de la brume. Pour l'instant c'était assez facile, ça se compliquerait sûrement une fois arrivé près de la fameuse brume recouvrant le village caché des ninjas réputés pour être les plus brutaux de tous... Malgré qu'ils n'étaient pas encore au pays de l'eau, Xukha décida de déjà jouer son rôle de Nuke-nin, histoire de donner plus de crédibilité à son personnage. Après tout, au plus loin remonte la piste de leur trajet, au plus crédible c'était... Devant un groupe de petites embarcations de location, un veil homme, affalé sur un tabouret, adossé au mur d'une petite cabane, était en train de profiter d'une petite sieste, son visage à l'abri du soleil grâce à un chapeau de paille confectionné à la main. Il ne fallait pas se fier à ce genre d'apparences. Le vieillard était peut-être bel et bien en train de faire une sieste, mais si quelqu'un avait le malheur de tenter de lui subtiliser un de ses petits bateaux, il se réveillerait, comme par réflexe, c'était certain. La meilleure solution était donc d'annoncer directement la couleur au vieil homme, pour qu'il évite de faire quelque chose de stupide... Les mains dans les poches, Xukha s'approcha donc du vieil homme, et le fit tomber de son tabouret, en balayant ce dernier d'un coup de pied. Le veillard chuta presque lourdement sur ses fesses, se réveillant évidemment directement.

- Mais!? Qu'est-ce que!?

Le vieil homme voulu se relever, mais la lame du ninjato de Xukha vint se poser sous sa gorge, l'incitant à rester à terre. Le regard du chuunin croisa celui du vieillard...

- Olà, ojiisan... On est venu te prévenir qu'on vient t'emprunter un de tes jolis bateaux... Tu n'y vois pas d'objections hein?

Le vieil homme ne semblait pas effrayé, il en avait surement vu un tas des situations dans ce genre dans sa vie, et il savait que le mieux pour lui, était de ne pas résister. Il fixa donc Xukha d'un air mauvais, mais ne s'opposa pas vraiment...

- Je suppose que je n'ai pas trop le choix...

- Tu es un homme sage ojiisan, je respecte ça... Je peux rien te promettre, mais on essaiera de te ramener ton bateau en un seul morceau...

Xukha recula de quelques pas, son ninjato toujours pointé vers le vieil homme. Il finit par pivoter et se diriger vers un des bateaux et grimpa dessus. Il appela ensuite Shu, pour qu'il le rejoigne.

- Dépèche Yue, largue les amarres... Plus vite on sera de l'autre côté, mieux ce sera...

Pendant que ke chuunin de Yuki s'occupait donc de détacher le bateau de la bite d'amarrage, Xukha s'occupait de défaire les voiles. Une fois que tout était prêt, le bateau se mit donc en route pour le pays de l'eau. Une dernier regard vers le propriétaitre du bateau, qui n'avait pas bougé, et qui regardait les deux faux Nuke-nin s'éloigner, d'un air toujours aussi mauvais...
Une fois assez éloignés du ports, Xukha activa son talkie-walkie, pour une communication à l'intention de Yamato, qui n'attendant pas vraiment de réponse.


- Avons quitté le pays du feu, nous mettons en route pour le pays de l'eau. Nous vous avertirons lorsque nous aurons atteint la côte. Ce sera notre dernière communication directe. Nous rallumerons notre talkie lorsque nous serons face à Gecko pour que vous puissiez entendre la conversation qui aura lieu, mais nous ne communiquerons pas directement avec vous, terminé...

Le trajet sur la mer se déroula sans encombres. Les vents étaient favorables, ça ne dura donc pas trop longtemps pour apercevoir les côtes du pays de l'eau. Plus que les côtes, ce qui était surtout visible, c'était la brume. D'après les racontars, elle recouvrait totalement le village sanglant du même nom, mais apparemment, elle recouvrait bien plus que ça. Cette brume était la principale défense du village, et était plus que dangereuse, car il paraîtrait que les ninja de Kiri étaient capables de voir à travers elle, ce que les autres ninja ne savaient pas faire. Donc, lorsqu'on pénétrait sur leurs terres, on avançait en aveugle en quelque sorte...
Plutôt que de passer par les plages inhabitées histoire d'être plus discrets, les deux Chuunins décidèrent d'amarrer au principal port du pays de l'eau. Le village côtier associé au port ne faisait pas partie de Kiri, mais était tout de même surveillé de près par le village ninja. C'était aussi et surtout un repère de voyous et de bandits, et autrement dit, une belle source d'informations. Comme prévu, une fois le pied à terre, Xukha prévint Yamato par talkie qu'ils étaient bien arrivés au pays de l'eau, et que ce serait la dernière communication directe. A peine débarqués, les personnes présentes dévisageaient les deux nouveaux venus. Tous avaient des tronches douteuses, c'était presque difficile de trouver quelqu'un qui n'avait pas l'air d'avoir commis un meurtre ou un autre crime crapuleux. Ne prêtant pas attention aux regards qu'on leur portait, Xukha et Shu arpentèrent les rues du port, à la recherche du centre d'informations du coin, à savoir une taverne bien remplie. Après quelques minutes de recherche, ils finirent par trouver leur bonheur. Une taverne bondée, où ça criait, ça gueulait, ça chantait, et où bien évidemment, ça se bagarrait. Avant même qu'ils ne puissent franchir la porte, un corps vola à travers celle-ci, avant de s'écraser contre le mur en face. L'individu venant de se faire projeter ne fut pas sonné pour autant, il se releva, secoua rapidement la tête, avant de rentrer à nouveau dans la taverne, apparemment prêt à en découdre à nouveau avec le responsable de son élégante sortie. Devant ce spectacle qui en disait déjà long sur l'ambiance à l'intérieur, Xukha tourna la tête en direction de Shu, un léger sourire aux lèvres.


- On devrait trouver notre bonheur ici... Si nous on sait que Gecko est dans le coin, eux en savent sûrement beaucoup plus...

Les mains à nouveau dans les poches, Xukha pénétra donc dans la taverne, suivit de près par Shu. Après quelques manoeuvres d'évitement de personnes un peu trop imbibées et d'esquives de projectiles diverses volant dans tous les sens, les deux Chuunin arrivèrent enfin près du comptoir.

- Yosh patron...

- J'vous sers quoi?

- Z'avez d'la limonade?

- C'est sérieux?

- Un cocktail avec de la limonade?

- Nan...

- Un cocktail avec un jus de fruit?

- Non plus...

- Quelque chose de non-alcoolisé?

- ...

- Vous avez quoi alors?

- Du saké...

- Bon ben, va pour un pichet de saké...

- Z'êtes majeurs?

- Hein?

- J'déconne... Tenez, vlà votre pichet...

Avec un sourire presque crispé, Xukha lâcha les quelques pièces pour son pichet, et se tourna vers la "foule", adossé au comptoir. Shu commanda à son tour, et après quelques gorgées de son pichet, qui cela dit en passant était de qualité assez médiocre, Xukha profita d'une petite accalmie, pour faire comme si il parlait à son partenaire, mais à voix audible de tous...

- Alors comme ça, il paraît que Yamori Gecko est de retour au pays de l'eau...

[HRP: Nouvel ordre de passage: Shu - Yamato - moi]
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 16 Mar - 18:17 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shiro Shu
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Mar - 21:27 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

Shu s’était mis en route accompagné de Xukha. Il était plutôt ravi de devoir faire équipe avec une personne tel que lui, ca lui changeait des habituels duos et trios avec des ninjas bien plus âgés dont la compagnie était aussi animée que les plaines du nord le soir. Toutefois, le jeune homme aux yeux orange savait qu’il ne devait pas s’attendre à une mission de plaisir et qu’il s’agissait bel et bien d’un voyage périlleux où le non-respect des objectifs de missions pouvait leur être fatal. Aussi, après s’être éloigné un peu plus de Yamato, Xukha en profita pour bien éclaircir certains points de leur collaboration. Le ninja de Yuki le regarda, son visage possédait son éternel sourire agaçant…bien qu’il savait que son confrère n’aimait pas du tout ce dernier…

- Pour être crédible, il ne va pas seulement falloir changer nos noms, il va aussi falloir jouer un rôle, un autre personnage. On est des types pas nets, à la recherche d'un partenaire tout aussi pas net que nous... Va donc falloir agir comme tel. Si ça ne te dérange pas trop, je prendrai les devants lorsqu'il s'agit de parler. Disons que je serai le "beau parleur" et toi, le "silencieux avisé". Ça ne veut pas dire que tu ne pourras pas parler hein, mais fais-le uniquement lorsque ce sera vraiment nécessaire. A la rigueur tu pourras continuer à utiliser ton sourire ridicule, ça pourrait le faire... Il faut juste garder en tête que nos faux comportements doivent se compléter d'une certaine manière... Tu verras de quoi je veux parler lorsqu'on arrivera sur place, mais je suppose que tu as compris ce que je veux dire...

La remarque du sourire ne manqua pas de faire sourire Shiro d’avantage, ce dernier s’y attendait depuis le début aussi il le prit le mieux du monde. Mais un simple sourire ne suffisait pas comme réponse…et ne voulant pas recevoir de coups de lame avant le début réel de la mission, le Chuunin de Yuki se donna la peine de répondre :

- Ça me correspond…Xarashu-kun. Mais j’ai bien peur qu’il me soit difficile d’enlever cette persistante mine de mon visage. Enfin, on avisera…

Les deux ninjas échangèrent un regard bref mais tenant, s’observant droit dans les iris comme pour se transmettre d’autres paroles que les mots n’auront supporté. Puis, il rebraquèrent leur attention sur leur route, sautant d’arbre en arbre en s’enfonçant d’avantage dans la forêt épaisse du pays du Feu…
Arrivés à la bordure du pays, Xukha et Shu durent trouver une solution afin de traverser la barrière naturelle qu’était la mer pour rejoindre Kiri. Sans plus attendre, le Chuunin de Konoha s’était déjà dirigé vers ce qui semblait être le loueur de bateaux, ce dernier en pleine sieste reposante. Aussi, ce fut avec une lèvre mordue que Shu vit Xukha le faire tomber de sa chaise, avant que ce dernier ne pointe son ninjato sur le vieil homme. En temps normal, Shu savait que ce n’était pas le genre de son compagnon de faire ça…mais il devait avouer que celui-ci jouait si bien son rôle qu’on aurait pu croire qu’il avait été ainsi dans le passé.
Regardant la scène en retrait, il attendit qu’un ordre lui fut assigné pour pouvoir prendre la parole.

- Le temps semble être en notre faveur. Nous y serons assez rapidement…

S’attelant à la tâche qu’était de larguer les amarres, Shu fut vite rejoint par Xukha avant de faire démarrer le bateau. Le vaisseau ne mit pas longtemps pour approcher le territoire de Kiri que reconnu les deux ninjas grâce au fameux brouillard. D’ailleurs, Shu avait longtemps entendu parler de celui-ci et connaissait aussi la réputation des ninjas de Kiri...
Arrivé à Kiri, la première chose que fit Shu fut de faire apparaître un parchemin et une plume avant d’effectuer un rapide croquis des lieux. Il avait pour habitude de toujours faire un croquis rapide des lieux qu’il visitait, et cela depuis sa prime enfance. La besogne terminée, il prit soin de tout ranger en vitesse pour en pas retarder la mission, avant de suivre son collègue à travers les ruelles du port. Comme il s’était plu à penser, les habitants de Kiri n’avaient pas les mines aussi accueillantes qu’ Konoha. Il fallait le dire, l’ambiance de cet endroit était aussi morbide que celle d’un cimetière…bien que les morts ne paraissaient pas si « drôles à voir pour le jeune homme. Aussi, ce fut avec un sourire dérangeant qu’il répondit aux regards menaçants de certains, provoquant les soupirs de certains mais aussi les grincements de dents d’autres. Cependant, ne voulant pas qu’il est d’autre personnes que Xukha qui voulait lui arracher les lèvres, il prit un air indiffèrent et se contenta de suivre Tsukinami.
Après quelques minutes de marches dans les ruelles, Xukha et Shu trouvèrent une sorte de taverne typique saoulerie d’où provenaient déjà plusieurs bruits révélateurs d’une « bonne » ambiance. Décidant d’y entrer, ils furent prit de vitesse par un corps qui traversa la porte pour choir au sol avant de retourner à l’intérieur avec autant de vitesse qu’il était venu. Face à cela, Xukha se retourna vers Shu qui regardait les débris de la porte :

- On devrait trouver notre bonheur ici... Si nous on sait que Gecko est dans le coin, eux en savent sûrement beaucoup plus...

- J’espère que tu as des ryos…je pense que la maison ne fait pas crédit…

C’est ainsi que les deux pseudo-nukenins entrèrent dans la taverne en esquivant la plupart des choses qui venaient à eux. Puis, après cet accueil des plus sportifs, ils trouvèrent des places au comptoir qu’ils occupèrent sans se prier. Xukha fut celui qui prit la parole, appelant le barman qui leur tenta de prendre leur commande. Malheureusement, aucune des boissons citées par le ninja de Konoha n’était serviable, au grand désarroi intérieur du Chuunin de Yuki qui ne buvait que de l’eau.

(Ne pas avoir d’eau dans un bar du Pays de l’Eau…)

Après avoir « enregistré » la commande de Tsukinami, le barman se tourna vers Shu :

- Saké.

Cela fait, Shu regretta d’avance son geste et préféra garder ses appréhensions pour plus tard. Sentant que certains le regardaient en se demandant surement ce qu’un homme de sa couleur faisait là, il se contenta d’observer le saké qu’on leur apporta. Puis, à peine quelques secondes plus tard, se fut à nouveau Xukha qui prit la parole. Parlant cette fois-ci bien plus fort afin qu’on l’entende…

- Alors comme ça, il paraît que Yamori Gecko est de retour au Pays de l'Eau...

Ainsi il avait choisit d’entamer le contact de cette manière : rapide et efficace…au fond, la manière la plus simple était parfois la meilleure. Aussi, Shu entra dans son rôle et fit un mince sourire avant d‘ajouter :

- Oui... Après de longs mois d'absences, il est enfin revenu. Espérons qu'on puisse l'apercevoir, histoire de lui toucher quelques mots

Comme prévu, de nombreux regards se posèrent sur eux…et pas seulement sur Shu mais aussi sur Xukha. Les deux jeunes hommes avaient réussi à attirer l’attention de quelques un, mais cela ne suffisait pas pour s’attirer les sbires de Gecko. Aussi, le basané ajouta tout en approchant le saké de ses lèvres :

- On a beau dire, Gecko reste un ninja comme il y en a si peu ici bas… (Il bu une infime gorgée qui lui sembla insupportablement dégelasse…) Peut-être acceptera-t-il de nous suivre… ?

Ca y est…c’était décidé : Shu détestait le saké.
Revenir en haut
Yamato
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 17 Mar - 19:01 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

Les trois coéquipiers s'étaient séparés encore en territoire du pays du Feu. Les deux supposés Nuke-Nins se rendraient en terre ennemie à l'aide d'une embarcation, tandis que l'ANBU de la Feuille s'y rendrait par ses propres moyens. Avant de partir, Yamato prit néanmoins le soin de faire avaler à Yukha et à Shu une graine détectrice de chakra. Celles-ci serviraient au leader de la team à repérer son équipe lorsque celle-ci utiliserait du chakra, ce qui allait être inévitable. A présent qu'il était seul, Yamato marchait vers la plage. Le temps semblait être clément pour la traversée. En effet, aucun vent ne soufflait sur la mer, ce qui laissait présager une agréable traversée. Le Shinobi de Konoha no Satô se mit face à l'immensité aqueuse, et ferma les yeux. Il se laissa envahir par la brise marine, légère mais présente. Il sentait que cette mission n'allait pas être une partie de plaisir, mais se sentait prêt à tout affronter. De plus, il avait pleinement confiance en ses capacités. Il reçu alors une communication radio de la part de Xukha. Ils venaient de quitter Hi no Kuni, et allait à Kiri no Kuni. C'était aussi la dernière communication directe, car la prochaine fois que Xukha allumerait son Talkie-Walkie, se serait pour que Yamato puisse entendre d'éventuels propos de Gecko. L'ANBU prononça alors les paroles qui lui permettaient d'invoquer le Mokuton no Jutsu, et quelques instants plus tard, du bois commença à sortir des mains de Yamato. Se modelant ensuite, le végétal finit par former une barque. Pas juste une barque simple, comme le faisaient les primitifs, ni une barque de prince. Non, juste une barque assez grande pour accueillir Yamato. Une fois son moyen de locomotion prêt, Yamato embarqua. A l'aide d'une rame, elle aussi sortie de son corps, l'ANBU se mit donc en chemin du pays de l'Eau.

Le voyage se déroula sans encombres. A présent, Yamato arrivait sur la plage de Kiri no Satô, actuellement en guerre contre le village de la Feuille. Le brouillard environnant empêchait d'avoir une bonne visibilité, et l'ANBU savait que les Shinobis de l'Eau arrivaient à s'y camoufler. C'est pourquoi une fois qu'il mit pied à terre, il absorba sa barque, afin de ne pas laisser de traces, et qu'ensuite, il couru discrètement à l'intérieur des terres. Ses coéquipiers devaient à présent déjà être arrivés. Eux pouvaient se déplacer librement dans le pays, puisque étant déserteurs, ils étaient les "bienvenus" au pays des Nuke-Nin. Yamato, au contraire, était moins que mal-venu. Il serait, en cas de découverte, immédiatement poursuivit par des assassins, alors autant rester discret, et éviter les hostilités, du moins, tant que Xukha et Shu n'auraient pas réussit à infiltrer Yamori Gecko. Tout à coup, Yamato sentit un chakra étranger. Immédiatement, l'ANBU cacha son énergie vitale, afin qu'il ne soit pas découvert, à moins que se ne soie déjà fait. Yamato se déplaça alors rapidement en direction de l'intérieur des terres. Tout à coup, il vit une petite ligne blanchâtre reluire. Un piège ! Sautant en faisait un saut périlleux, l'ANBU réussit à éviter de justesse ce qui semblait être une ligne actionnant un piège. Après être atterrit, Yamato regarda autour de lui. Personne. Pourtant, ce sentiment d'être observé ne le quittait pas, et son instinct, en qui il avait pleinement confiance, lui disait de se méfier. Prenant alors un Kunai, Yamato le lança sur le fil, le tranchant net. Une dizaine de Kunais, aussi qu'autant de Shurikens, s'enfoncèrent dans le sable. Le problème, c'était qu'avec cette brume, Yamato ne voyait rien à plus de trois mètres à la ronde. Tout à coup, Yamato eu un réflexe. Il se retourna, juste à temps pour bloquer un coup de poing qui lui arrivait en direction du masque de chat. Serrant la main de son agresseur, il vit que c'était un adolescent, pas plus que seize ans. Voyant un Kunai dans son autre main, Yamato n'hésita pas. Il le propulsa à l'aide d'un puissant coup de pied, et une fois que son adversaire fut debout, il demanda :

- Qui es-tu ?
- Makame Izuku.
- Pourquoi m'as-tu attaqué ?
- Vous n'êtes pas de Kiri no Satô, ni des environs. Donc, nous allons vous tuer ...

En entendant le mot "nous", Yamato sut qu'il avait affaire à une équipe entière. Mais il fut rassuré par le fait que ce ne semblait être qu'un gamin. De plus, un Shinobi plus expérimenté aurait préparé un piège avec plus de soin. Le problème, c'était qu'en étant plusieurs, les nouveaux ennemis de Yamato pourraient partir à la recherche de renforts, ce qui impossible pour le bon déroulement de la mission de l'ANBU. Le gamin passa alors à l'action. C'était évident qu'il n'était même pas encore Chounin, sinon il n'attaquerait pas un ennemi directement au Taijutsu, sans chercher à connaître Yamato plus en profondeur. Alors qu'il bloquait un coup de pied avec une évidente facilité, une boule aqueuse surgit du brouillard. Yamato prit un risque. Il leva son poing en direction du projectile. Ce qui semblait être un Suiton s'éclata alors sans faire de dommage sur la plaque de métal présente sur le gant de l'ANBU. Cela confirma deux pensées de Yamato. D'une part il avait bien affaire à une équipe, et d'une autre part ses ennemis n'étaient qu'une team de Genins. Il devait donc rapidement s'en débarrasser. Yamato prit alors une lourde décision. Kiri no Satô était en guerre absolue contre son propre pays, le Feu, et tous les Genins devaient être considérés comme de futurs Shinobis dangereux. Yamato se devait donc de les éliminer. D'habitude l'ANBU n'était pas quelqu'un de sanguinaire, mais non seulement ces Genins étaient ennemis, comme ils pouvaient faire rater tout la mission, et surtout, mettre en péril ses deux coéquipiers, qui se trouvaient quelque part dans le village de la Sanglante Brume. Prenant un Kunai, il se lança alors sur le Genin qui venait de se relever, Makame Izuku. Yamato savait qu'il était bien trop rapide pour un simple débutant, mais alors qu'il levait déjà le bras, un autre garçon apparut devant lui. Ce dernier avait de longs cheveux blonds, chose inhabituelle dans ces parages. Yamato ne pouvait pas avoir des états d'âme, alors il se baissa, déjoua la garde du nouveau venu, et planta un Kunai dans le ventre de son adversaire. Ce dernier s'écroula, laissant échapper un râle. Son foie était gravement touché, et Yamato savait que la vie du Genin ne durerait plus que quelques minutes. Devant les yeux incrédules d'Izuku, Yamato s'avança lentement. Le Genin prononça alors quelque chose, puis un dragon aqueux miniature sortit de sa bouche grande ouverte. Ainsi donc ce débutant arrivait à pratiquer de Dragon Aqueux ? Pas mal, sauf que le reptile était ... plus petit que Yamato ...

Le dragon plongea alors sur Yamato. Ce dernier, vut la faiblesse de l'attaque, ne prit même pas la peine de montrer son Mokuton au Genin. Il se contenta de se déplacer, à la mode des ANBU, derrière Izuku.

- Je suis désolé, Izuku-San ...
- Je dois ... avertir ... le village ...

Quoi ? Yamato venait d'entendre une voix qui s'éloignait ! C'était donc le troisième membre de l'équipe ! Yamato ne pouvait laisser que Kiri sache qu'il était là, sinon Xukha et Shu seraient démasqués, et seuls contre tout Kiri, ils mourraient ! Yamato prit donc les choses en main. Il s'éloigna du désormais cadavre, qui gisait, la gorge tranché à la lame, et couru dans la direction d'où venait la voix. Le stress de sa "proie" était palpable, puisque Yamato arrivait à sentir son chakra. Ce n'était plus très loin. Tout à coup, Yamato aperçu quelqu'un devant lui. Une fille ! Celle-ci, par contre, n'était pas comme les autres Genins que Yamato venait de "croiser". Non. Elle semblait bâtie dans du roc. Elle était très large, sans être grosse. Ça devait donc être une spécialiste du Taijutsu. Yamato ne pouvait pas prendre de risques. Dès qu'elle sentit la présence du Shinobi de la Feuille, la Genin de l'Eau lança trois boules aqueuses vers Yamato, mais aucune ne toucha la cible. Yamato dit alors :

- Mokuton no Jutsu ...

Instantanément, une liane sortit de sa main. Elle attrapa directement la fille. La rammenant vers lui, Yamato lui fit avaler une pilule. Tout de suite, elle se calma. Ce "médicament" était utilisé par l'ANBU pour achever discrètement un ennemi, puisque son contenu arrête la circulation sanguine ainsi que le fonctionnement du cerveau. C'est ainsi que Yamato prit cinq minutes pour jeter les cadavres à la mer. Il communiqua ensuite à Xukha :

- Reçu Xukha-San. Je viens d'éliminer une patrouille ennemie. Sans danger. Continuer votre mission. Je pense que nous avons deux jours avant que l'absence de la patrouille soie descellée, mais mon action était inévitable. Je vais donc attendre que vous soyez prêt de Yamori Gecko-San .. Terminé ...

 
Revenir en haut
Tsukinami Xukha
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Mar - 18:38 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

Comme prévu, le nom de Yamori Gecko fit tourner la plupart des regards en direction des deux pseudo nuke-nin. La cacophonie générale avait même diminué d'un cran, comme si tout l'auditoire prêtait une oreille attentive à la conversation des deux jeunes hommes. Faisant mine de ne pas avoir remarqué tous les regards qui s'étaient posés sur eux, Xukha et Shu continuèrent leur conversation, sur un ton moins audible cette fois. Ainsi, ceux qui voulaient vraiment savoir ce que ces deux étrangers voulaient à Gecko allaient devoir s'approcher, voir carrément s'immiscer dans la conversation. Puisque l'échange entre les deux partenaires n'était plus aussi audible, La plupart des personnes présentes reprirent leurs discussions où elles s'étaient arrêtés. Le brouhaha reprit donc son intensité de départ, brouillant encore plus chaque blabla. Il y avait néanmoins quelques regards qui restèrent posés sur les deux chuunin, certains étaient méfiants, voir menaçants, d'autres étaient simplement intrigués. Mais une fois encore, les deux jeunes hommes firent mine de ne pas remarquer ces fameux regards, continuant de parler de plus en plus bas. Au bout de quelques minutes, le stratagème fonctionna, un homme s'approcha drôlement près entre Xukha et Shu, et posa la question suivante au premier des deux chuunin:

- Vous lui voulez quoi à Gecko?

Après un bref regard vers Shu, Xukha tourna lentement les yeux vers l'inconnu venu les aborder. Il observa l'individu en question de bas en haut, il ne portait apparemment aucun bandeau indiquant qu'il était un ninja. Peut-être était-ce juste un "éclaireur", une personne chargée de surveiller contre quelques ryos, ceux qui tenteraient d'entrer en contact avec Gecko, pour juger si ils étaient dangereux ou autre. Quoi qu'il en soit, vu le ton employé par cet homme, sa question était plus que de la simple curiosité, il était quasi certain que cette personne était en contact direct ou indirect avec la cible. Ce fut donc d'une manière tout à fait décontractée que Xukha lui répondit:

- Ca dépend... En quoi ça te regarde?

- Ici c'est moi qui pose les qu...

L'importun n'eut pas le temps de terminer sa phrase, qu'il sentit quelque chose de pointu posé sur son entre-jambe. Il baissa lentement les yeux et vit un kunai, tenu par Xukha, prêt à lui ôter son ensemble trois pièces. Il remonta son regard tout aussi lentement qu'il était descendu, et remarqua que le regard neutre du pseudo nuke-nin n'avait pas bougé d'un poil. Habituellement ce genre de regard indifférent n'impressionnait guère, mais dans le cas présent, ça glaçait presque le sang de ce type, car il savait que ça voulait dire que Xukha n'hésiterait pas une seule seconde à lui trancher les parties intimes, voir à l'éviscérer sur place, sans que ça ne le gène outre-mesure. Après tout, c'était le genre de taverne où traînaient toutes sortes de voyous, et les meurtres discrets étaient monnaie courante. Car il fallait le souligner, vu le monde et leur position par rapport au comptoir, personne ne remarquerait quoi que ce soit. Et cela, les trois protagonistes en étaient tous les trois conscients. Le ton de Xukha se fit alors plus froid...

- Tu disais? Je n'ai pas entendu ta réponse...

- J... Je peux peut-être v... vous mettre en contact avec q-q-quelques hommes à lui, si ça vous intéresse...

- Ca pourrait peut-être nous intéresser en effet. Ils sont où ces gars?

- P-p-pas loin... Sur les quais du port...

- Et bien passe devant, on te suit.

- I...Il faut d'abord me dire... P-pourquoi vous voulez le voir...

L'inconnu sentit la lame du kunai remonter subitement, lui occasionnant une frousse bleue. Mais heureusement pour lui, il vit qu'il n'avait rien, du moins pour l'instant...

- Ne pousse pas ta chance trop loin. Contente-toi de nous amener là où se trouvent ces types.

- D-d'accord...

Xukha rangea son kunai et fit un signe de la tête en direction de la sortie pour dire à l'homme de prendre les devants. Un dernier regard en direction de Shu, lorsqu'une communication de Yamato parvint à leurs oreilles. Malheureusement, à cause du brouhaha, Xulha ne put entendre le message complet. Peut-être son coéquipier avait-il mieux entendu, de toute façon peu importe, ça ne semblait pas être un message d'appel à l'aide, il n'y avait donc pas à s'inquiéter. Une fois sortis de la taverne, les trois hommes marchèrent durant une bonne dizaine de minutes, en silence. L'inconnu amena les deux chuunin aux quais, comme prévu. Il s'agissait d'une partie des quais constituée uniquement d'entrepôts, il y en avait des centaines, les uns à côté des autres. Sans doutes les hommes en questions étaient-ils cachés dans l'un d'entre eux, supposition qui se confirma bien vite, lorsque l'inconnu amena les deux coéquipiers à l'entrée d'un entrepôt dont l'entrée faisait face à la mer, et d'où s'échappait une fine brume, obstruant le vision à l'intérieur du bâtiment. Maintenant qu'il n'avait plus le kunai de Xukha qui le menaçait, l'inconnu parla de manière un peu plus décontractée. ll y avait néanmoins un stress palpable dans sa voix...

- Moi je ne vais pas plus loin... Vous n'avez pas voulu me dire pourquoi vous vouliez voir Gecko, alors ne vous attendez pas à un accueil chaleureux...

- De toute façon tu peux partir, on n'a plus besoin de toi. Retourne donc boire un verre, pour oublier que tu nous a rencontré...

Après un sourire forcé mêlé à un regard mauvais, l'inconnu partit en courant, laissant les deux pseudo nuke-nin face à cet étrange entrepôt, d'où s'échappait une brume épaisse, que l'on trouve généralement dans les forêts de Kiri plutôt qu'en ville. Il était évidemment certain que l'intérieur de l'entrepôt était surveillé par des ninja capables de percevoir les choses à travers la brume, ce qui signifiait donc qu'il s'agissait de ninja de kiri, ou tout de moins des shinobis ayant appartenu à ce village. Xukha se mit face à l'entrée de l'entrepôt, observa la brume quelques secondes, puis s'avança.

- On entre. Pas de victimes inutiles. Du moins, pas tant qu'on ne se trouve pas face à Gecko...

Le chuunin de Konoha entra donc dans l'entrepôt, suivit par Shu. Une fois qu'ils aient pénétré dans la brume, les deux shinobi ne voyaient rien à plus d'un mètre. La brumé était vraiment épaisse, et il fallait avancer prudemment. Après plusieurs pas, Xukha s'arrêta, et posa deux doigts sur le manche de son ninjato, prêt à le dégainer à tout instant. Les yeux fermés, il tenta de déceler les présences autour de lui. Ce fut alors que le son fin et caractéristique d'un kunai lancé à tout allure parvint aux oreilles du chuunin. Celui-ci évita le projectile de justesse et sentit un mouvement rapide dans son dos. Il s'agissait d'un ennemi, qui porta un coup avec un autre kunai, en direction de la colonne vertébrale de Xukha. Mais malheureusement pour l'assaillant, tout ce que celui-ci toucha, ce fut une planche de bois, fruit de la substitution opérée par le chuunin de la feuille. Avant qu'il ne puisse retirer son kunai encastré dans le morceau de bois, l'homme sentit plusieurs coups portés à différents endroits de son corps, tout en n'apercevant que l'ombre de Xukha lui tournant autour. Les multiples coups portés n'étaient pas vraiment forts, ils faisaient à peine mal. L'enchaînement se termina par un coup de pied dans le dos, qui repoussa l'homme quelques pas en avant. Presque fou de rage, l'inconnu extirpa enfin son kunai de la planche de bois, et se tourna vers Xukha, qui avait cessé de bouger, fixant la silhouette de son adversaire à travers la brume.

- Bien essayé enfoiré... Mais il va falloir frapper plus fort que ça si tu veux m'avoir...

- Je n'ai pas besoin de frapper plus fort, puisque tu as déjà perdu.

Le pseudo nuke-nin leva sa main gauche et dressa son majeur et son index. Se fit alors entendre le bruit bien particulier de l'activation des techniques ninja. Tout à coup, le corps de l'adversaire de Xukha se raidit, l'empêchant ainsi de bouger le moindre cil. Xukha venait d'activer sa fameuse technique avancée des fils de chakra, lui permettant de contrôler un adversaire après lui avoir appliquer des coups précis visant à encrer des fils de chakra aux tenketsu adverses. Complètement paralysé, le prisonnier enragea encore plus...

- Espèce de sale petit enc... Qu'est-ce que tu m'as fait?

- La flemme de t'expliquer... Maintenant tu vas m'annuler cette brume, qu'on y voie un peu plus clair.

- Et puis quoi encore...

- Je ne te demande pas ton avis.

A l'aide de sa main droite, d'où partaient ses fils de chakra, Xukha força son adversaire à changer de position. Malgré toute sa résistance, l'homme ne parvint pas à contrôler ses mouvements, et se retrouva bien vite à composer le tao du tigre, contre sa volonté. Xukha prononça alors "Kai" à la place de son prisonnier, ce qui annula la brume, qui se dissipa lentement. Ne comprenant pas vraiment comment c'était possible, l'homme fixa le chuunin de Konoha d'un air mi curieux, mi furieux.

- Tu te demandes sans doute pourquoi tes deux potes ne sont pas venus t'aider... Regarde par là-bas...

Une fois encore, grâce à ses fils, Xukha força l'homme à regarder dans la direction indiquée, et celui-ci découvrit ses deux compères, saucissonés comme de la vulgaire viande, par les câbles de Shu, qui s'était brillamment occupé de ses adversaires. Une chance pour les deux chuunins, leur opposants n'étaient que des genin, de niveau assez médiocre en plus. Ce fut donc sans trop de difficulté qu'ils parvinrent à les maîtriser, au plus grand désarroi de ces derniers.

- Bon, maintenant que nous sommes en de meilleurs conditions pour discuter, venons-en au fait. Nous ne sommes pas des ennemis de Gecko, disons que nous sommes plutôt des... admirateurs. Nous aimerions travailler avec lui. De plus, nous avons des informations qui pourraient lui servir.

- Pourquoi on devrait vous croire?

- Vous êtes encore en vie, ça devrait te suffire.

- Si on est en vie, c'est parce que vous ne savez pas où il se trouve.

- Si tu penses que ce serait une raison suffisante au cas où on chercherait à le tuer, tu te trompes. On sait qu'il est bien entouré, il nous suffirait d'en interroger d'autres après nous être débarrassé de vous si c'était le cas. Regarde bien, toi et tes potes n'avez aucune blessure grave. Nous ne sommes pas là pour vous éliminer, bien que l'envie commence à me venir...

- Oh et puis merde... De toute façon si vous avez l'intention de lui faire du mal, vous serez morts avant d'avoir pu le toucher... Disons qu'on vous croit... On va vous conduire à lui. Je te donne ma parole qu'on ne tentera pas de vous doubler.

- Je n'ai aucune confiance en ta parole, mais on va dire que je te crois, pour le moment.

Xukha annula ses fils de chakra, libérant ainsi son ex-adversaire de son emprise. Pendant ce temps, Shu libéra les deux autres, qui s'apprétaient déjà à repartir à l'attaque, mais ils furent retenus par le leader du groupe, qui leur ordonna de ne plus considérer les deux pseudo nuke-nin comme des ennemis. Apparemment c'était bel et bien un homme de parole, du moins pour l'instant. Après quelques instants pour faire retomber la tension, tout le monde quitta l'entrepôt. Le groupe se mit rapidement en direction de l'extérieur de la ville portuaire, longeant les falaises abruptes qui bordaient le pays de l'eau. Au bout d'un quart d'heure de course et de sauts, les trois anciens genin de Kiri aujourd'hui au service de Gecko, et les deux chuunin infiltrés arrivèrent à proximité d'un camp improvisé, fait avec de vieilles tentes militaires. Le camp était dans une espèce de clairière, fleuretant d'un côté avec l'épaisse forêt humide du pays de l'eau, et de l'autre avec le bord d'une grande falaise, où se rabattaient violemment les vagues les plus meutrières de l'océan, allant parfois projeter leurs éclaboussures jusqu'en haut de la falaise. Dans ce camp se trouvaient plusieurs nuke-nin, quasi tous déserteurs de Kiri. Tous fixèrent Xukha et Shu d'un oeil mauvais, pendant qu'ils avançaient en compagnie des trois genin vers la plus grande tente du camp. De celle-ci sortit un homme, visiblement âgé d'une trentaine d'années. Il était habillé d'un ample manteau noir, un peu semblable à ceui de l'akatsuki, à la différence près qu'il n'arborait pas les fameux nuages rouges de l'habit des chasseurs de bijuu. Le manteau noir était ceinturé du bandeau protecteur de Kiri, bandeau évidemment griffé horizontalement, comme tous les bandeaux de nuke-nin. Les traits du visage de cet homme, ainsi que sa coiffure ne laissaient pas de place au doute... Il s'agissait bien de la cible des deux chuunin, Yamori Gecko...

[Shu et Yamato, contactez-moi sur msn dès que vous pouvez...]
Revenir en haut
Shiro Shu
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 28 Mar - 09:26 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

Le stratagème de Xukha avait bel et bien fonctionné comme il l’avait espéré…d’ailleurs, Shu ne s’attendait pas à ce que cette ruse fonctionne aussi bien et leur amène un contact aussi rapide. Bien qu’il ait gardé le silence depuis l’apparition de l’homme dans le bar, Shu aurait voulu « féliciter » son coéquipier d’une de ses phrases peu explicites. Mais il savait qu’il allait devoir remettre ça à bien plus tard, tout comme il savait bien que ce genre de phrases irriterait le Chuunin de Konoha. Bien que similaires dans certains points de vue, les deux faux Nukenins n’en restaient pas moins bien différents…

- On entre. Pas de victimes inutiles. Du moins, pas tant qu'on ne se trouve pas face à Gecko...

L’inconnu les avaient conduit jusqu’en face d’une sorte d’entrepôt d’où se dégageait une brume qui aurait facilement pu appartenir à un effet spécial de grands films d’épouvante. Les yeux constamment en « U » inversés, Shu tourna son regard vers le ninja de Konoha après s’être relevé. Il avait visiblement effectué un autre rapide croquis des lieux. Décidément, il était partit pour établir un album complet…

- Le mieux serait de trouver celui qui génère le Kirigaruke no jutsu.

Les deux Chuunins avancèrent vers l’espèce d’entrepôt brumeux, Shu légèrement en retrait du fait qu’il avait du ranger son matériel dans ses parchemins. A peine rentrés que les deux jeunes hommes remarquèrent l’opacité du brouillard et comprirent qu’ils devraient rester sur leurs gardes. Avançant calmement presque à l’aveuglette, Shu faisait balader ses yeux oranges vers plusieurs coins. Lui qui avait l’habitude de se battre dans le blizzard de Yuki devait reconnaître qu’il ne s’agissait pas des mêmes conditions pour Kiri, et que celles-ci se révélaient être assez contraignantes.
Puis vint le léger et sournois son de kunaï se dirigeant vers Xukha qui effectua une substitution. Etonné, Shu tenta de suivre le duel qui s’annonçait à quelques mètres devant lui, mais dû sortir la moitié de Kazagumo pour parer trois shurikens venus d’origines multiples. Replaçant à peine son shirasaya, le jeune homme à la peau brune afficha un sourire en préparant un Hyoton bushin lorsqu’il remarqua que ses adversaires étaient apparus devant et derrière lui. Ces derniers n’hésitèrent pas à attaquer Shu à la manière de deux pains en vue d’un sandwich, mais furent surpris de ne plus constater la silhouette de Shu entre eux. Après trois secondes de recherches rapides, ils virent la silhouette de Shu effectuant un cumulet aérien pour atterrir derrière le ninja en face de lui, changea aussitôt de position afin d’éviter une attaque au kunaï de son adversaire pour réapparaître dans son dos et lui assener une balayette rapide en ayant prit soin d’attraper son poignet. Le corps tombé, le ninja du pays de la neige éternelle fit une fine pression sur son ennemi pour le tenir en respect pendant que le coéquipier le chargeait. Levant lentement son regard vers la masse mouvante, le Chuunin laisse exprimer un visage quasi-ennuyé par le duel.

- Je vais t’écraser !

- Tant de haine…(Le Chuunin de Yuki évita un premier coup de poing grâce au cri de son ennemi)…serre-moi la main plutôt…

Sans attendre, Shu profita du dernier coup de poing de son adversaire pour saisir sa main et tourner son poignet. On put entendre les os de la main du ninja craquer, pendant que la première victime de Shu s’était relevée malgré son poignet maintenu. Dorénavant, bien que tenant ses adversaires, Shu se retrouva sans mains libres…sauf…

- In'nen Jussaku !

Index et majeurs relevés, un autre Shu braqua son autre main vers ses adversaires avant qu’une petite masse de fumée n’apparaisse et que trois rapides câbles surgirent de sa manche pour entourer les deux Genins de Kiri ainsi que le premier Shu. Lorsque le deuxième Shu tira sur ses câbles, les deux ninjas furent saucissonnés avant de remarquer avec honte que le Shu qui les avait maîtrisé n’était d’autre qu’un clone de neige. Ainsi, le véritable faux Nukenin avait laissé place à un double depuis le début de l’affrontement, ce qui pouvait sa supériorité malgré le nombre qui jouait en sa défaveur. Se redressant, Shiro Shu remarqua que le brouillard venait d’être dissipé et pu voir Xukha qui tenait son adversaire en respect. Jetant un coup d’œil vers ses deux prisonniers, Shu leur afficha un clin d’œil qui déclencha une centaine de pensées meurtrières de la part de ses piégés.
S’en suivit un échange de propos entre Xukha et le leader ennemi qui se solda par une pseudo-collaboration. Ainsi, tout comme son collègue, Shu relâcha ses adversaires en ramenant les câbles vers sa manche. La scène était assez étrange, car il était surprenant de voir autant de câblages revenir dans une manche qui ne semblait rien cacher d’autre qu’un bras. C’était la magie des parchemins… Visiblement pas enchantés par ce tour de passe-passe, les deux Genins voulurent continuer le combat mais furent retenu par leur leader. Le calme revenu, tout le groupe conduit alors Xukha et Shu vers la destination voulue, le quartier général du fameux Yamori Gecko…
Comme partout à Kiri depuis leur arrivé, Xalash et Yue furent les proies d’une myriade de regards foudroyants. Si els deux ninjas n’avaient pas barré leur appartenance à leur village, ils se seraient retrouvés dans un combat sans fin où ils y auraient surement laissé la peau. Cette tournure des événements passa dans l’esprit de Shu qui sembla sourire d’avantage et presque sans raison. Mais la vision d’une grande tente et l’apparition d’un homme étrangement habillé lui fit reprendre son visage habituel. Ses yeux se posèrent d’abord sur les jambes de cet homme, avant de remontrer pour finir sur le visage qui lui sembla très familier. Ils étaient enfin tombés sur la cible de leur mission : Yamori Gecko de Kiri.
Voilà une chose de faite.

(Il fait beaucoup plus jeune en photo qu’en vrai…)

Sans détourner le regard de l’homme face à lui, Shu remarqua que les trois Genins qui les avaient accompagnés s’était subitement couvert d’une sorte de manteau de honte. Il était vrai qu’ils avaient échoués dans leur mission, et qu’ils allaient sans doute recevoir des remontrances bien au-delà de la simple fessée. Mais vu les visages que ceux-ci portaient, Shu comprit que Yamori n’était pas du genre à pardonner les échecs. Mais si tel était le cas, pourquoi ce dernier avait-il posté des Genins dans l’entrepôt… ?

(Pas terrible pour un pays où l’examen ninja est une tuerie… De toute façon, le reste de notre mission ne change pas… Espérons que Yamato-san aura ressentit notre chakra durant le petit affront. )

Shu laissa alors parcourir son regard tout le long de l’endroit, observant cette espèce de décor militaire de mauvais goût qui était constamment baigné par une sorte de ressac. La proximité avec une source d’eau était un bon choix pour établir une base, il leur serait plus facile d’engendrer leur célèbre brouillard.
Mais vint subitement la voix de Yamori qui coupa court aux réflexion du Chuunin aux yeux oranges.

- Qui êtes-vous ?

Sortit de sa lune, Shu ne remarqua la parole de leur cible que trop tard. Il avait espéré que son collégue n'eut pas la même déconcentration...
Revenir en haut
Yamato
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 29 Mar - 01:20 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

Yamato, l'ANBU du village caché du pays du Feu, Konoha Gakure no Satô, venait d'éliminer une équipe Genin du village de la Brume, Kiri no Satô. Cela ne lui avait posé aucun problème, car un ninja de sa tempe ne devait pas s'en vouloir d'avoir ôté la vie à de si jeunes ninjas. En effet, que ce serait-il passé si il avait laissé vivre cette patrouille ? Elle serait, à moins d'être ligotée, allé avertir les autorités de Kiri, ce qui se serait montré désastreux. De plus, étant en guerre, moins de Shinobis aurait la Brume à sa disposition, mieux ce serait pour Konoha. Mais à présent, Yamato devait trouver un endroit sûr afin d'attendre tranquillement des nouvelles de Xukha et de Shu. Le leader de l'équipe se demandait bien ce qu'ils faisaient d'ailleurs. Il trouva alors un lieu tranquille pour s'abriter. Un grand arbre, au tronc creux. C'était parfait. Après avoir vérifié qu'il n'y avait rien à l'intérieur, Yamato se glissa dans l'ouverture, et entoura l'extérieur du tronc de son propre bois, de manière à éviter tout piège. Il boucha également l'entrée, afin de ne pas être attaqué par surprise. Pour finir, il alluma une bougie, et fit une petite ouverture, de la taille d'une main, afin de permettre l'évacuation des gaz de la flamme. Il réfléchit alors à un plan. Comment capturer Yamori Gecko ? Déjà, il serait difficile de le battre, mais avec une équipe pareille, plus l'effet de surprise, si ce dernier réussissait, la capture ne devrait pas être un problème. Le vrai casse-tête serait la suite. En effet, Gecko était entouré de beaucoup de brigands, pour la plupart des ninjas, et Yamato ne pouvait se permettre de tous les éliminer. Les autorités de Kiri, si ils apprenaient cette intrusion de Konoha, enverraient immédiatement des renforts, même si il s'agit de brigands, et les représailles envers la Feuille seraient terribles. Il fallait donc un moyen rapide de mettre hors d'état de nuire tout ces "gêneurs". Tout à coup, Yamato eut une petite idée. Mais alors qu'il commençait à se faire un croquis de plan de capture et de fuite, les graines qu'il avait donné à ses coéquipiers firent réagir son propre corps. Xukha et Shu étaient en train de se battre. Sortant de son abris et absorbant son Mokuton, Yamato se lança dans le brouillard. Il ne devait pas faire long, car il ne savait pas contre qui se battait son équipe. Au lieu d'entrer dans le village, Yamato longea ce dernier par la plage, tout en faisant attention à éviter quelques fils de chakra, sûrement reliés à des pièges. Puis il arriva dans une zone remplie d'entrepôts. Il devait faire vite, car les traces produites par les graines étaient toutes proches, mais surtout : elles s'estompaient vite, prouvant que ses coéquipiers avaient finis leur combat. Yamato se concentra. Il entra alors dans l'entrepôt d'où venait les signes de chakra, mais ce dernier n'était plus actif depuis quelques instants. Mais le Shinobi savait que c'était pas là que Xukha et Shu étaient passés. En effet, plusieurs Kunais, ainsi que des Shurikens, étaient plantés dans des caisses bois.

Ils avaient donc finis et étaient partis. Mais malheureusement, Yamato ne pouvait pas savoir où ils étaient partis. Il remarqua alors une petite trace à l'entrée de l'entrepôt. Un groupe s'était déplacé par ici. Yamato avait donc retrouvé un nouveau moyen de retrouver son équipe : les traces dans la boue que ceux-ci laissaient. Sur une dizaine de mètres, Yamato put conclure qu'il y avait eu le déplacement de cinq personne. Donc, l'équipe qu'avait rencontré ses coéquipiers se montait à trois Shinobis. D'après la taille de leurs empreintes, il s'agissaient encore d'adolescents, donc des Genins. Pourquoi poster des débutants dans un entrepôt. Gecko ne devait pas avoir assez de Shinobis puissants à disperser. Donc, il postait les "petits", gardant les plus forts pour sa protection rapprochée. Pendant quelques minutes, Yamato réussit à suivre les traces, qui allaient vers la falaise, mais il dut très vite abandonner, car l'eau avait effacé les maigres traces. De plus, le Shinobi ne pouvait pas prendre le risque de suivre une fausse piste. Il ne lui restait qu'une chose à faire. Attendre des nouvelles soit des graines à Chakra, soit de la radio de son équipe. Répétant l'opération d'avant sur un autre arbre creux, Yamato s'isola, attendant que ses coéquipiers se manifestent. Tout à coup, une voix rugueuse retentit dans l'oreillette du capitaine.

- Qui êtes-vous ?

Yamori Gecko ... Ainsi, Xukha et Shu étaient entrés en contact avec la cible ... il ne restait plus qu'à attendre ...
 
Revenir en haut
Tsukinami Xukha
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 19 Avr - 19:02 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

"Qui êtes-vous?" lança-t-il aux deux chuunin, de sa voix grave et directe. Son regard trahissait un caractère meurtrier, impitoyable, indomptable. Avec les individus comme Gecko, il était presque sûr que les premières impressions étaient les bonnes. En croisant son regard, Xukha savait qu'il allait devoir être très prudent dans les termes qu'il utiliserait, sinon la moindre erreur leur serait fatale. Mais il ne fallait pas pour autant s'écraser, il fallait jouer la carte de l'audace, sans quoi l'infiltration ne fonctionnerait pas de manière efficace. Xukha était-il capable de jouer assez bien le jeu? Là était toute la question...

- Lui c'est Yue, et moi c'est Xalash... Nous sommes venus pour deux raisons...

- Avant que tu ne commences ton récit, je tiens à te prévenir petit, si ton histoire ne m'intéresse pas, ou pire, si elle ne me plaît pas, tu peux dire adieu à la vie. Alors t'as intérêt à assurer...

Si il y en avaient qui hésitaient encore, cette fois c'était certain que la première impression sur le personnage était la bonne. Suite à la remarque de Gecko, certains nuke-nin du camp se mirent à rigoler doucement. Xukha et Shu n'étaient sûrement pas les premiers à s'entretenir de la sorte avec ce célèbre renégat, et il ne serait pas étonnant que la plupart les ayant précédé n'aient pas eu l'occasion de survivre à ce genre d'entretien...

- Très bien, je vais donc commencer par le plus important. Mon partenaire et moi-mêmes sommes coursés depuis un bail par un Oï-nin de mon village natal, Konoha. Il s'appelle Takashi, et est sacrément bon dans ce qu'il fait. Un jour, lors d'un enième affrontement contre nous, nous sommes parvenus à lui subtiliser son bingo-book avant de lui échapper. C'est ainsi que nous avons découvert que tu étais en tête de sa liste... Nous nous sommes donc dit qu'il serait judicieux de venir te prévenir, et par la même occasion te demander de t'associer avec nous pour nous en débarrasser...

- Hinhin... Vous croyez que j'ai besoin de vous deux pour liquidier un simple Oï-nin? Regardez un peu autour de vous... J'ai une vingtaine de nuke-nin tous prêts à se mettre en travers de la route de quiconque en veut à ma peau. Votre Oï-nin à la con n'aura même pas l'occasion de m'approcher qu'il sera déjà mort...

- Je ne veux pas jouer le pessimiste mais... Si tous tes hommes sont aussi faibles que les rigolos de l'entrepôt, tu as plutôt du soucis à te faire...

Les "rigolos" en question se mirent à grogner, mais ils ne mordirent pas pour autant. Ils savaient qu'ils n'étaient pas de taille contre le duo de chuunin, mais surtout ils n'oseraient pas intervenir sans que Gecko ne leur en ait donné l'autorisation. Les autres nuke-nin du camp grognèrent eux aussi et intensifièrent leurs regards meurtriers à l'encontre des deux shinobi infiltrés également. C'était la preuve qu'ils se sentaient visés par cette remarque, et que donc, soit ils étaient bel et bien aussi faibles que les gars de l'entrepôt, soit ils étaient juste très bêtes. En tout cas cette réaction de leur part fit sourire Xukha, qui continua de jouer son rôle de nuke-nin sans accroc jusqu'à présent. Il reprit alors...

- Takashi n'est vraiment pas à prendre à la légère. Je n'ai encore jamais vu un ninja capable de le vaincre. Des criminels de haut niveau ont tenté de le tuer en combat singulier, sans succès. Même Yue et moi à nous deux avons du mal à la contenir. A part lui échapper sans cesse, nous ne pouvons rien faire. C'est pour ça que nous te proposons notre aide. Nous connaissons cet adversaire, mais nous ne pouvons pas le vaincre à deux. Mais avec toi à nos côtés, c'est tout à fait jouable.

Gecko se mit à réfléchir un instant. Ses yeux froids et calculateurs faisaient des aller-retour entre Xukha et Shu, sans pour autant annoncer ce qu'il pouvait bien penser. Il émit ensuite un soupir amusé, et rétorqua enfin:

- Bien, admettons. J'vous autorise à bosser pour moi. Choisissez une place dans une des tentes pour vous installer, et dans une heure, vous venez me voir pour me dire ce que vous savez sur ce fameux Takashi...

Xukha se mit à rire doucement. Son rire devint alors bien plus fort, limite fou rire. Il fixa ensuite Shu, qui lui adressa un sourire entendu, jouant également le jeu. Une fois son rire passé, le chuunin de la feuille fixa Gecko avec un sourire amusé. Le renégat de Kiri lui ne voyait pas ce qu'il y avait de drôle...

- On peut savoir pourquoi tu te marres?

- C'est à cause de ce que tu as dit... Bosser pour toi? On s'est mal compris. Nous cherchons un équipier, pas un supérieur. On bosse pour personne nous... Et puis, bosser pour toi c'est nous comparer à tes nuke-nin au rabais, et ça, c'est carrément insultant...

Cette fois Xukha y était peut-être allé un peu fort. Le ton était fortement monté dans les troupes de Gecko, et tous rêvaient à présent de faire la peau à ce nuke-nin de la feuille qui ose les provoquer. Evidemment personne n'osait intervenir, de peur de se faire réprimander par Gecko. Les voix se turent d'un coup lorsque la lame d'une lourde épée vint s'incruster sur le sol. cette épée était tenue par un homme à la droite de Gecko, sans doute un de ses fidèles lieutenants ou quelque chose dans ce style. Apparemment il était plus fort que les autres, car tout le monde garda le silence, le fixant fébrilement.

- Gecko-sama, laissez-moi rabaisser le caquet de ce petit prétentieux s'il vous plaît...

- Pourquoi pas... Ne l'esquinte pas trop quand même, on sait jamais qu'il me soit utile plus tard...

- Je ne peux rien vous promettre de ce côté là... (dit-il avec un sourire sadique)

Le lieutenant en question commença à s'avancer lentement, traînant sa lourde épée derrière lui. Tous les nuke-nin du camp commencèrent à lui lancer des cris d'encouragements, demandant de donner une bonne leçon au nuke-nin de la feuille. Toujours enfermé dans son rôle, Xukha ferma les yeux et poussa un soupir, tout en continuant de sourire. Un dernier regard vers Shu, avant de se diriger vers son futur adversaire, doigts posés sur le manche de son ninjato. Une fois plus qu'à quelques mètres l'un de l'autre, ils s'arrêtèrent. Les deux hommes se fixèrent du regard.

- Quand je te serai passé dessus, de ton corps il ne restera plus que de la bouillie...

- Si tu le dis.

Le regard du lieutenant s'intensifia, et l'homme partit à l'assaut d'une puissante impulsion. Il poussa un cri rageux, pendant que Xukha dégaina son ninjato. A l'instant précis où la bout sa lame quitta son fourreau, le chuunin de Konoha disparut, pour réapparaître directement à l'intérieur de la garde de son adversaire, lame plantée en plein coeur! Le silence s'empara de la scène un instant. Le regard des nuke-nin spectateurs se figea, n'en croyant pas leurs yeux, et surtout ne comprenant pas trop ce qui s'était passé. Même Gecko ouvrit les yeux de surprise, ne s'attendant pas à une telle offensive. Il vit son lieutenant tomber à la renverse, Xukha accompagnant sa chute, lame de ninjato toujours planté dans la poitrine. Même si c'était impressionnant, ça n'avait pourtant rien d'extraordinaire. Le chuunin de Konoha s'était contenté de casser son adversaire dans son élan grâce à un déplacement instantané, qui fut fatal. Xukha étant un ninja qui a longtemps privilégié les techniques de base plus que le reste, il était devenu un véritable expert en déplacements de ce genre. Au lieu de simplement ôter la lame de son ninjato de la poitrine de son adversaire, Xukha s'assura de la mort de ce dernier en "remontant" sèchement sa lame pour la faire sortir par l'épaule, lui ouvrant ainsi la poitrine et faisant jaillir une trainée de sang sur le sol sur presque deux mètres. Le silence était presque devenu morbide, tout le monde fixait le faux nuke-nin avec de grands yeux. La question qu'il fallait se poser à ce moment, était si Xukha avait bien fait d'agir ainsi. Certes il était en infiltration, mais cela excusait-il la mort de shinobi autres que la cible? Pour le chuunin de la feuille, sans aucune hésitation. Nuke-nin ou pas, les ninja de Kiri sont des ennemis de Konoha, et donc, leur élimination est justifiée. De plus, ça avait un impact certain sur la troupe de Gecko, et sur Gecko lui-même. Il restait à voir si ça allait être un bon ou mauvais impact. Xukha allait le savoir bien vite. Lentement, il leva les yeux vers la cible de sa mission, lui adressant un regard aussi froid que le sien. Il se releva ensuite, changeant d'expression en balançant sa lame ensanglantée sur son épaule.

- Ils se font tous avoir par cette ruse en combat singulier... Mais bon, une fois qu'on l'a vu, ça ne fonctionne plus...

- (le regard mauvais) Tuez-moi ce fils de pute...

A peine la phrase fut-elle prononcée, qu'une dizaine de nuke-nin partirent à l'assaut sur le chuunin de la feuille. Avant qu'il ne puisse réagir, les lames de ces hommes transpercèrent son corps de part en part... Avant que celui-ci disparaisse dans un écran de fumée, ne laissant derrière-lui qu'un bout de tronc d'arbre, dans lequel les armes ennemies se retrouvèrent coincées. Avant qu'ils ne puissent les retirer, les dix nuke-nin aperçurent un jûfu sur le tronc, autrement dit une note explosive. Celle-ci explosa bien évidemment, tuant les quelques guerriers les plus proches, blessant plus ou moins gravement les autres, projetés à plusieurs mètres. Xukha réapparut indemne aux côtés de Shu. Encore une fois, son haut niveau dans les techniques de bases lui permirent d'exécuter cette habile substitution, laissant même croire à ses adversaires qu'ils avaient réussi à la toucher, alors qu'il n'en était rien.

- C'est bien ce que je pensais, excepté le lieutenant que j'ai pu éliminer car trop sûr de lui, les autres sont du niveau des gugus de l'entrepôt... (dit-il à voix modérée, s'adressant à Shu. Il se tourna ensuite vers Gecko) Ces gars-là sont des boulets, ils vont te gêner plus qu'autre chose face à Takashi... Crois-moi, tu n'as besoin de personne d'autre que nous deux...

Xukha fit alors une tape sur l'épaule de Shu, lui faisant comprendre que ça allait être son tour d'intervenir. Tout en continuant de regarder son partenaire, il faisait comme si il lui murmurait quelque chose, alors qu'en fait, il s'adressait à quelqu'un d'autre:

- Yamato-taishô, si vous m'entendez, je suppose que vous nous avez repéré grâce à mon chakra, et qu'il ne vous faudra pas longtemps pour nous rejoindre. Comme vous l'avez sûrement entendu, j'ai éliminé le lieutenant de Gecko, un peu moins d'un quart de ses hommes, et blessé un autre quart... Shu va prendre la relève pour nous débarrasser du reste, ils sont à sa portée. Si vous arrivez sur place avant qu'il aie fini, sécurisez les alentours et attendez son signal pour intervenir, et jouer le rôle de Takashi... (Plus fort cette fois, à l'attention de Shu uniquement) A toi de jouer camarade...

La suite des opérations reposait maintenant sur le ninja de Yuki...
Revenir en haut
Shiro Shu
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 20 Avr - 19:24 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

- C'est bien ce que je pensais, excepté le lieutenant que j'ai pu éliminer car trop sûr de lui, les autres sont du niveau des gugusses de l'entrepôt...

Le combat s’était déroulé si vite, trop vite même pour Shu qui s’était mit à analyser les mouvements de son coéquipier. Ce dernier s’était beaucoup amélioré depuis l’examen et démontrait une véritable maitrise des déplacements, le rendant efficace pour rejoindre son adversaire et l’anéantir au plus vite. Fronçant légèrement les sourcils, Shu prit un certain plaisir à s’imaginer en plein duel avec Xalash…chose qu’en temps normal ne le préoccupait pas le moins du monde…
Après avoir reçu une tape sur l’épaule, le Chuunin de Yuki comprit qu’il allait devoir passer au devant de la scène. Il laissa son confrère contacter leur dernier camarade tout en jetant un regard indiffèrent à Gecko et quelques uns de ses hommes.

- A toi de jouer camarade...

Le concerné ferma les yeux, acquiesçant d’un demi sourire dont il avait le secret avant de s’avancer de quelques pas vers une groupe de ninjas déjà près à l’assaut. Sa démarche était calme, très gracieuse et légère. Ses mains, toujours dans ses longues manches, lui donnait l’impression de flotter sur le sol. Une impression de légèreté qui allait être fatale à quelques ninjas à l’assaut….

- Regardez ce glandu !

- Abattons-le !

- Yare..yare… (Yue ouvrit doucement les yeux, laissant découvrir ses pupilles orange) Quelle originalité dans les menaces….

Le Chuunin remarqua alors que plusieurs projectiles fonçaient vers lui, annonçant un début de combat qui se devait bien plus mouvementé que le précédent. Effectuant d’abord un pas sur le côté, le jeune homme à la peau foncée évita les premiers shurikens avant de baisser la tête pour esquiver deux kunaïs. Il en profita pour dégainer Kazagumo et effectuer un grand saut sur le côté pour éviter de recevoir un Kaihodan mal exécuté. Dans son saut, il jeta un regard ennuyé vers ses adversaires qui avaient suivit son déplacement, avant de lancer d’autres projectiles qui n’atteignirent pas leur cibles mais volèrent en éclats sous les regards étonnés des agresseurs.
Posant ses pieds au sol, Shu se redressa tout en replaçant la moitié de Kazagumo dans son fourreau. Une légère brise fraiche vint soulever ses manches, agissant comme un court intermède avant que deux hommes de Gecko en lui foncent dessus.

- Crèves !! (Cria celui de gauche en dégainant un katana, suivit de son camarade qui serra son zanbatoh)

La première attaque fut correctement évitée, tandis que la deuxième n’eut pas lieu : Shu venait d’éjecter le katana des mains de son adversaire, avant de le mettre au tapis grâce à un mawashigeri bien placé. Face à cela, son coéquipier n’hésita pas à user de son arme et effectua plusieurs attaques en faisant danser le Chuunin de Yuki. Puis, lorsque ce dernier trouva une faille dans l’enchainement du hallebardier, il fit un petit bon et lui asséna un puissant coup de genou en plein menton. Le corps ennemi se souleva légèrement, pendant que Shu posa ses pieds au sol et fit un puissant coup de poing en plein estomac, arrachant une gerbe de sang à son adversaire qui fut lui aussi KO.
Le duel finit, Shiro se releva avant de sortir deux notes de ses manches. Il les lança vers les deux hommes. L’une se posa sur le bassin, l’autre se cola sur l’hallebarde que le deuxième ninja tenait encore. Cela fait, Shu leva son index et majeurs devant son visage, fermant les yeux en « u » inversés :

- Katsu !

Les deux notes s’illuminèrent avant d’exploser en créant un écran de fumée qui cacha le jeune homme de la vue de tous. Les hommes de mains de Gecko se regardèrent avec un mélange de haine et de tristesse envers leurs camarades dont ils virent un membre atterrir à leurs pieds.
L’un d’eux se jeta sur le membre et le reconnu comme étant le bras droit de l’hallebardier. Il leva son regard humide vers l’écran de fumée qui s’était dissipé, découvrant les deux hommes en piteux état et maugréant de souffrance. Il ne remarqua pas directement que Shu était absent…

- Espèce de monstre !!

- Tu n’imagines même pas… (Fit Shu en apparaissant à la droite du jeune homme)

En un éclair, le ninja de Yuki écorcha les avant-bras de son ennemi, avant de lui asséner un coup de talon en pleine clavicule qui le mit lui aussi KO. Faisant tournoyer sa lame pour y enlever le sang, le Chuunin leva un regard tendu au restant de la troupe, ouvrant doucement ses lèvres : Fûton….
D’un geste, la lame du shirasaya se divisa pour former une sorte d’éventail, avant que Shu ne se mettent en position, prêt à déclencher un cataclysme sanglant…

- Kogarashi… !

Effectuant un rapide « smash », le jeune homme créa un début de bourrasque qui fit j’jaillir de grands nuages de poussière autours de lui. La silhouette du jeune homme disparu de la vue de Gecko, effet voulu par le jeune homme qui s’en pressa de saisir son communicateur.

- Ici Shu : Je suis sur le point d’anéantir l’armada ennemi. Vous pouvez procéder à la suite du plan…veuillez bien à ne pas user de votre mokuton en tant que Takashi pour plus de crédibilité auprès de notre objectif. Terminé.

D’un revers, il « poussa » le vent droit vers le groupe restant qui ne put rien faire d’autre que recevoir la puissante bourrasque en plein face. Le jutsu était redoutable et déchiquetais tout sur son passage, blessant gravement les pauvres ninjas prit par surprise par cette technique soudaine. Le jeune homme aux yeux oranges laissant son esprit vaguer....

Tel est le châtiment réservé aux corrompus...le Vent Divin...

Observant la scène à l’écart, Gecko remarqua avec amertume que les dires de Xukha étaient fondés : ses hommes n’étaient pas à la hauteur des deux Nukenins qui venaient, en peu de temps, anéantir ses effectifs. Rangeant son arme en un « clic » bref, Shu émit un soupir à la vue de tous ces corps gesticulant lentement en murmurant de douleurs. Le décor était macabre, traduisant de la terrible efficacité qu’avait cette technique face aux êtres non talentueux. La plupart se retrouvaient invalides, une partie de leur corps gravement lacérés par la bourrasque du Chuunin, et d’autres étaient en plus piteux état.
Revenant auprès de Xuhka en affichant son éternel visage niais, Yue leva son regard vers Yamori Gecko :

- Devons-nous êtres plus convaincants ?
Revenir en haut
Yamato
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 18:40 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

Après que Yamato aie entendu une voix étrangère dans son oreillette, il entendit ses deux compagnons se présenter. Puis un long dialogue s'installa, pendant lequel Gecko n'hésita pas à intimider ses interlocuteurs. Mais ces derniers ne se laissèrent pas faire. Xukha expliqua alors la raison de leur venue. Après cela, Gecko ne semblait pas du tout convaincu, même lorsqu'on vanta le soi-disant chasseur de déserteurs. Le criminel leur proposa alors de travailler pour lui, ce qui fit rigoler Xukha. Comme explication, il expliqua qu'ils ne travailleraient pas pour Gecko, en tant que subordonnés, mais en tant qu'égaux, que coéquipiers. Quelqu'un d'autre prit alors la parole : sûrement un des hommes de main de Yamori Gecko. Un combat s'engagea alors. C'est à ce moment que les graines de Chakra firent leurs effets : prévenant Yamato de la localisation de son équipe. Le membre de l'Escouade spéciale de Tactique et d'Assassinat de la Feuille ignora alors ce qu'il entendait dans son oreillette, afin de se concentrer uniquement dans la localisation de Xukha et Shu. Mais pendant tout le trajet, des bruits de combat, des cris, des craquement, se firent entendre, laissant imaginer le terrible combat qui devait avoir lieux. Après quelques instants, Yamato reçu un message de Xukha. Il disait avoir tué un quart des forces de Gecko, ainsi qu'avoir blessé un autre quart. Xukha dit aussi que Shu allait prendre le reste des forces restantes. Donc, les adversaires n'étaient pas très puissants. Continuant à courir rapidement, Yamato reçu alors une transmission de l'autre membre de l'équipe, Shu. Ce dernier disait qu'il était sur le point d'anéantir les derniers adversaires, et que Yamato pouvait procéder à la suite du plan. Puis ce fut la fin du message. A présent, l'ANBU devait faire vite, puisque ses deux coéquipiers étaient donc en face à face avec Gecko. Mais le plan devait être suivit à la lettre, et pour cela, il fallait que Yamato joue parfaitement le rôle de Takashi, qui était un Oi-Nin. Il devait donc engager le combat contre les trois Shinobis présents dans le campement des déserteurs. C'est alors qu'il arriva à destination. Une petite clairière, juste à côté de la falaise. Yamato s'approcha discrètement, et pu voir Shu et Xukha, ensemble, en face de la cible : Yamori Gecko. Mais Yamato devait tout d'abord s'assurer d'une chose : que personne d'autre ne se trouve dans les environs. Bien que l'ensemble de la clairière soie jonchée de cadavres, plus de la moitié des corps étaient encore en vie, agonisant sur le sol trempé. Mais ceux-là n'intéressaient pas le Shinobi de la Feuille. Il devait vérifier qu'il n'y avait pas d'autres vivants mis à part les trois "déserteurs". Il se baissa alors, et commença à tourner autour du campement. Bientôt, il se rendit compte qu'il y avait une autre personne. Elle était cachée dans un arbre particulièrement feuillu, à l'abris des regards. Si Yamato l'avait vu, c'était uniquement grâce à son expérience. L'ANBU se glissa alors discrètement sous l'arbre. Il ne devait pas utiliser le Mokuton, sinon, Gecko pourrait découvrir la spécialité de Yamato. Ce dernier décida donc d'utiliser la vitesse propre aux ANBU pour surprendre ce qui semblait être un Chounin. Le "lâche" observait la scène d'une grosse branche, d'un air peureux. Yamato sauta alors, et pour son opposant, il était tout bonnement invisible, puisqu'il ne l'avait même pas encore remarqué. Le ninja de Konoha no Satô sortit alors rapidement un Kunai, et l'enfonça dans la gorge du Shinobi. Du fait que Yamato soie positionné latéralement, la lame ne toucha pas la colonne vertébrale, ne faisant donc aucun bruit au moment d'ôter la vie au Nuke-Nin. Un flot de sang s'écoula alors, tandis que Yamato redescendit agilement, laissant le cadavre planté dans le tronc. Gecko semblait avoir terminé de parler avec les deux "déserteurs", et puisqu'il n'y avait plus personne de caché dans les alentours, Yamato décida de passer à l'action :

- Trois pour le prix de deux ... qui dirait ...

En disant cela, Yamato apparut derrière Xukha, et lui mit un Kunai sur la gorge. Il fallait absolument qu'aux yeux de Gecko, Yamato soie un ennemi de Shu et Xuka. De toute façon, le masque que portait l'ANBU garantissait son anonymat. Il laissa une ouverture au niveau de son abdomen, afin que Shu puisse frapper son chef, pour briser la prise de Yamato. De toute façon, en serrant un peu les muscles, l'ANBU s'en tirerait sans trop de dégâts. De plus, le Kunai, bien qu'était légèrement posé sur la gorge de Xukha, serait lâché dès le contact de Shu, afin d'éviter que le Shinobi de la Feuille ne soie blessé. Maintenant, il ne manquait plus que la réaction de Gecko ...
 
Revenir en haut
Tsukinami Xukha
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 2 Juin - 18:09 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

[Yamato, si les quelques mouvements que j'ai fait faire à ton perso ne te conviennent pas, contacte-moi. pour les mouvements de Shu, nous nous sommes déjà arrangés]


Yamato, enfin, "Takashi" avait enfin fait son entrée. Il avait décidé de se placer dans le dos de Xukha, kunai pointé sous la gorge de ce dernier. Il avait décidé de laisser une ouverture discrète pour Shu, afin que le ninja de Yuki puisse l'attaquer. Cependant, ce n'était pas sûr que ce soit la meilleure des idées, car si Gecko le remarquait, ça pouvait s'avérer très dangereux pour le trio et griller leur couverture. Heureusement, pour l'instant, le nuke-nin à la marque ne semblait pas l'avoir remarqué, et fixait Takashi sans afficher une réelle expression sur son visage. Tout ce qu'il fit, fut de fouiller dans le bas de son dos, au niveau de sa ceinture, tout doucement. A cette vision, Yamato augmenta la pression de son kunai sur la gorge de Xukha, mais Gecko n'en avait cure. Celui-ci finit par sortir un parchemin de sa ceinture, tout en disant:

- Alors c'est lui le fameux Takashi...

D'un geste ample, il déroula le parchemin, qui s'évapora immédiatement dans un nuage de fumée, pour laisser apparaître un no-dachi, c'est à dire un espèce de katana à lame plus longue que la normale. Gecko tenait celui-ci à l'horizontale le long de son bras, fixant Yamato de son regard froid et malsain...

- Voyons voir si il est aussi fort que vous le dites!

Sans attendre, et semblant se ficher de la situation de Xukha, Gecko fonça en direction du duo, prêt à découper le tout avec sa grande et fine lame. Voyant que Gecko semblait déterminé à trancher dans le tas, Shu qui attendait un éventuel signal, décida de prendre l'initiative de lui-même, et d'attaquer également; en espérant freiner Gecko, sans que ce dernier remarque que c'était pour sauver ses camarades. Shu sortit donc une fois encore son shirasaya et pointa sa lame en direction de l'ouverture laissée par Yamato. L'ANBU ne se prit qu'une fine égratignure de la part du ninja de Yuki, qui avait volontairement limité la puissance de sa frappe. Heureusement, le tout était hors du champ de vision de Gecko, qui malheureusement, ne semblait pas vouloir couper son élan et semblait toujours décidé à trancher dans le tas. Et cette fois ce n'était plus deux, mais les trois ninja qui se trouvaient sur sa route. Pas de temps à perdre, à l'aide d'un nouveau déplacement rapide dont il avait le secret, Xukha se dégagea de l'emprise de Yamato, et projeta celui-ci à l'opposé à l'aide d'un coup de pied dans l'estomac. Shu suivit le mouvement et recula d'un bond, pendant que Gecko passa entre tout ce beau monde, en tranchant de toutes ses forces dans le vide, une fraction de seconde trop tard. Le fin sillon que sa lame laissa dans le sol sur plusieurs mètres prouvait qu'il ne plaisantait pas, et avait bien l'intention de trancher dans le tas...
Immédiatement après, Gecko tourna la tête en direction du chuunin de la feuille, lui adressant un regard à la fois surpris et haineux, mais Xukha l'ignora et enchaîna directement en fixant Yamato/Takashi, qui était toujours l'ennemi à abattre pour l'instant. Car oui, le scénario pour tromper le nuke-nin à la marque avait toujours cours. Rapidement, Xukha composa plusieurs tao, avant d'amener ses mains à ses côtes, là où se trouvaient les pochettes avec ses kunai. Dans un fin murmure à peine perceptible, il dit:


- Ninpô, Kugutsu no Jutsu...

Il lança ensuite six kunai en direction de Yamato. L'ANBU repoussa les six projectiles à l'aide de sa propre lame, mais au lieu de retomber au sol, ceux-ci restèrent immobiles, en lévitation dans l'air, à la plus grande surprise du jounin masqué et de Gecko, qui du coup se calma, et attendit de voir la suite. Soudain, ils apparurent, ces fils de chakra, qui tenaient les kunai par leurs extrêmités non tranchante et les reliaient aux doigts de Xukha, qui fixait son team leader le plus sérieusement du monde. En bougeant légèrement ses doigts, le jeune ninja de konoha braqua à nouveau les lames de ses kunais vers Yamato, et les relança à l'assaut. L'ANBU ne put que les repousser à nouveau, mais cette fois pas de pause, les kunai continuaient d'attaquer directement après avoir été repoussés. En même temps que ces six lames mortelles exécutaient leur danse, Xukha s'approchait, tout en balançant ses bras dans une espèce de chorégraphie, accentuant la vivacité des kunai. Au lieu de tous les repousser, Yamato tenta d'en esquiver quelques uns, pour que ceux-ci se plantent dans le sol, mais même avec cette stratégie, les kunai se déterraient et repartaient à l'assaut. Ce "ballet" dura une bonne trentaine de secondes, le temps que Xukha soit assez près... Près pour quoi? Pour relâcher l'emprise qu'il avait sur les kunai manipulés par sa main droite, et attaquer Yamato à bout portant avec son ninjatô! La lame du chuunin de la feuille dévia celle de l'ANBU, qui offrit bien malgré lui une ouverture, que Xukha s'empressa de prendre. Ramenant son ninjatô à l'envers dans sa main pour éviter une coupure malvenue, Xukha poussa sèchement ses deux mains en avant et projeta Yamato dans les airs...

- Yue, à toi!

- Non, à moi!

Avant qu'il ne puisse réaliser, Xukha sentit le pied de Gecko en appui sur son épaule, s'en servant comme "rampe de lancement" pour rejoindre Yamato dans les airs, un sourire sadique aux lèvres. Son no-dachi pointé vers l'arrière, le nuke-nin à la marque s'apprêtait à rabattre sa lame vers l'avant pour transformer l'ANBU en sushi. De là où il se trouvait, Xukha ne pouvait rien faire, c'était donc à Shu d'agir...
Revenir en haut
Shiro Shu
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 2 Juin - 23:28 (2008)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv] Répondre en citant

Tout s’était déroulé assez vite, et rien n’était encore fini. Reposant à peine ses pieds au sol, Shu remarqua à quel point leur cible était particulièrement dangereuse et impulsive. Celle-ci, sans aucune hésitation, avait fait apparaître un no-dachi et n’avait pas hésité à foncer droit vers le groupe sans se soucier de l’état de ses éventuels alliés à savoir Xalash et Yue.
Le regard tourné vers Xukha, le Chuunin de Yuki le vit utiliser l’une de ses techniques pour commander à ses kunaïs d’attaquer Yamato sans relâche. De son côté, Yamori s’était légèrement calmé, comme voulant d’abord voir en quoi consistait le jutsu du ninja de la feuille à l’habit tigré. Profitant de ce temps pour appréhender les prochaines réactions à entreprendre au cas où Gecko agirait à nouveau, ledit Kokujin glissait furtivement deux senbons à l’intérieur de sa manche gauche, tenant Yamori du regard en appréhendant ses moindres mouvements. La tension augmenta au fil des enchainements de Xukha, avant que le tout ne se chamboule par un cri de sa part à l’intention d’un Shu déjà prêt :

- Yue, à toi!

Sans plus attendre, le Chuunin prit appui sur le sol en vue de s’élancer et rejoindre Takashi dans les airs. Toutefois, il ne remarqua qu’une fraction de seconde trop tard l’avancée d’une ombre familière.

- Non, à moi!

Aussi rapide que brutal, Yamori prit appui sur Xukha qui fléchit un genou sous la pression exercée. La lame vers le bas, Yamori fonçait vers Takashi en vue de l’achever dans un échange aérien. Les yeux rivés vers la cible du contrat, le ninja de Yuki ne mit pas longtemps pour amener ses mains proches l’une de l’autre et composant plusieurs signes avec une dextérité fulgurante. Il devait agir vite afin de limiter les risques de l’échec de la mission. De plus, Xukha ne pouvant bénéficier d’un essor, il ne revenait plus qu’à Shu d’intervenir.

Suiton…Teppudama !

Concentrant son chakra, il gonfla ses poumons, avant de reculer pour enfin expulser une sphère aqueuse de bonne taille tout droit vers Yamato afin que ce dernier soit éloigné du champ de leur cible. La sphère ne mit que très peu de temps à atteindre sa cible, éclatant violement contre Yamato qui s’était au préalable protégé; évitant ainsi une attaque qui aurait pu être bien fatidique pour les trois ninjas infiltrés.
Se remettant du choc grâce à des cumulets, Takashi n’eut à peine le temps de poser un pied à terre qu’il vit trois senbons accompagnés de vignettes explosives se planter juste à ses pieds. Usant de ses réflexes d’ANBU, il effectua un bond en arrière afin d’éviter les dommages de l’explosion qui suivit, avant de reposer à nouveau un pied à terre. Ayant comprit la tactique de Shu, il sortit immédiatement un kunaï avec lequel il para une attaque venue de l’arrière du ninja aux yeux oranges. Celui-ci, le visage inexpressif, réitéra la tentative sur la gauche, avant d’effectuer une série de six coups dont le dernier fut retenu par le kunai de Takashi. Les deux ninjas se regardèrent dans les yeux, avant que Shu ne fasse un mince sourire.
Lentement, la lame de Kazagumo s’enveloppa d’une fine pellicule de chakra avant de se mettre à traverser le kunaï comme dans du beurre. Yue usait de son affinité Fuuton pour augmenter le tranchant de son arme, avant de tenter un slash horizontal que Takashi évita de justesse. Effectuant plusieurs séries de moulinets différents avec Kazagumo, Shu observa Yamato qui jeta son kunaï au sol. Si la ruse de Shu avait fonctionné, c’était surtout grâce au fait qu’il luttait face à un kunaï simple…

Pour l’instant, le plan semble fonctionner…

Shu fit quelques derniers mouvements, avant de s’apprêter un lancer un nouvel assaut à son adversaire provisoire. Mais une étrange sensation l’arrêta dans son entreprise, le forçant à braquer son regard vers l’apparition d’un chakra nouveau, une énergie si densément sombre que même Yamato cessa le combat pour tourner son visage vers Yamori. Ce dernier, le visage agacé, avait des espèces de tâches rouges vives sur le visage…

Quel chakra terrible…c’est donc ça le pouvoir qu’offre Orochimaru… ?

En effet, il s’agissait bien de la marque maudite. Cette dernière venait de recouvrir une petite partie du visage de Yamori, augmentant d coup son chakra et l’assombrissant d’avantage. L’hors-la-loi entrouvrit les lèvres, surveillé par les regards des trois ninjas :

- Je commence à en avoir marre de vous voir me griller la priorité, bande de cafards…


[Hj : au moindre problème, je suis à l'écoute : Yamato, il faudra que tu prennes contact avec Xena (Xukha) pour la suite]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:08 (2016)    Sujet du message: Flirting with the enemy [scénario][pv]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com