Naruto :: Follow The Hero Index du Forum
Naruto :: Follow The Hero
Forum RPG Francophone
 
Naruto :: Follow The Hero Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: +When the woman sleeps, the river sings+ ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shou Nakajima
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 5 Mai - 19:21 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Là où s’écoulait l’eau, là où la paix et la sérénité étaient au rendez-vous, Shou répondait toujours présente. Bien que son affinité principale, le raïton, autrement dis la faculté de se servir de la foudre pour se battre, était un parfait opposant de tout liquide. Pourtant, ça ne semblait pas vraiment l’affecter elle. Raison de plus pour se planter là, ce jour-ci, sur l’herbe fraiche, adossée au tronc sec d’un centenaire, face à cette étendue d’eau. Elle pouvait rester des heures à ne rien faire, à contempler l’élément, n’éprouvant aucunement le besoin d’aller s’y jeter. Si Shou ne s’était pas trouvée un nindô, elle s’y serait déjà retrouvée à son fond. C’est cette rencontre, l’instant tant attendu d’une jeune femme « brisée », qui la fit radicalement changer d’avis. Vivre pour le protéger, mais surtout pour lui offrir son soutien. Bien que ce jeune diplômé n’en faisait qu’à sa tête, il fallait bien le raisonner un minimum. La jeune juunin regrettait ne pas avoir pu prendre la charge de l’équipe dont il faisait partit. Allons bon. Il n’y avait pas de quoi se lamenter : elle était là quand elle le désirait, quand il fallait.

Son regard s’était finalement perdu dans le vide. D’ailleurs, en parlant de regard, ses yeux étaient étranges. Non, pour dire plus simple encore, c’était elle, la chose d’étrange. Qui aurait déjà vu une kunoichi avec des perles presque reptiliennes, aux symboles sur le visage et au teint si pâle ? Bon, pour la pâleur, on en avait vu d’autre, c’est vrai. Et puis, le monde ninja a toujours été empli d’énergumènes tous plus surprenants les uns que les autres. D’autres montaient sur le podium, d’autres restaient dans l’ombre, en attendant leur tour –ou pas ?-. Bref, il n’y avait pas non plus que son physique qui la différenciait des autres. Sa personnalité était à rajouter dans le lot.

Elle était vêtue d’un de ses kimonos aux teintes plutôt ternes, de quoi faire la paire avec celui de sa peau. Ses longs cheveux d’ébènes étaient joliment noués. De toute façon, si ses cheveux ne sont pas attachés, c’est qu’il y a un problème. Lié au moment, à son humeur… tout reste à voir une fois sur place. Par contre, dans ces cas là, impossible de la faire sourire ou quoi que ce soit. Et puis, c’est tout simplement… impossible, tout court, de la faire sourire. Elle en a oublié comment on faisait, depuis le temps qu’elle n’a pas étiré ses muscles faciaux. Mais les personnes avec qui elle avait familiarisé s’étaient habitués. Enfin, la plupart.

Shou était placée à l’ombre de l’arbre. En effet, le soleil ne lui a jamais fait très grand bien. Elle a, d’ailleurs, toujours préféré les endroits sombres aux coins bercés par les rayons de l’étoile surchauffant la terre. Plusieurs –bonnes ?- raisons pouvaient la justifier. Tout d’abord, ses yeux très clairs. Ensuite, sa peau pâle, incapable de bronzer. Et cette fragilité qu’on croirait vampirique. Allez donc voir ce qu’il se trouve sous son étoffe… Rolling Eyes

Ses yeux finirent par se fermer, accompagné d’un long et décontractant soupir. Les paupières difficiles à maintenir, apparemment. Ou tout simplement, une attraction dont elle seule avait le « remède ». La jeune femme n’était alors guidée que par son sens qui était l’ouïe. Sa respiration était lente, presque à la limite de se couper d’un seul coup. La tête de Shou était droite, tout comme son dos. C’était relativement facile, puisqu’elle était à genoux, talons aux fesses. Le climat de Konoha était variable. Alors qu’à Kumo, c’était … légèrement différent. Mais elle ne s’en souvenait plus… les loups ne sont pas réputés pour leur mémoire. Non, plus pour leur grand sens de l’évaluation, leur vitesse, leur perception grâce au flair, et j’en oublie. La prendre pour un animal serait une grave erreur. À noter que cette « naissance » ou plutôt « fabrication » est inconnue aux yeux de tous, même de Tsunade-sama. Mais la, les choses, moments fars de sa vie, qui n’ont, en aucun cas, à être découverts, n’auront de cesse que d’atteindre les oreilles de l’Hokage. Par ailleurs, ça ne lui faisait guère craindre sa réaction ou même les décisions qui en suivront.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Mai - 19:21 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 5 Mai - 21:41 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

C'etait un beau jour comme tout les autres pour Haseo, comme d'habitude l'hokage lui avait donné une bete mission a faire en compagnie de son equipe. Cette mission consistait a comme d'habitude rattraper un chat d'une personne a Konoha qui s'etait enfuis et refugié au dessus d'un arbre hors d'atteinte. Pour la septieme fois en une semaine, Haseo et son equipe avait effectué cette mission. A croire que sa team etait fait que pour ce genre de mission. Vous savez ces missions non exitente dont personne ne veut et qui manque tout bonnement d'action. Et bien c'etait ce genre de mission que la team d'haseo avait generalement pour habitude d'avoir.

Si on leur refilait ce genre de mission c'etait parce que leur sensei avait perdue la vie pendent une mission en solo de rang S. La team Haseo avait mis du temps a faire le deuil mais Haseo savait que un jour ou l'autre il devrait faire le deuil afin que cela ne le ralentisse pas dans ses objectif qui etait de devenir un bon shinobi de haut rang afin de pouvoir proteger le village. Pour cela le chemin etait long et semer d'embuche mais coute que coute il poursuivrait son objectif et n'abandonnerait pas.

C'etait donc pret d'une riviere de Konoha que Haseo avait decider de nettoyé son attirail de Shinobi. En effet tout bon shinobi se devait d'avoir un attirail propre et non rouillé. Le travail allait etre long puisque haseo avait toute de meme beaucoup de chose a nettoyer. comme quoi a force de remettre tout au landemain, le travail s'accumule. Et bien ce dicton n'etait pas faux et etait une fois de plus prouvé dans cette situation.

Arriver pret d'une riviere il n'avait pas vu qu'une autre personne se trouvait pret d'un arbre juste en face de lui a quelques metres de l'autre coté de la riviere. Il deposa donc son sac et s'arreta un moment. Il fixa le ciel ensoleillé et dit en faisant la moue...

Rho...c'est chiant de nettoyer son inventaire alors qu'il y'a des tas de choses a faire dans un temps pareil...

Evidemment il pourrait une fois de plus remettre les choses au landemain mais son attirail et ses armes etaient tellement sale que tout le monde se moqueraient de lui si ils voyaient cela. Il regarda son sac puis dit

Malheuresement je ne peut pas remettre ca au landemain...Si hokage chan vois ca elle risque de me faire la remarque...Je la vois deja venir..

Il fit alors une grimace en posant un doigt sur son oeil et en sortant la langue imitant la voix de l'hokage et l'imitant s'enerver sur haseo en disant que c'etait un pietre ninja..Il se tourna ensuite a nouveau vers son sac et dit se dirigeant vers lui...

Bon Ikuze...

Il sortis quelques armes sales de son sac et les deposa sur le sol les allignant l'un a coté de l'autre. Cela fait il en pris quelques uns et se dirigea vers la riviere. Il s'inclina puis comme par hasard stupide comme il etait , bascula...

wow..wow..wow...

Vous connaisez la suite. Haseo etait donc tomber dans la petite riviere non profonde laissant entendre un grand plouf....Et comme si cela ne suffisait pas ses armes furent emporté par le courent de la riviere...

Non...Non...Nonnnnnn Kusooooooo...revenez ici...

Il courus apres mais une fois de plus glissa position fessial ( je sais pas si sa se dit) et ses armes eux poursuivirent leur chemin...
Revenir en haut
Shou Nakajima
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Mai - 17:30 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Elle aurait pu rester deux à trois heures de plus dans cette position. Le silence : rien de plus agréable. Le bruit, les endroits surpeuplés, ça n’a jamais été sa tasse de thé. Shou est complexe, et rien ne la fera changer. La juunin n’avait pas prévu de s’entrainer. En fait, on va dire qu’elle n’en avait pas tellement besoin pour le moment. Elle pensait, certes, ne pas avoir donné le meilleur d’elle-même, mais, au moins, d’avoir atteint un niveau raisonnable. Ca n’était pas comme si elle était une jeune diplômée, qui ne rêvait que d’une seule chose : surpasser ses aînés, et, si possible, atteindre le rang de Kage. De toute façon, seule une poignée ont pu accéder à ce titre. Et pour ces jeunes rebelles, c’était encore à voir.
 
Le silence fut brisé par une odeur particulière. Humaine et familière. Légèrement sucrée, mélangée, dans quelques instants, avec l’eau. D’ailleurs, une fois qu’il pleut, ça lui serait impossible de détecter quoi que ce soit. Il lui resterait la vue, mais bon. C’était donc le jeune Kawashi qui se trouvait de l’autre côté de la rivière, si son flair ne la trompait pas. C’est seulement après quelques secondes que Shou ouvrit les écoutilles, assistant à un spectacle… inédit. Le genin parlait tout seul, et ne marmonnait pas. Simple de savoir ce qu’il racontait ! Apparemment, il avait une dent contre Tsunade-sama, et s’était résigné à aller nettoyer ses armes. Shou, elle, les remet à neuf après une, deux semaines. Pourquoi autant de temps ? Eh bien, elle ne se sert pas souvent de ses quelques shurikens, kunaïs et autre. Ses chaînes lui sont amplement suffisante …
 
Elle le vit se pencher au dessus de l’eau –comme s’il y avait des petits poissons à regarder là dedans !-, et, par maladresse, se retrouva tel un toutou mouillé dans l’eau. Même Shou avait eut du mal à réaliser ce que ça avait engendré : tout l’attirail qu’il voulait nettoyer était emporté par le courant, déambulant « tranquillement » au fond de la traînée d’eau. La jeune fille ne réfléchit pas vraiment, et se leva presque trop lentement, prenant le temps nécessaire pour se remettre d’aplomb. Shou aurait très bien pu rester là où elle était, et à se moquer éperdument de son pauvre sort. Mais ça n’était pas le cas –pour une fois-. La jeune femme sortit de l’ombre en se laissant vulnérable face au soleil qui carburait ce pauvre pays.
 
Elle fit un pas devant l’autre, non, pas le long de la rive, mais dans l’eau, laissant son pauvre bas de kimono prendre l’eau. Bon, ça n’était que de l’eau, hein ? Même pas salée, en plus. C’était le pied. Elle ne lui jeta même pas un seul regard, comme s’il n’existait pas. Mais vu la situation, c’était mieux. Shou n’avait pas à chercher elle-même les armes. Non, ses chaînes allaient le faire. De sous son kimono sortit une longue et robuste chaîne, qui avait, d’ailleurs, gardé quelques traces de sang par la dernière fois où elle s’en était servit. Pas de quoi en faire un plat non plus. À l’aide de son chakra, elle fit se mouver son « arme », qui aurait plutôt été pratique pour faire des travaux en ville. Elle traça son chemin d’une rapidité étonnante, créant comme une barrière de métal sous l’eau, pour emprisonner les armes du garnement.
 
Ceci fait, la chaîne se contracta sur elle-même, de quoi garder entre ses maillons l’inventaire du garçon. Shou fit revenir la chose vers eux, tel un serpent de mer, présentant les objets qui appartenaient au genin devant lui, toujours noués dans sa chaîne. Elle était capable de briser les os, et bien plus encore. Il valait mieux qu’il n’en sache rien sur cette méthode de combat ; car il n’oserait plus toucher la corde métallique de toute sa vie. La juunin posa ses yeux reptiliens sur le garçon, étant dans l’incapacité de lui sourire –si elle avait pu, elle l’aurait sûrement fait-. La brune ne rajouta rien, attendant sûrement quelque chose de sa part.
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Mai - 21:29 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

[ Chaine Nebulaire , Nebular chainnnn xD tes attaques me font pensée a Shun dans st seiya]

Alors que les armes du jeune genin turbulent poursuiverent leur route, Haseo cherchait a les rattraper mais le courent semblait aller beaucoup trop vite pour notre pauvre petit genin inexperimenté et maladroit. Soudain, alors que ses armes se dirigeaient vers la chute d'eau et qu'il allait donc les perdre a tout jamais, une Jeune femme qu'il n'avait jamais vu fit son apparition. Celle ci selon le jeune genin semblait etre vetu d'un kimono qu'il trouvait assez bizzare. Cette jeune femme il ne l'avait jamais croisé auparavant et pourtant celle ci fit son apparition et mieux encore, elle se dirigea vers la riviere marchant a present dans l'eau et utilisa un jutsu qui eu pour effet de faire sortir une chaine qui se transforma en sorte de filet afin d'empecher les armes de notre jeune genin d'atteindre la chute d'eau.

Haseo regarda alors le filet de chaine revenir lentement vers la ou il se trouvait. Ensuite il tourna son regard vers la jeune inconnue affichant un air silancieux. En effet elle semblait ne pas vraiment se preoccuper de lui. C'etait comme si elle c'etait sentie obligé de rattraper les armes de notre jeune hero. Fixant ensuite l'inconnue haseo pensea..

**Ses attaques...Elle fait marcher son chakra a travers sa chaine...grace a cela je ne sais pas comment mais elle peut donner n'importe quel forme a sa chaine...Elle dois etre tres forte pour faire ce genre de chose...**

Pensea t'il avant que ses armes ne l'atteigne et ne s'arrete devant lui. Laissant passer quelques secondes de silance, haseo fixa ses armes puis regarda la jeune femme. Il lui dit alors...

A...Arrigato...

Dit t'il la regardant de haut en bas. Ensuite il repris ses armes et les garda en main durant la conversation qu'il allait entamer avec la jeune inconnue..

Ton affinité est le taijutsu?...Je veut dire...Tu utilise ton chakra que tu fait passé dans cette chaine afin de lui donner n'importe quel forme...Tu dois etre tres forte pour pouvoir faire ce genre de chose...

Il esseya de contenir sa joie puis dit...ne pouvant plus se retenir et la montrant du doigt...

Je veut t'affronté....

Il laissa echapper un leger moment de silance attendent sa reponse
Revenir en haut
Shou Nakajima
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Mai - 12:09 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

[Hj : Tu me l’as déjà dit quand j’étais sous Mana Razz Ca ne m’a toujours pas aidé niveau connaissances… Ben ouais, j’connais pas vraiment St Seiya XD Sauf quelques persos, de vue, seulement. Vive Athéna !]
 
 
Obligée ? C’était le bon mot. Elle aurait été dans l’incapacité de le laisser en plan, comme ça, sans armes. Reste à savoir s’il aurait pu s’en acheter d’autres –les tirelires des genins peuvent cacher beaucoup de surprises-. Mais à ce que pensa le jeune garçon, elle n’y avait pas songé. En lui rendant ses armes, était-ce une déclaration de guerre ? C’est vrai, il aurait très bien pu le prendre mal qu’une jeune femme reste là à le laisser pourrir sur place –le sourire n’y aurait pas été-. Après tout, il y a des gestes qu’on dit de généreux, sans qu’on s’en aperçoive. De plus, elle semblait ne pas s’être fatiguée du tout. Evidemment, elle n’avait fait aucune technique. Cela ne gaspillait qu’une infime partie de sa réserve de chakra.
 
Shou haïssait les hommes. C’était un fait, mais là aussi on y pouvait rien. Si on vous demande pourquoi vous n’aimez pas les endives, que répondrez-vous ? Rien d’intéressant en tout cas. C’est la même chose ici. Mais les exceptions suivraient au fur et à mesure qu’ils seront ensemble. Bref. Pour une première rencontre, c’était pas mal. Attendons de voir la suite, elle risque d’être prometteuse. Le garçon balbutia un remerciement. C’était ce qu’elle attendait, apparemment. Après qu’il s’eu emparé de ses armes, la chaîne revint de là où elle était, l’air, pourtant, toujours présente –et pas seule-. Son ignorance ne l’avait pas vraiment touché, c’était déjà ça. De toute manière, elle était toute pardonnée après ce sauvetage « en rivière ». À un détail près. Le gamin fit sa théorie sur ce qu’il venait de se passer, et comment. Il était sur la bonne voie. Il la complimenta même, comme quoi il fallait avoir un potentiel relativement élevé pour s’en servir à la perfection.
 
La voix de la jeune femme, douce, voluptueuse, s’empara de l’instant de silence
 
« -En quelque sorte »
 
Pour ne pas dire « exactement ». Parce que là, il aurait déjà cru avoir tout découvert de ses techniques de combat. Le clan Nakajima excelle dans le raïton, sont extrêmement rapides et ont un taïjutsu étrange, qu’elle n’a pas encore beaucoup développé. Son frère, lui, peut-être. Le survivant, je veux dire. L’autre est sous terre depuis longtemps. Tout à coup, le genin la pointa du doigt, la défiant.
 
« -Tu es bien sûr de toi, petit »
 
Elle avait accepté –comment ne pas refuser ?-. Quand il y avait un moment pour se battre, elle était toujours ready. Par contre, elle devrait retenir ses coups. Mais difficile de se contenir. Shou le laissera donc engager : ça n’est pas elle qui a demandé, euh, non, imposé, la chose.
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Mai - 12:54 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Certain shinobi aurait pu prendre le fait qu'elle lui aille rendu ses armes sans rien lui dire comme une sorte de provocation. Haseo lui n'avait pas une seul seconde pris cela comme une provocation mais plutot comme une demonstration de ses talents et comme un service. Car sans elle il faut avouer que ses armes seraient deja bien loin a l'heure actuel. De plus Haseo niveau argent etait plutot fauché. En effet le jeune genin enchainait les petites missions mais le probleme c'etait que de un ce genre de mission ne rapportaient pas beaucoup d'argent et de deux il n'arretait pas de l'user dans les ramens une fois sa mission finie.

Et donc a force il perdait plus d'argent que ce qu'il en gagnait et donc racheter des armes serait plutot chaud. Surtout que le prix des armes n'etait pas vraiment donné vu que a Konoha c'etait des armes de tres bon marché. Ce n'est pas pour rien que Konoha est le meilleur des cinq villages apres tout. Le jeune garcon n'avait meme pas demendé d'ou etait originaire la kunoichi malgré le fait que c'etait la premiere fois qu'il la voyait. Tout bon shinobi aurait eu le reflexe de demender directement d'ou venait l'inconnu afin d'eviter toute attaque surprise sur Konoha.

Faut dire que chaque village en guerre avec Konoha faisait souvent des petites attaques surprises ou encore espionnait afin de savoir comment s'attaquer au mieux a Konoha et a ses points strategique. Cela prouvait une fois de plus l'inexperience du jeune genin dans ce genre de situation. Lui avait de suite pensé a se battre n'ecoutant que son instinct sans se soucier de si c'etait une espionne ou pas. Lorsque Haseo avait sortis sa theorie sur l'utilisation du chakra de la kunoichi , celle ci lui aqueca lui donnant raison.

Ensuite lorsque haseo fit savoir a la jeune kunoichi qu'il voulait l'affronté, celle ci lui affirma qu'il etait bien sur de lui en l'appellant meme par petit. Provocation ? ou parole involontaire de la part de la jeune kunoichi ? Cela seul elle le savait. Haseo repliqua en posant ses mains sur ses hanches.

héhé tu a devant toi le futur plus grand shinobi de Konoha....

Dit t'il se la petant legerement et voyant deja assez grand. Ensuite apres un leger temps de pause il lui affirma...

Et puis j'ai un avantage sur toi, je connais deja ta facon d'utiliser ton chakra...et donc je ne craint rien..

Quel pretencieux ce haseo quand meme. Il ne se doutait meme pas qu'il se retrouvait devant une adversaire mysterieuse qui pouvait s'averer etre assez forte meme plus forte que lui au vue du grade...

Alors que toi tu ne sais pas quel technique j'utilise...

Il afficha un leger sourire puis dit...

Dois je comprendre que tu accepte le defi?
Revenir en haut
Shou Nakajima
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Mai - 13:31 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Le retour ne s’avèrerait pas être fatal. Le genin n’arrivera jamais à la battre. Enfin bon, il l’avait défiée, peut-être en sachant qu’il prenait quelques risques –ou pas-, puisqu’il ignorait de qui il s’agissait, et encore moins si elle était de Konoha. Il ne tarderait pas à le savoir. Ses techniques à elle ne le mettront pas sur la voie. Enfin, originaire de Kumo, mais kunoichi appartenant « officiellement » au village caché du feu. Avec un nom pareil, il risquerait de la retrouver. Shou. Elle n’a pas changé de prénom pour faire joli. Non, elle a dû supprimer « Sora », car c’était celle qu’elle était avant. Maintenant, elle est quelqu’un d’autre. Ca n’est pas un phénomène de double-personnalité, ni de honte de soi-même. C’est quelque chose dit de « normal » lorsqu’on a agit de la sorte envers son propre clan. À part avoir obéit aux ordres … elle n’avait rien fait d’autre. Mais ces tyrans avaient finit par atteindre leur but. Même si c’était elle. Le Raïkage défunt avait décidé de l’envoyer à Konoha pour cacher cette mission accomplie pour autant. Mais maintenant, celui qui est l’actuel Kage de Kumo … Désire la reprendre. C’est vrai, il n’existe que deux grandes familles là-bas.
 
Shou ne l’avait pas provoqué volontairement. Pas intentionnel … Mais c’était tout de même à incorporer dans sa nature. Provocante et insupportable, telle était-elle décrite. Plutôt calme au moment présent, me direz-vous. Dès que le son intérieur de la cloche retentira, elle se lâchera. Mais elle n’était pas du genre non plus à faire la grosse tête et regarder de haut les moins gradés. Et puis, même auprès de l’Hokage et des anbus, elle a toujours joué les lèches bottes. La jeune femme ne fut pas surprise par le jeune Kawashi, qui disposa ses deux mains sur ses hanches, lui lâchant qu’il serait le futur et meilleur shinobi de Konoha. Elle manqua de lui couper la parole, mais fila juste à la fin de la sienne.
 
« -Entre nous, je pense que je suis plus proche d’atteindre ce titre que toi »
 
Shou disait par là qu’il n’aurait sûrement plus de place sur le podium tant qu’elle sera encore en vie. Prétentieux également de sa part ! Comme quoi, il y en avait qui faisaient la paire dans ces moments-là. Elle se tourna, dos à lui, pour pouvoir sortir de la rivière. Elle n’allait pas rester éternellement dans cette eau froide non plus. La jeune femme avait un pressentiment. L’attaquerait-elle le dos tourné ? Ca serait un coup en douce et pas trop mal il fallait l’avouer. Son bandeau frontal était noué à son cou, à l’envers, le sigle caché.
 
*Je ne vais pas tarder à le savoir*


« -Ne te monte pas trop la tête non plus »
 
C’était un conseil comme les autres, après tout. Elle poursuivit.
 
« -Je pensais que tu l’avais déjà comprit ? »
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Mai - 14:08 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Haseo se trouvait toujours dans l'eau de la riviere attendent que la jeune kunoichi repondent a sa demende de duel. Comment pouvait t'elle refusé elle qui semblait etre aussi pretencieuse que notre jeune garcon qu'etait Haseo. Une chose etait sur c'etait qu'un genin n'avait pratiquement aucune chance de defaire un juunin. Il ne tiendrait qu'au pire dix minutes contre elle voir moins si elle y mettait toute sa force. De plus il y'avait une grande difference de niveau entre les deux shinobis et la juunin etait d'autent plus beaucoup plus experimenté qu'haseo qui se contentait de faire des mission de bas niveau.

La jeune femme elle avait sans doute deja tuer alors que haseo n'avait encore jamais tuer quelqun. Certe il s'etait deja battu mais jamais il n'avait tuer son adversaire. Faut dire qu'il n'avait pas vraiment fait beaucoup de combat alors que la juunin elle devait en avoir fait deja pas mal. Il ne se doutait pas non plus que la juunin qui se trouvait devant lui possedait un secret qui etait qu'elle n'etait pas reelement de Konoha mais plutot originaire de Kumo. Il ne se doutait pas non plus qu'elle possedait une affinité de type raiton. Certe en se battant contre elle il prenait quelques risques mais apres tout ca n'etait qu'un combat amical.

Sauf si la juunin prenait cela autrement et dans ce cas haseo devrait tout donner pour ne pas mordre la poussiere et etre envoyé a l'hopital. Apres tout on ne savait jamais sur quel genre de personne on tombait. Peut etre la jeune femme etait t'elle calme en apparance et que en combat elle changeait subitement pour devenir un monstre. On ne sait jamais... La jeune kunoichi et haseo avait un point en commun niveau caractere. Et ce point etaient qu'ils etaient tout les deux provocateur et insupportable. A part cela haseo etait peut etre insupportable et surexité parfois meme cretin mais il s'averait que dans les situations difficile il etait plutot serieux et reflechi surtout quand il s'agissait d'effectuer et de reussir une mission.

En tout cas une chose etait sur c'etait que haseo n'etait pas du genre leche botte. Non loin de ca. En verité il ne s'entendait pas vraiment avec tsunade qu'il redoutait de voir a chaque mission. En effet il n'y'avait pas une fois ou haseo ressortait du bureau sans avoir eu une engeulade ou une colere de la part de Tsunade. Preuve la derniere fois elle lui avait fait ramasser tout les papiers qu'il avait malencontreusement fait tomber. Elle avait meme eté jusqu'a les lui faire trier. Imaginer le temps fou que cela lui avait pris. Au moins il y'avait peut etre un but caché derriere tout ca. Ce but concernait peut etre le fait d'augmenter sa patience car il etait du genre a foncer dans le tas et a etre impatient voulant enchainer les mission le plus vite possible ce qui etait parfois nefaste durant une mission.

La kunoichi pris la parole lui disant que entre eux elle serait la premiere a decrocher le titre de meilleur shinobis de konoha ce qui voulait donc dire qu'elle venait bel et bien de Konoha. C'etait deja un bon point pour notre jeune garcon et cela voulait donc dire que ca ne serait pas un combat a mort. A cela il repliqua d'un ton aussi pretencieux que celui ajouté par la jeune femme

Ca ne peut pas etre toi etant donné que tu arrivera juste derriere moi...

Ensuite il marqua un leger silance et dit...

Tu a bon etre juunin...ce n'est pas le grade qui compte mais la facon de se battre et utilisé ses techniques...C'est la meme chose pour le chakra...il peut etre puissant mais si on ne sait pas s'en servir ou qu'on le gaspille...cela peut donner avantage a l'ennemi...

Il avait sortis une parole que son ex sensei lui avait dit. C'etait d'ailleur l'une des seuls parole qu'il avait retenu. Apres un second temps de pause il dit

Et puis pour savoir lequelle de nous deux est plus proche que l'autre d'etre le meilleur shinobis il y'a qu'une seul facon de regler cela...

La jeune femme lui dit alors de ne pas trop se montrer la tete et qu'il avait deja compris qu'elle etait bel et bien meilleur que lui. Il repliqua...

Je prefere les geste aux paroles...

La jeune femme sortis de la riviere et lui fit dos afin de sans doute esseyer de savoir si haseo etait du genre a attaquer par derriere tel un lache. Si elle pensait cela c'etait mal connaitre haseo qui n'etait pas ce genre de personne et qui se contenta de reculer sortant de la riviere d'un grand saut. Une fois devant la jeune femme il lui dit...

D'apres ma derniere sensei...nous devons mettre notre bandeau sur notre front afin de montrer que c'est un simple combat entre deux shinobis du meme village...c'est une regle fondamental...

Dit t'il rattachant son bandeau. Effectivement il ne l'avait pas attaquer par derriere confirmant le genre de personne qu'il etait...A present son bandeau de konoha etait bien attacher sur son front...
Revenir en haut
Shou Nakajima
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Mai - 14:51 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Il savait pertinemment qu’il allait perdre, et pourtant, il désirait vraiment lui faire face. Mais comment cela pouvait être possible ? En général, quand on défie, c’est qu’on a au moins une chance de gagner, non ? Alors pourquoi s’acharner à se montrer fort alors qu’on ne l’est point ? Shou aurait à apprendre. Elle n’aurait jamais fait une chose aussi insensée. Foncer dans le tas à l’aveuglette. Non mais franchement.
 
Shou avait déjà tué, certes, mais ça n’était pas pour ça qu’on aurait à la redouter. Tous les juunin ont déjà mit fin à une vie humaine, ou même animale. Aucune exception. Soit dans leur enfance, soit en tant qu’haut gradé. Bien sûr, tous les juunins n’étaient pas de même niveau. Il y avait des compétitions entre eux, sans qu’on s’en aperçoive réellement. « Que le meilleur gagne ». Voilà ce que c’était. La jeune femme n’était pas du genre à, une fois dans un combat, se déchaîner telle une bête sauvage. Enfin… D’un côté, elle est une bête sauvage. Et, jusqu’ici, personne n’a su la dompter. Un loup n’a jamais été fait pour jouer au meilleur ami de l’homme. Toujours sur ses gardes, sait réfléchir en une courte durée et peut s’avérer être féroce. Shou ne s’empêchera pas de lui sauter au cou. Ca, c’est sûr et certain.
 
Le garçon lui répliqua, encore plus prétentieusement que tout à l’heure, qu’elle arriverait en second. C’était déjà pas mal, hein ? Mais elle n’était pas de cet avis. Enfin bon. Pas de quoi en faire tout un plat non plus … Sinon, cette conversation n’en finirait pas. Shou toussota, se dégourdissant les jambes sur un petit périmètre. Le genin sauta pour se remettre sur son côté de la rive. Elle, était à l’opposé. Pas très malin non plus. Comment irait-il la chercher, dans ce cas ? Par des attaques à distance ? Les techniques du jeune qui l’avait défiée lui était encore inconnue, mais pour être si sûr de lui, il devait bien avoir quelque chose d’intéressant dans sa besace. Hyoton ? Fuuton ? À elle de voir.
 
Il fit référence à son grade qu’il avait dû deviner –elle n’avait pas vraiment l’air d’un chuunin non plus-, et lui avoua penser que ça n’était pas ça qui comptait mais la méthode et le potentiel. Mais, à son avis, comment a-t-on pu accéder à ce titre en n’utilisant pas relativement « bien » son corps, ses techniques et son cerveau ?
 
« -Que de belles paroles… »
 
Le genin ne fit rien. Son assaillant n’était donc pas un lâche. Eh bien, on a le droit de vérifier, non ? Ont est jamais très sûrs, avec ces jeunes diplômés. Tout leur passe au dessus de la tête. Il avoua préférer l’action que les paroles. Et il n’était pas le seul. La diplomatie, ça n’était pas trop son fort. Il rajouta désirer adopter la règle qui lui paraissait fondamentale : nouer son bandeau au front ; pour se battre loyalement, en gloire au village. Dans une situation pareille, Shou n’aurait pas mit celui qui représentait le pays du feu, mais celui de la foudre. Malheureusement, c’était trop risqué. Elle retira le sien qui était à son cou, décala quelques mèches de cheveux et le plaça sur son front. La jeune femme se retourna lentement… mais avec l’œil vif.
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Mai - 22:23 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Oui Haseo allait perdre ce combat et il en etait sur. Mais bon il s'en fichait. Apres tout c'est en perdant qu'on se rend compte de ses erreurs et pour cela il fallait faire quelques combat d'entrainement afin de se surpasser et comprendre ses erreurs afin de ne plus les reproduire. Malgré qu'il savait qu'il allait perdre, il n'avait pas du tout peur de son adversaire et etait au contraire surexité de commencer le combat ses membres en tremblotant d'exitation. Apres tout un debutant pourra surpassé un genie a force d'entrainement. Naruto l'avait prouvé a plusieurs reprise notamment lors de son combat contre Neji durant l'examen chunin.

Le pire dans tout ca c'est que haseo allait entamer ce combat sans strategie mise a part le fait d'eviter au maximum les mouvements de la chaine qu'il pensait etre le centre de ce combat alors qu'il se trompait car la juunin avait d'autre attaque de type raiton. Au vue de la taille de la kunoichi il se doutait qu'elle devait etre de niveau juunin et donc cela allait etre un de ses plus durs combat si pas le plus dur.Les competitions n'existaient pas seulement au niveau juunin. En effet Il y'a de cela quelques temps, Haseo qui n'est que genin etait en competition avec son partenaire d'equipe qui se nommait Shizuko. Cette rivalité avait duré assez longtemps chacun esseyant de prendre l'ascendent sur l'autre. Mais bon dans le fond qu'on sois genin ou juunin on se respectaient meme en competition. C'etait sa l'esprit de Konoha.

Son style de combat a lui c'etait le genre bourrin et improvisation. il etait sur que si la conversation sur le fait de qui serait le meilleur ninja se serait poursuivie, haseo ne se serait pas tu et aurait voulu avoir le dernier mot. Heuresement pour lui la jeune kunoichi n'avait pas insisté sur ce sujet trouvant sans doute que cela etait une perde de temps et pensent sans doute que les gestes valait mieux que les paroles. Si il s'etait reculé c'etait parce que Haseo etait doué dans le combat a distance et n'etait pas fait pour le combat proche et donc etait nul en taijutsu.

Il savait aussi qu'il devait rester eloigné d'elle sinom sa chaine l'immobiliserait et il perdrait le combat. La moindre attaque de cette chaine pourrait lui faire perdre ce combat. L'affinité d'haseo etait le hyoton et le suiton ce qui l'avantageait car il se trouvait proche d'une riviere. C'etait deja un bon point. Sauf que la kunoichi qui se trouvait devant lui possedait Raiton en guise d'affinité et tout le monde sais que l'eau est conducteur de l'electricité ce qui desavantageait cette fois notre jeune genin.

Decidement ce combat allait s'averer interessent. Les deux combattants avait avantage et inconvenient chacun. Lorsque haseo avait fait son spitch sur le fait que le grade n'avait rien avoir, la kunoichi repliqua par ''que de belle parole'' a cela il ne repliqua pas observant la kunoichi. Lorsque il avait parlé du fait de mettre son bandeau, la kunoichi s'executa. Une fois cela fait Haseo cria...

Ikuzeeee...

Il deroula un parchemin avant de crier

Soushouryuu

Cette fois haseo avait entamé les hostilité en attaquant a l'aide d'un parchemin qui se mis a envoyer un tas de projectiles qui se dirigeait a present vers la kunoichi. comment allait t'elle esquiver...
Revenir en haut
Shou Nakajima
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 20 Mai - 21:17 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

La gloire n'était malheureusement pas attribuée à tout le monde. Même ceux qui veulent à tout prix quelque chose ne peuvent pas forcément l'avoir. Le proverbe "quand on veut, on peut" est totalement incohérent avec ce qui se passe réellement. C'est pour cette raison que Shou a toujours détesté les proverbes à la noix, qui ne disaient que des âneries... des choses fausses qu'on s'efforçait de croire pour faire comme ces autres personnes aux idées "révolutionnaires". Exercer la raison, quelle triste tache. Certains regardaient dans le passé, d'autre dans le futur. Shou faisait partit de la deuxième catégorie. Être optimiste, c'est être aveuglé. Vraiment pitoyable...

... Exactement comme le premier assaut de la part d'Haseo. Elle se serait attendue à tout, mais pas à ça. Désirait-il la tester ? Dans ce cas, elle jouerait au jeu. Il n'était pas au bout de ses surprises, et vice versa. La jeune femme, le visage inexpressif, ferma ses yeux. C'était une manière de se concentrer un peu, de méditer en plein combat. Quelle idée ! Aucune stratégie n'aurait à voir le jour, elle n'en avait nullement besoin. Une seule technique irait à bout du gamin. Une si faible technique, d'ailleurs... qu'on en perdrait les pédales. Shou n'avait pas prévu, pour l'instant, de la dévoiler au grand jour.

Pour Haseo, tout allait bien se passer : son élément était à ses côtés. Il se croyait donc dans l'avantage, alors qu'il en était tout autre. Optimiste... en voilà un ! Et plus qu'aveuglé ! La jeune femme était spécialiste des techniques Raïton. Elle avait hérité de bon nombre de techniques coûteuses et utiles. La soif d'apprendre n'avait pas encore perdu notre juunin, et ce combat, si peu excitant soit-il, la rendait affreusement nerveuse. Elle était pressée de quelque chose, de quelqu'un. Voulait-elle lui faire bouffer la défaite comme un gros raté ? C'était ça, qui lui tenait tant à coeur ?

La technique et la stratégie qu'il y avait derrière, totalement improvisée apparemment, s'élança sur la jeune femme aux loups. Une multitude d'armes se ruèrent donc vers elle, à une vitesse affolante. Shou ne bougea pas d'un poil, avant d'avoir sentit la moitié du parcours de celles-ci grâce à son ouïe suredéveloppée. Dépassée, elle ouvrit brusquement ses yeux, et mit une main en avant, comme pour marquer une séparation entre eux.


*Denki no Tate*

Les armes métalliques qui allaient normalement s'écraser sur elle et lui transpercer sa main par la même occasion, tombèrent raides au sol. Oui, le contrôle des armes métalliques telles quelles est relativement simple, si on sait bien se servir de la conductivité de la chose. La main de Shou redescendit le long de son corps. Elle s'était décidée à ne pas bouger d'ici. Après tout, si elle décidait de faire quelque chose, il risquerait de mal finir. La jeune Nakajima tenterait la défensive pour le moment. Tout dépendra comment les choses se dérouleront au fil du combat ...
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 20 Mai - 21:30 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Alors que haseo dirigeait son attaque vers la jeune juunin de konoha, celle ci apres avoir marquer un leger temps de pause sans meme reagir , se decida une fois les armes pret d'elle a reagir. Pour cela , elle se contenta de lever sa main ce qui eu pour effet de faire tomber les projectils d'haseo tout droit au sol tombant juste a ses pieds? Voyant cela Haseo fut surpris et meme choqué. On pouvait lire l'expression de notre jeune genin qui semblaiit ebahit par la facon du comment elle avait evité l'attaque. Elle n'avait tout simplement pas bouger et avait contrer l'attaque d'une seul main. Haseo regardait la jeune femme bouche béé

**Incroyable...Elle n'a meme pas cherché a esquiver l'attaque**

Cela pouvait tout simplement peut etre etre un genjutsu lancée par la jeune femme afin de lui faire croire qu'elle n'avait pas bouger alors que c'etait tout le contraire. Comment savoir c'etait d'ailleur ce que haseo se demendait regardant la jeune juunin sans ajouter un mot

**Genjutsu?**

pensa t'il

**Mais comment? elle n'a meme pas fait de signe exprimant un jutsu, rapidité ? impossible, elle serait tellement rapide que j'aurait cru a une illusion...Kusooo elle n'a fait que lever la main**

Il resta fixe observant la jeune femme durant un court moment. C'est ainsi que les deux adversaires passerent leurs temps a se regarder durant de longue silance sous le coup du vent qui se contentait de faire bouger legerement leurs cheveux. Haseo se contenta de faire un pas de coté avant de faire une serie de jutsu et de crier

Hyôton : Kokuryuu boufuusetsu (Le blizzard du Dragon noir)

Un dragon de couleur noir sortis du poingt d'haseo apres que celui ci aille effectuer une serie de signe. Le dragon se dirigea vers la jeune juunin. Qu'allait t'elle faire a present

**On va voir si tu sais esquiver ca?**
Revenir en haut
Shou Nakajima
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Mai - 16:38 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Shou n’avait donc pas bougé d’un pouce lorsqu’il tenta le premier assaut, qu’elle trouva plus que … raté. Oui, c’était le bon mot. Raté. Elle espérait que ce combat lui serve de leçon, et qu’il se remette rapidement à ses entraînements, avant qu’elle ne lui en prévoit un, beaucoup plus torturant que ce qu’il pouvait faire habituellement. À l’idée de le faire souffrir, l’impatience se sentait. Non, elle n’était pas une sans-cœur ! C’était sûr et certain qu’elle avait eu quelque chose qui l’empêchait de le tuer, ce petit. D’ailleurs, souffrir, c’est une chose, mais pour progresser. C’était déjà mieux comme excuse, non ?
 
Il resta perplexe à la riposte de la juunin. Impossible de savoir ce qu’il pensait. Mais l’idée du genjutsu n’était pas mal. Ca aurait très bien pu l’être, mais, à ce moment là, elle n’aurait vraiment, mais alors vraiment pas bougé. Son bras s’était mouvé, seulement lui. Un lourd silence pesa entre les deux jeunes gens. Le vent souleva les longues mèches de cheveux qui parcouraient le visage de la jeune femme. Le jeune Kawashi incanta, de nombreux signes fait à la chaîne. Shou reconnu certains d’entre eux, qui lui rappelaient sa technique à elle, le dragon de foudre. Dans ce cas, c’était relativement facile à reconnaître.
 
Elle n’eut pas, non plus, à faire des signes. Lorsqu’il hurla le nom de sa technique, dite de Hyôton, un immense dragon gelé sortit de l’eau, simulant la chute de la bête sur la kunoichi. Celle-ci se retrouva derrière Haseo. Non elle n’avait pas courut, et non, elle n’a pas cherché les taupes sous terre. Elle avait utilisé le « Idoujiba no jutsu », technique de magnétisme. La simplicité avait été écrasante. Shou soupira, un kunaï sous la gorge du garçon.
 
-Tu es trop lent.
 
Jusqu’ici, elle s’était passée de commentaires.
Sa pesante chaîne ressortit de dessous son kimono, enroulant les membres d’Haseo. L’étreinte pouvait se montrer beaucoup plus douloureuse que cela si elle le désirait. Autrement dit, elle pouvait lui briser les os sans aucune difficulté. Il ne manquait plus que la déclaration d’abandon du gamin… à moins qu’il ait une autre initiative pour se libérer ?
Revenir en haut
Haseo Kawashi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Mai - 18:09 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Haseo venait de lancer sa seconde attaque. Contrairement a la premiere fois ou il avait attaqué cette fois il avait reflechis a une solution au cas ou elle esquiverait ou au cas ou cette attaque echourait comme la premiere attaque qu'il avait lancé quelques temps auparavant. Et donc lorsque il lancea son attaque vers la juunin. Celle ci a l'aide d'une de ses techniques reussis une fois de plus a esquiver. Seul probleme pour elle , Haseo avait cette fois prevu le coup. Il se retrouva donc devant la juunin qui s'etait presque teleporté oui c'etait le mot teleporté derriere lui. Celle ci lui dit alors qu'il etait trop lent , Haseo ou plutot le bunshin qu'il avait fait souria en coin se laissant prendre par la chaine qui l'enroula et qui le fit aussitot disparaitre.

Aussitot le clone disparu , trois haseo dont un etait le vrai formerent un triangle autour de la jeune juunin. Cela fait le vrai haseo et ses clones sourierent avant de crier en meme temps

Yosh je croyait que j'etait trop lent...

Sur ces mots les trois haseo sortirent leur epée avant de crier la dirigeant vers la juunin

Kazeken...

**Cette fois elle ne pourra pas esquiver, la brise est beaucoup trop forte et trop rapide pour qu'elle puissent esquiiver sans contre attaquer**

Les trois epée dechainerent une rafale de vent assez grande empechant la jeune femme d'esquiver en sautent. Les trois rafales de vent se dirigerent a toute vitesse vers la juunin. Qu'allait t'elle faire a present? esquiver a l'aide d'un jutsu? contre attaquer? ou encore sortir une de ses bottes dont elle seul avait le secret.
Revenir en haut
Shou Nakajima
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 5 Juin - 17:06 (2008)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+ Répondre en citant

Shou y avait pensé… C’était un fait. Ce que fit Haseo était de bas niveau, en fait, tout le monde aurait eu l’idée de faire un bunshin, au moins, pour tromper l’ennemi. Le sourire narquois de son adversaire ne la mit pas en rogne… bien qu’elle aurait eu ses raisons de l’être. Son, non, ses bunshins ainsi que lui-même, s’élancèrent sur la jeune femme, la chaîne toujours mobile, comme si ce filet de métal était un cobra. Sa jambe droite fléchit alors. Son regard expressivement vide, elle regardait ce qu’il y avait autour d’elle. Elle releva alors son nez… Il voulait vraiment qu’elle utilise des bottes qu’elle n’aurait jamais eu à utiliser. Mais ça ne marchait pas comme ça, de son côté. Ca n’était pas d’une manière si basique voir pitoyable qu’on allait la coincer et l’inciter à utiliser d’autres jutsus.
 
La jeune femme modela sa chaîne. Celle-ci était ornée de pics métalliques, et s’était… immensément agrandie. Alors, elle en fit une sorte de cocon. Un cocon… celui-ci n’allait pas se briser sous les coups d’épées-fuuton d’un genin. Oh, ça, non. Shou était plongée dans le noir le plus total, bien que les quelques faisceaux de lumières étaient présents dans sa cage. À tous les coups, son assaillant allait s’acharner sur son armure XD Mais attention, un peu trop à frapper dit danger. Là, elle fit des signes… Sereine… Et silencieuse. Son ouïe était aux aguets… tout comme son odorat. Elle se mit alors à chanter… non, pas un chant de guerre comme certains auraient fait pour surprendre l’ennemi… mais un chant extrêmement relativement doux, subtil, et presque à en réfléchir. Ca n’était pas une manière de dire « je suis la plus triste du monde, ne me fait pas de mal, tu vois bien que ça ne sert à rien ». Même si la fin de la phrase était valable. Si elle l’avait désiré, elle en serait restée à ses armes. Mais c’était quelque chose qui l’obligeait à ne pas le tuer. À lui faire plaisir. Rien qu’un peu…
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:18 (2016)    Sujet du message: +When the woman sleeps, the river sings+

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Naruto :: Follow The Hero Index du Forum -> Hors Rôle Play -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com